LE TEST DE PATCHISTORY
patchistory-49-1371885064-6165
Un jeu de Jun-Hyup Kim, Yeon-Min Jung
Edité par Deinko, Iello
Distribué par Deinko
Pays d'origine : Corée du nord
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2013-10-01
De 2 à 4 joueurs
A partir de 12 ans
Durée moyenne d'une partie : 120 minutes

Thèmes : Guerre, Historique
Mécanismes : Construction/développement, Enchères, Placement, Pose d'ouvriers
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 5
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Patchistory est un jeu de civilisation créé par des coréens et édité en français par Iello. Vous pourrez retrouver le Just Played pour vous faire une idée plus précise du jeu !  

 

Contexte

Grand aficionados des jeux de civilisations, j'ai dévoré ce Patchistory comme un bon welsh, on sait que ce sera du lourd mais qu'est-ce qu'on aime ça ! (Vous pouvez changer le welsh par tout autre plat au fromage un peu difficile à digérer ^^). Après les déceptions que furent Historia, Deus ou encore Hyperborea (en tant que jeu de civilisation uniquement, ce sont de bons jeux par ailleurs attention !), j'avais un peu peur du même vice avec Patchistory et ça n'a pas été le cas. J'ai, enfin, eu la sensation de rejouer à un jeu de civilisation !



ACCESSIBILITE DES REGLES
15
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Le livret fait une quinzaine de pages et il est très bien réalisé. Il est agréable à lire et les exemples concernant le placement des patchs est correct. C'est dans l'ensemble une réussite, mais il manque néanmoins cruellement une aide de jeu qui reprend l'ensemble des actions politiques. Celle-ci est placée derrière le paravent, mais elle n'est pas pratique du tout. Je vous conseille de faire une petite photocopie parce qu'on y revient régulièrement (dans les parties à 3 on se sert du paravent du 4ème joueur à chaque fois. C'est pour moi le signe qu'il y a un manque de ce côté).

A noter qu'il y a également quelques erratas et une FAQ mis à disposition par Iello, mais vu le nombre de héros et de merveilles, ce n'est pas étonnant. Vous la trouverez .

QUALITE DU MATERIEL
13
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Correct, rangement tout juste
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Problèmes de lisibilité et de manipulation
Qualité des illustrations
Travaillé


Le matériel est de bonne qualité sur les différents éléments, rien à redire ce côté. Par contre, il y a quand même quelques reproches à faire au niveau de l'ergonomie du jeu. On a déjà parlé de la lecture derrière le paravent qui n'était pas aisée. Mais on peut également ajouter le fait que la boite de rangement soit un peu juste et qu'il manque des petits sachets plastiques dans la boite pour ranger les éléments alors que c'est quasiment devenu une norme désormais. 

Mais le point le plus négatif sur l'ergonomie est clairement au niveau des ouvriers qui sont trop grands et tombent sans cesse. C'est désagréable et inutile. Des meeples classiques auraient avantageusement remplacé ces derniers.

Le point positif est quant à lui à placer sur des illustrations de bonne qualité qui participent fortement à la sensation de développement de sa civilisation. 

THEME
16
Objectifs du jeu clairs
On a envie de justifier ses choix thématiquement
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On a envie de raconter sa partie aux gens au club de jeu
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Thème fouillé

Le thème est clairement assumé et très bien réalisé. On sait que nous jouons à un jeu de civilisation et chaque phase de jeu est en symbiose avec ce que le jeu raconte. C'est très plaisant de le voir évoluer, en particulier grâce aux héros et aux merveilles qui donnent de la personnalité à notre civilisation. Il arrive presque à chaque fois que l'on reparle de la partie en décrivant le parcours de notre civilisation. On peut même parfois prendre des héros ou des merveilles parce qu'historiquement ça colle aux autres, c'est amusant. La mécanique d'enchère est très importante pour modifier l'aspect de notre civilisation et la phase politique permet de faire des choix (alliance/guerre, route commerciale, honorer, etc...) et de laisser tout un chacun choisir une orientation.

DUREE DE VIE
14
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Il faut un peu de temps, sur quelques configurations.
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
On ne sait pas à quoi s'attendre

Le jeu est prévu de 2 à 4 joueurs, mais la configuration à 2 joueurs connaît quelques limites et la phase d'enchère perd tout son charme. La variante donnée n'arrive pas à compenser la présence d'un 3ème ou 4 ème joueur selon moi. De plus, le fait de commencer sans route commerciale rend le jeu moins intéressant. Le jeu est donc à conseiller à 3 ou 4 joueurs, ce qui réduit sa configuration de jeu. 

Cependant, la multitude de patchs et d'options possibles lui donne une grande durée de vie. Les civilisations sont à chaque fois différentes et le jeu connait des rebondissements dans la partie et ce, sur chaque partie. Vous pouvez jouer 2 fois de suite sans problèmes (bon, il faut avoir du temps devant soi quand même ^^), et vous n'aurez pas la sensation de répétition car la sortie des patchs et ceux que vous pouvez acquérir et la façon dont vous les placerez changeront votre expérience du jeu.

MECANISMES
19
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
D'innombrables stratégies, rien n'est jamais décidé d'avance
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Le jeu demande une planification qui peut être remise en cause par des opportunités

Certainement le gros point fort du jeu. La mécanique est parfaitement dosée et elle est au service du thème. La phase d'enchère est cruciale et donc très intéressante. La phase de politique permet de faire sa popote et de modifier ou de donner une orientation à sa civilisation. Elle permet également avec de la diplomatie de rajouter un peu d'interaction en plus de la phase d'enchère et de la phase de négociation/guerre. J'aime beaucoup également les choix nécessaires lorsqu'il s'agit de placer ses patchs car l'espace est limité et il faut parfois faire des sacrifices. C'est tendu. 

C'est également agréable de voir que les tours s’enchaînent rapidement. A la lecture des règles on peut croire l'inverse (3 ère avec 5 manches, chaque manche avec 5 ou 7 phases). Mais en réalité, les phases s'enchaînent rapidement et avec fluidité, ce qui permet à ce jeu de tenir en 2 ou 3 heures même à 4 joueurs ce qui est un exploit pour ce type de calibre.

L'équilibrage n'est pas en reste car il y a plusieurs axes pour gagner. L'aspect militaire est selon moi parfaitement dosé. Il donne un avantage pertinent au vainqueur sans plonger le perdant dans la ruine. L'interaction est également bien représentée avec l'enchère, la diplomatie, la guerre ou encore les votes à la fin de chaque ère. Juste ce qu'il faut pour nous laisser nous développer sans avoir l'impression de jouer tout seul. 

Enfin, le jeu demande un peu de stratégie pour optimiser ses choix tout en étant exigeant sur l'opportunisme car vous devez réagir à chaque fois aux nouveaux patchs qui arrivent. De plus, on peut tout à fait changer de stratégie en cours de partie. J'ai vu plusieurs fois des civilisations militarisées sur la première ère qui partaient ensuite sur la culture, ou des civilisations très politiques qui s'axaient sur la guerre en fin de partie. 



15
13
16
14
19

Photo du profil de eolean

87%

L'avis de eolean

Testeur Ludovox.fr

Publié le 20/03/2015

Patchistory est donc un réel jeu de civilisation. Il vous donne du temps, une histoire et les possibilités de développer votre civilisation. Tout ceci dans une durée acceptable pour y jouer en soirée quand on travaille le lendemain ! Il y a certes quelques écueils au niveau de l'édition, mais rien d'insurmontable. Cela étant dit, la meilleure configuration pour y jouer est clairement 4 joueurs, et même si le jeu est tout aussi passionnant à 3 joueurs, je le déconseillerai si vous ne deviez y jouer qu'à 2 joueurs car il perdrait selon moi pas mal d'intérêt. 

Mais si vous aimez l'eurogame, les jeux de civilisations, la gestion, alors vous pouvez y aller les yeux fermés, c'est très bon !


  • mécanique fluide, équilibrée et originale
  • thème respecté
  • jeu de civilisation en moins de 3 heures

  • limité à 2 joueurs
  • ergonomie avec quelques faiblesses
  • une aide de jeu aurait été appréciable
L'AVIS DES JOUEURS

3 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

86%