Soviet Kitchen : bombe de cuisine

Soviet Kitchen de Andreas Wilde est un jeu avec un thème complètement loufoque qui a été lancé sur kickstarter par son éditeur allemand Hybr Games. Une version française éditée par Igiari sort ces jours-ci dans nos boutiques. Voyons de quoi il retourne.

 

La cuisine, tout un art

Nous sommes en U.R.S.S., à la fin de la Seconde Guerre mondiale. nous devons nourrir les camarades. Cela tombe bien nous sommes des chefs cuisiniers. Pour cela nous allons ramasser tout ce que l’on trouve sur le champ de bataille. 

“Ce sont des soldats qui mangent un peu de tout : des clous, des choux, des cartouches, du caviar et des pommes de terre nucléaires.”

3.Soviet-Kitchen-Cartes

Blender atomique

L’important est de respecter la couleur demandée. Ne vous inquiétez pas trop de l’aspect de certains aliments étranges. Tout est jeté dans le mixeur et zou. Mais attention quand même à ne pas empoisonner vos camarades. Les déchets nucléaires c’est pratique pour certaines couleurs, mais c’est comme les bonnes choses, il ne faut pas trop en abuser ^^

Soviet Kitchen est un jeu coopératif avec une application obligatoire. Chaque joueur commence avec quelques cartes en main. L’application nous indique la couleur du plat que l’on va devoir réaliser. À nous de nous coordonner pour respecter au mieux cette demande en scannant les QR Code présents sur les cartes.

_soviet_kitchen_

 

Un peu de clous, du pneu, de la myrtille et on devrait obtenir une belle teinte violacée. La teinte de l’aliment changeant à chaque carte scannée. Plus on la respectera et plus on gagnera de roubles quand le plat sera servi. En revanche si vous ne respectez pas les desiderata de vos clients, ceux-ci sont sans pitié et vous perdez une vie.

Attention ! Une jauge à gauche indique aussi la toxicité de notre mélange improbable. Je rappelle que le but est de nourrir nos invités, pas de les empoisonner. L’application enregistre vos scores pour que vous puissiez les comparer avec tous les empoisonneurs cuisiniers du monde entier. 

_soviet_kitchen03_

Si vous souhaitez augmenter la difficulté, Il existe un mode campagne avec 21 missions. Chacune d’entres elles présentent ses spécificités. Chaque fois que vous en terminez une vous pourrez ouvrir un nouveau paquet de cartes pour découvrir de nouveaux ingrédients, un peu à la façon d’un Legacy, mais rassurez vous, aucune carte ne sera déchirée, seul vos invités seront maltraités.

Igiari publie donc la version française avec tous les stretch goals inclus. Soviet Kitchen est vendu à un prix public de 20€ dans tous les fast foods, toutes les boutiques. Un jeu complètement foutraque avec beaucoup d’humour pour pimenter vos soirées entre amis.

1 Commentaire

  1. Eyridïl il y a 2 jours
    Répondre

    Un excellent jeu, découvert à Essen, j’attends avec impatience sa sortie VF. Si vous en connaissez pas, foncez ! (à jouer à 3 au minimum, en dessous ça perd son intérêt, à 4 c’est top !)

Laisser un commentaire