Petits crimes entre amis and co

Petits crimes entre amis and co

Nom de noms !

"Petits meurtres et faits divers", "petits meurtres entre amis", "petits crimes entre amis" … hey pour les prochains jeux à base d'enquête, je vous propose les titres suivants :
"petites infamies entre amis"
"complots entre compagnons"
"atrocité avec mon jules"
et pourquoi pas
"supers génocides entre potes"

La mode de la murder party

Savez-vous que les premières murder parties datent des années 50 ? On savait s'amuser en Angleterre !
C'est ça d'être élevé à l'Agatha Christie et au Conan Dolye aussi.

A Murder is announced

Le titre du roman d'Agatha Christie, Un meurtre sera commis le… (A Murder is announced), daté de 1950, est une allusion directe aux murder parties organisées en Grande-Bretagne à cette époque. En effet, les organisateurs des murder parties britanniques avaient l'habitude de convier les participants en leur expédiant une petite carte d'invitation portant la mention A Murder is announced associée à la date et à l'heure du crime.

Mais oui mais une murder party c'est quoi ?

En gros, on invite ses potes et on en tue un pour le fun. Mais naaan, on ne parle que de jeux tout à fait moraux et légaux je vous rassure. C'est juste une enquête grandeur nature, où chaque invité joue un personnage qui possède ses propres motivations (et souvent élucider le mystère du crime en fait partie mais pas que) chaque invité ne connait donc que l'histoire de son personnage à lui (il sait s'il est l'assassin recherché par exemple). Seul l'organisateur, en grand maitre du jeu omniscient, sait tout sur tout le monde.


L'Ardèche, ses crème de marron, son picodon… et ses murder parties

Les murder parties des années 60, il fallait caler votre week-end. On rigolait pas avec ça. Encore aujourd'hui, il y a des murder parties de foufou qui ont lieu. Parfois, à l'échelle d'un village ou d'une ville entière. Par exemple, le week-end des 2 et 3 octobre 2004, dans le petit village de Silhac en Ardèche, 200 candidats ont tenté de retrouver l'assassin d'une jeune mariée en enquêtant parmi une centaine de comédiens professionnels et de figurants venus du voisinage !

Les gugusses enquêtent

Si vous connaissez l'excellent Gus n Co, vous savez qu'il s'agit d'un site web mais aussi d'un bar à jeux de Genève qui organise régulièrement des Panic Room expérience. L'idée en gros c'est que vous êtes enfermés à 10 dans une pièce et vous devez trouver le moyen d'en sortir. La dernière a eu lieu ce vendredi…un vendredi 13. Oui. Ils ont le sens du détail ces gugusses-là.

Des fois c'est pire que ça, c'est carrément des enquêtes policières basées sur l'incontournable Sherlock Holmes Detective Conseil qui sont organisées dans tout Genève ! Oui, un peu comme ce qu'ils ont fait en Ardèche, c'est ça.

Mais une murder party aujourd'hui, ça peut aussi être une soirée, tranquillou, chez vous.

Nous en venons au coeur de mon sujet du jour. Il était temps.

Voici donc Petits crimes entre amis.

Qu'avons-nous là ?

120 cartes et un livre de 80 pages : voici un livre-jeu écrit par Virginie Pelletier et publié chez Fleurus qui vous propose 10 enquêtes pour 4 à 6 joueurs, autrement dit 10 soirées murder party prêtes à jouer ! Le tout pour environ 15 euros. Alors, prêts à jouer les détectives de salon ?

Laisser un commentaire