Participatif, la sélection naturelle du 30 janvier 2017

Suite aux demandes (légitimes) de certains de nos lecteurs, à compter de cette semaine les campagnes proposant une règle en français seront distinguées par cet icône :  fr

Si la version française est en « dur » (règle et matériel), rien ne sera précisé. Si elle est fournie en PDF, voire si elle est fan-made, ce sera par contre spécifié. Si vous constatez une erreur ou un oubli, n’hésitez pas à m’interpeller dans les commentaires.

Comme à l’accoutumée, vous trouverez en fin de chronique le lexique qui vous permettra de mieux comprendre les termes un peu techniques employés parfois et dont la plupart est en orange.

 

Ça s’est passé la semaine dernière (et on nous a rien dit…)

Les lancements de campagnes :

 Wrathborn Champions de Randover Games 

Wrathborne Champions logo 2

Un jeu de cartes coopératif où 2 à 6 joueurs doivent s’entraider pour vaincre le gros boss et leurs minions. Cela semble original, la direction artistique n’est pas fofolle, mais pourquoi pas. Cela n’attire clairement pas les foules, au point qu’après le 7ème jour de campagne, nous sommes en droit de douter fortement de la réussite du financement.

 

 Land of Zion de Sky Kingdom Games

Land_of_Zion-logo-400x400

Reboot d’un projet annulé en octobre dernier faute de soutiens, ce jeu de cartes à collectionner semble bien parti pour une deuxième gamelle. Gamelle d’autant plus prévisible qu’aucun jeu de ce type n’a jamais réussi à financer sur Kickstarter. Mais qui ne tente rien n’a rien.

 

 Age of Towers de Devil Pigs Games  fr

Age-of-towers_Logo

Warning : Je vais répéter l’avertissement de la semaine dernière, je suis un vrai fan des types de DPG. Donc inutile de me faire remarquer que j’en fais trop, c’est totalement assumé et je m’en excuse platement. 😉

Or donc, la campagne de ce seul « vrai tower defense » compétitif ne se passe pas trop mal. Financé à 3.5 fois (35.000€ pour 10.000 demandés) dès le premier jour, elle déroule depuis tranquillement, sur un gentil rythme.

Le montant de 60€ du “vrai” pledge, est certainement un frein à la dynamique de la campagne, qu’on aurait pu espérer un chouïa plus enlevée. Clairement, un cap psychologique est franchi, et l’effet en est amplifié par la perception faussée de ce qui est dans la boîte pour ce prix.

Il est difficile au premier abord de se rendre compte que des éléments en carton de 3 mm « Black Core », c’est le top du top de la qualité et que cela a un coût. Que les tours en plastique en plusieurs parties empilables en fonction des améliorations en cours de jeu, c’est exceptionnel de praticité et idéal pour le gameplay et le fun, mais que cela a également un coût.

En bref, il ne saute pas aux yeux du soutien potentiel que les DPG donnent d’entrée dans la boîte de base tout le matériel et un niveau de qualité qui sont très souvent chez les autres les objets de moult stretch goals, quand ce ne sont pas carrément des add-ons payants. Les stretch goals sont, dans cette campagne, de vrais ajouts de gameplay à la boîte de base. Testés et approuvés. Et mon petit doigt me dit que le pledge à 60€ n’a pas fini de démontrer son intérêt, tant ludique que financier.

Donc si vous aimez les jeux avec pas mal de réflexion, dans lequel les coups de péripatéticiennes sont légions, le tout enrobé par du matos de qualité, je vous invite fortement à jeter un œil de temps à autre pour constater par vous-même l’évolution de l’offre.

Le cochon c’est bon, mangez-en !

 

 Heroes of Air, Land and Sea de Gamelyn Games

Heroes-of-Land-Air-Sea-logo-Lead-In-620x350

Les Tiny Epic Thing sont devenus une sorte d’institution sur Kickstarter. Le nouveau projet de Gamelyn Games était donc très attendu. Ne serait-ce que par curiosité. Et voilà t-y pas que le chantre des jeux minis nous propose un 4X (eXplore, eXpand, eXpoit, eXterminate) avec une flopée de matériel et figurines “full size”. Bien loin de sa zone de confort habituelle donc.

Enfin, pas si loin que ça, puisqu’il ne s’agit guère au final que d’un Tiny Epic Kingdoms pas tiny du tout, plutôt surdimensionné même. Surdimensionné, comme les prix des pledges : de 60$ (+20$ de FdP) pour la boîte de base avec standees à 220$ (+25$ de FdP) pour la version avec figurines pré-peintes. C’est cher, malgré la présence d’éléments de jeu en carton à monter (genre le train de Colt Express).

Mais l’effet fanbase a joué à plein, et le jeu à été financé à 1.5 fois dès le premier jour. Le deuxième jour a complété la mise à 200.000$. On pourrait se dire : “Nickel, c’est financé, il reste près d’un mois de campagne. Contrat rempli !”.

Oui, mais en fait non.

Visiblement, les p’tits gars de Gamelyn Games se sont un peu trop habitués à palper rapidement des millions, et on a ainsi pu voir Scott Almes sur BGG s’échiner a expliquer en quoi Heroes of Air, Land and Sea ressemble, certes, à Tiny Epic Kingdom, mais en pas du tout pareil. Sans trop réussir à convaincre semble-t-il.

 

Pour mémoire :

 Nightmare Forest : Alien Invasion de Dave Killingsworth

Nightmare-forest-alien-invasion-logo

La suite de Nightmare Forest : Dead Run financé l’année dernière. Le premier n’avais rien de bien excitant, le deuxième aussi.

 

 Judgement de Gunmeister Games

Judgement-logo

Un soit-disant MOBA clairement orienté figurinistes. Hors de prix, mais proposant des figurines magnifiques en 54 mm.

 

separateur-1

 

Suivi des campagnes précédemment lancées :

 Tortuga 1667 de Travis Hancock  fr (PDF)

tortuga-1667

Tortuga confirme qu’il est, avec Tao Long, une des plus belles réussites de ce début d’année.
Un gameplay simple, mais sublimé par un matériel luxueux et proposé à un prix contenu semble être une recette particulièrement efficace. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : le financement demandé est de 10.000$ et la campagne n’a jamais vu rentrer moins de 6000$ par jour, la moyenne s’établissant à plus de 15.000$ quotidiens.

 

 Forteresses et Clans de The Red Joker  fr

forteresses-et-clans-logo-fr

Bien que financée dès le premier jour, la campagne a marqué assez vite le pas. Rien de vraiment dramatique, mais ce jeu d’affrontement tactique à deux joueurs mérite bien mieux. Il semble malheureusement qu’il faille faire l’effort de se plonger dans les règles pour en saisir toutes les subtilités et son potentiel. Peut-être le décalage est-il trop important avec le précédent jeu de la collection « Versus », La Vallée des Rois, qui était lui, clairement plus “grand public”.

Mais si vous aimez ce genre de jeu, je vous invite à le regarder de plus près, car nous avons là à mon sens un très bon jeu qui risque de passer un peu à côté de son public.

 

 Medioevo Universalis de Giochix  fr (+25€)

Medioevo Universalis-Giochix.it-Couv-Jeu de societe-ludovox

Ce jeu monstre par la quantité de matériel proposée, le nombre de joueurs possible, la durée annoncée des parties et le montant de ses pledges a clairement trouvé son public. Financé à plus de 8 fois par un peu plus de 800 soutiens. Cela peut paraître peu, mais le pari n’était pas gagné d’avance. La campagne est d’ailleurs entrée dans un ventre (très très) mou au dixième jour et il sera intéressant de regarder sa progression dans la semaine qui vient.

 

 OrcQuest de Maze Games  fr

ORCQUEST logo

Une jolie réussite pour ce petit jeu de cartes proche d’un party game. Plus de 1200 soutiens ont permis de récolter le double de la somme nécessaire au financement. Et ce n’est pas terminé.

  • La fiche du jeu sur Ludovox.
  • L’article de Deedlit1986 sur Cwowd.

 

 Napoléon 1806 de Shako  fr

Napoleon-1806-boîte

Malgré toute l’énergie dépensée par les deux créateurs du jeu et porteurs de la campagne, celle-ci ne décolle pas. Le jeu n’est toujours pas financé à une dizaine de jours de la fin, mais tout n’est pas perdu. Vous pouvez en savoir plus sur le forum du Vox

 

 Sub Terra de Inside the Box Board Games  fr (PDF)

sub-terra-boite-2

La campagne de Sub Terra ne semble pas vouloir souffrir d’un vrai ventre mou. Un peu moins de 3000 soutiens ont financé le jeu à près de 10 fois, et il reste plus de 2 semaines de campagne.

  • Le hub du jeu sur Cwowd.

 

 Alchemical Crystal Quest de Mystical Games  fr (PDF)

Alchemical Crystal Quest logo

La campagne est en plein ventre mou depuis une petite semaine, mais elle se porte tout de même très bien, financée près de 5 fois avec ses 2000 soutiens. Une bien belle réussite dont profitent les backers. En effet, les 20 strech goals débloqués portent le nombre de figurines à 126. La dizaine de jours restants devrait encore améliorer cela et le reminder des 48 heures va être intéressant à observer !

 

Ils se terminent cette semaine

 Myth : Dark Frontier de MERCS Miniatures 

Myth  Dark Frontier  art

Malgré les qualités apparentes du jeu, tant pour le gameplay que pour le matériel, Myth : Dark Frontier piétine depuis un dizaine de jours, avec 7 jours en négatif sur les 14 derniers. Au point que tous les stretch goals prévus et non atteints ont été débloqués pour tenter d’enrayer l’hémorragie. Ce qui n’est pas vraiment bon signe. Même à plus de 2 fois la somme nécessaire engrangée. Peut-être l’éditeur est-il un peu trop centré sur les fans purs et durs de Myth et devrait-il orienter ses jeux vers un public un peu plus large à l’avenir.

  • Fin le lundi 30 janvier à 18h00.
  • La fiche de Ludovox.
  • Le hub du jeu sur Cwowd.
  • L’analyse de la campagne sur Cwowd.

 

 Vanguard of War de Archon Studio  fr

vanguard_of_war_logo

Même si le succès est indéniable (5 fois la somme nécessaire récoltée et plus de 1700 soutiens) il est loin de ce qui aurait pu être supposé. C’est que les casseroles que traîne encore Prodos (qui est derrière Archon et qui fabrique les figurines) font encore hésiter du monde, malgré les bons points gagnés avec les réels efforts faits pour LOAD. Peut-être est-ce le gameplay, qui n’a pas l’air d’être bien folichon, mais en tout cas la campagne marque très sérieusement le pas. 6 jours en négatif sur les 8 derniers, visiblement il y a des rats qui quittent le navire !

  • Fin le mercredi 1er février à 23h59.
  • Le hub du jeu sur Cwowd.
  • L’analyse de la campagne sur Cwowd.

 

 The World of Smog : Rise of Moloch de CMoN

The-World-Of-Smog-Rise-of-Moloch (1)

Près de 6 mois passés sans voir CMoN lancer de campagne, on pouvait espérer le meilleur pour marquer son retour. Mais voilà, malgré une direction artistique pleinement maîtrisée, qu’on l’aime ou non, on est un peu déçus. D’abord, très prosaïquement, le jeu est cher. CMoN nous a habitué à bien plus de générosité. Ensuite, le gameplay n’est pas très original, pour le moins, et fait plutôt doublon avec The Others : 7 Sins

Il semble d’ailleurs que beaucoup de monde ait fait cette analyse, car le succès n’est pas non plus digne des CMoN habituels. Rendez-vous compte qu’à l’heure où j’écris ces lignes, la campagne a à peine récolté plus de 10 fois la somme demandée, apportée par 55oo malheureux soutiens ! Même pas un petit million de dollars. Ridicule quoi !

Je plaisante, bien entendu. Mais cette campagne ne restera certainement pas dans les annales de CMoN.

  • Fin le vendredi 3 février à 01h00.
  • La fiche du jeu sur Cwowd.
  • L’analyse de la campagne sur Cwowd.
  • La fiche du jeu sur Ludovox.

 

 Hexpanse de Korona Games

Hexpanse jeu

Hexpanse dissimule subtilement un jeu abstrait derrière un jeu de conquête spatiale. Une très belle direction artistique et parfaitement dans le thème, le gameplay à l’air de posséder une certaine originalité, et le tarif est correct. Financé dès le deuxième jour, les soutiens ont continué d’arriver quotidiennement, même si on est loin de la ruée. Le jeu est financé à plus de 2 fois la somme nécessaire à 2 jours du terme de sa campagne.

  • Fin le vendredi 3 février à 02h20.
  • La fiche du jeu sur Ludovox.

 

coeur Tao Long de Gonzalo Aguirre Bisi  fr (livret de règles + 3€)

Tao Long version delux

Le coup de cœur de la rédaction entière de Cwowd termine sa campagne triomphale.
À 3 jours de la fin, ce sont plus de 5300 soutiens qui ont apporté près de 23 fois la somme nécessaire à son financement.
Comme je l’ai dit pour Tortuga 1667, un gameplay simple et malin associé à un matériel de qualité, voire luxueux, parait être devenu une bonne recette. Il existe vraiment un public qui désire, au-delà d’un « simple » jeu, un bel objet et qui est prêt à payer (cher) lorsque l’offre semble attrayante. Santorini et ses 7112 soutiens l’avait déjà prouvé dans le passé, Tao Long et Tortuga 1667 le confirment de belle manière.

  • Fin le vendredi 3 février à 11h59.
  • Le hub du jeu sur Cwowd.
  • L’analyse de la campagne sur Cwowd.
  • La fiche du jeu sur Ludovox.

 

À venir cette semaine

 By Order of the Queen de Junk Spirit Games

by-order-of-the-queen-boite

Un petit coopératif d’aventure où les joueurs sont des « agents de héros » chargés de mener à bien le plan de la Reine pour sauver le royaume des ténèbres. Le traité graphique est en tout cas étonnant.

  • Lancement le lundi 30 janvier

 

 Qodd Heroes de Ryan Iler

qodd-heroes-image-boite-3

Reboot d’un jeu dont j’avais fait mon coup de cœur lors de sa première campagne. L’abandon de celle-ci avait été réclamé par les pledgers qui sentaient bien qu’elle allait droit dans le mur. J’attends avec impatience de voir ce que nous a concocté Ryan Iler pour cette nouvelle campagne, dont le financement devrait être une formalité s’il a bien pris en compte les critiques émises au sujet de la précédente.

  • Lancement le mercredi 1er février
  • La page Kickstarter de la première campagne

 

 Bellum de Moosh Games  fr

Un jeu de cartes d’affrontement français (et donc en français ^^) pour 1 à 2 joueurs (2-4 avec une deuxième boîte) dans l’univers mythologie de la Grèce antique avec force guerriers, minotaures, ou autres héros antiques.

Comme l’explique la fiche de jeu Ludovox, il s’agit d’un jeu d’affrontement à la Magic & Hearthstone. C’est en fait du deck-building avec un fonctionnement assez simple (facile d’épurer son deck, facile d’acquérir des nouvelles cartes), le but étant de détruire les 4 parties de la cité adverse.

bellum

On a 4 types d’unités à dispo : les soldats, qui sont petits mais avec des effets d’accumulations et de combinaisons assez puissants, les Démons, très forts, mais avec des contreparties d’effets de sacrifice (on doit sacrifier d’autres unités pour les jouer), les créatures mythologiques avec des effets assez variés mais souvent liés à leur propre mort, et les Oracles avec des effets spéciaux assez versatiles permettant de faire entrer en jeu des prophéties, qui sont autant d’effets très puissants.  

On a une rivière de 4 cartes au centre, qui sont en fait les dessus de 4 paquets spécifiques. Les cartes sont toutes numérotées, et les paquets sont pré-construits. Ces paquets contiennent un peu de tout de façon équilibré, mais au fond de chacune de ces pioches on trouvera les cartes légendaires hyper puissantes pour chaque type. Le jeu offre des mécanismes (achat, déplacement de cartes, etc) permettant d’accéder au fond des pioche plus rapidement… On a aussi un petit côté Star Realm, car si on part sur trop de types d’unités variés on aura du mal à équilibrer son deck, mais les effets sont assez divers pour que les stratégies se dessinent plus subtilement. 

Autre particularité : les créatures en jeu font toujours autant de dégâts qu’elles ont de PV et ne se régénèrent pas à chaque tour, de sorte que les dégâts subits subsistent. Un jeu simple à prendre en main, mais pas si facile à maîtriser !

 

 

separateur-1

 

Le lexique du participatif
 

  • Add-on : (Nom m.) Ajouts optionnels et néanmoins payants proposés au cours de la campagne. Cela peut-être des packs de figurines, des extensions, des dés plus jolis, mais aussi des objets beaucoup plus dispensables tels que des t-Shirts ou des mugs, voire des pin’s (si si !). Dans tous les cas, les sommes collectées par ce biais participent à l’augmentation de la cagnotte et à atteindre les paliers des stretch goals.
  • Backer [bakeur] : (nom m.) Aussi utilisé, « pledger ». Personne qui avance de l’argent pour la réalisation d’un projet dont la campagne est en cours.
  • Box Upgrade : Modifications apportées tout au long de la campagne (souvent dans le cadre des stretch goals) qui permettent d’améliorer la qualité du matériel du jeu (cartes plus épaisses, carton de la boîte plus fort, dés spéciaux, etc…).
  • CAD$ : Dollars Canadiens (cours bien inférieur au Dollar US)
  • Campagne : Période au cours de laquelle le projet est proposé au souscripteurs. Généralement de 2 à 4 semaines, mais cela peut être moins ou beaucoup plus. Cette durée n’est pas anodine et ne doit pas être choisie au hasard par le porteur du projet. En effet, de celle-ci dépend la forme et la dynamique de la campagne.
  • CMoN : Initiales de l’éditeur “Cool Mini or Not”. Afin de briller en société et avoir l’air du mec (ou de la meuf) qui s’y connait, on le prononcera “Simone” (oui, comme la tata du même nom) et on proscrira les “kmone” ou, pire, les “komone”.
  • DPG : Initiales de l’éditeur “Devil Pig Games”.
  • Early Birds [eurli beurdz] : (Nom m.) Rien à voir avec des oiseaux qui arriveraient en avance. Il s’agit d’un nom poétique donné au pledge à prix réduit (généralement quelques dollars) ou avec un bonus proposé parfois aux tous premiers souscripteurs d’une campagne.
  • FdPI : Initiales de « Frais de Port Inclus »
  • KS : Contraction de KickStarter, la plus grosse plate-forme de financement du monde connu.
  • KS Exclu : Acronyme regroupant tout ce qui est proposé lors d’une campagne et qui lui est exclusif. Par exemple, un add-on ou un stretch goal « KS Exclu » ne se retrouvera jamais dans le commerce et ne pourra plus être acquis en dehors de la campagne. Mais certains porteurs de projets ont des notions bien personnelles de la signification du terme « exclusif ».
  • Pledge [plèdj] : (Nom m.) Niveau de soutien proposé lors d’une campagne. Par extension, somme d’argent versée pour y accéder.
  • Pledge groupé (ou PG) : (Nom m.) Regroupement des participations de plusieurs soutiens géré par une personne, généralement pour diminuer (parfois drastiquement) les frais de port et après négociation avec le porteur du projet.
  • Pledger : [plédjé] (Verbe) Action de sélectionner un niveau de soutien et d’autoriser le débit de son compte de la somme correspondant en cas de réussite de la campagne.
  • Pledger : [plédjeur] (Nom m.) Voir « Backer ».
  • PnP : Initiales de « Print and Play ». Il s’agit d’un fichier (généralement PDF) gratuit ou payant, permettant d’imprimer les composants du jeu qui s’y prêtent et ainsi de le tester avant la fin de la campagne.
  • Reboot [rebout] : Deuxième (voire plus) lancement d’une campagne qui a précédemment échoué à être financée. En général, le porteur du projet essaie à ce moment là de corriger les erreurs qui ont mené à l’échec, mais pas toujours…
  • Reminder [wemeyndeur] : Option qui vous averti par mail de l’entrée d’une campagne dans ses dernières 48 heures et vous permet ainsi de juger de la pertinence d’y participer. Utile lorsque l’on est pas certain d’être intéressé en l’état en début de campagne.
  • Reprint : Nouveau tirage d’un jeu qui fait parfois l’objet d’une campagne participative.
  • ROW : Acronyme de “Rest Of the World”. Indique l’ensemble des zones géographiques concernées par des frais de port qui n’ont pas été déjà détaillées.
  • SG : Contraction de « Stretch Goals » (voir explication de ce terme).
  • Stretch Goals [strètch golz] : Paliers de financement qui, lorsqu’ils sont atteints, débloquent un ou plusieurs éléments supplémentaires venant généralement enrichir le jeu. Lorsque ces stretch goals sont spécifiques à la campagne et lui resteront exclusifs, on emploie l’expression acronyme de « SG KS Exclus ».
  • UE Friendly : Définit un projet dont le porteur s’est assuré que les colis de son jeu arriveront dans notre boîte aux lettres sans surcoût lié au passage en douane.

 

 

11 Commentaires

  1. Marco Poliakhoff 30/01/2017
    Répondre

    Bon ba ça va être calme cette semaine… 🙂

  2. GeekLette 30/01/2017
    Répondre

    mais toujours pas de alien frontiers, Gougou ? stppppppppppppppp lol

    j’ai pledgé age of towers sur tes recommandations, donc fais un peu de pub pour aliens frontiers (il reste 3 jours) https://www.kickstarter.com/projects/gamesalute/alien-frontiers-relaunch?ref=user_menu

    je suis assez intriguée par les ventres mous 😉

    • Gougou69 30/01/2017
      Répondre

      Ben, comme je l’ai expliqué la semaine dernière, il me faut faire des choix. Donc le reprint d’un jeu qui est déjà archi-connu ne faisait pas partie de mes priorités. Mais tu as parfaitement raison d’en parler ici, les commentaires sont aussi fait pour cela.

      Quant aux ventres mous, qu’est-ce qui t’intrigue tant ?

  3. Photo du profil de TSR
    TSR 30/01/2017
    Répondre

    Toujours aussi utile ce petit entrefilet, merci bien !

  4. Photo du profil de PSined
    PSined 30/01/2017
    Répondre

    Je confirme les propos de TSR : c’est toujours véritable régal à lire.

    Pour ma part, je me suis laisser tenter par Tortuga 1667, non pas pour le jeu en lui même mais principalement pour la boite-livre que je trouve être super classe… Ca change des boites bariolés aux dessins enfantins !! Et rien pour ca, je participe.

  5. Photo du profil de Grumf
    Grumf 31/01/2017
    Répondre

    Merci pour cette chronique quotidienne, dont je ne peux plus me passer !!! (je vais même lire celle de fin de semaine sur Cwowd en attendant celle-là…).

    Même si c’est juste « pour le plaisir des yeux » que je regarde tous ces jeux vu mon budget, quelquefois je craquerai bien.

    Et donc, dans cette optique, si je peux me permettre une critique (constructive) sur ta chronique : je trouve qu’elle manque souvent de renseignements voire de ton avis sur l’aspect principal du jeu : sa mécanique.

    Je ne suis pas sûr que ce soit très facile à ajouter, d’abord parce que ça demanderai énormément de travail, ensuite parce que ce n’est pas facile de se faire une idée juste en lisant une règle en anglais…

    Mais si quelques fois tu (toi, un autre rédacteur de Cwowd, un membre de Ludovox (comme vient de le faire Shanouillette avec Alchemical Crystal Quest)) as des indices, un avis, je pense que ça plairait comme ajout…

    Par exemple, je me torture tous les soirs pour savoir si je pledge sur un de ceux qui me font de l’œil : Tortuga ou Tao Long ou Orc Quest ou Alchemical Crystal Quest (merci bien Shanouillette, je l’avais pas vu celui-là, une torture de plus…) ou Quodd… Pas facile de choisir un seul, et pas facile de trouver beaucoup de renseignements en peu de temps…

    • Photo du profil de Sha-Man
      Sha-Man 31/01/2017
      Répondre

      C’est une bonne remarque. Cela dit, quand tu vois déjà le temps nécessaire pour préparer cette « revue » générale, ça me parait difficile à faire pour tous les projets présentés.

      Ou alors il faut qu’on fasse de la sous-traitance off-shore 😉

    • Gougou69 31/01/2017
      Répondre

      Comme le fait fort justement remarquer Sha-Man, le temps est vraiment ce qui me manque pour faire les améliorations que tu cites. J’ai déjà toutes les peines du monde à faire en sorte que cette chronique puisse être publiée chaque lundi, et je suis même étonné d’y arriver la plupart du temps. Ajoute à cela que je ne suis pas anglophone, que j’ai énormément de mal à m’imaginer le gameplay d’un  jeu à la seule lecture des règles, et tu comprendras que l’exercice que appelles de tes vœux est proche de la douce utopie.

      Mais, car il y a toujours un « mais », cette rubrique à pour ambition de faciliter et d’orienter le choix des pledgers potentiels. J’ai ainsi pris en compte une demande formulée la semaine dernière quant à la signalisation des projets proposés entièrement ou en partie en français. Aussi vais-je réfléchir à une solution qui pourrait se rapprocher de ce que tu désires, tout en ne me donnant pas de travail supplémentaire (ou très peu).

  6. Photo du profil de KakitaBen
    KakitaBen 02/02/2017
    Répondre

    hey mon philou, Quodd il sera en VF (pdf) !!!!

     

Laisser un commentaire