Participatif, la sélection naturelle du 26/09/16

Deuxième chronique réalisée en partenariat avec Cwowd, le site spécialisé dans le financement participatif du jeu de société. Cette semaine, Gougou69 vous propose, en plus de la revue des campagnes en cours ou à venir, une approche un peu différente en mettant l’index sur un petit éditeur encore trop peu connu du grand public. Autre petite nouveauté, vous pourrez trouver en fin de chronique un lexique qui reprend et explique les termes et acronymes, parfois un peu obscurs pour le profane, qui parsèment les articles. Ces derniers sont repérés par leur belle couleur orange.

 

 Chronique N°2

 

Dans le viseur : Devil Pig Games

logo-devil-pig 

 

Les Devil Pig commencent à avoir « un nom » au sein de la communauté des amateurs de participatif. Cet éditeur parisien (personne n’est parfait) composé d’une petite équipe de 6 personnes a su gagner ses galons grâce des jeux qui ont été très bien accueillis, notamment en tout premier lieu, la série des Heroes of Normandie (HoN, pour les intimes).

La série débute en 2013, avec le KS de Heroes of Normandie premier du nom et ses 955 contributeurs (score tout à fait honorable), un wargame sur la deuxième guerre mondiale au look « film hollywoodien années 50 ».

 logo-hon

 

Vient ensuite l’année suivante la campagne de Shadows over Normandie qui a su séduire 1 608 personnes (Cthulhu, ça fait vendre. Comme les zombies, les babes et les chatons).

hon-shadows-over-normandie-350x350

 

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, on voit débouler fin 2015 la campagne de Heroes of Normandie – Strategic Resupply, essentiellement du matériel de rangement pour HoN. 2 002 souscripteurs ont été tentés, soit plus du double que pour le jeu à mettre dedans. Peut-être est-ce du a des ventes en boutiques pas trop mauvaises.

 hon-sr-contenu

 

En 2016, les Cochons Diaboliques ont du se dire qu’ils ne pouvaient décemment pas enquiller une quatrième campagne HoN à la suite. Alors ils on lancé une jeu de carte, avec la campagne de Kharnage. Un jeu de « pan dans ta gueule » générateur d’ambiance, qui a quand même rameuté 2 949 personnes aimant bien les jeux de « pan dans ta gueule » générateurs d’ambiance.

kharnage-350x342

 

Mais comme disait l’autre, « chassez le naturel, il revient au galop ». Et voici que sort Heroes of Normandie – The Tactical Card Game. Je vais vous en causer plus longuement un peu après. Il suffit juste de savoir que sa campagne de financement a commencé depuis peu, et elle semble vouloir respecter la règle non écrite du nombre de souscripteurs toujours plus important à chaque campagne. Au jour d’aujourd’hui, plus 1 200 soutiens ont fait monter la cagnotte à plus de 5 fois la somme demandée, soit 50.000€ (et il reste 17 jours de campagne).

[Troll On]

Moi qui suis amateur de dés, je vous avoue attendre avec impatience 2017 qui devrait, selon toute logique, nous amener le KS de Heroes Roll Over Normandie. J’en bave d’avance !  🙂 

[Troll Off]

hon-tcg-730x730

 

Ces succès sont dus à la qualité des jeux, je l’ai déjà mentionné. Mais aussi, et peut-être même surtout, à des campagnes bien menées au cours desquelles le souscripteur le plus blasé aura du mal à se sentir lésé. Les Devil Pig ont tout compris de ce qu’est le participatif et leurs campagnes ont un point commun : ils ne se moquent pas du backer. Le ratio « win/win «  est toujours en faveur de ce dernier et comme le dit l’adage (qui vient juste de sortir) « KS des cochons, t’en a pour ton pognon ».

Du matos en pagaille, OK. Mais quand ? En effet, on ne peut malheureusement pas passer sous silence quelques retards sur la deuxième campagne (une extension toujours pas livrée et prévue avec la vague 2 de HoN – Resupply) ainsi que sur la troisième (retard de 4/5 mois pour la vague 1, certainement autant pour la vague 2). L’une des raisons de ces retards est probablement en partie la générosité dont je viens de parler.

Mais on doit aussi reconnaître que des efforts sont faits, que les Devil Pig apprennent de leurs erreurs et que les retards sont de moins en moins importants. Concernant Kharnage, je me suis laissé dire que sans des soucis avec les traductions allemandes et espagnoles, il serait arrivé en avance. Pour Heroes of Normandie – The Tactical Card Game, il semble que tout sera fait pour que les délais de livraisons soient le plus fidèles possibles aux dates annoncées.

 

La star de la semaine : 

Heroes of Normandie – The Tactical Card Game

 

hon-tcg-730x730

 

Heroes of Normandie – The Tactical Card Game est un jeu tactique pour 2 joueurs qui retranscrit les combats de la seconde guerre mondiale. Il se joue avec des cartes, sur une « battle map », elle-même modifiable par des aplats en carton. Il reprend les graphismes et les codes de son aîné Heroes of Normandie.

hon-tcg-battle-map

 

Comment ça marche

Chaque joueur possède un paquet de cartes constitué de cartes « événements » et de cartes « unités ». Les « événements » permettent de réaliser des actions particulières, les cartes unités sont les troupes, et matériels dont vous disposez pour la bataille.

hon-tcg-marqueurs-dordre

                                    hon-tcg-event-american-hero-v2b-730x730    hon-tcg-panzergrenadiers-v2-350x350

La partie se joue à partir de scénarios, chacun avec des mises en place et des objectifs de victoire différents.

À son tour, le joueur actif donne ses ordres en plaçant des marqueurs, dont le nombre est fonction des scénarios, sur un « tableau de bord ». Chacune des cases le constituant correspond à une action :

  • Activer une unité (déplacement et combat) ;
  • Prendre des marqueurs « Directive » (qui permettent d’obtenir un bonus sous forme de déplacements supplémentaires, modifications d’un jet de dé ou transformations d’une attaque en tir perforant) ;
  • Gérer sa main (piocher 3 cartes puis poser 3 cartes sur le tableau de jeu) ;
  • Manœuvrer 2 unités (l’une des deux peut réaliser une attaque en fin de mouvement) ;
  • Retirer jusqu’à 2 marqueurs « Supressed » (ceux-ci signalent une unité démoralisée, embourbée, etc. Donc moins efficace au combat).

 

hon-tcg-tactical-board-order-tokens

Les unités se déplacent verticalement ou horizontalement sur une case vide, sauf les unités mécanisées qui peuvent en plus se déplacer en diagonale. Bien entendu, ces règles sont modifiées par la nature du terrain et des unités qui s’y déplacent.

Les combats sont résolus par des jets de dés sur des unités à portée. Une unité à un certain nombre d’attaque, chacune ayant une certaine valeur. Si la somme du jet de 2 dés est supérieure à la valeur d’attaque de l’unité offensive, l’attaque est réussie et l’unité cible est marqué d’un Hit. Si cette somme est inférieure à la valeur d’attaque de l’unité offensive, l’attaque a échoué.

Dans le cas d’un échec sur un double au dé, l’unité cible reçoit un marqueur Supressed. Les unités possèdent de 1 à 3 points de vie. Lorsque le nombre de marqueurs Hit est supérieur ou égal aux points de vie d’une unité, celle-ci est détruite. Certaines unités ont une capacité de sauvegarde et ont une chance d’annuler les effets d’une attaque.

À chaque tour de jeu, le sien ou celui de son adversaire, un joueur peut jouer une carte « Evénement ». Il en existe de 3 sortes, les cartes d’événements génériques, les cartes d’événements historiques et les cartes d’événements « Héros ». La présence et le nombre de ces cartes sont déterminés par le scénario. Elles apportent des bonus ou des malus et sont généralement défaussées après activation.

                            hon-tcg-qg-101e-cole-v2-350x350   hon-tcg-sherman-platoon-v2-350x350

 

La mécanique génère des sensations à la croisée des chemins entre le wargame et le jeu de cartes à combos. Il faut savoir gérer sa main, anticiper les résultats de sa pioche et jouer ses unités et leur placement avec intelligence.

 

 

Ils se terminent…

Incantris : Fin mercredi à 3h45

incantris

Les auteurs du projet sont connus pour leurs précédentes campagnes pour des tuiles de terrains modulables de très bonne qualité, laissant espérer le meilleur pour le plateau de leur premier jeu. Malheureusement, ce jeu d’affrontement entre magiciens n’a pas vraiment su convaincre. À noter qu’un pledge groupé propose une réelle économie pour les Français. 

 

Guilds of London en Français : Fin mercredi 18h00 (Ulule)

guilds-of-london

Les retours sur ce jeu sont excellents et un petit éditeur espagnol a eu l’idée de lancer une campagne pour financer des versions espagnoles, françaises et italiennes. Les faibles moyens dont ils disposent sautent aux yeux : page Ulule « traduite » par Google Translate, traduction promise en début de campagne toujours aux abonnés absents, avantages pour les souscripteurs équivalent à zéro, promesses non compatibles avec les délais annoncés… Enfin bref, tout pour mettre le système d’alerte du pledger patenté en zone rouge. Le projet est malgré tout financé, à voir désormais ce qu’il va en advenir…

 

Guardians Chronicles – Le Clash des Héros : Mercerdi à 23h00

gc-clash-of-heroes

La démarche de The Red Joker qui cherche encore, 3 ans après, à honorer les engagements pris vis-à-vis des souscripteurs de la première campagne de Guardians Chronicles est à souligner. Rappelons que ce jeu était proposé en partenariat avec Iello, lequel a quitté le navire début 2016 face aux difficultés rencontrées. Mais Red Joker à décidé de tout reprendre à son compte et a continué à chercher des solutions, alors que bien d’autres auraient purement et simplement jeté l’éponge.

Afin de regagner la confiance des souscripteurs, ce projet reste modeste. Des nouveaux éléments peu nombreux ont été créés lesquels, ajoutés à ceux déjà existants du premier jeu, ont permis d’en modifier complètement le gameplay et d’en corriger les défauts les plus flagrants. Ainsi, d’un jeu d’affrontement avec overlord, on passe à un jeu coopératif par équipes affrontant un gros méchant géré par le jeu.

La modestie de la campagne entraîne un manque de « peps » qui lui nuit. On sent que cela pourrait faire mieux, mais aussi que la volonté tout à fait honorable de Red Joker de livrer cette fois en temps et en heure les empêche de se lâcher. Malgré tout, cela a financé et les souscripteurs de la première campagne devraient recevoir, comme promis, leur pledge gratuit en dédommagement.

 

Les nouveaux projets de la semaine

Les projets présentés ci-dessous sont ceux dont les porteurs ont daigné annoncer à l’avance la sortie. Encore trop souvent les campagnes ne sont annoncées que quelques jours, voire quelques heures avant leur lancement, quand ce n’est pas purement et simplement sans aucune annonce préalable. Quand les responsables du lancement d’une campagne auront compris que celle-ci doit être précédée d’un maximum de communication pour en optimiser le lancement, l’humanité aura fait un grand progrès ! 😉

Problem Picnic – Attack of the Ants : Début de la campagne le 26/09

problem-picnic

Problem Picnic est un jeu de dés/dextérité pour 2-4 joueurs dû à l’inépuisable Scott Almes (je n’ai pas vérifié mais il doit être l’auteur le plus présent sur KS). Des colonies de fourmis s’affrontent pour dérober aux humains les meilleurs plats de leur pique-nique.

War Titans – Invaders Must Die : Début de la campagne le 26/09

war-titans

War Titans ajoute son nom à la liste récente de jeux de méchas. Ou plutôt va essayer de l’y ajouter. Celui-ci la joue « coop » contre un envahisseur alien, ça change.

Star Saga : Début de la campagne le 26/09

star-saga

Vous avez aimé Dungeon Saga ? Vous aimez la SF ? Alors vous serez peut être intéressés par le prochain KS de Mantic : Star Saga ! Ce dernier devrait profiter de l’expérience acquise avec Dungeon Saga et proposer un jeu plus abouti dès le départ. Early Birds annoncés à $90.

 

Mind : The Fall of Paradise (reboot) : Début de la campagne le 27/09

mind-the-fall-of-paradise

The Fall of Paradise est censé être le premier opus d’une série de jeux se déroulant dans l’univers de « Mind ». Mais quasiment toute leur communication est basée sur les projets à venir et non sur ce premier (titré en réalité « The Darkest Hour ») qui pourtant décidera de l’existence de tout le reste. Certaines personnes adorent compliquer les choses pour rien, ceux-là sont des champions…

Le premier essai avait été un joli loupé mais à plus de 100€ fdpi, c’était écrit d’avance. Aucune idée si ce reboot sera pour le même jeu ou pas. Si oui, on est sur un jeu de conquête, développement et affrontements, pas loin d’un 4X. Mais ils ont intérêt à sérieusement revoir leur présentation s’ils souhaitent que les gens n’aient pas l’impression d’être pris pour des débiles.

 

Skyways : Début de la campagne le 30/09

skyways

Skyways est un jeu de construction de ville. L’ambiance futuriste sert de prétexte à un développement en hauteur.

The Pioneers Program : Début de la campagne le 01/10

pioneers-program

The Pioneers Program est un jeu de construction de ville post-apocalyptique pour 3 à 6 joueurs qui bénéficie des illustrations de The Mico (qu’on avait adoré sur les of the North Sea et Valeria). Il est produit par GCT Studios qui nous avait habitué jusque là à des jeux de figs (Bushido, Rise of the Kage). 

 

Isaribi : Début de la campagne le 03/10

isaribi

Isaribi est un jeu de Hisashi Hayashi qui avait été présenté par Japon Brand à Essen en 2014. Dans ce jeu de placement d’ouvriers vous devrez attraper, transformer et livrer votre pêche pour faire survivre et prospérer votre famille. La règle en français est disponible sur la fiche de jeu (par Sathimon).

 

On en parle…

Un des sujets les plus actifs la semaine passée sur le forum de Cwowd n’est pas lié directement au participatif. Il s’agit du lancement de la vente directe, le 13 octobre, de 30 000 boîtes d’un nouveau jeu Mechs Vs Minions (news de Shanouillette). Ce jeu, édité par le géant du jeu en ligne Riot Games (League of Legends) est d’une qualité de production simplement exceptionnelle. C’est du jamais vu, et a fortiori à ce prix : 75$ (+ 10$ de frais de port pour la France). On s’interroge sur la véritable finalité de cette vente, sur le rapport qualité / prix fantastique, sur l’intérêt du jeu lui-même (certains y voient un vrai jeu innovant, d’autres une resucée insipide et déjà-vue) et surtout, dans l’hypothèse d’un grand succès commercial, sur les retombées éventuelles qui pourraient impacter les futures grosses campagnes KS.

On continue aussi de s’intéresser au devenir des porte-containers de la Hanjin qui continuent à faire des ronds dans l’eau. Bon, ce sont surtout les malheureux soutiens de The Others qui s’y intéressent vraiment. Les autres, c’est juste pour rigoler…  😉 

 

Le lexique du participatif

Backer : Aussi utilisé : « pledger ». Personne qui avance de l’argent pour la réalisation d’un projet dont la campagne est en cours.

FdPI : Acronyme de « Frais de Port Inclus ».

KS : Contraction de KickStarter, la plus grosse plate-forme de financement du monde connu.

Early Birds : Rien à voir avec des oiseaux qui arriveraient en avance. Il s’agit d’un nom poétique donné au pledge à prix réduit (généralement quelques dollars) proposés parfois aux tous premiers souscripteurs d’une campagne.

Pledge : Niveau de soutien proposé lors d’une campagne. Par extension, somme d’argent versée pour y accéder.

Pledge groupé (ou PG) : Regroupement des participations de plusieurs soutiens gérés par une personne, généralement pour diminuer (parfois drastiquement) les frais de port et après négociation avec le porteur du projet.

Pledger : Voir « Backer ».

Reboot : Deuxième (voire plus) lancement d’une campagne qui a précédemment échoué à être financée. En général, le porteur du projet esssaie à ce moment là de corriger les erreurs qui ont mené à l’échec. Mais pas toujours…

 

7 Commentaires

  1. Photo du profil de Dr. Jacoby
    Dr. Jacoby 26/09/2016
    Répondre

    Désolé pour le petit écart mais c’est bien la série HoN ? J’ai toujours été rebuté par leur graphismes mais j’aime bien les jeux de carte

    Par contre effectivement la campagne de Guilds Of London est assez atypique, des espagnols parlant un français « approximatif » traduisant une règle US elle-même bordélique, tout ça sur un jeu dont le matos n’a pas de texte.

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 26/09/2016
      Répondre

      oui il s’agit en effet de la série de Heroes of Normandie, je crois que Gougou l’explicite assez bien 🙂

      • Photo du profil de Dr. Jacoby
        Dr. Jacoby 26/09/2016
        Répondre

        😀 ok, ça j’avais compris, je demandais plutôt si les jeux HoN étaient bien ? (et sous entendu si il y avait des amateurs de cette série ici pour m’éclairer un peu)

        • Photo du profil de trode
          trode 28/09/2016
          Répondre

          J’ai en ma possession Shadow over Nomarmandie. Le thème m’éclate, mais le jeu ne sort jamais : problèmes d’équilibres de scénarios, règles mal rédigées, et manque de fun général. Je revend pas ma boîte pour lui donner une seconde chance un de ces quatre mais pour le moment ça ne m’a pas convaincu …

          Après les fans sont légions à ce jeu, et ont la collectionnite aiguë …

  2. Photo du profil de Zuton
    Zuton 26/09/2016
    Répondre

    J’avoue encore hésiter pour Guilds Of London mais comme la traduction VF semble très proche de l’amateurisme et la campagne peu active sans récompense mirobolante, je risque de passer mon chemin…

    Intrigué par Skyways, même si encore un jeu de construction d’une ville…

    Bien vu le lexique !

  3. Photo du profil de trode
    trode 28/09/2016
    Répondre

    Le seul vrai KS digne d’attention cette semaine c’est le BattleCON : Trials of Indines ! Na !

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 28/09/2016
      Répondre

      Héhé c’est pas faux. Si on a pas déjà pledgé les autres KS précédents, c’est une bonne occaz !

Laisser un commentaire