Petites questions à Manu (Moonster Games)

Petites questions à Manu (Moonster Games)

Aujourd'hui Minivilles, la version Moonster Games du fameux Machi Koro définit par Cathala comme un mélange "entre Dominion et Catane", débarque sur nos étals et c'est pour moi l'occasion rêvée de vous présenter cet échange "express" avec le Manitou de cette maison d'édition… alias Monsieur Emmanuel Beltrando.
Quatre questions, quatre réponses, simples, courtes, efficaces. Attention, c'est parti !

Minivilles ?

"Nous n'avons rien changé aux graphismes du jeu à part le logo.

Par contre on a éclairci un peu les règles qui pouvaient être obscures de temps à autre ainsi que certains textes de cartes.

J'avais repéré Machi Koro un peu avant Essen, puis nous nous sommes positionnés pour le prendre pendant ce même salon.

Beaucoup d'éditeurs étaient sur le coup, nous avons eu de la chance.

Minivilles devrait sans doute devenir un Must pour Moonster Games, croisons les doigts."

Choson ?

 

"Choson est encore en développement actuellement, les mécanismes de jeux sont finis, on travaille sur les illustrations et le design avec Stéphane

Gantiez et Ian Parovel.

On peut jouer à Choson avec son Koryo en rajoutant quelques jetons.Pourquoi acheter Choson alors ? Bah pour participer à l'effort de guerre, Moonster Games a besoin de vous, on vous fait de bons jeux et vous nous aider, mais si vous n'avez pas de sous, pas de soucis on n'est pas anti PnP :) Have fun. ^^


La prog 2014/2015 ?

 

"- Minivilles
– Minivilles Extension
– Crossing (coédition avec Space Cowboys et Cocktail Games) un Party Game Japonais à la sauce médiéval rigolo, très très sympa.
– Boutabou (la nouvelle version de STREAMS avec Asmodee)
– Choson (le Sequel de Koryo)
– RYU, notre premier jeu de plateau avec du draft de cube en bois, ouaip, même pas peur !!!"

L'Asie ?

"En Corée du Sud, nous sommes éditeurs de jeu depuis 20 mois et maintenant distributeur depuis mars dernier. Moonster Games ASIA a fusionné avec Happy Baobab, notre ancien distributeur.

Nous avons donc maintenant ensemble une structure de dix personnes à plein temps. Nous éditons donc des jeux, mais pas que. Nous important également des jeux qui n'existaient pas encore en Corée du Sud, comme par exemple, Dooble, Cardline, le petit Prince, etc…

Notre distribution s'étend aussi au Japon, Thailand, Taiwan, Hong Kong, Chine. Du coup notre travail éditorial prend en compte aussi ces marché pour s'adapté le plus possible.

 

Nul doute que des jeux comme « Crossing » et « Boutabou » devraient cartonner dans ces contrées."

Merci.

"Merci."

Là, il faut visualiser un salut traditionnel façon Jingli Li.

 

Laisser un commentaire