LE TEST DE LORDS OF XIDIT
LORDS9186
Un jeu de Régis Bonnessée
Illustré par Naïade, Stéphane Gantiez
Edité par Libellud
Pays d'origine : France
Date de sortie : 2014-08-01
De 3 à 5 joueurs , Optimisé à 4 joueurs
A partir de 14 ans
Durée moyenne d'une partie : 90 minutes

Thèmes : Fantastique
Mécanismes : Programmation
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 6
Configurations testées : 3, 4, 5 joueur(s)

Introduction

J’avais déjà joué à Himalaya avant de découvrir sa réédition, Lords of Xidit. Si l’univers épuré d’Himalaya m’avait séduit, les mécanismes de jeu pouvaient être améliorés. Quelle n’a pas été ma surprise de voir une boîte plus grosse que celle du prédécesseur ! Pari réussi ? À suivre…

Contexte

J'ai pu tester ce Lords of Xidit dans toutes les configurations possible. Et il m'a également été possible de faire des parties courtes ! Car oui, ce jeu peut se vanter d'avoir travaillé sa flexibilité : le plateau est adaptable pour jouer à trois, et sa durée est adaptable ! Régis Bonnessée ne s'est pas contenté d'un simple portage, apparemment...



ACCESSIBILITE DES REGLES
16.5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours aux règles mineurs. Aide de jeu ergonomique

Question règles, il y a beaucoup d'exemples dans ce Lords of Xidit, et j'ai eu besoin de revenir à celles-ci pour un seul point, à savoir le réveil des colosses. Même en faisant abstraction de mon expérience précédente d'Himalaya, ça reste très bon : bien rédigé, clair et très illustré.

QUALITE DU MATERIEL
16.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Très ergonomique. Agréable à manipuler
Qualité des illustrations
Travaillé


Question matériel, tout va bien. Entre les figurines en plastique souple (au socle peut-être un peu instable, mais je pinaille, je pinaille !), les joueurs en stand-up (ç'aurait pu être des figurines, mais il aurait fallu les peindre pour que leurs détails ressortent) et les tuiles et pions toilés lui garantiront une longévité conséquente. Seule vraie ombre au tableau, l'absence de thermoformage ralentira l'installation du jeu (mais est compensée par la présence de sachet en plastique. Dommage, on aurait alors assisté à un presque sans faute !

Tant qu'à parler de choses belles, devisons donc des illustrations. Griffées par Naïade, l'artiste déjà derrière Seasons, on assiste à un florilège de fantasy colorée et riante. C'est très beau, le trait est précis, et on retrouvera certains (voire beaucoup) de monstres inspirés du bestiaire de Seasons (pour rappel, ce jeu est aussi une réussite de Régis Bonnessée). Pour peu qu'on accroche à cette direction artistique vraiment très orientée comics, on se plaira vraiment dans ce LoX. Certes, il souffre un peu de la comparaison avec Himalaya : le thème des seigneurs de guerre dans un monde médiéval-fantastique est vu et revu qu'il est impossible de ne pas avoir un effet de déjà vu assez perturbant... (nous y reviendrons en parlant de thème)

L'ergonomie du jeu est très bien pensée, et, malgré la surcharge d'informations, on repère tout de suite ce que l'on cherche.

THEME
9.5
Objectifs du jeu clairs
On a une vague idée de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Incohérent
Cohérence du thème
Certains éléments ne collent pas au thème

Si Lords of Xidit doit bien avoir un défaut, c'est bien celui-là : son thème. Bien qu'il se tienne raisonnablement bien sur la partie, on n'a absolument pas l'impression de tuer des monstres : on peut les traverser, les ignorer, et ils ne font planer aucune menace sur la table. Bien malheureusement, on songe au grand frère, qui parlait de livraisons de marchandises, et on s'en souvient avec nostalgie. Dans ce cas-ci, c'était mieux avant. Vraiment beaucoup mieux. Le thème ne ramène aucune tension autour de la table, et comme on se sent nager dans cette verdoyante contrée, on est bien déçu du voyage - thématique, pas forcément ludique.

Il est difficile de voir l'évolution de la partie, puisque le grand nombre d'informations rend le plateau difficile, voire impossible à lire sans prendre une pause tout à fait malvenue. Cela n'est pas si important : entre les infos cachées et les visibles, il faut savoir évaluer la dangerosité des adversaires d'un coup d'œil. Fort heureusement, le recensement des armées, fait à chaque tiers de jeu, permet de donner une idée de qui mène. Ou qui a tué des monstres insignifiants et se réserve pour des proies plus dignes. Plutôt malin. La partie est cependant difficile à raconter : on ne sait pas exactement quand penche la balance, sauf si l'on coupe l'herbe sous le pied d'un autre joueur en tuant un monstre avant lui.

DUREE DE VIE
15
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
De petites variantes
Essouflement du jeu
Assez surprenant

Lords of Xidit se sert à pas mal de sauces, et sait se renouveler : les objectifs de victoire et d'élimination peuvent être réorganisés pour mieux orienter le jeu et réserver des surprises. La distribution des tuiles peut également amener à des voyages assez longs, ou au contraire, concentrer les ressources dans le même coin, obligeant à l'interaction et à la finesse. Mais on n'est pas particulièrement dans un jeu qui se renouvelle : difficile de dire que les parties ne se ressemblent pas (bien qu'on prenne toujours beaucoup de plaisir à y jouer). Notons néanmoins le plateau et les tuiles changeant à trois joueurs, et les parties courtes, permettant d'accélérer le rythme. Enfin, un joueur neutre peut être placé avec des valeurs fixes, à dépasser. Un challenge possible, donc, pour ceux qui voudraient pimenter la partie !

MECANISMES
15.5
Fluidité du tour
Presque sans accroc
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction importante
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Grande variété de choix, on peut revenir dans la course
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Équilibre du jeu entre planification et opportunité

Avec des tours simultanés, ça va très vite et, au pire, on attend le joueur atteint de paralysis analysis. Il faut dire que ça peut arriver : Lords of Xidit est calculatoire, à l'action près, et demande timing et équilibre. Quant à la fluidité des tours, elle est parfois heurtée par les actions "à vide" (déplacements, attente stratégique, recrutement ou combat dans le vide) et il faudra surveiller de près les interactions, justement, pour les réaliser dans le bon ordre. Les choix stratégiques sont intéressants, et même si certains monstres vous orientent vers une récompense ou une autre, il est toujours possible de se  rattraper sur un choix moins avantageux, mais qui nous fait revenir dans la course. En revanche, il sera bien dur d'égaler un joueur bien parti : bien qu'il n'y ait pas d'effet boule de neige, si le gagnant pressenti continue sur sa lancée, il arrivera facilement au bout de son matériel. Mais quand tout le monde y parvient, on est super contents de voir les limites du jeu, et on a envie d'en découdre ! Une fois ce seuil critique atteint, il ne reste qu'à se dire qu'on a géré...

Lords of Xidit, c'est une réussite en termes de mécanismes : le système de roulement villes/monstres peut paraître un peu abstrait au départ, mais dès qu'on s'y est attelé, on se rend compte qu'il s'agit là d'une petite merveille de fluidité, réglée comme une bonne horloge, et avec une ergonomie au poil.



16.5
16.5
9.5
15
15.5

Photo du profil de Umberling

78%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 29/12/2014

Lords of Xidit propose donc une programmation d'actions et une victoire assez atypiques : loin des grandes pompes à points de victoire allemandes, on éliminera les joueurs un à un jusqu'au standoff final. On n'est pas non plus dans la confrontation directe, et il s'agira de construire un équilibre plutôt que de foncer dans le tas en ne prenant qu'une condition de victoire. À la croisée entre améritrash et jeu à l'allemande, Lords of Xidit procure des sensations ludiques fortes, familiales. On regrettera certes son thème un peu artificiel et plaqué, qui le grève (du moins pour les joueurs avertis), sa direction artistique faisant figure de déjà vu, mais on ne boudera absolument pas un tel titre. Oh non, croyez-moi bien, on aime bien ce titre, malgré ses défauts.

Un digne successeur d'Himalaya, bien meilleur que son grand frère (thème excepté), avec une pointe d'ergonomie moderne très bienvenue !


  • Équilibre à atteindre
  • Programmation et résolution fluides
  • Durée de partie modulable
  • Mécanismes atypiques

  • Thème plaqué et inconsistant
  • Resucée visuelle de Seasons (fort jolie, cependant)
L'AVIS DES JOUEURS

6 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

85%