LE TEST DE PIX
3167_1272894373-3167
Un jeu de David Franck, Laurent Escoffier
Edité par Gameworks
Distribué par Gameworks
Pays d'origine : France
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2012-02-13
De 4 à 9 joueurs
A partir de 8 ans
Durée moyenne d'une partie : 40 minutes

Thèmes : Divers
Mécanismes : Créativité, Rapidité
Types de jeu : Jeu d'ambiance
Complexité du jeu : Familial
Nombres de parties jouées : 8
Configurations testées : 4, 6, 8 joueur(s)

Introduction

Pix est un jeu de geektionnary ! L’idée de faire deviner un mot via une représentation n’est pas neuve, mais ici, on ne dessine pas, on fait du Pixel Art. Oui Madame. Si vous êtes un fan de Space Invaders, vous ne serez pas désorienté ! Le défi n’est plus de savoir dessiner, mais de savoir conceptualiser un objet avec des contraintes fortes, à savoir un nombre restreint de pixels.
Si Pix semble de prime abord n’être qu’un énième jeu de dessin, certains risquent d’être un peu surpris voire décontenancés, au moins au début. Comment « dessiner » efficacement avec seulement des petits carrés à disposition ? Et bien c’est justement toute l’originalité et l’intérêt de Pix…

Contexte

J'avoue avoir eu d'entrée un faible pour le design global de la boite cubique car je suis sensible au pixel-art. J'ai eu l'occasion de sortir mon Pix entre amis, avec des gamers et en famille avec des enfants et des "non-joueurs"... Notez bien que ce test repose sur la 1ere édition du jeu : la boite cubique. Beaucoup de son charme entraîne quelques défauts mineurs qui furent à priori gommés avec la version de format "classique" sorti en 2013.



ACCESSIBILITE DES REGLES
14
Clarté du livret de règles
Livret assez chaotique
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours pendant les premières parties. Aide de jeu basique

J'ai personnellement du mal à retenir les règles du tour de jeu ! Et pourtant ça ne devrait pas. C'est quand même pas compliqué ! Mais lors du 1er tour, on a souvent besoin de revenir aux règles et avec ce format, certes original (les règles sont écrites sur la boite) on n'a pas forcément un retour aisé. Une petite aide de jeu rappelant les phases n'aurai peut-être pas été tant du luxe ? Bien sûr, après deux-trois tours, tout le monde a compris et ça roule. Mais pour un jeu de ce type (party game) c'est un dommage. Notez bien que c'est surtout laborieux si vous êtes face à un public non habitué...

QUALITE DU MATERIEL
15.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Boîte assez mal pensée (rangement difficile)
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Très travaillé


Le matériel et les graphismes sont d'une excellente qualité, même si on peut reprocher à la boite son format cubique un peu extravagant et potentiellement difficile à ranger. Comprenez, c'est qu'ils sont allés au bout de l'hommage au carré. C'est un choix d'édition original et la boite donne envie d'aller voir ce qui se cache derrière.
Notez bien qu'en 2013 un nouveau format fut édité, plus classique et plus facile à ranger. D'ailleurs l'autre boite ne se trouve presque plus.

Même si on peut regretter un pouvoir aimantant un brin trop faiblard pour les écrans, et que les points de victoire ressemblent un peu trop à des aimants, le tout est d'excellente facture et le look s'avère sobre et élégant.
Les chouettes exemples de dessins en pixels qui sont à l'intérieur vous donneront une idée de l'étendue des possibles si l'on a un peu/beaucoup de talent en la matière et pourront peut-être vous inspirer un peu.

THEME
14
Objectifs du jeu clairs
Les joueurs comprennent de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

C'est audacieux de parler de thème pour un jeu de ce type, évidemment. Et pourtant, là, autant que faire se peut, ça marche. On est dans un univers geek que le look du jeu sert très bien, on a des contraintes dûes à la perspective isométrique, on manipule nos pixels en mode binaire (un pixel de plus ou de moins peut tout changer, ils ne doivent pas dépasser des cases), bref, si le "thème" n'est pas ce qui a de plus "immersif" ici, il y a un vrai gros travail de cohérence, tenu de bout en bout, vraiment appréciable.

DUREE DE VIE
14.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
On ne sait pas à quoi s'attendre

Le nombre de cartes n'est pas vraiment un problème, il y a quand même 460 mots à faire deviner en tout, d'ici que vous ayez un "truc" super efficace pour chacun ! D'autant que "l'efficacité" restera toujours relative - car dépendra des joueurs que vous aurez en face et de leur façon de voir les choses...
Mais je constate qu'il y a malgré tout une véritable courbe de progression dans la manière d'appréhender un dessin via des pixels, ce qui est plutôt intéressant !

On le sort facilement car son look intrigue les gens.
A noter qu'un paquet de cartes contient des mots plus difficiles qu'il est conseillé de garder pour des joueurs "habitués aux pixels".
Si vous trouvez tout de même le jeu trop corsé au début commencez par pixeliser que les 1ers mots de chaque carte (les seconds étant en général plus difficiles).

MECANISMES
15
Fluidité du tour
Ça tourne !
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Grande variété de choix, on peut revenir dans la course
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

Une fois qu'on est dedans, les tours sont fluides. Le sablier utilisé pour dessiner ET pour deviner les mots donne un rythme nécessaire bienvenue à l'ensemble d'autant que si vous êtes nombreux les parties peuvent potentiellement être vécues comme un peu trop longuettes pour du "Party game" (à 9 joueurs comptez 1H)

Les mots à dessiner sont souvent un vrai challenge, mais en réalité la perception de la difficulté varie énormément d'un esprit à un autre.

On ne parle pas vraiment stratégie ni tactique, mais niveau équilibre du jeu, notons que la difficulté des cartes est pensée.



14
15.5
14
14.5
15

Photo du profil de Shanouillette

78%

L'avis de Shanouillette

Testeur Ludovox.fr

Publié le 03/06/2014

Si vous aimez Kiproko ou Identik, et que les pixels exigeants ne vous font pas peur, foncez ! La 3D est mise à plat alors forcément cela induit des erreurs d'interprétations. Mais je trouve le potentiel comique du procédé assez savoureux.

Après, l'argument du "même si vous ne savez pas dessiner, vous pouvez jouer" est discutable, car la perspective isométrique, c'est pas non plus donné à tout le monde... Personnellement, je galère mais je m'amuse. Et je m'améliore !
En tout cas, qu'on aime ce genre de challenge ou pas, tout le monde est d'accord pour dire que Gameworks a réalisé ici un titre très classieux.


  • pas de temps mort
  • un défi original et challengeant
  • une approche geek et arty du party game

  • des règles pas si intuitives au départ
  • ancienne boite carrée : peu pratique
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

60%