LE TEST DE 7 WONDERS DUEL PANTHEON
7-wonders-duel-pantheon-repos-production-couv-jeu-de-societe-ludovox
Un jeu de Antoine Bauza, Bruno Cathala
Illustré par Miguel Coimbra
Edité par Repos Production
Distribué par Asmodee
Pays d'origine : France
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2016-00-00
De 2 à 2 joueurs , Optimisé à 2 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 40 minutes

Thèmes : Antiquité, Mythes et croyances, Religion, Urbanisme
Mécanismes : Collection/famille, Draft
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Familial
Nombres de parties jouées : 6
Configurations testées : 2 joueur(s)

Introduction

Sorti en 2015, 7 Wonders Duel est la ré-implémentation, pour 2 joueurs uniquement, du hit intersidéral 7 Wonders. Le titre s’est rapidement lancé à l’assaut du top 10 BGG, dont il occupe actuellement la 7e place, c’est-à-dire bien loin devant son pourtant illustre grand frère. Un succès fulgurant qui explique, sans doute, la rapidité avec laquelle sa première extension Pantheon nous est arrivée, soit une petite année environ.

Contexte

Nous avons pratiqué le jeu uniquement entre les deux mêmes protagonistes, tous deux connaisseurs du jeu de base et montant ainsi en expérience en parallèle. Une poignée de parties aura été nécessaire pour découvrir les subtilités ajoutées.



ACCESSIBILITE DES REGLES
17
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et exhaustive
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Inutile d'épiloguer dans cette section : Repos Prod n'en est pas à son coup d'essai et maîtrise globalement l'art de la règle quasi parfaite. De la description des éléments à la mise en place, les nouveautés introduites par l'extension sont décrites de manière limpide, pour une prise en main sans questionnement a priori.

La section FAQ du livret couvre quelques points potentiellement litigieux, et nous avons rencontré une unique situation de jeu sans réponse (cf. FAQ participative VF)

QUALITE DU MATERIEL
16.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Très travaillé


Miguel Coimbra a le pinceau toujours aussi inspiré : ce n'est pas encore pour cette fois que la gamme 7 Wonders fera un faux pas de ce côté. Les illustrations de Divinités sont vraiment splendides, et bien mises en valeur par un format supérieur.

Les nouveaux effets et iconographies associées sont clairs, la colorimétrie s'adapte parfaitement à l'existant, pour une expérience de jeu sans anicroche.

THEME
9.5
Objectifs du jeu clairs
On a une vague idée de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Ça colle à peu près
Cohérence du thème
Artificiel

On ne va pas se mentir, même si la représentation visuelle de l'univers est agréable, l'immersion thématique n'est pas le point fort du titre. Cette extension (qui "offre aux joueurs la possibilité d'invoquer de puissantes divinités pour bénéficier de leurs pouvoirs", c'est tout pour le pitch) est un ajout purement mécanique, dont l'ambition n'est pas de venir à la rescousse d'une histoire de départ déjà bien mince.

Ceci dit, le classique effort pour faire coïncider la nature desdites divinités avec leur bonus a été fait. Devinez ce que peut rapporter Mars, le dieu de la guerre ?

DUREE DE VIE
13.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

La répétition de certaines situations/stratégies était une des petites faiblesses du jeu de base. Indéniablement, le supplément de Merveilles et de jetons Progrès augmente la diversité des combinaisons possibles, ce qui fait déjà du bien.

Ajoutons à cela la relative variabilité des Divinités mises en jeu, et on obtient une durée de vie désormais bien plus solide. Néanmoins, un petit regret est justement le faible nombre de ces cartes Divinités. Elle ont très (trop) rapidement un gros air de déjà-vu, sachant qu'en plus de celles mises en jeu, on peut aller en chercher dans les pioches.

Mais ne crachons pas dans la soupe outre mesure : c'est déjà un gros souffle de renouveau.

MECANISMES
17
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Grande variété de choix, on peut revenir dans la course
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

Mécaniquement, les ajouts ne sauraient être plus pertinents pour faire du bien là où ça faisait mal.

Le jeu de base laissait parfois un goût amer de "une chance sur deux". Il y avait peu de possibilités de "casser le rythme" de prise d'une carte à son tour. Seules une poignée de merveilles l'autorisaient avec leur effet "Rejouer".

Mais ça, c'était avant. La nouvelle action liée aux Divinités, qui n'induit pas de prise de carte dans la pyramide, est salvatrice de ce point de vue. Nous voici avec un vicieux outil tactique d'inversion du timing. Être solvable au bon moment devient d'ailleurs un enjeu majeur, puisque l'appel à une Divinité n'est pas gratuit.

Autre point résolu : ouvrir le jeu en "débloquant" de nouvelles cartes face cachée est désormais récompensé par un jeton Mythologie. Cette astuce fonctionne parfaitement : terminé l'attentisme exacerbé qui était courant dans le jeu de base. On se surprend presque à vouloir rafler ces jetons avant son adversaire, et le dilemme est des plus rafraîchissants.

La latitude laissée aux joueurs dans le positionnement des divinités sur le plateau Panthéon est une autre excellente idée, qui valorise la planification et entérine la dimension stratégique du jeu.

Au niveau des cartes Divinités, on aurait aimé plus de surprises dans les effets. Ils sont pour bonne part très classiques : gain de pièces et PV bruts, aller chercher dans la défausse, copie de Scientifique comme dans 7 Wonders... Certains permettent malgré tout à l'occasion de jolis enchaînements, et viennent parfois requalifier les victoires immédiates. Seuls quelque-uns ont des effets inédits et redoutés à l'image du vilain Baal. Cette prise de risque mesurée est sans doute le prix à payer pour un équilibre toujours parfaitement maîtrisé.
Autre (légère) déception, on a du mal à s'enthousiasmer pour les cartes "Grands Temples" qui remplacent les Guildes : ce sont désormais des points sans critère variable autre que le nombre de Grands Temples.



17
16.5
9.5
13.5
17

Photo du profil de Grovast

84%

L'avis de Grovast

Testeur Ludovox.fr

Publié le 02/02/2017

Je recommande. Pantheon réussit le tour de force de bonifier 7 Wonders Duel sans le surcharger à outrance. Les ajouts répondent parfaitement aux quelques faiblesses existantes.

Je fais partie de ceux qui avaient besoin de ces ajustements pour goûter pleinement l'expérience 7 Wonders Duel, et il m'est désormais impensable de rejouer au jeu de base seul.

L'ensemble reste majoritairement tactique, mais des onces de stratégie se discernent plus nettement. L'opportunisme est encore présent, les tirages de mise en place des Âges II et III sont toujours plus ou moins arrangeants, mais les possibilités de s'adapter existent en plus grand nombre.

Joueurs avertis sceptiques du jeu de base, n'hésitez pas à lui redonner sa chance. Le niveau de contrôle est sensiblement rehaussé, le rapport intérêt/temps de jeu est désormais excellent.


  • Qualité graphique/matérielle constante
  • Alourdissement mesuré et intégration parfaite
  • Contrôle supérieur
  • Des faiblesses corrigées de manière magistrale
  • Renouveau important

  • Grands Temples peu palpitants
  • Originalité timide des pouvoirs des divinités
  • On en voudrait encore plus
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%