Perdition’s Mouth: Abyssal Rift, de la roue dans le donjon

Kevin Wilson, vous en avez surement entendu parler (Descent, Cosmic enounter, Sid Meier’s Civilization, Arkham Horror…) pas exactement un newbie dans le game design quoi. Le voilà qu’il s’acoquine avec Thomas Klausner & Timo Multamäki pour lancer un KS, qui étonnment à un peu du mal à décoller. Trop de donjons tactiques coopératif avec des figurines ces derniers temps ? Vous aussi vous avez déjà pledgé suffisamment de crawlers pour tenir un siège jusqu’en 2030 ? Dommage. On a pour une fois ici un mécanisme central, inspiré des jeux plus euro, de roue (la « rondel » disent-ils huhu) associée aux cartes, mécanisme qui semble plutôt astucieux pour équilibrer les forces en présence et coordonner les actions du groupe… Oui oui, il n’y a pas de dé !

Sans-titre-1

On va vous demander d’optimiser bien fort avec vos neurones, tous ensemble, en mettant les cerveaux en wifi ou quelque chose comme ça, histoire d’exterminer les Insectoïdes et autres Cultistes malfaisants, le tout dans des boyaux souterrains bien cracra. 

Perdition’s Mouth: Abyssal Rift, de la dark darker darkest fantasy 

Notre ambiance, bien noire, fait penser à des jeux style Claustrophobia. Un groupe de héros, guidés par des visions mystiques, s’enfonce profondément dans les mâchoires de la Gueule de la Perdition, un réseau de cavernes qui s’entortille sans fin au cœur de la terre. « Au sein de ces sombres cavernes, un culte corrompu s’est réuni, dans l’espoir d’invoquer un terrifiant démon afin qu’il sème le chaos et la désolation à la surface. »
 
3b1fa3e7b1ad5af89b6be1cb95bc8b4f_original

Oui, un thème assez glauque et pas trop repompé, avec des héros qui devront faire gaffe à leur miche pour de vrai, car ici les blessures sont permanentes et les affaibliront durablement (au lieu de gagner des XP on gagne des cicatrices, un vrai jeu de barbare quoi). Et s’ils venaient à tomber raide, pas de re-spawne ! 

Autre plus, une campagne pensée dès le départ, divers niveaux de difficulté, et une livraison prévue pour Essen prochain (bon, ils sont optimistes là non ?). Maintenant à vous de voir, la page du KS propose les règles et la version Pnp si vous voulez test :

KS

Fiche de jeu 

Un jeu de Kevin Wilson, Thomas Klausner, Timo Multamäki
Illustré par Jamie Noble, Jere Kasanen, Juha Salmijärvi,Matthias Catrein, Tanja Ylitalo
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 10-2016
De 1 à 6 joueurs , Optimisé à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée d’une partie entre 30 et 180 minutes

2 Commentaires

  1. Photo du profil de Galuf
    Galuf 28/11/2015
    Répondre

    Dommage comme dab, encore un bon Ks, mais pas disponible en francais.

  2. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 28/11/2015
    Répondre

    Je crois que des frenchies ont traduit les règles

Laisser un commentaire