Sonnez musettes pour le retour des Princes of the Renaissance [Martin Wallace]

Oyez jouvenceaux et bachelettes ! Ouvrez grand les esgourdasses et bien vaigniez sur le Vox populi où la bonne news court la page ! Et sans baliverne, cette nouvelle-ci c’est pas du vieux brouet pour la meunaille ! On parle d’une denrée de bon aloi, d’un jeu rare et précieux – à 150$ sur le marché de la seconde main autant vous dire que ça pouvait vous faer les bourses, nom d’une cotte mal taillée ! C’est sieur Wallace lui-même qui se arde de revenir rechaudir votre ludo avec le grand retour des Princes of the Renaissance repris par Mercury games. Les bougres ont décidé d’épousailler la bonne cause en redonnant une nouvelle jouvence aux illustrations et diantre, ils s’aventurent même dans les rouages ! Oui, vous avez bien lu, ils sont en train d’améliorer le précieux avec notamment de nouvelles tuiles… Rendez-vous en 2016 !

pic2596950

 

Voici l’explication du jeu édition 2003 par l’auteur lui-même :

« Comme vous pouvez probablement le deviner à partir du titre et du dessin de la boite du jeu, le jeu se déroule dans l’Italie de la Renaissance. Chaque joueur prend le rôle de princes condottiere mineur, comme les Gonzagas ou d’Estes. Il y a aussi les 5 grosses cités Venise, Milan, Florence, Rome et Naples. Elles ne sont pas contrôlées directement par les joueurs mais ceux-ci gagneront des « intérêts » dans celles-ci lors du cours du jeu. Chaque cité a 6 figures, la plupart représentant des personnages célèbres tels Lucrezia Borgia or Lorenzo Medici. Chaque figure a ses propriétés spéciales qui sont liés au personnage. Ainsi, Cesare Borgia vous aidera à être un peu plus traître alors qu’un marchand vénitien augmentera vos revenus. Ces personnages rapportent également des points de victoire, en fonction du statut de la cité à la fin du jeu.

prince_md

Le statut d’une cite changera en fonction des résultats d’une guerre. Lorsque deux cités s’affrontent, elles auront besoin d’un condottiere pour se battre à leurs cotés. Les joueurs enchérissent, en utilisant des points d’influence, pour savoir qui représentera chaque cité. L’issue de la guerre dépendra d’un peu de chance et de la taille de l’armée de chaque joueur.. Chaque joueur est aussi payé pour avoir combattu, quel que soit l’issue de la confrontation. Ainsi les joueurs peuvent transformer leur influence en or, qui a son tour peut être utilisé pour acheter plus de figures des cités.

pic1283438_md

2003 EDIT ceci est probablement une version DIY

 

Aucun jeu sur la Renaissance Italienne ne serait complet sans des éléments de trahison. Les joueurs peuvent être ouvertement traîtres en achetant des cartes Trahison, qui leur permettent d’effectuer quelques petites actions méchantes comme voler de l’influence, corrompre des troupes ou évincer des joueurs d’une enchère. Cependant, le jeu permet aux joueurs de dévier du droit chemin d’autres façons, qui restent légales. S’assurer qu’une guerre va dans la direction que vous souhaitez est une partie importante du jeu, et ce n’est pas le joueur qui possède la meilleure armée qui finit au combat. Si vous souhaitez qu’une cité perde, hé bien devenez Condottiere pour elle et assurez vous d’avoir une armée réellement mauvaise ou utilisez une carte Trahison pour persuader vos propres troupes de ne pas combattre. A un moment, un joueur deviendra Pape, ce qui signifie qu’il pourra former une Sainte Armée (i. e. se joindre un des adversaires). Si vous voulez être sur que le Pape soit du bon coté, alors pourquoi ne pas le corrompre. Ce que les joueurs peuvent négocier est de leur ressort. Le jeu ne force pas à la négociation et marche très bien sans mais cela reste une possibilité à explorer. »

Mise à jour du 26/05/16 : 

Le Ks est lancé, voici le nouveau plateau : 

princes 2016

 

 > La bonne fiche

Un jeu de Martin Wallace
Edité par Mercury Games
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2016
De 3 à 6 joueurs , Optimisé à 5 joueurs
A partir de 12 ans
Durée moyenne d’une partie : 180 minutes

 

9 Commentaires

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 22/07/2015
    Répondre

    Okay ca sent la collectionite aigüe, mais, est-il bon ce jeu ?

    • Photo du profil de atom
      atom 22/07/2015
      Répondre

      Il faut que je demande a un ami, mais il me semble qu’il l’avait, dans une vieille version (Descartes) il m’en disait beaucoup de bien, mais me disait aussi qu’il allait le vendre car le jeu était trop long et qu’il n’avait plus d’occasions d’y jouer.

      • Photo du profil de ReiXou
        ReiXou 26/05/2016
        Répondre

        Y a confondage (ou confondation) entre Age of Renaissance et Princes Of Renaissance.

        Le second (sujet de cet article) est une perle de fourberie issue de la meilleure période de M. Wallace. Et joue en 2h max à 5 joueurs.

  2. Photo du profil de Le Zeptien
    Le Zeptien 26/10/2015
    Répondre

    Je doute beaucoup que ce jeu soit sorti dans une version Descartes, la seule version étant une édition warfrog de 2003. Au passage, la photo que nous voyons plus haut n’est pas celle de la version 2003  malgré ce qui est indiqué.  Cela doit être la nouvelle non ?

    J’avais entendu parlé depuis un moment d’une réédition avec des pouvoirs modifiés de certains Condottières.

    Ce jeu est-il bon ? Comme toujours, c’est selon les goûts. C’est un jeu au thème présent car pour l’emporter, il faut faire preuve de pragmatisme et d’une fourberie toute machiavelienne. En cherchant un peu, vous trouverez ailleurs des CR de parties qui vous donneront une idée plus claire du jeu… attention, il y a des combats aux dés (j’espère que cela n’aura pas changé) et le jeu est méchant.

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 26/10/2015
      Répondre

      Bonjour Le Zep, merci pour ton commentaire. Non, il ne s’agit pas de la nouvelle version sur la photo. De ce que j’en sais, il n’y a eu qu’une version en 2003 et il n’y a pas encore de visuel du futur plateau de la version à venir. Il s’agit peut-être d’un plateau DIY.

  3. Photo du profil de Le Zeptien
    Le Zeptien 26/10/2015
    Répondre

    Bonjour la Shanouille,

    Un plateau DIY… ah oui (??) :-))  En tout cas le plateau 2003 est encore bien plus, comment dire…? heu… « fonctionnel ». Quoi qu’il en soit PotR fait partie de mes jeux de référence dans le genre, heureux de le voir remis à l’honneur et j’ai hâte de voir l’intérieur de la boîte…

     

  4. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 04/12/2015
    Répondre

    Oyez jouvenceaux et bachelettes ! Ouvrez grand les esgourdasses et bien vaigniez sur le Vox populi où la bonne news court la page ! Et sans baliverne, cette nouvelle-ci c’est pas du vieux brouet pour la meunaille ! On parle d’une denrée de bon aloi, d’un jeu rare et précieux – à 150$ sur le marché de la seconde main autant vous dire que ça pouvait vous faer les bourses, nom d’une cotte mal taillée ! C’est sieur Wallace lui-même qui se arde de revenir rechaudir votre ludo avec le grand retour des Princes of the Renaissance repris par Mercury games. Les bougres ont décidé d’épousailler…

  5. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 26/05/2016
    Répondre
  6. Photo du profil de 6gale
    6gale 26/05/2016
    Répondre

Laisser un commentaire