Participatif, la sélection naturelle du 25 septembre 2017

 

 

separateur-1

 Salutations ludico-participatives !

Cette semaine, encore quelques menues modifications à la marge dans la présentation de la rubrique, notamment la partie « A venir cette semaine » qui me déplaisait au plus haut point.

► Sur le plan du participatif, ainsi que je vous l’avais annoncé, on a vécu une semaine assez tristoune, avec beaucoup de gamelles. Cela dit, on a eu l’occasion de suivre de près la fin de la campagne de Trut, et comme vous allez le voir elle fut passionnante a bien des égards.

► On note que c’est le grand écart des résultats pour les projets en cours ou se terminant cette semaine. Les uns finissent brillamment, les autres ne financeront certainement pas.

 

Je vous souhaite une bonne lecture, et vous dis « À la semaine prochaine ! ».

 

 

separateur-1

Ça s’est passé la semaine dernière…

 

Avant de commencer la revue habituelle des projets lancés la semaine passée, je tiens à revenir sur l’un de ceux qui se sont terminés, à savoir Trut.

trut-boîte

Son éditeur, Robin Red Games, a voulu remettre sur le devant de la scène ce petit jeu de cartes aux règles qui plongent leurs racines dans la France profonde du XVIIe siècle. Pour ce faire, Pascal Boucher (le seul et unique membre de RRG) à pour la première fois lancé son projet sur Kickstarter.
Disons le tout net, ce n’est pas lui faire insulte que de relever que la campagne n’était absolument pas calibrée pour Kickstarter (pledge de base sans stretch goals, page mélangeant français et anglais, etc) et l’absence de la moindre communication pré-campagne condamnait cette dernière à, au mieux, un vague succès d’estime.

Nous avons été plusieurs à inciter Pascal Boucher à venir sur les forums des sites ludiques et à être plus présent sur Facebook afin de séduire un peu plus de soutiens en y faisant la « publicité » de son jeu. Le résultat à été au-delà de toute espérance. Une espèce d’alchimie s’est créée et une vague à porté ce projet vers des sommets insoupçonnés. Au final ce sont 832 contributeurs qui ont apporté 21 190 € très précisément, soit 1 700 % de la somme nécessaire au financement. Dis comme ça, ça claque !

Trut jeu de soceiete

Au-delà des chiffres, ce qu’il faut retenir est cet enthousiasme permanent autour de cette campagne, largement alimenté par la passion de l’éditeur. La passion attirant la passion, quelques soutiens, dont en premier lieu Val2Partajeux et Degrimo, se sont donnés pour mission de prêcher la bonne parole et ont sans aucun doute, par leur action, permis d’amplifier encore le succès de la campagne. Succès qui a pris RRG au dépourvu. Ce sont 4 stretch goals qui étaient royalement prévus ? 18 autres ont du être trouvés, et pour cela ont été prisent en compte les propositions issues des forums et de Facebook, augmentant encore ce faisant la « hype » autour du projet.

trut-champagne-fin-KS

Mais Pascal Boucher s’est aussi distingué par son envie manifeste de partager sa réussite avec ceux qui l’ont rendue possible : les soutiens. Il a ainsi offert 5 cartes dont les illustrations sont l’œuvre de « guests stars » séduites par le projet, et non des moindres : Vincent Dutrait, Mihajlo « The Mico » Dimitrievsky, Cl4renko mais aussi LhuviK, totalement inconnue mais talentueuse illustratrice espagnole (a travaillé pour Chimera Sanctuary).

Bref, tout cela pour dire que d’un petit projet a priori insignifiant (par rapport à ce que l’on trouve sur Kickstarter) la passion, tant du côté de l’éditeur / porteur que des soutiens, en a fait un sujet de buzz qui a alimenté les réseaux sociaux et les forums ludiques au cour de ces deux dernières semaines. Le seul véritable regret dans cette belle histoire est de ne pas avoir beaucoup su séduire au-delà de la sphère francophone. Mais maintenant que RRG est convaincu du potentiel de Kickstarter, m’est avis que son prochain jeu se verra bénéficier d’une campagne calibrée aux petits oignons.

 

separateur-1

Les lancements de campagnes

 

Pas mal de lancements cette semaine, plus ou moins intéressants en fonction des goûts de chacun. Dans l’ordre chronologique, nous avons :

stellar-leap-box-art

Exploration ; Objectifs cachés

Stellar Leap de Weird Giraffe Games, un jeu d’exploration spatiale à objectifs cachés, annoncé de 1 à 4 joueurs. Malgré une direction artistique très sombre qui aurait pu rebuter, le jeu a été financé au deuxième jour mais la campagne ne fait désormais guère plus que vivoter (actuellement 10 700 / 8 500 $ et 250 soutiens. Fin le vendredi 20 octobre à 05h00).

debtzilla-box-art

Coopératif ; Gestion

Debtzilla de Capital Gains est un intrigant jeu de gestion coopératif dans lequel des super-héros doivent combattre des fournées de méchants escrocs qui en veulent aux économies des gentils citoyens, tout en préservant leur anonymat qui leur permet d’avoir un vrai travail dans la vraie vie, travail qui participe au financement de leur lutte pour la sauvegarde de leur pays.
Le grand méchant Debtzilla doit être vaincu avant que les intérêts sur les dettes ne soient réclamés, signant alors la faillite générale. Les joueurs doivent donc gérer au mieux leurs finances et être avare économe ou dépensier mène droit à l’échec.

Contrairement à Stellar Leap, Debtzilla jouit d’une direction artistique claire et colorée et de graphismes style BD très sympathiques.
Malheureusement, la campagne n’est pas très bien partie, recueillant à peine 2 500 S$ (des Dollars de Singapour) le premier jour, sur les 10 000 nécessaires et la courbe de financement et d’arrivée de nouveaux soutiens n’incite pas vraiment à l’optimisme  (actuellement 5 400 / 10 000 S$ et 80 soutiens. Fin le mercredi 18 octobre à 17h59).

titan-dice-box-art

Dés ; « Yatzee-like »

Titan Dice de Gryphon & Eagle Games est un jeu de dés qui me semble doté d’une mécanique simple et maligne, un peu à l’image de celle de l’excellent Roll Through the Ages (que l’on peut d’ailleurs obtenir en pledge bundle au cours de cette campagne, ceci devant expliquer cela), exactement le genre de jeu que j’affectionne a priori. Les graphismes sont très jolis et servent bien le thème : capturer des créatures mythologiques (plutôt à tendance grecques les créatures). Les prix des pledges sont de plus tout à fait corrects. Pour 24$, vous avez la version « Limited » du jeu, à savoir la boîte de base accompagnée d’une mini extension exclusive et d’un nouveau carnet de score pour Roll Through The Ages.

Mais il y a un hic, et c’est là qu’est l’os : les sempiternels frais de port, qui en l’occurrence sont particulièrement corsés. De 15 à 20$ annoncés, ce qui double quasiment le prix du jeu. À ce tarif, on y regarde à deux fois, moi le premier. Mais cela n’est pas un problème dans d’autre contrées, notamment aux Youaisses, et la campagne s’est vue financée à l’orée du deuxième jour et se déroule au mieux, portée par une belle dynamique. Le financement vient d’ailleurs juste d’être doublé (actuellement 10 000 / 5 000 $ et 275 soutiens. Fin le mardi 10 octobre à 08h00).

dice-of-pirates-logo

Petit jeu de dés

En juin 2016 était financé sur Kickstarter un petit jeu de dés qui tient dans une petite boîte en fer, Dice of Crown. Oui, comme la gamme des Mint. 1 920 personnes sont laissées séduire, un joli petit succès donc, surtout pour un premier jeu. Les retours ont été plutôt bons et Thing 12 Games, l’éditeur, remet donc ça avec un autre jeu qui tient également dans une boîte, mais qui lui bénéficie d’un thème particulièrement original : les pirates. Clair qu’on sent qu’il y a eu du brainstorming devant la machine à café ! Son nom reflète également le même désir farouche de se distinguer de la masse : Dice of Pirates.

Mais trêve d’injustes railleries, ces jeux sont l’œuvre d’un petit éditeur passionné et cela se retrouve dans la qualité du matériel fourni et dans le sérieux du suivi de l’après campagne. Accessoirement, il se paie même le luxe de livrer en temps et en heure et de proposer son nouveau jeu à un prix aussi attractif que le premier : 10 $, auxquels il faut malheureusement en rajouter 8 pour le recevoir en notre beau pays de France. Il n’y a donc pas de mal à expliquer le financement de la campagne dès son premier jour et la belle et constante dynamique qui a suivi, permettant ici aussi d’atteindre le double de la somme nécessaire (actuellement 14 400 / 7 000 $ et 640 soutiens. Fin le mardi 24 octobre à 05h00).

spy-club-jeu-de-societe-ludovox

Enquêtes en coopératif

Si, comme moi, vous avez dévoré dans votre prime jeunesse les enquêtes du « Club des 5 » de la collection « Bibliothèque Verte », vous ne saurez rester insensible au lancement de la campagne de Spy Club de Foxtrot Games. Dans ce jeu d’enquêtes en coopératif, de 2 à 4 joueurs endossent le rôle de jeunes enfants qui, s’improvisant détectives amateurs, vont chercher à résoudre des énigmes dans leur entourage. Financement atteint au deuxième jour, dynamique très correcte qui suit et c’est une nouvelle campagne qui vogue vers le succès (actuellement 17 300 / 15 000 $ et 420 soutiens. Fin le mercredi 11 octobre à 23h00).

kantoutacou-campagne-KS

Party game « olé olé »

Ce n’est pas parce qu’on est un joueur sérieux qu’on n’a pas envie de s’éclater un peu de temps en temps. Une bande de potes a créé un jeu qui n’a pas d’autres ambitions que de vous permettre de vous lâcher. Alors place à la déconnade et à la gaudriole avec le absolument pas politiquement correct Kantoutacou de Mardi Soir (c’est le nom de l’éditeur, parce que le jeu a été développé surtout les mardi soir). Attention : ce n’est pas pour tout le monde ! Mieux vaut avoir l’esprit ouvert et aimer l’humour décalé et potache (fran-che-ment) en dessous de la ceinture. Les mécaniques sont simplissimes, comme pour tout bon party game qui se respecte et d’aucuns lui trouveront des airs de parenté avec Cards Againt Humanity.

Mais la campagne ne décolle pas et n’a actuellement réussi à rassembler que le tiers des 8000 € demandés. Je ne me risquerai pas à apporter des explications, ce genre de jeu est très clivant et il n’est peut-être tout simplement pas arrivé au bon moment (actuellement 2 600 / 8 000 $ et 50 soutiens. Fin le mardi 24 octobre à 22h00).

 

separateur-1

Suivi des campagnes précédemment lancées

Cela n’a pas été la fiesta pour la grande majorité des projets en cours la semaine passée. Cela a été même plutôt morose, tendance déprime. Jugez plutôt.

wander-the-cult-of-barnacle-bay-box-art

Dungeon crawler léger ; Figurines

Après un petit coup de moins bien de 4 ou 5 jours, la campagne de Wander : The Cult of Barnacle Bay de Panda Cult Games a retrouvé un peu de tonus. Elle a gagné 10% en une semaine, tant en nombre de soutiens qu’en montant récolté, ce qui à ce niveau est déjà fort appréciable. A 10 jours de la fin, les 1 500 soutiens sont clairement envisageables (actuellement 114 000 / 50 000 $ et 1115 soutiens. Fin le jeudi 5 octobre à 19h00).

zero gravity jeu

Capture the flag en 3D ; Figurines

Ce que je disais craindre la semaine dernière pour Zero Gravity de District Games est en train de se produire. La dynamique de la campagne n’est plus proche de zéro, mais carrément en dessous. En effet, sur les 7 derniers jours, seuls deux ont été positifs et ce sont 33 soutiens qui ont déclaré forfait, faisant perdre près de 3 000 $. Si dans l’absolu ces chiffres n’ont rien d’alarmants, ils sont surtout symptomatiques d’un revirement de certains soutiens qui, après avoir été séduits par l’originalité du jeu, se montrent nettement moins convaincus après réflexion. Le danger d’une fuite soudaine et massive des backers est plus grand chaque jour qui passe.  (actuellement 49 830 / 25 000 $ et 602 soutiens. Fin le vendredi 6 octobre à 17h56).

human-punishment-social-deduction-2.0-box-art

Déduction ; Rôles cachés par équipe

La campagne de Human Punishment : Social Deduction 2.0 de Godot Games se porte plutôt pas mal. La dynamique n’est pas fofolle et varie selon les jours, mais globalement elle est correcte avec une moyenne d’une petite dizaine de nouveaux soutiens quotidiens (actuellement 19  700 / 12 000 € et 660 soutiens. Fin le jeudi 12 octobre à 14h56).

Cerebria-the-inside-world-ludovox-jeu-de-societe-cover

Contrôle de zone par équipe

Bien qu’une petite, mais nette, baisse ait commencé à s’amorcer depuis quelques jours, la campagne de Cerebria : The Inside World de Mindclash Games aura tout de même passé la semaine dernière a confirmer son très bon lancement en conservant une très bonne dynamique, lui permettant de gagner près de 700 soutiens et plus de 60 000 $  (actuellement 316 200 / 12 000 € et 3 685 soutiens. Fin le jeudi 5 octobre à 18h41).

war-titans-invaders-must-die-box-art

Affrontements de méchas en coopératif ; Figurines

War Titans : Invaders Must Die de Crawling Chaos Games n’a toujours pas réussi à financer et la campagne est atone malgré le fait que les porteurs se démènent pour entretenir une flamme qui n’a jamais été très vivace. On se dirige droit vers un nouvel échec et, peut-être, un nouveau reboot. Mais dans ce cas, il serait bon de revoir la direction artistique et de la rendre un peu moins sombre (actuellement 34 628 / 55 000 € et 256 soutiens. Fin le jeudi 12 octobre à 21h58).

secrets-of-the-lost-station-box-art

Aventure et exploration en coopératif

Tout ne va pas pour le mieux non plus pour Secrets of the Lost Station de Everything Epic malgré les apparences, et c’est un doux euphémisme. À la peine depuis le quatrième jour et bien que financée, la campagne a subit six jours en négatif sur les sept derniers, le seul en positif ne l’étant que de justesse. Autant dire qu’il y a le feu au lac, car si ce ne sont que 6 000 $ et une trentaine de soutiens qui ont été perdus par rapport à la semaine dernière, le signal envoyé à ceux qui restent est inquiétant et pourrait bien provoquer une vague de retraits (actuellement 129 000 / 80 000 € et 642 soutiens. Fin le vendredi 29 septembre à 05h59).

expedition-zetta-box-art

Exploration spatiale

Ce n’est pas la joie non plus pour le reboot de Expédition Zetta de Ion Game Design. La campagne a péniblement gagné 3 000 $ et une trentaine de soutiens la semaine passée, mais on est encore loin du compte pour arriver au financement alors que le « ventre mou » a fait son apparition il y a 5 jours. Cela ressemble de plus en plus à un nouvel échec.  (actuellement 15 500 / 22 222 € et 216 soutiens. Fin le jeudi 12 octobre à 18h01).

dawn-of-the-archmage-boite

Card driven ; Affrontements ; Figurines

Grande misère également pour le reboot de Dawn of the Archmage de SolarFlare Games. Sur les 5 derniers jours, les arrivées ont à peine compensé les pertes mais depuis plus d’une semaine la dynamique est proche de celle d’un escargot asthmatique. Pas besoin de sortir la boule de cristal ou le marc de café pour prédire une nouvelle gamelle. (actuellement 17 400 / 60 000 € et 188 soutiens. Fin le jeudi 12 octobre à 05h30).

 

Vous trouverez une sélection plus importante de projets en cours sur la page dédiée de Cwowd.

 

 

separateur-1

Ils se terminent cette semaine

 

the-Island-of-El-Dorado-box-art

Conquête ; Affrontement ; « Catan-like »

C’est typiquement le genre de projet sur lequel on n’aurait a priori pas misé une cacahuète et qui se révèle au final une grande réussite. Après un beau départ, The Island of Eldorado de Daniel Aronson n’aura, au final, pas connu la moindre baisse de sa dynamique au long des 27 jours de sa campagne. La final des 48 heurs est à la hauteur, ces deux derniers jours ont fait encore mieux que les deux premiers (actuellement 247 000 / 27 500 $ et 3 920 soutiens. Fin le lundi 25 septembre à 05h45).

outlaws

Bluff ; Déduction

La campagne de Outlaws : Last Man Standing de Holy Grail Games se terminera elle aussi sur un joli résultat engendré là aussi par une dynamique constante, sans réelle faiblesse. La barre des 20 000 € devrait être franchie au moment où vous lirez ces lignes, et celle des 1 000 soutiens devrait l’être lorsque le gong de fin retentira. Ce petit jeu malin aura su trouver son public, et c’est tant mieux car ce n’est pas évident en ces temps où l’on voit un grand nombre de projets ne pas financer (actuellement 19 400  / 2 500 € et 850 soutiens. Fin le jeudi 28 septembre à 20h00). coeur bleu fr

champions-of-hara-box-art

Course contre la montre en coop ou en compétitif

Après un gros coup de mou de plusieurs jours qui est allé jusqu’à provoquer un jour en négatif lundi dernier, la machine s’est remise en marche brutalement le mardi redonnant un coup de fouet à la campagne de Champions of Hara de Greenbrier Games. Ne me demandez pas quelle en est la cause, je serais bien en peine de vous le dire. La campagne va donc se terminer elle aussi sur un beau résultat, avec au moins 4 fois la somme nécessaire à son financement et possiblement le franchissement de la barrière des 1 000 soutiens (actuellement 77 600 / 20 000 $ et 880 soutiens. Fin le vendredi 29 septembre à 05h59).

 

 

separateur-1

À venir cette semaine

T2029-terminator-2-the-boardgame-box-art

Lundi 25 septembre

T2029 : The Official Terminator 2 Board Game de Rule & Make

Vous allez pouvoir lutter contre les machines en coop. Le premier pas pour vous avant de devenir le nouveau Gouverneur de Californie ! La preview sur Youtube. 

 

 

 

alchemy-the-game-boite-de-base-ensemble

Lundi 25 septembre

Alkemy The Game de Alchemist Miniatures

La campagne de la nouvelle version des 10 ans de ce jeu d’escarmouche avec figurines a été repoussée à cette semaine. Elle vous proposera une boîte de base permettant de se lancer dans le monde de ce jeu à moindre frais, les nouveautés prévues pour 2018 et des figurines sous blister.

 

 

resident-evil-2-the-boardgame-logo

Resident Evil 2 : The Boardgame de Steamforged Games

Après le succès de Dark Souls, Steamforged nous sort un nouveau jeu tiré d’une licence de jeu vidéo, et pas n’importe laquelle. Sauf que ce qui nous a été présenté ne laisse pas vraiment présager quelque chose à la hauteur de la réputation de la licence. Avoir donc.

 

 

the-7th-continent-box-art

Mardi 26 septembre à 20h00

Le 7ème Continent de Serious Poulp

Nouvelle campagne au cours de la quelle sera disponible le reprint erraté du contenu de la première campagne, mais aussi une nouvelle extension. Et mon petit doigt me dit que des surprises devraient être dévoilées et que cette campagne devrait faire bien plus fort que la première ! coeur bleufr

 

tiny-epic-defenders-dark-war-ludovox-jeu-de-societe

Jeudi 28 septembre

Tiny Epic Defenders : The Dark War de Gamelyn Games

Cette campagne propose The Dark War, une extension pour le jeu de base mais aussi une nouvelle édition de ce jeu de base, avec un kit de conversion pour ceux qui possèdent l’ancienne version et voudraient aussi l’extension. Un coût supplémentaire donc, qui ne sera pas au goût de tout le monde.

 

 

gloom-of-kilforth-box-art

Vendredi 29 septembre

Gloom of Kilforth de Hall or Nothing Productions

À nouveau une campagne pour un reprint du jeu de base avec un matériel amélioré et pour des extensions, mais il semblerait que là aussi, des surprises soient à venir. À noter qu’une version française intégrale sera proposée au cours de cette campagne, Nuts ayant signé sa localisation. fr

 

 

separateur-1

 

On les attend de pied ferme

separateur-1

On les attend de pied ferme

  • Batman de Monolith : Ce jeu reprend la très intéressante et originale mécanique d’overlord de Conan, avec un mode prévu spécifiquement pour 2 joueurs. Ludovox vous en parlait par ici après une partie sur le salon cannois.
  • Jeanne d’Arc de Mythic Games : Un jeu sur les mythes médiévaux, avec des figurines de 15 mm, et surtout de Pascal Bernard, qui est loin d’être un lapin de 6 semaines dans le domaine du jeu de plateau, même s’il est moins célèbre que d’autres. Cwowd a eu l’occasion de faire une partie à Cannes et les retours font très très envie. Sur KS au 4ème trimestre 2017.
  • Okko Chronicles de The Red Joker : c’est fin octobre que sera lancée la campagne sur Kickstarter de cette nouvelle version de Guardians Chronicles, avec le thème et les illustrations de la BD Okko, qu’on adore. Aussi sommes-nous sur le qui-vive.

 

separateur-1

Légende des symboles utilisés

coeur rouge : Désigne les campagnes conseillées par Shanouillette.

coeur bleu : Désigne les campagnes conseillées par Gougou69.

fr : Désigne les campagnes dont tout ou partie des éléments sont en français.

: Désigne les campagnes particulièrement intéressantes sur le plan financier.

Attention 2 : Désigne les campagnes que nous déconseillons fortement.

Le lexique du participatif

  • Add-on : (Nom m.) Ajouts optionnels et néanmoins payants proposés au cours de la campagne. Cela peut-être des packs de figurines, des extensions, des dés plus jolis, mais aussi des objets beaucoup plus dispensables tels que des t-Shirts ou des mugs, voire des pin’s (si si !). Dans tous les cas, les sommes collectées par ce biais participent à l’augmentation de la cagnotte et à atteindre les paliers des stretch goals.
  • Backer [bakeur] : (nom m.) Aussi utilisé, « pledger ». Personne qui avance de l’argent pour la réalisation d’un projet dont la campagne est en cours.
  • Box Upgrade : Modifications apportées tout au long de la campagne (souvent dans le cadre des stretch goals) qui permettent d’améliorer la qualité du matériel du jeu (cartes plus épaisses, carton de la boîte plus fort, dés spéciaux, etc…).
  • CAD$ : Dollars Canadiens (cours bien inférieur au Dollar US)
  • Campagne : Période au cours de laquelle le projet est proposé au souscripteurs. Généralement de 2 à 4 semaines, mais cela peut être moins ou beaucoup plus. Cette durée n’est pas anodine et ne doit pas être choisie au hasard par le porteur du projet. En effet, de celle-ci dépend la forme et la dynamique de la campagne.
  • CMoN : Initiales de l’éditeur “Cool Mini or Not”. Afin de briller en société et avoir l’air du mec (ou de la meuf) qui s’y connait, on le prononcera “Simone” (oui, comme la tata du même nom) et on proscrira les “kmone” ou, pire, les “komone”.
  • DPG : Initiales de l’éditeur “Devil Pig Games”.
  • Early Birds [eurli beurdz] : (Nom m.) Rien à voir avec des oiseaux qui arriveraient en avance. Il s’agit d’un nom poétique donné au pledge à prix réduit (généralement quelques dollars) ou avec un bonus proposé parfois aux tous premiers souscripteurs d’une campagne.
  • FdPI : Initiales de « Frais de Port Inclus »
  • KS : Contraction de KickStarter, la plus grosse plate-forme de financement du monde connu.
  • KS Exclu : Acronyme regroupant tout ce qui est proposé lors d’une campagne et qui lui est exclusif. Par exemple, un add-on ou un stretch goal « KS Exclu » ne se retrouvera jamais dans le commerce et ne pourra plus être acquis en dehors de la campagne. Mais certains porteurs de projets ont des notions bien personnelles de la signification du terme « exclusif ».
  • Mougeon : (Nom m.) Race animale grégaire endémique sur Kickstarter, mi-mouton mi-pigeon. Les spécimens qui la compose ont pour particularité d’avoir, au cours de certaines périodes de l’année qui correspondent peu ou prou à la durée des campagnes de financement les plus en vue, une capacité de discernement inversement proportionnelle à la taille de leur compte en banque.
  • Pledge [plèdj] : (Nom m.) Niveau de soutien proposé lors d’une campagne. Par extension, somme d’argent versée pour y accéder.
  • Pledge groupé (ou PG) : (Nom m.) Regroupement des participations de plusieurs soutiens géré par une personne, généralement pour diminuer (parfois drastiquement) les frais de port et après négociation avec le porteur du projet.
  • Pledger : [plédjé] (Verbe) Action de sélectionner un niveau de soutien et d’autoriser le débit de son compte de la somme correspondant en cas de réussite de la campagne.
  • Pledger : [plédjeur] (Nom m.) Voir « Backer ».
  • PnP : Initiales de « Print and Play ». Il s’agit d’un fichier (généralement PDF) gratuit ou payant, permettant d’imprimer les composants du jeu qui s’y prêtent et ainsi de le tester avant la fin de la campagne.
  • Reboot [rebout] : Deuxième (voire plus) lancement d’une campagne qui a précédemment échoué à être financée. En général, le porteur du projet essaie à ce moment là de corriger les erreurs qui ont mené à l’échec, mais pas toujours…
  • Reminder [wemeyndeur] : Option qui vous averti par mail de l’entrée d’une campagne dans ses dernières 48 heures et vous permet ainsi de juger de la pertinence d’y participer. Utile lorsque l’on est pas certain d’être intéressé en l’état en début de campagne.
  • Reprint : Nouveau tirage d’un jeu qui fait parfois l’objet d’une campagne participative.
  • ROW : Acronyme de “Rest Of the World”. Indique l’ensemble des zones géographiques concernées par des frais de port qui n’ont pas été déjà détaillées.
  • SG : Contraction de « Stretch Goals » (voir explication de ce terme).
  • Stretch Goals [strètch golz] : Paliers de financement qui, lorsqu’ils sont atteints, débloquent un ou plusieurs éléments supplémentaires venant généralement enrichir le jeu. Lorsque ces stretch goals sont spécifiques à la campagne et lui resteront exclusifs, on emploie l’expression acronyme de « SG KS Exclus ».
  • UE Friendly : Définit un projet dont le porteur s’est assuré que les colis de son jeu arriveront dans notre boîte aux lettres sans surcoût lié au passage en douane.

separateur-1

 

 

3 Commentaires

  1. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 25/09/2017
    Répondre

    Déçu par Debzilla, je m’attendais à un truc drôle… gérer des dettes, même avec un masque…beuuuh !

  2. Photo du profil de Dr. Jacoby
    Dr. Jacoby 25/09/2017
    Répondre

    une VF intégrale pour Gloom Of Kilforth ? ça, c’est courageux !! (ou suicidaire au choix)

  3. Achéron Hades 26/09/2017
    Répondre

    Déçu pour Titan dice, après avoir regardé la vidéo je pensais qu’il serait plus intéressant.On est loin de la qualité d un RTTA. Pirate dice à l air sympathique comme jeux apéro.

Laisser un commentaire