LE TEST DE HOP !
hop-boite
Un jeu de Ludovic Maublanc
Illustré par Marie Cardouat
Edité par FunForge
Distribué par FunForge
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2016-00-00
De 3 à 6 joueurs
A partir de 6 ans
Durée moyenne d'une partie : 25 minutes

Mécanismes : Figurines, Habileté
Types de jeu : Jeu d'ambiance
Complexité du jeu : Familial
Nombres de parties jouées : 3
Configurations testées : 3, 4 joueur(s)

Introduction

HOP! est une des dernières nouveautés de Funforge, un jeu d’ambiance familial, plutôt pour les enfants à mon avis, qui vous propose de réaliser une variation de défis sur la base du « attrape moi ça au vol ! ». On se jette effectivement une sorte d’anneau entre « attrapeur » et « lanceur » avec parfois des « turbulateurs » – c’est-à-dire des joueurs qui essaient de nous empêcher d’y arriver. On gagne des points en lançant/attrapant/perturbant avec succès. Il est également possible de parier sur la réussite ou l’échec des lancers des autres.
Le truc rigolo, c’est qu’on devra lancer l’anneau en réalisant des positions imposées (gages) ou perturbé par un tiers. Se mettre dos à dos, lancer les yeux fermés, en étant accroupi façon grenouille, etc.
Au fur et à mesure de la partie et de nos réussites, notre figurine montera les étages d’un ciel en plusieurs dimensions. Si un joueur arrive en haut de la structure, on termine la partie et on compte les points. 

Contexte

J'ai eu l'occasion de jouer à HOP! avec ma fille de 6 ans et des amis plutôt joueurs. 



ACCESSIBILITE DES REGLES
13
Clarté du livret de règles
Livret assez chaotique
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours pendant les premières parties. Aide de jeu basique

Je ne suis pas du tout fan du format de ce livret (grand accordéon) que je trouve difficile à manipuler, surtout quand on a un point spécifique à vérifier sur le déroulement du jeu. Pour autant, toutes les infos sont là et l'explication telle qu'elle est retranscrite s'avère tout à fait claire quand on la lit d'une traite. Pas d'erreur, ni de point sombre, ce qui est tout à fait appréciable.  

QUALITE DU MATERIEL
16.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement assez simple et organisé. Éléments en bon nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Travaillé


Partout on peut lire sur HOP : "Montez de nuage en nuage afin d’arriver le premier tout en haut du ciel" et nous avons en effet une énorme structure avec plusieurs étages qu'il faudra grimper. Ça en jette ! Pourtant, si monter les étages fait gagner quelques points, le premier qui arrive au sommet n'est pas le vainqueur. Les paris réussis et les défis relevés permettront d'engranger des points et seul celui qui en aura le plus gagnera au final. Arriver en haut permet juste de conclure la partie. Ce qui veut dire que nous avons là une sorte de piste de score somme toute plutôt surdimensionnée.
Les figurines sont incroyablement belles. Elles servent juste à marquer l'étage où l'on se situe et on les manipule relativement peu dans la partie.

Seul bémol matériel : les jetons nuages qui chez nous ont été une catastrophe à dépuncher. Il en résulte des jetons tout déchirés qui tranchent avec la beauté du reste.   

Une fois installé, on regarde HOP! et c'est impressionnant, très joli, ça donnera envie de jouer, c'est sûr. Personnellement, je qualifie quand même tout ça d'overkill. D'autant plus que pour faire rentrer tout ce matériel, on écope d'une é-nor-me boîte (la plus grosse de notre Essen 2016 tout de même !), bien conçue d'ailleurs avec son double thermo au poil, mais é-nor-me. Cette édition flatte l'oeil mais pose la question : était-ce vraiment nécessaire de faire si gros ?! Parce que du coup, on a un jeu d'ambiance à plus de 40 euros quand même. Ça fait un peu cher le gage. On regrettera surtout que ce magnifique ciel en 3D et ces incroyables figurines servent si peu. J'ai tendance à me dire "tout ça pour ça" au final.  

En tout cas on retrouve la délicatesse de Marie Cardouat aux illustrations avec plaisir. 

THEME
10
Objectifs du jeu clairs
Les joueurs comprennent de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Ça colle à peu près
Cohérence du thème
Artificiel

Je vais vous faire une confession : je dois être trop terre-à-terre mais le thème me paraît vraiment capilotracté. Apparemment il y a des créatures fantastiques dans les nuages (où ? quand ? quoi ?) et des arcs-en-ciel magiques permettent de monter haut dans le ciel. Du coup, on s'arme de ballons pour s'élever dans les airs. Bon. Soit. Chaque joueur a des jetons ballons, et si on les perd tous, on termine la partie et notre figurine sort du plateau. Ça, ça marche pas mal. Mais pourquoi diable nous jetons-nous un arc en ciel à la tête ? Pourquoi nous mettons-nous à faire ces gages, dans le ciel ? Pourquoi il y a t-il parfois des "turbulateurs", et des fois des paris sur les lancers des autres... (les créatures s'amusent à nous faire faire n'importe quoi apparemment... ha ha l'excuse !). Enfin bref, c'est bien beau mais on sent que l'idée du jeu n'est pas née de sa thématique. Ceci dit, ça dérangera peut-être personne : la beauté du matériel suffit à attirer du monde autour de la table.    

DUREE DE VIE
12
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Il faut un peu de temps, sur quelques configurations.
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient un peu
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Le temps d'installation va légèrement réduire notre capacité à sortir HOP! au débotté, ce qui est dommage pour un jeu d'ambiance. Par ailleurs, notez que le jeu ne se pratique pas à deux joueurs, mais de 3 à 6. 

Le renouvellement se base sur un ensemble de principes ludiques : les gages, les paris, la petite course au ciel, voilà qui permettra une assez bonne rejouabilité. Ceci dit, le véritable coeur du jeu, ce qu'on aime découvrir, c'est les cartes gages : on en a une cinquantaine, ce qui n'est pas démentiel. Là où le jeu s'en sort, c'est qu'il nous propose beaucoup de rôles, les joueurs seront en effet tour à tour lanceurs, attrapeurs, parieurs, et turbulateurs. Cette diversité permet de varier les tours. 

MECANISMES
13.5
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Une diversité pas toujours équitable
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Mélange de stratégie planifiée et de choix opportunistes

Le système de paris permet de rendre actifs les joueurs qui ne sont pas en train de faire un lancer, ce qui est bien : on ne s'ennuie pas pendant le tour des autres.
Ceci dit, il y a beaucoup de ratés, donc on aura tendance à parier (secrètement) sur l'échec, ce qui fait des points facilement, comparativement à ceux que l'on peut gagner en réussissant à lancer/attraper.
L'ensemble s'équilibre néanmoins plutôt bien, grâce à la diversité des sources de points, entre les jetons nuage (gagnés quand on attrape correctement ou quand on perturbe suffisamment un lancer adverse pour qu'il échoue) et les points du plateau (gagnés quand on lance comme il faut ou quand on réussit 3 paris).

Finalement, à mon sens, cette richesse coûte à l'accessibilité. Un enfant de 6 ans pourra jouer et vraiment s'amuser à HOP!, mais il faudra un adulte pour veiller à ce qu'il ne s'embrouille pas dans tous ces jetons (qui gagne quoi et quand, entre les réussites et les échecs des 4 rôles).
Même si on ne doit pas être ici dans un esprit de pure compétition, puisqu'on est là pour se lancer des arc-en-ciel sur un pied, avec notre coude, ou couché sur une chaise avant tout, c'est dommage d'avoir rendu les choses si compliquées pour eux du coup.

 

 



13
16.5
10
12
13.5

Photo du profil de Shanouillette

60%

L'avis de Shanouillette

Testeur Ludovox.fr

Publié le 22/12/2016

Le jeu s'adresse aux familles qui cherchent un jeu d'ambiance plus ou moins basé sur principe de "frisbee d'intérieur", un jeu où l'on joue sur l'habileté avec un matériel 3D très flatteur. Il pourrait s'adresser aux petits vu la teneur des gages (texte et illustration), mais les règles de marquage de points seront sans doute trop compliquées pour qu'ils s'y mettent spontanément, sans le coup de main d'un plus grand, au moins au début. On aurait aimé plus de gages, mais la variation des rôles permet un honnête renouvellement. 
Quant aux joueurs qui ont aimé Dungeon Fighter, Flick'em up ou encore Looney Quest, ils réaliseront les défis de dextérité proposés de bon coeur sur une partie (on ne peut nier qu'il y a toujours une petite excitation à la découverte des gages), mais ils se rendront compte bien vite que le gameplay est nettement moins impressionnant que le matériel. 


  • c'est vraiment beau tout ce matériel
  • Gages accessibles à partir de 6 ans

  • c'est vraiment trop tout ce matériel
  • On veut plus de gages
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%