LE TEST DE QUANTUM
boiteQuantum
Un jeu de Eric Zimmerman
Illustré par Georges Bouchelaghem, Kieran Yanner
Edité par FunForge
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2013-11-27
De 2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 40 minutes

Thèmes : Science-fiction
Mécanismes : Affrontement, Combinaisons, Déplacement, Dés
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 10
Configurations testées : 2, 4 joueur(s)

Introduction

Quantum vous place à la tête d’une flotte de vaisseaux interstellaires que vous devrez diriger vers les planètes d’un système solaire inconnu.

Votre objectif sera de conquérir ces planètes en y plaçant vos cubes Quantum, extracteurs d’énergies vous fournissant la puissance nécessaire au bon fonctionnement de vos vaisseaux.

Mais vos adversaires voudront faire de même et les places sur les planètes sont limitées…

La guerre est inévitable !

Contexte

Découvert au salon du jeu à Toulouse lors d'une partie mémorable à 4 joueurs (enfin...disons plutôt 3+1 car il y en a eu un qui a décroché au 3ème tour pour des raisons obscures...) ce jeu de conquête spatiale avec ses combos à base de dés m'avait tapé dans l'œil.

J'avoue avoir attendu quelques temps avant de craquer, mais une promo bienvenue dans une boutique online a fini par me décider. Ce jeu qui peut être méchant est à jouer avec des gens qui ne risquent pas de vous reprocher plus tard d'avoir détruit leur cuirassé trop rapidement !  



ACCESSIBILITE DES REGLES
13.5
Clarté du livret de règles
Livret bien conçu
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Pas de gros problème spécifique
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours pendant les premières parties. Aide de jeu basique

Sans être particulièrement complexes, les règles doivent tout de même être lues avec attention car certains détails peuvent facilement être oubliés lors d’un tour étant donné le grand nombre d’options possibles.

La rédaction du livret des règles est aérée et de nombreux exemples illustrés viennent faciliter la compression globale des pouvoirs, des déplacements et des interactions entre les joueurs lors des combats.

Il y a même sur 3 pages un exemple de début de partie très détaillé, avec les images correspondantes. C'est bienvenu car vous aurez sans doute besoin de retourner parfois dans les règles lors de votre première partie.

Les cartes « Avancement » venant parfois contredire les règles de bases, l'éditeur a jugé bon d’apporter des précisions sur certaines d’entre elles. Mais cela reste assez difficile à retrouver dans le livret même si un chapitre entier y est consacré. Il y aurait clairement pu y avoir une meilleure optimisation de ce point de vue-là.

QUALITE DU MATERIEL
15
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Très ergonomique. Agréable à manipuler
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


Dans l'ensemble le matériel est de bonne facture. Les dés sont suffisamment gros et leurs faces lisibles.

En revanche il semble que certaines boites aient été fabriquées avec des dés à la texture bizarre ou une finition non satisfaisante. Un mail avec photo à l’éditeur et il vous les changera… Dommage tout de même.

Les nouvelles boites sont à priori dépourvues de défaut, tant mieux.

Les tuiles carrées, représentant chaque planète et son espace orbital, sont épaisses, recto-verso et ne présentent pas de point faible. Les plateaux individuels sont du même acabit. Rien à redire de ce côté-là, c'est solide et fonctionnel.

Côté illustrations c'est subjectif mais je les qualifierais de tout à fait agréables. Le design des personnages me paraît un cran en-dessous de tout le reste, mais dans l'ensemble c'est plutôt réussi, y compris les nombreuses cartes qui sont toutes avec une image différente.

Le thermoformage est assez beau avec un « QUANTUM » gravé sur toute une tranche. Chaque élément du jeu trouve sa place. Seule la profondeur de l’emplacement pour les cartes est un peu juste, ce qui fait que les 2 ou 3 dernières ont tendance à s’échapper, se mélangeant au reste du matériel lors de vos déplacements avec la boite au fond de votre sac à dos… Dommage, comme quoi 2 millimètres font quelquefois toute la différence entre le très bien et le parfait

Les cartes justement sont trop fines et ont tendance à se plier rapidement. Ce n’est pas catastrophique, mais c’est à mon sens le point faible au niveau du matériel.

THEME
13.5
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

L’espace intersidéral, les combats spatiaux entre vaisseaux gigantesques aux pouvoirs Quatumesques, les 4 races en présence, cette histoire d’extraction d’énergie Quatum en colonisant les planètes… Tout est là pour vous plonger dans un univers space-opéra.

Malgré tout, on ne peut pas dire que l’immersion soit complète, même si le créateur a tenu à ajouter un petit background à son jeu, a pris la peine de décrire chaque race, a trouvé quelques 31 adjectifs différents pour nommer ses cartes de commandement avec précision. …

Bref, ce n’est clairement pas le jeu le plus immersif du monde, mais d’autres font bien pire (non je n’ai pas dit Knizia !).

DUREE DE VIE
13.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Il faut un peu de temps, sur quelques configurations.
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
On ne sait pas à quoi s'attendre

Allez-vous vouloir refaire plusieurs parties de Quatum en une même soirée ? Peut-être pas, les parties durent en moyenne plus d’une heure, voire deux heures à 4 joueurs peu expérimentés. Mais vous ressortirez le jeu avec plaisir la fois suivante. Et surtout vous n’aurez pas l’impression de refaire la même partie pour plusieurs raisons :

Le simple fait de lancer les dés pour configurer votre flotte de départ change du tout au tout votre stratégie de début de partie.

La configuration du plateau à chaque fois différente si vous le souhaitez permet de corser plus ou moins l’affaire côté affrontements.

Le tirage de quelques cartes d’avancement à chaque partie, parmi les 53 disponibles dans le jeu, bousculeront vos propres réflexes et surtout vous demanderont de vous adapter à vos adversaires en fonction de leurs propres tirages.

Bref Quantum est le genre de jeu que l’on peut ressortir souvent. Le juste milieu entre la prise de tête totale et le fun complet.

MECANISMES
11.5
Fluidité du tour
Ça tourne !
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Une diversité pas toujours équitable
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Le jeu est trop hasardeux, ou la stratégie est peu impactée par les opportunités

Même si vous êtes réfractaire au lancer de dés, vous pouvez tenter une partie de Quantum. Certes, vous devrez vous faire violence pour en lancer quelques-uns, mais ce n’est pas un jeu que je qualifierai de hasardeux. Vous pourrez parfois gagner une partie en ne lançant qu’un ou deux dés. C’est clairement un jeu de combos !

Alors bien entendu, vous aurez à résoudre quelques combats selon la configuration du jeu et les velléités de vos adversaires et, dans ce cas, un jet de dés départagera le vainqueur. Mais je le redis, ce jeu n’est pas totalement hasardeux même si l’on y joue avec des dés. Après tout ce ne sont pas des dés, mais des vaisseaux spatiaux !

En revanche on pourra lui reprocher un certain déséquilibre dans certaines situations. Par exemple jouer le premier, en particulier sur les plateaux les plus confinés, pourra vous apporter une première carte avancement avant tout le monde, ce qui vous conférera sans conteste un avantage qui peut s'avérer décisif et très difficile à rattraper pour vos adversaires.

L'extension "le vide" qui apporte une tuile spéciale permettant de gagner très rapidement des points de recherche est elle aussi une martingale qui peut faire pencher la victoire de votre côté si vous l'utilisez à outrance alors que vos adversaires tentent une stratégie d'expansion plus "classique".

Mais malgré ces quelques défauts, le jeu reste agréable à jouer et vous obligera à bien réfléchir à chacun de vos coups si vous ne voulez pas voir vos adversaires s'envoler vers une victoire certaine. 



13.5
15
13.5
13.5
11.5

Photo du profil de Alstar

72%

L'avis de Alstar

Testeur Ludovox.fr

Publié le 01/10/2014

Quantum est un jeu particulier : avec ses 22 dés fournis dans la boite on pourrait croire à une mécanique essentiellement basée sur le hasard alors qu’il n’en est "presque" rien.

C’est en fait un jeu de combo qui vous demandera une analyse fine des compétences spéciales de vos vaisseaux et des positions de vos engins sur le plateau pour en tirer pleinement profit.

Les règles sont finalement assez simples. Une fois que vous avez bien appréhendé les pouvoirs spéciaux de vos vaisseaux et leurs petites contraintes, vous pourra y jouer rapidement, sans toutefois espérer vaincre un joueur aguerri avant quelques parties. En particulier si celui-ci applique quelques stratégies gagnantes dont nous avons déjà parlé.

Le matériel est très satisfaisant, l’idée du vaisseau représenté par un dé finalement très habile, le tout avec une durée de partie qui tournera entre 60 et 90 minutes.

C’est donc une boite que vous ressortirez souvent avec plaisir pour peu que vous accrochiez au thème ultra-futuriste et que de toucher des dés ne vous révulse pas.


  • Le matériel (si vous n'êtes pas tombé sur une boite buggée)
  • Une durée de partie raisonnable
  • Sympathique à jouer de 2 à 4 joueurs
  • Rejouabilité
  • Combo-Power !

  • Le matériel (si vous êtes tombé sur une boite buggée)
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

70%