LE TEST DE PROFILER
profiler-cocktail-games-couv-jeu-de-societe-ludovox
Un jeu de Romaric Galonnier
Illustré par Stivo
Edité par Cocktail Games
Distribué par Asmodee
Pays d'origine : France
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2017-03-03
De 3 à 8 joueurs
A partir de 12 ans
Durée moyenne d'une partie : 30 minutes

Thèmes : Enquêtes et Policiers
Mécanismes : Cartes personnages, Coopératif, Déduction
Types de jeu : Jeu d'ambiance
Complexité du jeu : Amateur, Familial
Nombres de parties jouées : 10
Configurations testées : 4, 6 joueur(s)

Introduction

Les jeux à émetteur-récepteur sont nombreux, mais ils ne tiennent pas toujours sur la durée, et surtout, il ne font pas toujours l’unanimité. J’abordais donc ce Profiler en espérant qu’il dérogerait à la règle qui veut qu’on peut jouer à tout, mais pas avec n’importe qui.

Contexte

Nous avons pratiqué le jeu au sein de différents groupes d'amis, la plupart du temps enchaînant plusieurs parties, a minima dépassant les 5 manches réglementaires.



ACCESSIBILITE DES REGLES
20
Clarté du livret de règles
Parfaitement clair et organisé
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreurs, les nombreux exemples couvrent les points litigieux
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Pas de retours aux règles. Aide de jeu parfaite

La rédaction de la règle ne représentait pas un challenge a priori, tant la simplicité rend le déroulé limpide.
Néanmoins, le livret a été soigné et tourné de manière didactique sous forme de cas concret. Le tout est illustré avec humour. Que demander de plus ?

QUALITE DU MATERIEL
15.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement bien pensé et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


La boite carton au format Imagine contient un thermoformage qui ne laisse que peu de vide dans le volume, et permet de caler parfaitement l'ensemble. Mention spéciale à la réglette pliable en carton à glisser sur le côté et au mini-plateau parfaitement adapté.

Comme souvent dans ce type de jeu, sauf à trouver une convention de rangement alambiquée, on a pas de moyen facile de séparer les cartes déjà utilisées de celles restant à utiliser à la prochaine partie. Mais c'est le prix à payer pour la compacité (réelle au moins ici).

Les cartes personnages restent assez neutres, malgré les quelques efforts pour les agrémenter de discrètes illustrations génériques (qui une loupe, qui un stylo). Le principal reste leur ergonomie, qui est bonne grâce au double sens de lecture.

THEME
10.5
Objectifs du jeu clairs
Les joueurs comprennent de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Quelques éléments sonnent juste
Cohérence du thème
Plutôt cohérent

Cette rubrique est toujours un peu hors-sujet avec ce type de jeu.
L'univers du "profiling" choisi fait évidemment sens par rapport au déroulé de la partie, mais difficile de croire que la Petite Sirène et Chantal Goya puissent être suspectes dans une même affaire policière.

DUREE DE VIE
13.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
On pourrait le sortir n'importe où, n'importe quand
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient un peu
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Le titre est d'une accessibilité difficile à battre. Tout le monde peut participer, et il fait partie de ces jeux où on peut se greffer sur la partie (difficile de ne pas donner son avis en tant que spectateur) sans problème.
Pratiqué dans un sous-groupe, il risque d'être contagieux tant on comprend juste en regardant.

Les parties filant vite (ce qui est bon signe, notez), les 200 Personnages fournis sont très vite éclusés. Heureusement, les cartes phrases sont au nombre de 100, ce qui laisse au moins 50 parties avant de retomber potentiellement sur une même combinaison. Il y a donc de quoi faire, même si une pratique intensive instaure fatalement un côté déjà-vu à moyen terme.

La variante "Challenge Expert" quand à lui s'avère extrêmement relevé, mais sa présence est déjà à louer.

MECANISMES
11.5
Fluidité du tour
Fluide
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction souvent présente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Une diversité pas toujours équitable
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Du mal à contrôler la partie

Là encore, la rubrique est partiellement inapplicable (il n'y a pas de stratégie dans ce jeu "d'ambiance").

La fluidité dépend des joueurs : entre l'impatient qui veut foncer sans réfléchir, et le perfectionniste qui n'en finit plus de débattre, les deux extrêmes doivent être combattus. Mais globalement, avec des personnes de bonne compagnie, la durée de partie d'environ 20 minutes est idéale.

Toutes les manches ne se valent pas, notamment en fonction de disparité variable des personnages tirés, et du degré d'applicabilité des deux phrases relativement à ces mêmes personnages. Certaines combinaisons sont plus faciles à décrypter que d'autres. Ceci dit, même dans les cas a priori peu évidents, il est rare que l'on arrive pas à faire quelque chose, preuve que le jeu est bien réglé.
Sur un groupe pas forcément rôdé, nous avons rarement atteint les 20 sur 25  : ce n'est donc pas non plus si facile.



20
15.5
10.5
13.5
11.5

Photo du profil de Grovast

76%

L'avis de Grovast

Testeur Ludovox.fr

Publié le 14/09/2017

Profiler fait quasiment l'unanimité chez nous.
Il est sortable dans un peu tous les contextes et aboutit régulièrement à de cocasses débats entre enquêteurs.
Le mix entre différents types de personnages (fiction, célébrité réelles, personnages communs) et la bonne idée de la graduation entre +5 et -5 génèrent des questionnements suffisamment équivoques pour maintenir un bon intérêt de jeu.

Pratiqué en variant les partenaires de jeu, sa durée de vie s'avère satisfaisante malgré des personnages qui reviennent cycliquement toutes les 7 parties.


  • Tout public
  • L'évidence même
  • Format compact idéal
  • Un vrai challenge

  • Pas assez de personnages
  • De rares spécimen-joueurs resteront hermétiques
  • Se joue souvent à quitte ou double en finale
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

70%