LE TEST DE SCOTLAND YARD LE JEU DE CARTES
Scotland Yard le jeu de cartes
Un jeu de Inka et Markus Brandt
Edité par Ravensburger Spieleverlag
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2017-00-00
De 3 à 5 joueurs
A partir de 9 ans
Durée moyenne d'une partie : 25 minutes

Thèmes : Enquêtes et Policiers
Mécanismes : Déduction
Types de jeu : Jeu de cartes
Nombres de parties jouées : 6
Configurations testées : 3, 4, 5 joueur(s)

Introduction

Scotland Yard est un jeu de cartes à rôles cachés : il faut découvrir quel joueur est Mister X et dans un second temps, lui enlever les cartes Véhicule afin qu’il ne puisse plus se déplacer. Mister X tentera de son côté d’utiliser ses pouvoirs pour mettre la pression sur les détectives. Tout cela grâce à 3 actions principales (+ 3 pour Mister X) que l’on active selon la valeur de ses cartes. Ce petit jeu n’est pas si simple puisqu’il faut gérer les valeurs, les couleurs (qui apportent des bonus quand elles vont par paire), trouver le coupable ou semer le doute, selon que l’on soit détective  ou voleur, en sachant que le rôle de Mister X peut changer (on peut se débarrasser de sa carte X). Un jeu familial qui peut vous emmener plus loin que vous l’imaginiez au départ et qui fait le grand écart entre « le 6 qui prend » (il faut toujours monter sur la valeur précédente) et « The Game » (il faut gérer la valeur du marché des actions)(là, c’est si vous voulez vous creuser la tête).

Contexte

Scotland Yard, Mister X... ce jeu résonne peut être dans votre esprit si vous êtes un peu âgé. Si, si, rappelez-vous : la carte de Londres, le métro, Mister X qui s'échappe, les enquêteurs qui essaient de le rattraper... C’est loin tout ça, et si vous cherchez la comparaison entre les deux jeux, je serai bien incapable de vous l’expliquer en détail.

J’aurais traîné la patte avant de l’essayer : la boite n’est pas attractive avec son design froid et banal.  La nostalgie aidant et le nom des deux auteurs, valeur sûre du monde ludique, finirent par me convaincre de me lancer à la poursuite de Mister X, mais sans vraiment y croire.



ACCESSIBILITE DES REGLES
17
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours aux règles mineurs. Aide de jeu ergonomique

La règle est une longue feuille pliée en 5, une bande. Il y a de bons exemples, pour la mise en place, pour le tour de jeu et chaque action est expliquée en détail dans un cadre réservé. Un résumé est lisible dans une colonne sur la gauche (bande bleue). On revient un peu sur les actions au début, mais vite les logos deviennent évidents. Du travail soigné, clair et compréhensible rapidement.

QUALITE DU MATERIEL
14
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Correct


Si vous fréquentez les petites boites de jeu allemand, type Amigo, vous savez déjà à quoi vous attendre. C’est clair, lisible, les cartes sont épaisses, les logos impeccables, il n’y a pas un millimètre de trop dans le packaging et c’est aussi excitant que qu’une pub pour de la choucroute.

Le but étant une prise en main rapide et efficace, c’est une mission réussie.

THEME
13.5
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Ça colle à peu près
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Une seconde, je relis le but du jeu : « les enquêteurs sont à la poursuite de Mister X et personne ne sait qui il est ».  Donc, pour conduire un interrogatoire ou piocher des cartes, j’utilise un bus ? Si le thème était immersif dans le jeu de base avec la carte de la ville,  ici il faut un peu plus d’imagination.

L’imagerie du jeu de base est respectée, et, comme c’est un jeu à rôle caché, le fait de chercher le coupable aussi.  Le thème transparaît plus vers le milieu du jeu quand on a une idée plus précise de qui est  Mister X et que nous tentons de le coincer par tous les moyens. La fin de partie se jouant parfois sur un tirage de carte, le jeu devient tendu. À ce moment, oui, nous sommes vraiment dans la chasse à l’homme.

DUREE DE VIE
13.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Un jeu étonnant qui sort facilement mais qui peut surprendre par son côté plus sérieux qu’on ne croit. J’avoue que les joueurs ont tous été surpris de voir que le jeu pouvait gagner (plus de pioche, Mister X est vainqueur).

Oui, il pourra sortir, en famille si les  convives d’après poulet sont motivés, mais il est pour moi destinés à des gens qui maîtrisent déjà un peu l'univers ludique. Tout dépend comment on le prend, en pose de cartes en mode « advienne que pourra » ou petite gestion de la pioche.

Le nombre de joueurs à également son importance, il est meilleur à 4 ou 5 pour avoir plus de difficulté à identifier Mister X.

MECANISMES
14.5
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Du choix dans les stratégies
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Équilibre du jeu entre planification et opportunité

Les mécanismes sont à la fois hasardeux (les bonnes cartes au bon moment) et comptables (gérer les valeurs du marché pour que tout le monde puisse jouer sans avoir à renouveler le dit marché). Hasard, car si l’on tire à la suite d’une « recherche » la carte Mister X, le jeu s’arrête. Gestion, car on avance plus vite lorsqu’on met un véhicule identique au véhicule  de la pile marché…

Le bluff est également important dans ce jeu, surtout pour Mister X, afin de détourner les soupçons : brouiller les pistes est un atout non négligeable.

Du « lourd » et du « léger » qui se mélangent, pour un résultat qui peut, selon le nombre de joueurs et la chance de découvrir rapidement qui est Mister X, mener vers un jeu « tendu » ou plus gentil.



17
14
13.5
13.5
14.5

Photo du profil de morlockbob

73%

L'avis de morlockbob

Testeur Ludovox.fr

Publié le 28/08/2017

Scotland Yard étonne. Voilà un grand petit jeu pas si simple, la gestion des cartes y est importante, mais on peut aussi y aller au pif, tirer la bonne carte et avancer à pas de géant. Le jeu oscille entre une mécanique à la « 6 qui prend »  jouant sur les valeurs comprises entre X (ou Z disons) et Y, usant d’ailleurs du même artifice (carte inférieure) pour nettoyer le marché, et une gestion plus complexe (également sujette au hasard) du marché. Car dans ce jeu, plus vous défaussez de cartes, plus vous vous approchez de la fin et de la victoire de Mister X (il gagne si la pioche est vide). Le jeu est très vivant, à condition d’aimer papoter, de tenter de bluffer  pour rediriger les soupçons vers autrui (les enquêteurs ne sachant pas qui ils sont, le doute reste entier)

Malgré  le côté « stratégique » du marché, le jeu reste sujet au hasard et est à classer dans la catégorie familiale.

Sommes-nous convaincus ? Totalement. Le jeu reste un petit jeu qui suit un déroulement souvent identique : recherche d’indices et traque. Le hasard peut bien faire les choses en tirant la bonne carte mais quand la partie dure, une vraie tension s’installe. Scotland Yard n’est pas la meilleure des adaptations de jeu de plateau en jeu de cartes, mais c’est une réussite quoi qu'il en soit.

 

 


  • Pas si bête
  • Une vraie tension de fin de partie
  • Cartes de rechange

  • Illustrations cliniques
  • Parfois très hasardeux
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

80%