Shakespeare : dans les Backstages !

Shakespeare : Backstage l’extension du jeu d’Hervé Rigal chez Ystari frétille dans les coulisses, prête à surgir sur le devant de la scène ludique pour assouvir les envies d’approfondissements ludiques des premiers acquéreurs. En effet, si le jeu de base vous avait paru sympa mais trop léger, cette petite extension devrait vous apporter les strates nécessaires à vos besoins de calcul. Vous aurez 50 cartes : 9 nouveaux acteurs à mêler à la pioche, 5 nouveaux objectifs et un nouveau système : les coulisses, le tout pour à peine 10€. 

shakespeare-backstage-jeu-de-societe

 

 

Les cartes Coulisses sont placées à côté des Personnage (et en même quantité) au début de chaque tour. Le fonctionnement est simple : à votre tour, en plus des 2 actions d’activation et recrutement, vous pouvez poser un cylindre que vous n’aviez pas misé pour le tour sur une carte Coulisses. « Donc les stratégies s’étoffent et le choix du nombre de cylindres à miser en début de tour vous donnera du fil à retordre (…) Chaque carte Coulisses ne peut être occupée/utilisée que par un joueur. Plusieurs d’entre elles peuvent être activées par plusieurs cylindres d’un coup pour un effet plus puissant. » dixit le blog de Ystari
shakespeare-backstage

Pour les connaisseurs, quelques exemples de cartes d’acteurs :

  • L’ours ne s’active pas mais il donne automatiquement à son possesseur la première action du jour (quelle que soit sa place à l’issue de l’enchère).
  • Le costume de Shyloc ne comporte que 2 éléments au lieu de 3, mais dès qu’il est complété Shylock débloque tout son potentiel et obtient deux plumes rouges au lieu d’une à chaque fois qu’il est activé.
  • Le fantôme : A chaque fois qu’il est activé, tous les joueurs (excepté son possesseur) doivent reculer d’un cran sur l’acte de leur choix. Mais son pouvoir pour les répétitions en costume est sans doute encore plus puissant : tout comme la Reine, il permet de piocher 3 cartes d’objectif et d’en garder une.
  • Mercutio : il donnera une plume jaune et son costume est identique à celui de Shylock : il ne comporte que 2 éléments au lieu de 3 et, quand il est terminé, Mercutio obtient deux plumes jaunes au lieu d’une à chaque fois qu’il est activé. 
  • Marc Antoine : quand il est costumé, les autres joueurs doivent jeter une livre lors des répétitions en costume. Ce pouvoir peut être bien entendu être doublé via Prospéro et faire ainsi perdre jusqu’à 4 livres à tous les adversaires.
  • Le pouvoir du Roi bossu est puissant : il permet d’avancer sur les trois actes MAIS vous fait reculer d’un cran sur la piste d’ambiance. Tout comme Shylock ou Mercutio, son costume est composé de deux éléments (avec les mêmes limitations) et le fait de terminer le costume permet de s’affranchir du malus d’ambiance.
  • Hermione : Son pouvoir d’activation est simple : donner une plume bleue (qui permet d’avancer dans l’acte III). Cependant, son costume est identique à ceux de Shylock et Mercutio, quand son costume est terminé, Hermione obtient deux plumes bleues au lieu d’une à chaque fois qu’elle est activée.

shakespeare-backstage (1)

Etre ou ne pas être en boutique, c’est un peu la question qu’on se posait ces deux derniers mois, puisque l’extension était initialement prévue pour avril, puis annoncée en mai. Mais “Gémir sur un malheur passé, c’est le plus sûr moyen d’en attirer un autre” comme disait le maître, espérons donc simplement qu’elle débarque bien ce mois-ci !

Pour en savoir plus sur les personnages, rendez-vous sur la fiche de jeu, tout simplement. Pour lire ce que notre Cormyr national avait pensé de l’extension, c’est juste ici

 

Shakespeare – Backstage

Un jeu de Hervé Rigal
Illustré par Arnaud Demaegd, Neriac
Edité par Ystari Games
Distribué par Asmodee
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 06-2016
De 1 à 4 joueurs
A partir de 13 ans
Durée d’une partie entre 30 et 90 minutes

2 Commentaires

  1. Photo du profil de ReiXou
    ReiXou 09/06/2016
    Répondre

    C’est de l’instabuy

  2. Photo du profil de Grovast
    Grovast 09/06/2016
    Répondre

    Oh oui. Comme on dit sur BGG : Shut up and take my money.

Laisser un commentaire