LE TEST DE EL DORADO
El dorado-Couv-Jeu-de-societe-ludovox
Un jeu de Reiner Knizia
Illustré par Franz Vohwinkel
Edité par Ravensburger Spieleverlag
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2017-04
De 2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée d'une partie entre 30 et 60 minutes

Thèmes : Aventure, Exploration
Mécanismes : Course, Deckbuilding, Déplacement, Draft
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Familial
Nombres de parties jouées : 9
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Vous êtes un fier explorateur et vous avez découvert l’El Dorado, il ne vous reste plus qu’à traverser jungles, lacs et déserts pour être riche et célèbre. Hélas, vous n’êtes pas le seul. Cette exploration est devenue une véritable course. Serez-vous le plus rapide ?

El Dorado est donc un jeu de course : il vous faut traverser les différents plateaux en moins de coups que les autres. Comment faire ?

Si tous les joueurs partent avec les mêmes cartes, ils pourront au cours de la partie et suite à  leur décision, acheter des équipements pour aller plus vite ou embaucher des aides pour accomplir des actions particulières. Ce jeu repose sur un principe de deck building, où il faut  gérer son paquet de cartes au mieux pour sortir les meilleures combinaisons régulièrement.

El Dorado est un jeu familial, avec de la gestion de cartes, un peu de stratégie et de chance.

 

Contexte

Même si le nom de Knizia est devenu un logo un peu fourre-tout, on reste attentif à ses nouvelles créations. Celle-ci  ayant été sélectionnée pour le Spiel des Jahres 2017, et présentant bien de par son thème, sa boite et sa mécanique, elle n’a pas mis longtemps à étendre ses multiples plateaux sur notre table. De partie en partie, on peut vite dire que le jeu nous a accroché.



ACCESSIBILITE DES REGLES
17.5
Clarté du livret de règles
Livret très bien pensé
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et exhaustive
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Un beau grand livret, bien aéré et clair vous tend les bras. Tout y est expliqué avec des exemples : pour les achats, les déplacements ou les cartes. Un résumé des cartes spéciales est proposé à la fin et une feuille à part est réservée à la mise en place.

De plus, chaque réglette personnelle résume à nouveau le tour de jeu.

Plus clair, ça va être dur.

QUALITE DU MATERIEL
14
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Correct, rangement tout juste
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


Ravensburger fait du Ravensburger. L'éditeur suit sa ligne graphique et présente bien. La boite avec son illustration voyante en impose et donne envie. Le matériel reste sobre et surtout lisible, les cartes sont joliment illustrées, les plateaux s’agencent entre eux pour produire des parcours plus ou moins longs.

Pour la variante, vous pourrez ajouter des hexagones grottes qui donneront un peu de relief au plateau.

Sans être un bel objet qu’on a envie de montrer à ses amis, voilà un produit clair, net et sans bavure avec lequel on aura plaisir à jouer.

 

THEME
16.5
Objectifs du jeu clairs
Chaque choix a une explication thématique
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Le jeu est un tout thématique
Cohérence du thème
Thème fouillé

Le thème fonctionne très bien : des explorateurs, des embûches, des terrains à traverser et tout un tas de moyen d’y parvenir (matériel ou guides). La course à travers les différents plateaux est « réaliste ». On est coincé par une montagne, on doit faire un détour et perdre du temps…. ah oui, la jungle est cruelle et on le sent bien par instants.

DUREE DE VIE
14.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
De petites variantes
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Le dos de la boite, grâce à ses plateaux  modulables, annonce plus de 100 000 combinaisons, cela laisse rêveur. Même si vous connaissez le jeu par cœur et qu’après une étude des terrains en place vous saurez, avant des joueurs novices, qu’il vaut mieux se saisir de telle ou telle carte ou que certains employés sont indispensables, rien ne vous garantira la victoire à coup sûr. La chance fait partie du jeu : vous faites tourner votre paquet et manque de bol, LE bon logo n’est pas sorti, il vous fallait 3 rames pour franchir le fleuve, vous n’en avez que 2

La rejouabilité est techniquement énorme. Pour ma part, je me serai lassé avant ma cent millième partie. Le jeu fonctionne très bien, il est plaisant mais également répétitif et peut se gagner sur un tirage chanceux. Au bout de quelques parties, il montre ses limites.

Je referai une partie avec plaisir si on me propose mais j’avoue que l’engouement des premières courses est retombé.

Quant au nombre de joueurs, mieux vaut être nombreux afin de jouer avec le blocage des chemins. À 3, les routes sont plus accessibles, à 2, même si on joue avec deux explorateurs, c’est moins drôle. El Dorado est un jeu vivant où on entend pester les joueurs, ce qui est signe d'une immersion réussie.

MECANISMES
15.5
Fluidité du tour
Presque sans accroc
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction importante
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Grande variété de choix, on peut revenir dans la course
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Équilibre du jeu entre planification et opportunité

Le mécanisme de base reste celui du deckbuilding. On pioche 4 cartes et on voit ce qu’on peut en faire : des achats ou des déplacements ? Ceux qui savent épurer leur paquet auront un petit avantage mais cela ne leur garantira pas la victoire, il faut aussi acheter les bonnes cartes.

Pour le reste, la chance d’avoir une bonne main, de ne pas se faire bloquer la route par l’adversaire, de savoir temporiser peut faire la différence.

Le jeu est simple et familial, les mécanismes sont très vite compris et intégrés.



17.5
14
16.5
14.5
15.5

Photo du profil de morlockbob

78%

L'avis de morlockbob

Testeur Ludovox.fr

Publié le 23/11/2017

A 60 ans, Knizia prouve qu’il a encore de la ressource et peut intégrer des mécanismes comme le deckbuilding dans ces jeux. El Dorado est un véritable jeu de courses, et familial de surcroît, sans manquer de décsions stratégiques pour autant : il faut savoir gérer son paquet, éliminer des cartes si l’on peut, attendre, observer le terrain, bloquer les autres et faire les bons achats. Il est tributaire de la chance dans le tirage de ses cartes qui composent sa main.

Il est vite expliqué, se joue très bien et bénéficie d’un matériel de qualité et d’un thème porteur.

On pourra lui reprocher une certaine répétition dans les actions et les parties, mais il est clair qu’il atteint son but et propose un bon divertissement.


  • Deck building simple
  • Tendu par moment
  • Facile d'accès

  • Vite limité
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

80%