LE TEST DE L'ANNéE DU DRAGON
1035_5475_0-1035
Un jeu de Stefan Feld
Edité par Filosofia
Distribué par Filosofia
Date de sortie : 2007-01-01
De 2 à 5 joueurs
A partir de 12 ans
Durée moyenne d'une partie : 75 minutes

Thèmes : Asie
Mécanismes : Combinaisons, Construction, Gestion de main, Tuiles
Nombres de parties jouées : 6
Configurations testées : 2, 3, 4, 5 joueur(s)

Introduction

L’année du dragon est un jeu de Stefan Feld édité en allemand par Alea (la filiale gros jeux de Ravensburger) et en français par Filosofia. Il s’agit d’un jeu sorti en 2007, se jouant de 2 à 5 joueurs, à partir de 12 ans et il faut compter environ 25 minutes par joueur. On ne le trouve plus dans les bacs à l’heure où j’écris ces lignes et c’est dommage parce que le monde y perd un jeu à la mécanique redoutable !

Contexte

Lorsque j'ai investi dans L'année du dragon, j'étais déjà un addict de Stefan Feld. J'avais donc parcouru la toile pour connaître ses plus grand succès et L'Année du dragon revenait régulièrement comme l'un de ses meilleurs jeux mais également l'un de ses jeux les plus exigeants. En effet, Feld utilise souvent un mécanisme dans ses jeux pour mettre la pression sur le joueur (souvent quelque chose à payer en fin de tour, un objectif à réaliser ou une limite à ne pas dépasser). Et c'est sans aucun doute dans L'Année du Dragon que cette pression est la plus forte. Vous voilà prévenu !



ACCESSIBILITE DES REGLES
17.5
Clarté du livret de règles
Parfaitement clair et organisé
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et exhaustive
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Une fois de plus on retrouve la règle made in Alea qui a les meilleures pratiques du marché. Le livret de règles est aéré, précis et sans erreur. Il comporte de nombreux exemples et toujours cette frise verticale sur le côté qui permet de rejouer une partie un an après sans avoir à se refaire toutes les règles. On trouvera également une petite aide de jeu sous la forme d'une carte par joueur, précise et suffisante. 

QUALITE DU MATERIEL
12.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Correct, rangement tout juste
Qualité des éléments et des matériaux
Correct
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Lisibilité et manipulations plutôt agréables
Qualité des illustrations
Correct


Le matériel est correct dans l'ensemble. La boite est juste remplie avec le plateau et des sachets plastiques de bonne qualité, pas de fioriture. Les tuiles et pièces en bois sont de bonne qualité mais j’émettrai une réserve sur la qualité des cartes qui n'est pas exceptionnelle alors que leur usage est important vu que les personnages restent dans la main des joueurs. Par contre un effort a été fait sur la monnaie du jeu qui ressemble aux yens de l'époque avec un trou au milieu. 

Les illustrations ne sont pas exceptionnelles mais servent correctement le jeu en situant le joueur dans la Chine médiéval. Enfin l'ergonomie globale est bonne et le système de palais est simple mais efficace. Peut-être que si le jeu était sorti aujourd'hui, on en aurait fait un peu plus, mais ce n'est pas nécessaire pour jouer. En 2007 la mécanique primait largement sur le thème, surtout pour les jeux allemands. 

THEME
12.5
Objectifs du jeu clairs
On a une vague idée de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On peut se refaire l'histoire après la partie
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Le thème n'est vraiment pas le point fort de ce genre de jeu. En effet, on sait à peine ce qu'on vient y faire et tout ce que veut le joueur c'est engranger les points de victoire en survivant au maximum aux événements. Pourtant quelques efforts ont été fait dans le matériel pour amener un peu de thématique. Et le fait que la partie se joue en douze tours correspondant aux mois de l'année, il y a une forme d'histoire qui s'écrit et il n'est pas rare qu'on en reparle après pour définir la période de l'année qui nous a causé le plus de problèmes. Donc, sans être exceptionnel, le thème a été respecté et des efforts louables au niveau du matériel permettent de se projeter un tout petit peu dans l'univers de ce jeu.

DUREE DE VIE
13
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Il faut un peu de temps, sur quelques configurations.
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Assez surprenant

Bien que le jeu se joue en un temps correct et de 2 à 5 joueurs, il faut avouer que le système des événements est exigeant et la pression mise par le jeu ne plaira pas à tout le monde. Par contre, ce système d'événement est justement l'un des attraits principaux de ce jeu et l'ordre de ces événements changent à chaque partie, ce qui change les parties. De plus, plusieurs stratégies différentes sont possibles et on peut donc tenter différents axes de jeu sur les différentes parties ce qui en augmente la durée de vie. Il n'y a pas de contenu additionnel, mais ce n'est pas un problème. Il y en a assez sans qu'on aille en rajouter. Le jeu est complet. 

MECANISMES
17
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Quitter la table une minute ne change rien
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
D'innombrables stratégies, rien n'est jamais décidé d'avance
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Dosage au poil, avec des bifurcations

Certes l’interaction est limitée, mais la mécanique du jeu est d'une fluidité et d'une simplicité remarquable. De plus, elle ajoute une batterie d'originalité qui sont tout à fait appréciable. On appréciera la deuxième piste sur laquelle les joueurs sont en concurrence pour l'ordre du tour. Le système des actions jumelées au hasard à chaque tour. Le fait de pouvoir prendre des privilèges en début de partie ou encore le système des moines qui apportent un bon lot d'opportunités stratégiques.

Mais c'est véritablement le système des événements qui rend ce jeu différent. A chaque tour (excepté ceux des feux d'artifices), il faudra payer une ressource différente. Lutter contre la peste, la famine, les mongols, etc... On est obligé de gérer les choses et surtout de les prévoir pour pouvoir gagner quelques précieuses actions sur lesquelles on pourra mettre en place une stratégie. C'est réellement un jeu qui vous oblige à prévoir vos coups un ou deux (voire plus) tours à l'avance sinon vous risquez de subir toute la partie ! L'avantage c'est que les événements sont tous disposés en début de partie, donc avant même que la partie commence, on est déjà en train d'entrevoir des stratégies possibles, de planifier telle ou telle action. À condition que l'on puisse les faire !

Parce que dans ce jeu, toutes les actions sont possibles et sont gratuites si vous êtes le premier à aller dessus sinon elles sont payantes. D'où l'intérêt d'être le premier sur la piste des personnages. Mais être premier veut dire qu'on prend des personnages moins puissants dans ses palais et donc qu'on aura plus de difficultés à lutter contre les événements ! Le choix est toujours crucial :)



17.5
12.5
12.5
13
17

Photo du profil de eolean

83%

L'avis de eolean

Testeur Ludovox.fr

Publié le 09/04/2015

Vous l'aurez compris, L'Année du Dragon n'est pas un jeu à mettre entre toutes les mains. Il est exigeant et sera difficile voire rédhibitoire pour des joueurs n'ayant pas pleinement conscience de là où ils mettent les pieds. 

Pourtant, dès qu'on a intégré ce principe alors on se retrouve plongé dans un univers qui mettra nos nerfs à rude épreuve tant le jeu est exigeant mais également passionnant. 

Bien sûr, il n'est pas exempt de défauts et on regrettera le thème un peu léger ou les cartes trop fines, mais finalement c'est bien peu pour un jeu qui date quand même de 2007, époque où les standards des jeux n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui. Je recommande chaudement l'Année du Dragon à tous les amateurs de gestion tendue et exigeante. 


  • Une mécanique qui met sous pression
  • beaucoup de stratégies disponibles

  • cartes trop fines
  • thème encore un peu léger
L'AVIS DES JOUEURS

2 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

86%