LE TEST DE MISKATONIC : LYCéE DE JEUNES FILLES
Miskatonic_SFG_mockup
Edité par Edge Entertainment
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2014-09
De 2 à 4 joueurs
Durée moyenne d'une partie : 60 minutes

Thèmes : Divers, Horreur, Livre
Mécanismes : Deckbuilding, Gestion de main, Hasard
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 9
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Habitué des jeux de DeckBuilding, c’est avec joie que je me suis lancé sur Miskatonic Lycée de Jeunes Filles. L’idée du deckstroying me plaisait énormément. 

Un peu perdu après mes premières parties, je n’ai pas lâché le morceau. Joué, joué et re-joué, il m’aura fallu plusieurs parties pour m’assurer que ce jeu ne pouvait être optimisé, et que la mécanique du pourrissage était le coeur même du jeu. 

Cela dit, l’esthétique et le fun du jeu en font un défouloir agréable.

Contexte

Mes premières parties ont été jouées lors d'une soirée jeu d'une boutique de Lyon. Les partenaires, novices pour la plupart, ne connaissaient pas du tout le jeu, j'en ai déduit que ce serait parfait pour débuter. 

Quelques-unes des autres parties ont été faites avec des initiés. Certains sceptiques, d'autres emballés à l'idée de tester un jeu de deckbuilding crasseux. 



ACCESSIBILITE DES REGLES
14.5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Jouable avec arbitrage sur quelques points / Quelques exemples
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Les règles de Miskatonic, Lycée de Jeunes Filles sont agréables et faciles à appréhender. Le livret ne comporte que peu de pages et elles sont parcourues rapidement. 

L'organisation dans le livret reste logique et décrit progressivement le déroulement du jeu, avec quelques encarts de précisions sur des points plus complexes ou nécessitant une attention particulière.

Cela dit, quelques points de règles restent obscurs et les erreurs peuvent arriver. Notamment sur le fonctionnement de la "pile d'achats". Mais cela ne nuit pas à la partie et se corrige rapidement. Et garder le livret de règle à portée sera utile car le retour dans les règles sera quasi inévitable pour les 2 ou 3 premières parties. 

QUALITE DU MATERIEL
12
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Démesuré ou sous-dimensionné. Aucun élément de rangement fourni
Qualité des éléments et des matériaux
Effort important
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Correct
Qualité des illustrations
Travaillé


Le matériel de Miskatonic est de très bonne qualité, comme souvent chez Edge. Les cartes sont bien découpées, l'impression est propre et nette. Cela dit, comme pour beaucoup de ses jeux, Edge se contente d'un simple insert carton prenant les 2/3 du volume de la boite. Ne laissant qu'un espace central permettant certes de tout ranger, mais sans aucun maintien des pièces de jeu.

Coté iconographie, cela reste clair et compréhensible pour les habitués de jeux. Mais des novices pourront être perdus dans les divers symboles. D'autant que le placement des icônes reste le même sur les deux types de cartes, alors qu'ils sont différents. C'est donc un avantage pour la facilité de lecture, mais un inconvénient d'un point de vue compréhension. 

Enfin, les illustrations. Que dire... Elles sont superbes. Un vrai travail de création a été effectué et on a plaisir à jouer avec ses cartes. Un bonheur pour les rétines. 

THEME
9
Objectifs du jeu clairs
Un joueur sait de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire pauvre
Cohérence des mécanismes et de la thématique
C'est un peu alambiqué
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

J'ai très souvent entendu la même phrase au cours des parties : "Oui, mais le thème en fait, il est pas forcément là". Effectivement, en dehors des illustrations et de l'esprit délirant, il serait tout à fait possible de remplacer les étudiantes par des super-héros ou des Schtroumpfs et de les faire affronter des super-méchants ou Gargamel. Pas nécessairement dans cet ordre. 

Le thème du jeu est donc plaqué sur l'ensemble, et n'est pas forcément renforcé par les mécanismes du jeu.

L'emploi du terme "acheter" dans les règles est sans doute une erreur de choix linguistique. On n'achète pas vraiment son étudiante ou son professeur. Mais on le recrute. Bref, quelques erreurs sur la gestion et la profondeur du thème mais qui n'enlèvent rien au charme du jeu. 

 

DUREE DE VIE
11
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Quelques morceaux du jeu changent
Contenu additionnel
On va manquer de contenu
Essouflement du jeu
Quelques surprises

L'avantage du deck-building, c'est que le matériel à sortir n'est pas bien compliqué. Un gros tas de cartes et hop. On distribue, on fait les pioches, et on joue. Qu'importe le nombre de joueurs, le jeu est prêt en 5 minutes et la partie débute. 

Cela dit, en fin de jeu, il faudra une petite session de tri pour que la mise en place suivante soit aussi rapide. Mais bon, vu qu'on a fini de jouer, c'est faisable. 

Point de vue renouvellement, on sent que les parties vont très vite se ressembler. Miskatonic est typique des jeux à extension (on a d'ailleurs confirmation de cela dès la règle du jeu) et on va limiter le nombre de parties pour ne pas se lasser. Le contenu de la boîte est limité et on espère une extension rapidement pour renouveler le jeu. 

MECANISMES
12
Fluidité du tour
Fluide
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction souvent présente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Du choix dans les stratégies
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Du mal à contrôler la partie

Aahaaa, la question des mécanismes. Avec une dizaine de parties dans les jambes, j'en viens à cette conclusion. Vous pouvez prévoir ce que vous voulez, ça ne se passera pas comme vous l'avez prévu. 

La stratégie à proprement parler se reposera uniquement sur "comment je pourris mon adversaire". Pour optimiser votre deck, oubliez, ça ne marche pas. Par contre, vous avez un minimum de contrôle sur la production de ressources en "recrutant" les bonnes étudiantes.

Du coup, personne ne peut prendre l'ascendant de manière inévitable et finir la partie tout seul en courant devant les autres. Cela est d'autant plus renforcé par les événements aléatoires qui rétablissent l'équilibre. 



14.5
12
9
11
12

Photo du profil de tartopom

64%

L'avis de tartopom

Testeur Ludovox.fr

Publié le 01/10/2014

En conclusion, rapidement et sans tourner autour du pot, Miskatonic, Lycée de Jeunes Filles est un bon jeu pour se pourrir le museau avec ses amis. On sort le jeu avec plaisir pour se faire une partie et ne pas trop se casser la tête à réfléchir. Idéal donc entre une partie d'Horreur à Arkham et de Demeures de l'Épouvante.

On attend cependant rapidement un extension pour renouveler le jeu qui, autrement, risque de rapidement s'essoufler. 


  • Rapide
  • Fun
  • Visuellement très beau

  • Thème plaqué
  • Renouvellement limité
  • Frustrant pour les adeptes de l'optimisation
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

50%