Robin Wood sort du hood !

Robin des Bois n’est pas qu’une affaire de Russell Crowe et Kevin Costner, c’est aussi un thème de jeu de société assez porteur. Robin Wood, donc, s’inscrit dans cette tradition et débarque d’ici peu du côté de Bad taste Game.

Robin-Wood-ludovox-jeu-de-societe-300x300

Le pitch :

Dans la forêt de Sherwood, la lutte entre les compagnons de Robin des Bois et les adjoints du Shériff de Nottingham fait rage.

Chaque camp cherche à infiltrer le clan adverse pour enfin dominer la région de Nottingham. En tant que simple citoyen de la région, vous êtes coincé entre ces deux factions et vous chercherez à sauver votre peau en connaissant à l’avance les dates de battues des hommes du shériff ou en identifiant les hommes du shériff qui se sont infiltrés dans le campement de Robin.

 

 

On essaie donc de retourner les cartes pour les démasquer ;  on gagne une manche quand les adversaires ont été éliminés ou quand on parvient à démasquer avec Robin ou le Shérif, et il faudra remporter deux de ces manches pour remporter la partie.

À son tour, on aura un choix parmi trois : utiliser le pouvoir d’une carte révélée, regarder une carte secrètement, annoncer un pouvoir et un personnage et le jouer s’il n’est pas contesté, ou consulter une carte sans rien dire. Si l’on est contesté à raison, on retourne sa carte aide de jeu côté sombre (ou on est éliminé de la manche), et si l’on avait raison, c’est l’adversaire qui retourne son aide de jeu (ou perd). Les pouvoirs des cartes joueront bien entendu sur tout cela pour semer la zizanie.

Un mode « équipes » est également disponible à quatre joueurs, si vous voulez tenter le deux contre deux.
Sur le principe du poker menteur (Coup/Complots, Mascarade, Bad Beets), Robin Wood propose donc de jouer sur un espace commun, rendant probablement les parties très tendues.

Sachez donc que Robin Wood, bellement habillé par un illustrateur du nom de Goupil, devrait arriver dans la fin de l’été (fin août) pour une dizaine d’euros.

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

 

Laisser un commentaire