LE TEST DE BREAKING BAD
breaking bad
Un jeu de Antoine Morfan, Thomas Rofidal
Edité par Edge Entertainment
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2017
De 3 à 5 joueurs
A partir de 18 ans
Durée d'une partie entre 60 et 120 minutes

Thèmes : TV et ciné
Mécanismes : Gestion de main
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 5
Configurations testées : 3, 4, 5 joueur(s)

Introduction

Breaking Bad est un jeu tiré de la célèbre série éponyme. On y vend de la drogue, on se tire dessus et on va en prison. Avec des mécaniques de pioche et pose de cartes, vous réaliserez des actions aussi variées que fabriquer de la drogue, attaquer vos adversaires, fermer des labos clandestins, etc. Un jeu au thème peu familial certes, mais au déroulement qui pourrait l’être.

 

Contexte

La photo de la boite est superbe et en tant que fan de la série, comment résister ? On a envie de replonger au cœur de la vie de Walter White, manipuler les cristaux de drogue, faire la « cuisine » et affronter tous les personnages que l’on connait bien. Tout est fait pour que l’on retrouve l’ambiance de la série. Qu'est-ce qu'on attend ? !



ACCESSIBILITE DES REGLES
13,5
Clarté du livret de règles
Livret correct, sans plus
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Pas de gros problème spécifique
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Le livret sans être conséquent possède une aide de jeu et assez de photos, exemples et descriptions de cartes pour que l’on s’y retrouve. Les 2 grosses factions  (criminel / police) ont chacune droit à leur paragraphe explicatif. Je regrette pour ma part que le rédacteur ne se soit pas plus appesanti sur le jeu en équipe. Bien que cela soit compréhensible, c’est assez déroutant d’avoir un joueur avec un perso et en face de lui deux joueurs alliés avec deux personnages. Il y a un peu de flou qui s'éclaire après une partie mais faut s'accrocher un peu au début pour ce mode.

 

QUALITE DU MATERIEL
14
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Correct


La photo de la boite est magnifique et le matériel est de bonne qualité. Les cartes sont solides et peuvent être manipulées sans problème. Certains n’apprécieront pas le fait que ce soit des photos qui servent d’illustrations (cela ajoute pourtant à l’ambiance à mon sens). Si les plateaux personnages / factions sont sobres et plutôt fins, le niveau remonte avec le paquet de Blue Sky plus vrai que nature (n’essayez pas de les fumer ça ne marche pas !). Le matériel aide donc grandement à plonger au cœur de la série.

 

THEME
17
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On a envie de raconter sa partie aux gens au club de jeu
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Le jeu est un tout thématique
Cohérence du thème
On s'y croirait vraiment quand on manipule le matériel

Le thème est au cœur du jeu et il est respecté, d’ailleurs le jeu est construit autour du thème. On y retrouve, grâce au matériel présent, tout ce qui fait le charme de la série. Vous aurez donc à fabriquer de la drogue, affronter gangs et police, fusillades et empoisonnement, vous retrouvez en prison et appeler votre avocat. Avec l'asymétrie des personnages où chaque joueur va pouvoir incarner une des quatre factions (agent DEA ou faction criminelle), l’adaptation du thème est sans conteste un point fort du jeu. 

 

DUREE DE VIE
10
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Faible nombre d'options
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Quelques morceaux du jeu changent
Contenu additionnel
On ferait bien des règles maison
Essouflement du jeu
Quelques surprises

Le jeu malgré de bonnes idées reste bien léger : on s’attaque à coups de cartes.  Les fans auront surement plaisir à incarner leur héros un peu plus longtemps que ceux qui ne connaissent pas l’univers d’Heisenberg. Il y aura ceux qui trouvent le thème déplacé ou qui n’aiment pas le côté photo sur les cartes : bref ce n'est pas pour tout le monde, on s'en doute. D’après les réactions que j’ai pu observer, le jeu amuse, surprend, attise la curiosité mais ne suscite pas l’envie d’achat une fois la partie achevée. Niveau nombre de joueurs, ce n'est pas non plus très clair : à 3 c 'est bof, à 4, ça va, un nombre impair nécessitera l'emploi d'un gang à 2 protagonistes alors que d'autres n'auront qu'un personnage...?!

Pour moi, typiquement l’achat impulsif qui risque de finir au fond du placard après quelques soirées.

MECANISMES
11,5
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Quitter la table une minute ne change rien
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Une diversité pas toujours équitable
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Du mal à contrôler la partie

Les mécanismes sont ceux d’un jeu d’affrontement à coups de cartes. On pioche, on pose et on fait l’effet. Simple. La bonne idée est ce niveau de danger qui autorise ou non l’activation de la carte. Niveau de danger qui aide à la progression du jeu. Pour le reste nous sommes en terrain balisé. Les alliances possibles ou la négociation qui vont de pair avec l’esprit de la série n’ont pas été beaucoup utilisés lors de nos parties, tout simplement parce que nous n’avons eu que rarement le besoin de nous en servir. Dommage. Niveau stratégie, il y en a peu, ce jeu est plutôt opportuniste et sujet à la pioche des cartes par rapport au niveau de danger.

 

 



13,5
14
17
10
11,5

Photo du profil de morlockbob

61%

L'avis de morlockbob

Testeur Ludovox.fr

Publié le 03/07/2018

Breaking Bad est dans sa présentation, une belle adaptation en jeu de la licence. On retrouve avec plaisir l’ambiance des épisodes à travers le matériel proposé (photos, actions, cristaux). Malheureusement, si cela fonctionne sur le papier, le jeu a du mal à décoller in situ. On pioche des cartes, on joue des cartes si c’est possible (par rapport au niveau de danger exigé pour activer tel au tel effet), on attend la bonne carte, on saute son tour… Ce jeu est léger, on le pensait plus tendu après lecture des règles, il est tributaire de la pioche et du niveau de danger au moment T.

Sans être désagréable, on n’a pas forcément envie d’y revenir, il y a mieux si vous aimez les gangsters, la négociation et la baston.

 


  • très fidèle à la série

  • léger, léger, léger
  • les config marchent pas toutes aussi bien
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%