LE TEST DE [MICROFILMS]
[microfilms] md
Un jeu de David J. Mortimer, David Turczi
Illustré par Katalin Nimmerfroh, Mihajlo Dimitrievski, Todd Sanders
Edité par LudiCreations
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2015-00-00
De 2 à 6 joueurs , Optimisé à 4 joueurs
A partir de 12 ans
Durée d'une partie entre 10 et 30 minutes

Thèmes : Enquêtes et Policiers
Mécanismes : Bluff, Déduction, Jeu d'équipe, Pioche, Role-play
Types de jeu : Jeu d'ambiance
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 14
Configurations testées : 3, 4, 5 joueur(s)

Introduction

Microfilms est un jeu de déduction et de rôles cachés dans l’univers de la guerre froide. Vous essaierez de trouver les microfilms adverses… à condition de savoir qui sont ces adversaires ! Découvrir les identités des joueurs ne suffit pas : il faut aussi savoir avec qui ils sont alliés, et ensuite, on pourra s’occuper des microfilms.

 

Contexte

Prise d'Essen dernier, Microfilms a bien marché à la rédaction. Mais le jeu nous a paru difficile d'abord tant il donne de la liberté aux joueurs, qui disposent d'une foule d'actions pour accomplir leur dessein. Depuis, je l'ai fait jouer à des joueurs occasionnels, des hobby gamers et des core gamers.



ACCESSIBILITE DES REGLES
13
Clarté du livret de règles
Assez difficile à appréhender
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Pas de gros problème spécifique
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Le livret de règles de Microfilms est paradoxal. Vraiment mal foutu, certes, mais on parvient à se faire une vague idée de ce qu'il faut faire.

Par contre, une fois maîtrisées, on ne retournera aux règles qu'en cas de changement du nombre de joueurs : autrement, ça tourne. Et l'aide de jeu, bien que manquant d'ergonomie, est super, super pratique.

QUALITE DU MATERIEL
11
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Boîte assez mal pensée (rangement difficile)
Qualité des éléments et des matériaux
Correct
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Problèmes de lisibilité et de manipulation
Qualité des illustrations
Correct


Sur le plan matériel, la boîte de Microfilms est assez bordélique. Cartes au format non standard, ergonomie pas au mieux (mais pas dégueulasse non plus, hein), le sabot qui ne tient pas tout le matériel, les pièces qui valdinguent dans la boîte sans sachet... Bon, cela dit, tout est solide et d'assez bonne qualité. Les graphismes sont plutôt corrects, mais ne m'ont personnellement pas séduit. Il faudrait sans doute améliorer le travail d'édition de ce côté-là aussi.

THEME
14
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Avec des mécanismes aussi prégnants, Microfilms aurait pu sembler froid et hypra-calculatoire. Si le calcul n'est pas absent de nos réflexions, une ambiance de jalousie et de méfiance s'instaure, principalement grâce aux actions d'interrogation, de chantage et de corruption. Et puis on s'acharne peu, préférant noyer le poisson avant que le compte à rebours de la partie s'épuise pour porter le coup de grâce au moment opportun...

DUREE DE VIE
13.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient un peu
Contenu additionnel
De petites variantes
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Lorsqu'on parle de sa durée de vie, Microfilms tire son épingle du jeu dès quatre joueurs : les rôles hors-faction vont pimenter la partie et forcer des comportements de façon drastique. Ainsi, le tueur à gages vous fera vous méfier de toute tentative de corruption, le journaliste se dévoilera facilement s'il interroge trop souvent, etc. Pour peu que l'on pioche des cartes différentes en début de partie, le jeu n'aura pas du tout la même économie et le même timing. Les enjeux fluctuants et les parties rapides et dynamiques assurent à Microfilms une belle rejouabilité malgré son format de poche.

MECANISMES
16.5
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Grande variété de choix, on peut revenir dans la course
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Équilibre du jeu entre planification et opportunité

C'est véritablement là que s'illustre le titre : l'action unique composant le tour d'un joueur assure une fluidité sans égale, et le rythme s'en ressent. Les stratégies pourront sembler arbitraires et opportunistes mais au final, pas tant que ça : passer au moment stratégique peut vous donner les moyens de refuser une corruption ou un chantage, ou vous mettre en retrait (mais vous rendre cible potentielle pour un vol). Jouer une carte, c'est être plus vulnérable aux interrogations... Bref, c'est bourré de choix cornéliens que l'on arbitre en un battement de cœur, et pour ça, ça marche vraiment bien.



13
11
14
13.5
16.5

Photo du profil de Umberling

73%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 22/02/2016

Malgré son édition imparfaite (règles et matos moyens), on trouve dans Microfilms un jeu solide et fun. Moins déjanté que ses compères Agent Trouble ou Codenames, ce jeu peut donner un peu de fil à retordre tant il donne de marge de manœuvre aux joueurs. À l'explication, un doute point toujours lorsque l'on énonce la liste d'actions disponibles, mais dans l'espace de deux tours de table, tout est clair pour chacun. Proposer un ressenti de cette profondeur dans une fenêtre si serrée, c'est rare ! L'initiative mérite d'être saluée, et je ressors volontiers Microfilms pour deux ou trois parties endiablées.


  • Super riche !
  • Fluidité et choix
  • La tension

  • Edition perfectible
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%