Participatif, la sélection naturelle du 18 septembre 2017

separateur-1

 

Salutations ludico-participatives !

Suite aux réactions et remarques de certains lecteurs la semaine passée concernant la nouvelle formule de votre rubrique, j’ai effectué quelques menus changements. Ainsi, les titres des sous-rubriques sont désormais en mauve afin de faciliter la « navigation à vue ».

Également, à la demande générale d’un seul lecteur, réapparaissent les indications permettant de se faire une idée du type de jeu dont il est question. Cela ne devrait pas engendrer pour moi un monstrueux travail supplémentaire, et j’ai trouvé une solution aussi géniale qu’élégante pour que ces renseignements ne viennent pas perturber la lecture. Ils se trouveront dorénavant en légende de l’image de couverture du jeu accompagnant le texte. C’est plus ou moins lisible en fonction de l’image, mais je n’ai pas trouvé mieux pour garder une bonne fluidité de lecture, déjà assez mise à mal par mon style d’écriture. 😉

Autres petits changements, qui ne sont dus qu’à moi-même tout seul. Je ne vais plus mettre en orange les termes explicités dans le lexique. On est bien d’accord que, maintenant, tout le monde sait ce que veux dire « pledger » ou ce qu’est un « stretch goal ». Du moins l’espère-je. Et dans le doute, le lexique reste présent en fin de rubrique. Également, vous ne trouverez plus les liens cliquables qui mènent directement aux fiches Ludovox des jeux dans le corps du texte.  Les galeries des jeux chroniqués (sur la droite et en bas de page) est là pour ça. Et hop, encore un peu de temps de gagné pour moi !

Comme d’habitude, vos remarques et suggestions sont toujours les bienvenues.

Sur le front des campagnes de financement participatif, rien de nouveau. A l’ouest comme ailleurs (big up à ceux qui la comprendront, pour les autres vous êtes juste certainement trop jeunes). Rien de remarquable, en tous cas. Aucun projet qui puisse provoquer ces petits frissons d’excitation que l’on aime tant ressentir, ni cet émoi lorsqu’on se rend compte que les gosses vont encore bouffer uniquement des pâtes tout le mois qui vient (ce qui, s’ils sont comme les miens, n’est pas ce qui va les déranger le plus). Et la semaine prochaine devrait être à peu près aussi excitante. Par contre, la suivante devrait commencer à faire frétiller votre CB… 

 

Je vous souhaite une bonne lecture, et vous dis « À la semaine prochaine ! ».

 

Vous trouverez en fin de chronique la légende des symboles utilisés et le lexique qui vous permettra de mieux comprendre les termes techniques employés parfois.

 

 

separateur-1

Ça s’est passé la semaine dernière…

Les lancements de campagnes

 

Grosse rafale de lancements de campagnes mardi passé. Avec des réussites diverses.

human-punishment-social-deduction-2.0-box-art

Déduction ; Rôles cachés par équipe

Commençons par le commencement avec Human Punishment : Social Deduction 2.0 de Godot Games, un jeu de déduction à rôles cachés par équipe dans un monde qui risque fort d’être le notre sous peu si nous continuons à nous foutre de la planète comme nous le faisons. Trois équipes s’affrontent, avec potentiellement une quatrième secrète, du genre personne sait qu’elle est là sauf ceux qui en sont.

Le financement a été atteint au cours de la deuxième journée de campagne mais il semblerait que le phénomène de « ventre mou » soit apparu dès le quatrième jour. A voir comment cela va évoluer sur la durée.  (actuellement 16 100 / 12 000 € et 550 soutiens. Fin le jeudi 12 octobre à 14h56).

Cerebria-the-inside-world-ludovox-jeu-de-societe-cover

Contrôle de zones par équipe

Cerebria : The Inside World de Mindclash Games, vit une aventure bien plus heureuse. On est même là sur le meilleur démarrage de la semaine passée. Ce jeu uniquement par équipe dans un monde onirique, magnifié par une très belle direction artistique, semble être un cran en dessous en complexité que les deux précédents Mindclash, Anachrony et Trickerion, jeux qui ont eu d’excellents retours, lesquels ont certainement bénéficié à Cerebria. Malgré tout, nous ne sommes pas là en présence d’un petit jeu familial que l’on sortira lors des visites dominicales chez Mamie Odette. On reste dans la gamme du gros jeu qui tâche.

Largement financée le premier jour à plus de 3 fois les 40 000 $ demandés, la campagne se déroule depuis à un très bon rythme, les 3 000 soutiens venant même d’être atteints. Reste à savoir combien de temps il pourra tenir. (actuellement 256 200 / 12 000 € et 3 010 soutiens. Fin le jeudi 5 octobre à 18h41).

war-titans-invaders-must-die-box-art

Affrontement de Méchas en coopératif ; Figurines

Lancement laborieux pour War Titans : Invaders Must Die de Crawling Chaos Games, qui ne semble pas attirer les foules. Si, dans l’absolu, la première journée n’a pas été foncièrement mauvaise avec presque 18 000 € récoltés, c’est toutefois très insuffisant au regard de la somme nécessaire pour le financement de la campagne, à savoir la bagatelle de 55 000 €. Cette dernière a pris un rythme d’une lenteur désespérante et le financement n’est à ce jour toujours pas assuré (actuellement 31 600 / 55 000 € et 245 soutiens. Fin le jeudi 12 octobre à 21h58).

 

Vient la série des reboots, plusieurs projets ayant décidé de retenter leur chance le même jour. Malheureusement, certains n’ont toujours pas compris que les mêmes éléments produisent souvent (toujours ?) les mêmes effets.

secrets-of-the-lost-station-box-art

Aventure en coopératif

Secrets of the Lost Station de Everything Epic a clairement réussi son retour sur Kickstarter avec un financement dès le premier jour. Les changements par rapport à la première campagne ont été payants : baisse de la somme de financement de 100 000 à 80 000 $ (plus facile à atteindre, effraye moins le soutien potentiel) et ajout d’un pledge d’entrée passant de 100 à 60 $ en remplaçant les figurines par des standees. Ceci malgré la foultitude pledges différents propres à perdre le visiteur de la page de la campagne. Un élément remarquable, la quasi totalité des pledges actuels sont des early birds. Sur 644 soutiens, seuls 14 sont sur des pledges « normaux ». A noter que nous avons à faire là à une campagne courte, de deux semaines seulement (actuellement 135 000 / 80 000 € et 670 soutiens. Fin le vendredi 29 septembre à 05h59).

expedition-zetta-box-art

Exploration spatiale

A l’inverse, Expédition Zetta de Ion Game Design ne semble pas attirer les backers plus que lors de sa première tentative, c’est-à-dire pas beaucoup (lire « pas assez »). La moitié des 22 222 € du financement ont été atteints, et il est encore largement possible que le financement complet soit effectif. Mais à ce rythme, il ne va pas trop falloir compter sur un déluge de stretch goals (actuellement 13 200 / 22 222 € et 185 soutiens. Fin le jeudi 12 octobre à 18h01).

dawn-of-the-archmage-boite

Card driven ; Affrontements ; Figurines

Le reboot de Dawn of the Archmage de SolarFlare Games est également bien mal parti, au point que moins d’une semaine après son lancement, on peut déjà prédire un nouvel échec. Il faut préciser qu’au-delà des tarifs des pledges, tout à fait corrects, les porteurs font fort en présentant dès le départ 6 add-ons et 11 stretch goals en avance, dont 5 ne servent qu’à débloquer de nouveaux add-ons. La pire façon de faire : payez pour avoir le droit de payer encore plus ! Cette méthode révèle une nouvelle fois son potentiel de nuisance pour une campagne (actuellement 16 800 / 60 000 € et 185 soutiens. Fin le jeudi 12 octobre à 05h30).

 

separateur-1

Suivi des campagnes précédemment lancées

 

outlaws

Bluff ; Déduction

Outlaws : Last Man Standing de Holy Grail Games a confirmé tout au long de la semaine passée le beau résultat de son lancement. La campagne est restée sur une belle dynamique lui permettant d’atteindre tout de même 6 fois la somme nécessaire à son financement. On me rétorquera à juste titre que cette somme n’est guère que de 2 500 €, mais je répondrai du tac au tac, les yeux dans les yeux, que nombre de campagnes avec un niveau de financement relativement faible n’arrive pas à l’atteindre. Et toc ! C’est donc tout de même une belle réussite à laquelle nous assistons. Française de surcroît (actuellement 15 200  / 2 500 € et 690 soutiens. Fin le jeudi 28 septembre à 20h00). coeur bleu fr

the-Island-of-El-Dorado-box-art

Conquête ; Affrontements ; « Catan like »

La campagne de The Island of Eldorado de Daniel Aronson aura passé une belle semaine, forte d’une dynamique sans réelle faiblesse. Cette espèce de Catane revisité et modernisé a trouvé son public. Il faut dire que l’offre est correcte et que les 11 stretch goals débloqués à cette heure apportent au jeu un petit côté « DeLuxe » fort bienvenu. Cette campagne confirme donc qu’elle est une des belles réussites de cette rentrée.  (actuellement 155 000 / 27 500 $ et 2 520 soutiens. Fin le lundi 25 septembre à 05h45).

champions-of-hara-box-art

Course contre la montre en coop ou compétitif

Pour Champions of Hara de Greenbrier Games, ce jeu d’aventure annoncé comme étant jouable aussi bien en mode coopératif que compétitif, la semaine a été à l’image de la précédente : chaotique. Malgré cela, et une dynamique globalement faiblarde, la campagne est toujours restée positive, ce qui est bien le principal. Financée à plus de deux fois et demi, on peux parler de belle réussite, d’autant qu’il reste plus de 10 jours pour faire encore mieux (actuellement 57 000 / 20 000 $ et 660 soutiens. Fin le vendredi 29 septembre à 05h59).

stephenson's-rocket-box-art

Gestion de réseau ferroviaire

La remise au goût du jour du classique jeu de petits trains de Reiner Knizia, Stephenson’s Rocket par Grail Games, est également une jolie réussite, même si la moyenne quotidienne de nouveaux soutiens tourne à peine autour de la dizaine depuis 10 jours. Malgré cela, le jeu est financé à 3 fois et demi les 20 000 AU$ demandés et la campagne aura largement dépassé les 1 000 soutiens lorsque retentira le gong de fin (actuellement 74 220 / 20 000 AU$ et 970 soutiens. Fin le samedi 23 septembre à 02h00).

zero-gravity-boite

Capture the flag en 3D avec figurines

Si Zero Gravity de District Games a su séduire au lancement de sa campagne grâce à son original plateau de jeu, au point d’être financé au cours des 24 premières heures, cela n’aura guère duré que 3 jours. L’effondrement du quatrième jour a amené la dynamique au raz des pâquerettes et elle ne s’en est pas remise depuis. C’est bien simple, entre les départs et les arrivées, la balance des 7 derniers jours est à -12 soutiens.

Alors, certes, c’est financé à plus du double de la somme nécessaire. Mais les porteurs ayant eu la riche idée de dévoiler une vingtaine de stretch goals à l’avance (dont plusieurs qui ne débloquent que des add-ons payants) et compte tenu du fait que seuls 6 ont été débloqués à ce jour, le risque est grand que les soutiens ne voient plus que les stretch goals qu’ils n’auront pas et que cela engendre une vague de retraits qui pourrait bien mettre en péril une campagne pour laquelle tout semblait gagné au début (actuellement 52 200 / 25 000 $ et 635 soutiens. Fin le vendredi 6 octobre à 17h56).

wander-the-cult-of-barnacle-bay-box-art

Dungeon crawler léger avec figurines

La campagne de Wander : The Cult of Barnacle Bay de Panda Cult Games semble marquer le pas depuis quelques jours après une semaine très correcte, faisant elle-même suite à un très bon départ. Le résultat est tout de même très bon puisque le jeu est financé au double des 50 000$ demandés et que les 1 000 soutiens viennent juste d’être dépassés. Mais la dynamique ne fait que décroître et c’est un véritable coup de frein que subit actuellement la campagne, avec des journées à moins de 10 nouveaux soutiens (actuellement 100 100 / 50 000 $ et 1010 soutiens. Fin le jeudi 5 octobre à 19h00).

 

 

Vous trouverez une sélection plus importante de projets en cours sur la page dédiée de Cwowd.

 

separateur-1

Ils se terminent cette semaine

 

steamrollers-box-art

Développement de réseau ferroviaire ; pick’n delivery ; Dés

Commençons par la jolie réussite du sympathique SteamRollers de Flatlined Games, financé à près de 2 fois et demi la somme nécessaire. Une mini extension a été débloquée en stretch goals, qui apporte une ressource supplémentaire (le charbon). Espérons que les quelques jours à venir permettront de débloquer les deux stretch goals suivants, lesquels apportent des dés plus gros pour l’un, et des contrats à remplir pour l’autre, rajoutant un peu de renouvellement à un jeu qui ne semble pas en manquer (actuellement 24 850 / 10 000 € et 700 soutiens. Fin le jeudi 21 septembre à 19h00). fr

Trut jeu de societe ludovox

Vieux jeu français remis au goût du jour

Autre belle réussite, française de surcroît, Trut de Robin Red Games arrive sur ses derniers jours sur KS fort d’une campagne dont la dynamique n’aura pas faibli d’un iota, largement alimentée par la présence continue de Pascal Boucher, porteur et auteur du jeu passionné, sur FaceBook et le forum de Cwowd. Forum qui n’aura pas manqué d’idées, plus ou moins farfelues (respect pour celle du Chtuhlu aquatique), de création de nouvelles cartes en stretch goals. Heureusement que Pascal a la tête sur les épaules, et les idées de cartes retenues apporteront de la variété au jeu, mais sans le dénaturer. Vous pouvez trouver l’analyse de la campagne et l’interview de Pascal Boucher sur Cwowd (actuellement 8 160 / 1 250 € et 335 soutiens. Fin le vendredi 22 septembre à 14h00). coeur bleu fr

mint delivery

Pick’n delivery en format de poche

Si la campagne de Mint Delivery de Five24 Labs a légèrement baissé de rythme la semaine passée, ce sont tout de même environ 150 nouveaux souscripteurs qui se sont manifestés quotidiennement et on reste sur une exceptionnelle réussite, bien plus importante que pour Mint Works. 7 stretch goals ont été débloqués, ajoutant au jeu tant du gameplay que de l’amélioration de matériel. Je pense qu’il est fort probable que les dernières 48 heures emmènent cette campagne vers des sommets. Vous pouvez trouver l’analyse de la campagne sur Cwowd (actuellement 140 500 / 1 250 $ et 7 910 soutiens. Fin le vendredi 22 septembre à 14h00).

horizons-box-art

4X spatial léger

Pour Horizons de Daily Magic Games, les jours se suivent et ne se ressemblent guère, le nombre de nouveaux soutiens pouvant varier du simple au triple d’un jour sur l’autre. Mais quoi qu’il en soit, il en arrive tous les jours. Je le répète encore, bien que la campagne soit un beau succès, elle est totalement inintéressante pour nous francophones d’Europe. Nous aurons le jeu en boutique en même temps que les backers (ou guère après) mais en français intégral et peut-être même moins cher via Pixie Games. Grâce leur soit rendue. (actuellement 59 800 / 20 000 $ et 1 235 soutiens. Fin le samedi 23 septembre à 02h00). fr

zipang-portable-box-art

Jeu de plis à élimination

Le très joli (pour qui aime les estampes japonaises) Zipang Portable de Madara LLC a mis du temps à convaincre (7 jours) mais au final, la campagne a gardé un joli rythme. Avec un peu de chance, elle peut arriver à doubler les 8 000 $ de son financement sur les 4 jours restants (actuellement 11 700 / 8 000 $ et 500 soutiens. Fin le samedi 23 septembre à 05h30).

 

 

separateur-1

À venir cette semaine

 

Stellar Leap de Weird Giraffe Games le lundi 18 septembre.

stellar-leap-box-art

Exploration spatiale

 

Jeu d’exploration SF au thème très original dans lequel il faut découvrir de nouvelles planètes et en exploiter les ressources à son profit. Du jamais vu, je vous dis ! 😉

 

 

 

 Debtzilla de Capital Gains le mardi 19 septembre.

debtzilla-box-art

Deckbuilding coopératif

 

Jeu de deckbuilding coopératif dans lequel des super-héros tentent de combattre le mal tout en restant incognito.

 

 

 

 

 

  Titan Dice de Gryphon & Eagle Games le mercredi 20 septembre.

titan-dice-box-art

Yatzee Like

 
Un « yatzee like » dans lequel les joueurs doivent capturer des créatures mythologiques à grands coups de lancés de dés.

 

 

 

 

 

 Spy Club de Foxtrot Games le mercredi 20 septembre.

spy-club-bpx-art

Enquêtes en one shot ou en campagne


 Un jeu d’enquêtes dans l’univers des livres d’aventures pour enfants (« le club des 5 » par exemple).

 

 

 

 

 

Alchemy The Game de Alchemist Miniatures le vendredi 22 septembre.

alchemy-the-game-boite-de-base-ensemble

jeu de figurines ; Affrontements tactiques


Edition revue
pour les 10 ans de ce jeu de figurines plébiscité par les connaisseurs.

 

 

 

 

separateur-1

 

On les attend de pied ferme

separateur-1

On les attend de pied ferme

  • Batman de Monolith : Ce jeu reprend la très intéressante et originale mécanique d’overlord de Conan, avec un mode prévu spécifiquement pour 2 joueurs. Ludovox vous en parlait par ici après une partie sur le salon cannois.
  • Jeanne d’Arc de Mythic Games : Un jeu sur les mythes médiévaux, avec des figurines de 15 mm, et surtout de Pascal Bernard, qui est loin d’être un lapin de 6 semaines dans le domaine du jeu de plateau, même s’il est moins célèbre que d’autres. Cwowd a eu l’occasion de faire une partie à Cannes et les retours font très très envie. Sur KS au 4ème trimestre 2017.
  • Okko Chronicles de The Red Joker : c’est en septembre que sera lancée la campagne sur Kickstarter de cette nouvelle version de Guardians Chronicles, avec le thème et les illustrations de la BD Okko, qu’on adore. Aussi sommes-nous sur le qui-vive.
  • Masters of Elements de Lucky Duck Games : Fin août arrive sur Kickstarter la campagne de financement de la nouvelle extension pour le très bon Vikings Gone Wild. Pas encore beaucoup d’informations à son sujet, sinon qu’il semble qu’elle soit orientée « gamer ». En tous cas, l’illustration de la boîte donne envie !

 

separateur-1

Légende des symboles utilisés

coeur rouge : Désigne les campagnes conseillées par Shanouillette.

coeur bleu : Désigne les campagnes conseillées par Gougou69.

fr : Désigne les campagnes dont tout ou partie des éléments sont en français.

: Désigne les campagnes particulièrement intéressantes sur le plan financier.

Attention 2 : Désigne les campagnes que nous déconseillons fortement.

Le lexique du participatif

  • Add-on : (Nom m.) Ajouts optionnels et néanmoins payants proposés au cours de la campagne. Cela peut-être des packs de figurines, des extensions, des dés plus jolis, mais aussi des objets beaucoup plus dispensables tels que des t-Shirts ou des mugs, voire des pin’s (si si !). Dans tous les cas, les sommes collectées par ce biais participent à l’augmentation de la cagnotte et à atteindre les paliers des stretch goals.
  • Backer [bakeur] : (nom m.) Aussi utilisé, « pledger ». Personne qui avance de l’argent pour la réalisation d’un projet dont la campagne est en cours.
  • Box Upgrade : Modifications apportées tout au long de la campagne (souvent dans le cadre des stretch goals) qui permettent d’améliorer la qualité du matériel du jeu (cartes plus épaisses, carton de la boîte plus fort, dés spéciaux, etc…).
  • CAD$ : Dollars Canadiens (cours bien inférieur au Dollar US)
  • Campagne : Période au cours de laquelle le projet est proposé au souscripteurs. Généralement de 2 à 4 semaines, mais cela peut être moins ou beaucoup plus. Cette durée n’est pas anodine et ne doit pas être choisie au hasard par le porteur du projet. En effet, de celle-ci dépend la forme et la dynamique de la campagne.
  • CMoN : Initiales de l’éditeur “Cool Mini or Not”. Afin de briller en société et avoir l’air du mec (ou de la meuf) qui s’y connait, on le prononcera “Simone” (oui, comme la tata du même nom) et on proscrira les “kmone” ou, pire, les “komone”.
  • DPG : Initiales de l’éditeur “Devil Pig Games”.
  • Early Birds [eurli beurdz] : (Nom m.) Rien à voir avec des oiseaux qui arriveraient en avance. Il s’agit d’un nom poétique donné au pledge à prix réduit (généralement quelques dollars) ou avec un bonus proposé parfois aux tous premiers souscripteurs d’une campagne.
  • FdPI : Initiales de « Frais de Port Inclus »
  • KS : Contraction de KickStarter, la plus grosse plate-forme de financement du monde connu.
  • KS Exclu : Acronyme regroupant tout ce qui est proposé lors d’une campagne et qui lui est exclusif. Par exemple, un add-on ou un stretch goal « KS Exclu » ne se retrouvera jamais dans le commerce et ne pourra plus être acquis en dehors de la campagne. Mais certains porteurs de projets ont des notions bien personnelles de la signification du terme « exclusif ».
  • Mougeon : (Nom m.) Race animale grégaire endémique sur Kickstarter, mi-mouton mi-pigeon. Les spécimens qui la compose ont pour particularité d’avoir, au cours de certaines périodes de l’année qui correspondent peu ou prou à la durée des campagnes de financement les plus en vue, une capacité de discernement inversement proportionnelle à la taille de leur compte en banque.
  • Pledge [plèdj] : (Nom m.) Niveau de soutien proposé lors d’une campagne. Par extension, somme d’argent versée pour y accéder.
  • Pledge groupé (ou PG) : (Nom m.) Regroupement des participations de plusieurs soutiens géré par une personne, généralement pour diminuer (parfois drastiquement) les frais de port et après négociation avec le porteur du projet.
  • Pledger : [plédjé] (Verbe) Action de sélectionner un niveau de soutien et d’autoriser le débit de son compte de la somme correspondant en cas de réussite de la campagne.
  • Pledger : [plédjeur] (Nom m.) Voir « Backer ».
  • PnP : Initiales de « Print and Play ». Il s’agit d’un fichier (généralement PDF) gratuit ou payant, permettant d’imprimer les composants du jeu qui s’y prêtent et ainsi de le tester avant la fin de la campagne.
  • Reboot [rebout] : Deuxième (voire plus) lancement d’une campagne qui a précédemment échoué à être financée. En général, le porteur du projet essaie à ce moment là de corriger les erreurs qui ont mené à l’échec, mais pas toujours…
  • Reminder [wemeyndeur] : Option qui vous averti par mail de l’entrée d’une campagne dans ses dernières 48 heures et vous permet ainsi de juger de la pertinence d’y participer. Utile lorsque l’on est pas certain d’être intéressé en l’état en début de campagne.
  • Reprint : Nouveau tirage d’un jeu qui fait parfois l’objet d’une campagne participative.
  • ROW : Acronyme de “Rest Of the World”. Indique l’ensemble des zones géographiques concernées par des frais de port qui n’ont pas été déjà détaillées.
  • SG : Contraction de « Stretch Goals » (voir explication de ce terme).
  • Stretch Goals [strètch golz] : Paliers de financement qui, lorsqu’ils sont atteints, débloquent un ou plusieurs éléments supplémentaires venant généralement enrichir le jeu. Lorsque ces stretch goals sont spécifiques à la campagne et lui resteront exclusifs, on emploie l’expression acronyme de « SG KS Exclus ».
  • UE Friendly : Définit un projet dont le porteur s’est assuré que les colis de son jeu arriveront dans notre boîte aux lettres sans surcoût lié au passage en douane.

separateur-1

 

12 Commentaires

  1. Photo du profil de Antyova
    Antyova 18/09/2017
    Répondre

    Bonjour! Merci pour cette rubrique de qualité ^^ Chaque semaine elle donne des sueurs froides à mon portefeuille :p

    Petite note concernant Cerebria, il me semble que le jeu n’est pas « uniquement par équipe ». Je crois que, de base, on pouvait y jouer à deux ou à 3 – 4 (là c’est par équipe, ou un tout seul contre deux). Mais avec les paliers débloqués, on peut aussi y jouer seul (c’est fou, un jeu sur kickstarter semble toujours ressentir le besoin de débloquer sa variante solo).

    Voilà, ils ont fait un beau tableau récapitulatif sur la page de la campagne.

    C’est juste pour ceux qui trouveraient limitant de ne pouvoir jouer qu’à 4 en équipe de deux.

    • Gougou69 18/09/2017
      Répondre

      Merci pour les compliments.

      Concernant Cerebria, tu as tout à fait raison. Mais bon, le jeu semble bien quand même être un 2 vs 2 sur lequel on a collé d’autres modes plus « vendeurs ». En fait, pour être honnête, je voulais mentionné ces autres modes, mais j’ai juste oublié de mettre mon texte à jour. Du coup, merci à toi de faire remonter l’info.

      • Photo du profil de Antyova
        Antyova 18/09/2017
        Répondre

        C’est vrai que c’est bien de ta part de souligner le « les autres modes sont surtout là pour attirer plus de monde ».

        Moi la première, je me dis que s’il y a écrit de 1 à 4 joueurs c’est que chaque mode de jeu est aussi passionnant et équilibré que les autres. Et c’est souvent faux.

        Donc effectivement, ce jeu doit être vraiment optimisé pour du 2 vs 2. Merci pour la piqure de rappel ^^

  2. Astien 18/09/2017
    Répondre

    Bonjour,

    Une petite question sur « Horizons » quand vous dites qu’on l’aura aussi en France en boutique. Est-ce que sur la version boutique aura aussi les Stretch Goal?

    J’arrive pas à comprendre si ils sont KSE ou non.

    • Gougou69 18/09/2017
      Répondre

      Pixie Games étant partie prenante de la campagne KS, la boîte en français en boutique devrait (je mets du conditionnel, mais perso j’en suis sûr) être exactement la même que celle livrée au backers.

      • Pixie 18/09/2017
        Répondre

        Tous les SG débloqués seront dans la boite boutique.

  3. Photo du profil de snaketc
    snaketc 18/09/2017
    Répondre

    Merci pour cette rubrique bine pratique et toujours intéressante à lire. Pour ma part, c’est bien mieux comme cela car plus concis. J’aurais aimé ravoir le prix du pledge et fdp comme avant mais je comprends bien que cette chronique est très chronophage.

    Encore merci pour ce travail toujours gratuit (il est important de le préciser pour les râleurs )

    • Gougou69 19/09/2017
      Répondre

      Les renseignements que tu regrettes de ne plus voir faisaient partie de ce qui me prenait le plus de temps, en plus d’être un travail particulièrement rébarbatif. Je comprends parfaitement que cela puisse manquer, mais toutes ces informations sont disponibles moyennant un clic sur le nom du jeu. Entre des heures de travail pour moi et une demi-seconde pour celui que ces infos intéressent, j’ai fait mon choix 😉

      Et merci pour les compliments.

  4. kikrok 19/09/2017
    Répondre

    Whaaa! Ca c’est du service! Merci beaucoup pour le rajout des tags, ça doit être ma manière de penser, mais je trouve la rubrique plus lisible comme ça. J’espère que ça ne te demande pas trop de travail…

    Et comme d’habitude, super boulot, ma carte de crédit te déteste toujours autant!

  5. Gougou69 il y a 29 jours
    Répondre

    L’avantage de cette présentation, au-delà du fait que quasiment tout le monde s’accorde à la trouver plus lisible, est qu’elle me demande moins (genre beaucoup moins) de temps. C’est le double effet Kiss-Cool. 😉

     

  6. Photo du profil de artificier
    artificier il y a 26 jours
    Répondre

    Merci pour cette rubrique que j’attends chaque semaine avec impatience !

Laisser un commentaire