LE TEST DE LE PETIT CHAPERON ROUGE
pic2404645_md
Un jeu de Annick Lobet
Illustré par Jérémie Fleury
Edité par Iello, Purple Brain Creations
Distribué par iello
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2015-09-01
De 1 à 5 joueurs
A partir de 7 ans
Durée moyenne d'une partie : 20 minutes

Thèmes : Livre
Mécanismes : Coopératif, Stop ou encore
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Enfant, Familial
Nombres de parties jouées : 5
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Le petit chaperon rouge doit traverser la forêt pour livrer sa galette à mère grand. Le loup mangerait bien quelque chose lui aussi… Mais je suis bête, l’histoire vous la connaissez, non ? Et bien, au cas où, le jeu propose la version réécrite par Benoît Forget, l’éditeur.

Ludiquement, les joueurs vont aider le petit chaperon rouge à atteindre la douce chaumière en révélant une à une des cartes chemin. Ces cartes présentent toute une valeur. Si le chiffre indiqué par la carte est supérieur ou égal au nombre de cartes chemin précédemment révélées, la carte est placée, jouée et on applique son effet (gagner des jetons cueillette, faire avancer le chaperon rouge, ou regarder la dernière carte chemin de la pioche). Si le chiffre est supérieur, la cueillette échoue ! On perd alors nos jetons cueillette et le loup progresse sur sa piste. La solution pour éviter de mal tomber, c’est de savoir s’arrêter. Oui mais il faut bien piocher un peu pour arriver ! Voici donc un stop ou encore.

Le jeu offre un mode « coopératif total » et un mode « grand méchant loup » où un joueur incarnera le loup tentant d’empêcher les autres joueurs d’arriver à bon port. 

Contexte

La série des Contes & jeux de Purple Brain est bien ancrée dans le paysage ludique de par sa ligne directrice bien trouvée, et la qualité de son matériel et généralement de son contenu. Sans les attendre de pied ferme, c'est pour moi toujours avec plaisir que je les essaye.

Comme souvent, j'ai joué une première partie de ce jeu avec les gens du club de jeu, puis les autres à domicile en tentant de varier les publics (débutants/experts). J'aurais bien voulu pouvoir y jouer avec des enfants, cela n'a pas été le cas.



ACCESSIBILITE DES REGLES
16.5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

 

Les règles sont claires et tiennent sur peu de pages. Bien illustré, avec des exemples parlant, le livret se lit rapidement. Il y a deux modes (familial et familial +) bien expliqués. Si certains paragraphes ne semblent pas donner toutes les réponses, patience, l'explication arrive un peu plus loin. Je n'aurais peut-être pas organisé la mise en page de cette façon, mais au final, leur manière de faire n'est pas si mauvaise. C'est une règle, il suffit de la lire en entier pour que tout s'éclaire.

En bonus, une version du conte est ajoutée à la règle.

QUALITE DU MATERIEL
16.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Très travaillé


Les Contes & Jeux de Benoît Forget sont un gage de qualité et, une fois de plus, elle est ici au rendez-vous, tant au niveau matériel (personnages en bois, jetons, plateau en carton épais, boîtage, thermo) qu'au niveau ambiance (les illustrations de Monsieur Fleury sont amusantes et très jolies, on apprécie les petits arbres qui donnent un décor 3D pour le fun). La boîte est un peu volumineuse, mais c'est la marque de la série : de gros ouvrages à collectionner allant aussi bien sur les étagères de la ludothèque que de la bibliothèque.

THEME
15
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Thème fouillé

Le thème fonctionne parfaitement, on a le décor, on a les personnages, on a notre objectif, le déroulé de l'histoire. Le chaperon tente d'aller vite, le loup la suit pour la croquer. Avec un peu d'imagination, le principe de « stop ou encore » peut symboliser les aléas rencontrés sur le chemin et les atermoiement du chaperon. Quand on arrive vers la fin, la tension monte d'un cran, la chaumière est cachée et on espère bien la trouver avant le loup : petit moment qui fonctionne toujours à plein régime avec les enfants. Le jeu jouit pleinement de la popularité du conte mais sait en proposer une adaptation ludique moderne. 

DUREE DE VIE
13
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Voilà un jeu que l'on peut sortir souvent, avec des enfants habitués aux jeux, précisons-le, car, même en mode « de base », ce n'est pas si facile. Dans ce cas-là, ce jeu remplit son rôle de par son mécanisme malin, son thème et son univers graphique. Les adultes auront plus de mal à y voir autre chose qu'un jeu de chance, ce qu'il est de toute façon, et se lasseront plus vite. Mais avec deux modes de jeux et du matériel supplémentaire pour la version +, vous avez quelques parties en stock.

MECANISMES
12
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Quitter la table un moment ne change rien
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Une diversité pas toujours équitable
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Du mal à contrôler la partie

Décortiquons un peu. Il y a plusieurs mécanismes dans ce jeu suivant le mode :

En familial, le jeu est plus axé sur le hasard des cartes et la mémoire de ce qui est tombé. C'est un « stop ou encore » couplé à un jeu de mémoire. En terme d'ambiance, nous avons là du pur coopératif où chacun joue ensemble contre le jeu. Disons que ce mode s'adresse plutôt aux enfants.

En familial +, on ajoute une notion de bluff entre le loup qui cherche à aiguiller les joueurs sur de fausses pistes par rapport aux valeurs des cartes jouées, mais aussi en tentant de leur faire utiliser les personnages qui les aident. Les personnages ajoutent une pression supplémentaire à la partie car, une fois utilisés par un camp, ils passent chez l'adversaire. Il faut donc s'en servir au bon moment. Cette version du jeu, bien que toujours pleine de hasard (lié aux cartes) est plus tendue à cause de l'interaction loup/joueurs où chacun essaie de deviner ce que peux jouer l'autre.

Une variante vous propose de « compter les points » selon certains critères comme « vous n'avez pas utilisé le bonus « pot de beurre » » (il sert à avancer d'une case supplémentaire) alors vous gagnez 20 points, le but étant de parvenir à 200. Le jeu étant hasardeux, c'est assez compliqué de parvenir à marquer selon cette grille de score.



16.5
16.5
15
13
12

Photo du profil de morlockbob

73%

L'avis de morlockbob

Testeur Ludovox.fr

Publié le 01/04/2016

Proposer deux modes de jeu est une bonne idée. Malgré tout, à mon sens, le mode "familial" n'est pas si facile et le mode "expert" est beaucoup plus intéressant. Il ajoute une notion de bluff/guessing au déroulement du jeu, et donne vie au loup, en le laissant aux mains d'un joueur.

On pourra essayer de se la jouer au feeling, en calculant les probabilités par rapport aux cartes tombées, ou en prenant des risques, le jeu restera quand même hasardeux (surtout dans le choix des premières cartes).

Ce n'est pas mon préféré de la série, (pour moi il s'agit du Lièvre et la tortue qui allie fun, simplicité et finesse des mécanismes), mais il se joue malgré tout avec plaisir, dans sa version coopérative en évitant la victoire trop facile, et dans sa version 1 vs all en proposant un peu plus de profondeur. Quoi qu'il en soit, les parties ne sont jamais trop longues.


  • univers et thème réussis
  • matériel de qualité
  • 2 modes de jeu

  • Assez hasardeux malgré ce qu'il laisse croire
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

88%