LE TEST DE SYLVION
sylvion
Un jeu de Shadi Torbey
Illustré par Elise Plessis
Edité par Filosofia, Z-Man Games
Distribué par Asmodee
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2015-05
De 1 à 2 joueurs
A partir de 14 ans
Durée moyenne d'une partie : 15 minutes

Thèmes : Animaux, Fantastique, Tower Defense
Mécanismes : Affrontement, Coopératif, Gestion de main, Placement
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 10
Configurations testées : 1, 2 joueur(s)

Introduction

Dans Sylvion nous allons devoir, seul ou à deux en coopération asynchrone (c’est beau), défendre la forêt de Sylvion contre les forces de Ravage. Dans ce jeu de cartes, les arbres, fontaines et animaux de la forêts s’allient pour empêcher l’avancée des Elémentaux de feu avançant inexorablement. Il s’agira de gérer intelligemment sa main de cartes pour être capable de réagir aux événements dans un gameplay qui rappelle le tower-defense.

Contexte

La boîte est intrigante. L'illustration est très originale. Je dirais même que ça en jette. N'en déplaise aux esthètes qui ne jurent que par le flashy, le réaliste. Moi-même je suis très sensible à la présence de Vincent Dutrait, Naïade ou Vincent Colette aux pinceaux, aux crayons ou à la Scintiq (si l'un deux en a une vieille dont ils se sont lassés, ma femme est preneuse). Le poids de la boîte m'a aussi intrigué quand je l'ai eu en main. Je ne m'attendais pas à si lourd.

J'y ai essentiellement joué à deux joueurs. C'est un véritable jeu d'équipe qui nécessite beaucoup de communication et de concertation. Il est accessible aux enfants et j'ai demandé à une de mes filles de m'aider à combattre le méchant Ravage. Mais je pense le proposer à des joueurs plus vieux aussi pour le challenge qu'offre ce jeu.



ACCESSIBILITE DES REGLES
19
Clarté du livret de règles
Parfaitement clair et organisé
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreurs, les nombreux exemples couvrent les points litigieux
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

La règle est belle et concise. Le jeu n'étant pas difficile d'accès on revient peu dans les règles, sauf les premières fois qu'on utilise les cartes pour comprendre l'action qu'elles permettent. En particulier avec des enfants. Le pouvoir en question est symbolisé par une iconographie qui ne sera pas forcément compréhensible directement par un non-joueur. Mais avec l'expérience on s'en accommode très vite.

Si vous êtes des parents non-joueurs et que vous offrez ce jeu à un enfant, attention donc. Il aura peut-être besoin de vous pour les pouvoirs des cartes, et de toute façon il aura besoin d'un partenaire. C'est l'occasion de passer un très bon moment avec elle/lui.

QUALITE DU MATERIEL
17
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Tout rentre parfaitement. Matériel, rangement parfaitement adapté
Qualité des éléments et des matériaux
Effort important
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Travaillé


Les illustrations sont un élément important pour ce jeu. Si elles font faussement penser que ce jeu est réservé aux enfants, méfiez-vous des apparences.

Le rangement est très bien pensé et très joli. À l'ouverture de la boîte tout d'abord, vous verrez l'effort apporté dans la présentation, puis, à l'intérieur les nombreuses cartes ne se baladent pas dans une boîte trop grande pour elles. Elles sont bien compartimentées, une pile méchants et une pile gentils (selon le point de vue), ce qui facilite le rangement.

 

THEME
13.5
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Le jeu ne raconte pas à proprement parler une histoire (quoique). Les méchants avancent vers la forêt et on doit les en empêcher avec toutes les ressources dont la forêt de Sylvion dispose. Le thème n'est pas plaqué, il est joliment servi par des illustrations originales, mais ça reste relativement abstrait. Evocateur, mais abstrait.

DUREE DE VIE
16.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
On pourrait le sortir n'importe où, n'importe quand
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
Variantes très réussies
Essouflement du jeu
On ne sait pas à quoi s'attendre

Le système est très modulaire. On peut gérer d'une partie à l'autre la progression de la difficulté. Cette modularité a les défauts de ses avantages. Le jeu n'est pas un tout intègre et la difficulté n'est pas propre au jeu mais c'est nous qui en grande partie la gérons. Dans l'idée d'y jouer avec un enfant, ce rôle de gestionnaire de la difficulté revient aux parents et laisse l'enfant face au challenge tout court.

D'un autre côté, ça assure une bonne durée de vie. On n'aura pas de sitôt le sentiment d'en avoir fait le tour. C'est un système qui prend plusieurs formes grâce à une grande modularité, et en version Ultimate (règles avancées, pion Ravage et toutes extensions) c'est sacrément relevé.

MECANISMES
17.5
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction omniprésente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Choix toujours intéressants
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Équilibre du jeu entre planification et opportunité

Selon le degré de difficulté choisi on dispose de plus ou moins de cartes et donc de plus ou moins de possibilités d'action.

Il n'en reste pas moins que les tours de jeu sont simples et s’enchaînent rapidement. Les méchants apparaissent, avancent, s'embrasent. On défend, on déplace, on contrecarre, on détruit ce qu'on peut et on pioche et défausse.

La partie solo a le mérité d'exister et d'être viable mais la variante à deux joueurs en coopération est un cran au-dessus. Elle apporte une responsabilité partagée chacun son tour, et pendant le tour de l'autre joueur on est mis à contribution. C'est nous qui allons payer pour la pose de ses cartes, ce qui ne fait aucun temps mort dans le jeu. C'est très agréable. Même si c'est votre coéquipier le décisionnaire, les discussions peuvent vous permettre de lui objecter que vous ne pouvez/voulez pas assumer le coût demandé. Du vrai coop, pas juste un "chacun son tour" où on avance chacun sur un chemin en parallèle.

Selon le degré de difficulté on peut se contenter d'anticiper et de défendre, ou au contraire on aura le sentiment de devoir parer au plus pressé dans l'urgence. Les situations s’enveniment très facilement. Dès le début, avec un fort vent, on peut voir avancer très rapidement les élémentaux jusqu'au bout de leur ligne. Le "plateau" 4x4 est très petit et rend les parties très nerveuses.



19
17
13.5
16.5
17.5

Photo du profil de Djinn42

84%

L'avis de Djinn42

Testeur Ludovox.fr

Publié le 19/01/2016

Shadi Torbey tape juste. Il offre un challenge intéressant dans un format étonnamment petit.

Le choix des illustrations d'Elise Plessis est un plus indéniable qui le démarque radicalement des autres dans une boutique.

D'une certaine manière, c'est un très bon titre pour les enfants qu'on voudrait faire avancer dans le jeu de société, mais pas forcément pour les initier, le niveau d'exigence étant déjà assez relevé. Les règles de base sont très accessibles mais les règles avancées et les extensions incluses l'accompagneront vers un degré de difficulté bien corsé à souhait. Il est bien possible que les parents qui l'accompagnent y prennent aussi beaucoup de plaisir. Et si vous êtes joueur, n'attendez pas d'avoir des enfants pour vous frotter au challenge.

Une réussite à tous points de vue que je ne réserve pas uniquement aux enfants donc. On n'est pas obligé de toujours combattre des Allemands sur le front (surtout qu'ils ont un casque à pointe, ça fait mal) ou des zombies dans les allées d'une ville de banlieue américaine ! Heureusement le jeu de société se diversifie et Sylvion y contribue de manière très élégante.


  • Modulaire
  • Accessible
  • Format facile à transporter
  • Un vrai jeu à deux
  • Mode solo
  • Illustrations
  • Différents modes de difficulté

  • On peut y jouer seul mais quand on a goûté au jeu à deux...
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

88%