LE TEST DE THE BIG BOOK OF MADNESS
book-of-madness
Un jeu de Maxime Rambourg
Illustré par Naïade
Edité par Iello
Distribué par iello
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2015-10
De 2 à 5 joueurs
A partir de 10 ans
Durée d'une partie entre 60 et 90 minutes

Thèmes : Fantastique
Mécanismes : Combinaisons, Coopératif, Deckbuilding
Types de jeu : Jeu de cartes, Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 10
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

The Big Book of Madness (BBoM) est un deckbuilding coopératif. Les joueurs jouent des apprentis sorciers, et vont devoir vaincre des monstres à l’aide des cartes de leur deck. Ces cartes sont réparties en 4 couleurs, et permettent de réaliser toutes les actions du jeu : lancer des sortilèges, acheter de nouvelles cartes pour son deck, se soigner et combattre les monstres. Les joueurs gagnent s’ils parviennent à rester sains d’esprit et à vaincre le dernier monstre du livre .

Vous trouverez plus d’information en regardant le ludochrono de Shaman ou le Just played de Shanouillette.

Contexte

J'ai attendu un moment la sortie de BBoM, car j'avais pu essayer le proto et j'étais très emballé. Il s'agit d'un jeu qui, sans être difficile dans les règles, demande un peu d'expérience du jeu de société. C'est donc principalement avec un public un peu averti que je l'ai fait jouer.



ACCESSIBILITE DES REGLES
18
Clarté du livret de règles
Livret très bien pensé
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et exhaustive
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours aux règles mineurs. Aide de jeu ergonomique

Je n'ai pas vraiment de reproches à faire au livret de règle et aux règles en particulier : elle sont claires, et aussi exhaustives que possible. Avec un jeu comme celui-là, il y a toujours des points particuliers qui ne sont pas forcément expliqués dans la règle, mais cela n'a jamais été bloquant chez nous et on s'en sort toujours. Et si jamais vraiment vous avez des questions, une FAQ est disponible sur la fiche du jeu ou ici. Très complète, elle répondra à toute vos questions.

Les règles sont d'ailleurs très bien résumées derrière la fiche de chaque personnage, avec la séquence du tour et la suite des actions disponibles. Rien à redire quoi.

QUALITE DU MATERIEL
18.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement bien pensé et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Meilleures pratiques du marché
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Très ergonomique. Agréable à manipuler
Qualité des illustrations
Très travaillé


Un des gros points fort du jeu, c'est son matériel. D'une part, le thermoformage est très bien fait, tout rentre dedans au poil.

Ensuite, les cartes ont toute une finition lisse qui leur donnent un aspect brillant très agréable. Les deux pions utilisés pour faire des compteurs sont en plus très sympathiques, en forme de chapeau et de livre. En plus le jeu n'est pas radin, et j'ai l'impression qu'il y a largement plus de cartes niveau 1 que nécessaires, ce qui est toujours appréciable. L'enchaînement des cartes monstres fait de plus vraiment penser à des pages d'un livre que l'on tourne et aide beaucoup à l'immersion.

L'ergonomie est là également, les cartes du deck étant assez simples, les symboles bien gros et lisibles. Il y a bien sûr un peu de texte, mais il est souvent concis et vite lu. Les cartes sortilèges sont faites de façon très malines car elles indiquent parfaitement ce qui est multiplié quand on lance le sortilège plusieurs fois. Seul bémol, les cartes du deck sont un peu petites, mais c'est le prix pour en avoir beaucoup.

Enfin, niveau illustrations, c'est vraiment un régal pour les yeux. Il faut dire qu'avec Naïade on a l'habitude. Je sais que certains se lassent de ce style, mais moi pas du tout ! Dommage que les illustrations des malédictions soient toutes les mêmes: on gagne en lisibilité, mais on perd en immersion.

THEME
15
Objectifs du jeu clairs
Chaque choix a une explication thématique
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Pour un deckbuilding, je trouve le thème assez présent dans le jeu. Il est bien aidé par le matériel, les personnages et les monstres en illustration. Certes, il faudra faire un petit effort d'abstraction pour comprendre ce que font les sortilèges et pourquoi tel élément a tel pouvoir, mais bon. Des efforts sont fait pour que le nom des sortilèges collent avec leur effet. En revanche, il est vrai que l'histoire sera un peu toujours la même.

DUREE DE VIE
14.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
De petites variantes
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Le jeu change radicalement de visage en fonction du nombre de joueur. À 2, les joueurs jouent plus souvent et ont donc une possibilité de monter en puissance plus importante. À 5, chaque joueur joue au même "moment" lors du tour, ce qui est un peu frustrant : soit on est le premier et on doit gérer les menaces imminentes, soit on est le dernier et alors on a "plus rien" à faire. On joue aussi moins souvent. La FAQ propose néanmoins des correctifs pour palier à ces petits défauts à 2 ou 5.

C'est à 3 ou 4 que le jeu me parait le plus sympathique. En revanche, pas de problème, les parties sont d'une durée raisonnable.

Le choix des monstres proposés, des malédictions et des sortilèges est assez important, ce qui assure un bon renouvellement du jeu, car on n'utilise pas tout à chaque partie. De plus, en fonction du personnage choisi on partira sur des decks assez différents.

S'il n'y a pas vraiment de variantes excepté dans la FAQ, le jeu propose quand même déjà 3 niveaux de difficultés, et ça c'est très appréciable. Après, c'est vrai que d'une partie à l'autre, le déroulement sera toujours le même, et on pourrait regretter que le boss de fin ne soit pas un peu plus différent des autres dans la façon de le battre.

MECANISMES
17
Fluidité du tour
Ça tourne !
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Il faut tout suivre et toujours négocier
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Choix toujours intéressants
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Dosage au poil, avec des bifurcations

Le petit bémol dans cette catégorie, c'est la fluidité des tours, qui peuvent être un peu long. Pourquoi ? Parce que le jeu est vraiment très très coopératif, et qu'il faut penser sans cesse à ce que vont pouvoir faire ou non nos partenaires à leur tour. C'est un peu le dilemme auquel ont est toujours confronté : est-ce que j'améliore mon deck/mes sortilèges, où est-ce que j'aide les autres à gérer la suite ? Est-ce que je prends des risques où je la joue safe ? C'est d'ailleurs parfois frustrant, si un joueur a la possibilité de se booster et de faire des tours impressionnants alors que les autres ne font que le soutenir. On risque du coup un petit effet leader. Mais l'interaction est par contre vraiment là tout le temps, car les choses à faire ne sont vraiment pas évidentes à voir.

On retrouve donc un choix important au niveau des stratégies : est-ce que j'améliore mon deck ou mes sortilèges ? Vers quelle couleur je m'oriente (en fonction des autres) ? Est-ce le moment de le faire d'ailleurs, pourrais-je partir sur autre chose plus tard (oui) ? C'est ce qui rend le jeu intéressant pour moi.



18
18.5
15
14.5
17

Photo du profil de fouilloux

93%

L'avis de fouilloux

Testeur Ludovox.fr

Publié le 07/07/2016

BBoM est un jeu qui m'a séduit, vous l'avez compris. Le travail d'édition est top, le matos super agréable. Et surtout, il est vraiment, vraiment coopératif : aucun choix n'est évident, il faudra souvent jouer des coups en trois bandes pour arriver à ce que l'on veut faire. Il faudra constamment faire des choix difficiles, et si ça devient trop facile, hop, on augmente la difficulté. À choisir, c'est lui que je préfère à Ghost Stories. C'est vous dire comme il me plaît.


  • Superbe
  • Super matos
  • Possibilité d'augmenter la difficulté
  • vraiment coopératif
  • Des decks à réaliser assez variés

  • Attention à l'effet leader
  • Déroulé de partie toujours le même
  • Pas d'effet Wahoou quand on arrive au dernier monstre
L'AVIS DES JOUEURS

2 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

83%