Pappy Winchester : Héritage et Partage au Far West

Pappy c’est un phénomène ! Enfin c’était. Il a passé l’arme à gauche comme on dit. Et nous, ses enfants, on va se disputer son héritage. Il faut dire que Pappy, haha, il en a arnaqué du monde. Ce n’est pas sa faute il était joueur, Pappy. Dans son testament il a décidé qu’il léguerait sa fortune à celui qui serait le meilleur et il a imaginé un drôle de jeu pour ça.

L’idée va être de récupérer des terrains mis aux enchères. Chacun de ses enfants commence avec 8 000 dollars, c’est notre ticket d’entrée et nous avons aussi deux cartes secrètes qui en fin de partie nous rapporteront de l’argent : 3000$ pour chaque terrain prairie par exemple, 5000$ pour chaque terrain mine, etc. Des objectifs qui peuvent rapporter gros.  En plus de ça, 5 objectifs communs et publics rapportent eux aussi de l’argent, mais seulement au premier qui complétera l’objectif. Il a estimé qu’il fallait motiver les gens Pappy !

pappy-winchester-ludovox-jeu-de-societe-eclate

Enchère et en os

La mécanique centrale de Pappy Winchester n’est ni plus ni moins une enchère. On pioche une des 19 petites tuiles panneaux qui représentera la parcelle sur laquelle on va enchérir ce tour. Une enchère tournante à plusieurs tours : Le premier joueur décide de la somme qu’il va mettre en jeu, puis les suivants décident s’ils montent ou s’ils stoppent sans possibilité de revenir dans le tour. Quand un joueur est tout seul, il remporte l’enchère et doit la payer.

Mais Pappy, il avait des principes chevillés au corps : l’argent, ça reste en famille, pas besoin des banques, elles compliquent tout, elles vous arnaquent (et en matière d’arnaque il en connait un rayon Pappy) ! Le gagnant redistribue donc équitablement l’argent à chacun des enfants. Le surplus, s’il y en a, va au saloon, sur le plateau.

pappy_winchester_jeux_de_societe_Ludovox02 (1)

Objectifs secrets

Tournée générale ?

Oui, enfin non, Pappy était fantasque, mais généreux ça… non. Quand on gagne une parcelle on place notre jeton chapeau à notre couleur, c’est chez nous.
Mais surtout chaque parcelle contient un jeton qui a son effet. Avec le jeton saloon on prend l’argent présent sur la case idoine (restes des anciennes enchères, plus ou moins fructueux). Avec le jeton train/bateau on peut déplacer un des deux moyens de transport (représentés par une silhouette en 3d sur le plateau) et chaque joueur qui possède un terrain adjacent au bateau/train gagne 1000$ pour sa peine.
Le jeton rumeurs nous permet de nous informer sur une des cartes secrètes d’un joueur ou une des trois Mines ou du Ranch.

Les terrains Mines ou le Ranch rapportent entre 0 et 5000$. Elles sont placées au hasard en début de partie et l’on ne sait pas ce qu’il y a dedans. Ces emplacements attirent les convoitises et la curiosité. Heureusement, on a une petite idée de la répartition, et on peut mesurer notre risque. Mais c’est comme une boîte de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Allez, j’achète la Mine… Pas de bol elle rapporte rien ! Pappy l’a déjà exploitée. Sacré Pappy.  

 

6 coups !

Une fois dans la partie on peut faire parler la poudre. L’un de nous est de trop dans cette enchère pied tendre ! Quand on est que plus que deux à rester en lice, on peut décider de lancer un duel. Une chance sur deux et le gagnant remporte l’enchère au dernier prix annoncé (par contre il paye quand même l’enchère). Aucune autre conséquence néfaste. Mais c’est une fois par partie pour chaque joueur. C’est une petite tensions subite. Un goût de quitte ou double. Bien dans l’esprit western du jeu. 

 

pappy_winchester_jeux_de_societe_Ludovox02 (2)

 

Quand toutes les terres de Pappy ont été acquises, c’est le moment de faire les comptes. Le joueur ayant le plus de terrains gagne 5000 $. Puis le joueur qui a le plus d’argent, en cumulant l’argent restant et les objectifs, remporte la partie. Congratulations ! Vous êtes le nouveau chef de famille.

 

Far far away

Les jeux d’enchères, je l’avoue, c’est en général pas trop mon truc, je ne sais pas pourquoi mais je mise toujours trop d’argent. L’appât du gain est évident et je ne vais pas calculer à la pièce près ! En réalité, j’aime bien cette mécanique quand elle apporte le petit truc en plus. Celles de Pappy Winchester enlève le côté punitif d’une enchère. Quand on n’a plus d’argent ou presque on va se refaire dès que les autres joueurs vont enchérir, puisqu’ils nous payent. Donc perdre une enchère ce n’est pas si grave, l’argent circule !

Le jeu est bien balancé. Certes avoir des objectifs qui se recoupent c’est un sacré avantage en apparence, mais ça demandera aussi de se battre doublement pour les remporter, et à ce jeu on peut y laisser des plumes. À chacun d’observer le jeu des autres pour deviner au plus juste leurs objectifs secrets et les faire cracher au bassinet au bon moment ! L’interaction et la dimension sociale sont au cœur du jeu. 

J’émets un petit bémol, ou plutôt un avertissement. Pappy Winchester est un jeu qu’il faudra sortir avec un public familial dans l’optique de jouer une belle foire d’empoigne et non des eurogamers qui veulent calculer et planifier toutes leurs actions. D’abord parce que l’on perdra en fluidité et évidemment surtout en fun, mais aussi parce que ce type de joueurs vous dira qu’il vous suffit de ne pas dépasser telle somme pour chaque terrain et finalement qu’il vaut mieux ne pas jouer le jeu pour l’emporter (je demande à voir, à mon sens les objectifs communs et le bonus qui revient à celui qui a le plus de terrains invalident cette hypothèse, mais nous testerons).
Comprenez bien : Pappy Winchester n’est pas un jeu de calcul, c’est un jeu social où l’on se laisse entraîner par une enchère, parce qu’on s’enflamme, parce qu’on a une affaire à régler du tour précédent, parce qu’on a envie de s’amuser tout simplement.  

 

PappyWinchester-Components-3

 

Le matériel est fort sympathique et aide à rentrer dans le jeu, le train et le bateau en 3 dimensions, les illustrations colorées de Sylvain Aublin… Et surtout les liasses de billets ! Quel plaisir de les avoir en main, de les compter, les recompter, de claquer sa liasse sur la table pour dissuader les autres de surenchérir… Il y a peut-être un côté Bonne Paye dans tout ça et ce petit plaisir régressif (les enfants adorent) ! 

Pappy Winchester est le jeu qui me réconcilie avec les enchères, de par son fort aspect non-punitif. On surenchérit souvent plus que nécessaire parce que l’on est pris dans le jeu. L’observation et le bluff sont importants. Quand on connaît une des cartes Mines, les joueurs le savent et on peut les pousser à surenchérir pour une Mine désaffectée (dommaaage).

pappy_winchester_jeux_de_societe_Ludovox02 (3)

Bref : De l’enchère, des objectifs perso & communs, un peu de bluff et d’esbroufe avec un matériel aux petits oignons. Pappy Winchester de Jeremy Pinget est un cocktail explosif où l’on rigole bien pour peu qu’on ait la tablée qui joue le jeu. Idéal pour jouer en famille, avec ses enfants par exemple. Un peu moins avec un public plus calculateur.

 

NewbanniereTipeeeV2

15 Commentaires

  1. AGD il y a 16 jours
    Répondre

    Bonjour, la formulation « Le jeu est bien balancé » me perturbe et me semble être un anglicisme, cela ne devrait pas plutôt être « le jeu est bien équilibré » ? Bonne journée

    • Photo du profil de atom
      atom il y a 16 jours
      Répondre

      Bonjour, si je cherche le mot balancé (outre que cela me fait penser à la balance de la justice ou au chevalier de la balance, chacun ses références) je trouve :

      Au fig. Faire équilibre (à), compenser, équilibrer.

      Je me pose la question sur l’étymologie d’équilibre qui vient du latin, de Aecquus: égal et Libra : balance. 

       

      La langue française s’est enrichie en piochant (comme toutes les langues vivantes) dans différentes langues existantes. Et elle évoluera encore, peut être que des mots disparaîtront, tandis que d’autres apparaîtront.  J’ai terminé il y a peu la lecture du livre de Damasio : “Les furtifs” qui fabrique des mots, soit en coupant l’un, soit en contractant l’autre soit en mixant deux mots. Un des plus bel hommage à la langue française je trouve.

  2. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob il y a 16 jours
    Répondre

    le jeu est bien gaulé non ?  aha. Merci pour ses explications, mon boutiquier ayant refusé de le prendre, je pense avoir peu de chances d’y jouer un jour. Sinon, je vais quand même dans le sens d’ AGD, trop d’anglicisme peut éloigner des  gens non rompus au vocabulaire (ce qui est valable pour tous les domaines). E

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette il y a 16 jours
      Répondre

      Quand j’ai lu son texte, je n’y ai pas vu un anglicisme ; et pour cause balancé est de fait un mot français, j’ai compris que le jeu était bien conçu.
      Cette réac’ au moindre terme qui puisse avoir une racine anglaise devient vraiment risible. Ça fait 8 ans que j’écris quotidiennement sur internet, j’ai toujours un peu utilisé d’anglicismes, et j’ai jamais vu autant de commentaires là-dessus que depuis quelques mois. Repli collectif ?
      On fait attention à rester compréhensible, oui, bien sûr, mais à un moment faut pas que ça tourne à l’obsession et au blocage cette histoire.

      Comme le dit Atom la langue est quelque chose de vivant, qui bouge, qui respire, qui s’inspire. Là on a un texte qui a quoi 1200 mots, premier commentaire, pensez-vous qu’on va parler du jeu, du fond, d’opinions ludiques …? Non. le mot « balancé » qui bloque, vaguement soupçonné d’anglicisme (alors que non). Honnêtement, moi ça me fatigue qu’on en soit là, à lire tous ces commentaires qui jouent au surveillant. Ça devient lourd d’écrire.

      Rester compréhensibles, oui, c’est sûr, mais personnellement je trouve plus excluant d’user d’acronymes que d’anglicismes par exemple.

      Et j’ajouterais que perso, quand j’ai lu « jeu bien balancé » je me suis dit que c’était frais et agréable comme tournure. Ça fait du bien aux neurones de sortir un peu des expressions rouillées lues et relues, et tant pis si on doit tordre, mélanger, flibuster, inventer. Tant mieux, si vous voulez mon avis. Et si ça bouscule et permet d’enlever les pantoufles du prêt-à-penser, c’est in fine pas si mal. (oups j’ai utilisé une locution latine, va-t-on me reprendre ? ^^)

      Bref…

      My2cents ;p

      • salmanazar il y a 16 jours
        Répondre

        Sans en faire un fromage, j’ai moi aussi tiqué sur l’expression bien balancé. Pas du tout pensé à un anglimachin. Me suis juste demandé 2s ce qu’il voulait dire. On trouve rarement ce mot dans ce contexte.

        Commenter le fond ou la forme… Ça reste du commentaire. Il y avait une époque où les lecteurs ne pouvaient pas commenter, liker, disliker. C’était pas mal non ?

        • Photo du profil de atom
          atom il y a 16 jours
          Répondre

          Disons que les coms sont intéressants quand ils ouvrent un débat, une discussion. On a tout à fait le droit d’être en désaccord avec moi sur le jeu. revenir sur un mot c’est un peu étrange, mais passons. Quand on écrit souvent ( comme nous), et surtout des reviews de jeu qui sont un peu technique, on se retrouve à souvent utilisé les mêmes mots, les mêmes expressions, on est comme tout le monde, on aime bien la nouveauté, le changement. Jouer avec des mots. J’aime bien ce mot : balancé, comme je disais je visualise un balancier et quoi de plus logique pour parler d’équilibre ?

          Puisque le débat est là dessus, on peut aussi arguer que parfois on utilise des mots anglicisés dans notre quotidien de joueurs, par exemple on score, on a une stratégie win win. Déjà je n’ai pas forcément les mots adéquats pour le dire en français. Stratégie ou effet boule de neige, ça me parle beaucoup moins que win win. Et gagnant gagnant c’est une autre définition. Mais en plus ça me fait bizarre d’utiliser un autre vocabulaire que celui que l’on utilise en général dans la vraie vie. Mais au delà de ça il existe des mots ou l’on a pas d’équivalent en français, j’en cherche un désespérément pour remplacer streamlined.

          De l’autre coté je comprend partiellement l’inquiétude, on est noyé dans un globish, à la start up nation, mais ici sur un site de jeux ? Pour quelques mots que l’on utilise dans la vie courante ?

          • salmanazar il y a 16 jours

            Je te rejoins sur le fait que les commentaires sont intéressants quand ils amènent une discussion…comme on le fait ici.

            En anglicisme récemment francisé, j’adore divulgacher pour spoiler !

        • Photo du profil de Shanouillette
          Shanouillette il y a 16 jours
          Répondre

          lol oui bon j’avoue que quand on passe du temps sur le web on comprend tous ces créateurs de contenus qui coupent la section commentaires ! Quel gain de temps ! Mais je n’en suis pas à vouloir le faire pour Ludovox. Les retours sont plutôt respectueux, nuancés, pertinents..

          Même là, ça n’a rien d’insultant ni d’exagéré pris individuellement, c’est juste la « goutte » de trop, ce côté systématique du commentaire qui tombe pour juger tel mot ou tel autre, qui fait que de notre côté, on a l’impression qu’on ne peut plus écrire sans s’autoriser une touche de créativité et de liberté.

          La question de l’anglicisme n’est pas simple. Mais tout le monde semble s’être fait expert sur le sujet du jour au lendemain, devenu grand défenseur de la langue française en péril. Pourtant ces grands champions de la langue ne sont probablement pas choqués d’entendre « ma veste est au pressing » ou « faire un footing » alors que ces mots devraient leur paraître d’autant plus absurdes qu’ils sont pseudo-anglais (je veux dire que ces expressions n’existent même pas en anglais) .. Mais à côté de ça, les mêmes puristes nous sautent dessus dès qu’on écrit « digital » sous prétexte que le vrai terme acceptable est « numérique » avec des arguments qui ne tiennent pas debout. C’est fatiguant à la longue de se justifier face à une normalisation arbitraire et artificielle du langage.

          Je préfère de loin les débats sur le fond, qui sont nourrissants quand argumentés.

  3. yoda37 il y a 16 jours
    Répondre

    A part ça, ca m’a l’air fort sympathique!

  4. P. J. il y a 16 jours
    Répondre

    Vi, ils nous les gonflent un poil les ayatollah de l’orthographe…

  5. morlockbob il y a 16 jours
    Répondre

    on peut se demander (pas ici puisque ce n ‘est pas le but de ce site) pourquoi ce questionnement revient régulièrement ? Je ne crois pas qu’on ait à faire à une bande du MC Cappello crew ou d’académiciens undercover 😉 qui veillent. ALors pourquoi, pourquoi…tell me whyyyyyyyyyyyyyyyy !!

  6. Ste il y a 8 jours
    Répondre

    Jeu joué à 5 hier, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on n’a pas vraiment aimé.
    C’est longuet et surtout épouvantablement aléatoire.
    On ne sait pas quel lot sera mis au enchère et quand.
    Si j’ai 2 lots que je veux, il suffit qu’ils arrivent l’un juste après l’autre et il est quasi impossible d’avoir les 2.
    Les duels à pile ou face…
    Pire un joueur a voulu tester le jeu jusqu’au bout. Sans faire 1 seul achat, il finit à 2000$ du vainqueur (35k$ contre 37k$) et il aurait pu gagner en fonction de certains achats faits par les autres joueurs.
    Clairement pas un jeu fait pour nous: il n’a plu à aucun des 6 joueurs autour de la table (oui, on ne peut jouer qu’à 5 max, mais 2 joueurs ont partagé leurs cerveaux)
    Je ne dis pas qu’il ne plaira pas à certains, mais il faut vraiment essayer avant d’acheter.

    • Photo du profil de atom
      atom il y a 8 jours
      Répondre

      Je suis tout à fait d’accord, c’est un jeu qui ne va pas plaire à tout le monde. J’ai alerté sur le coté un peu calculatoire et hasardeux. En fait je pense que ce jeu est fait pour un public familial et si on le propose à des joueurs qui cherchent autre chose ça risque de déplaire. Le hasard c’est aussi ce qui fait le sel du jeu, oui on ne peut jamais prévoir quelle va être la prochaine parcelle, sinon dans deviendrait de la programmation pure. C’est ce qui nous oblige à prendre des risques, parfois ça paye et parfois non. Ok aussi pour le hasard du duel, mais je rappelle qu’on doit payer l’enchère gagner, donc oui on a gagné l’enchére et on va placer notre petit chapeau, mais on va aussi dépenser et donc réalimenter nos comparses. Pour finir avec le hasard, il est tout à fait possible d’avoir deux objectifs cachés qui soient compatible entre eux. Mais est-ce un mal ou un bien ? Je vais être plus enclin à surenchérir fortement.

      Sur ta dernière remarque, vous n’avez pas oublié que celui qui a le plus de parcelle a un bonus de 5000 $ ?

      • Ste il y a 8 jours
        Répondre

        Non on n’a pas oublié ce point.
        Le fait de ne pas jouer peut être très (trop) rémunérateur.
        Je ne dis pas que ça marche à chaque fois et que ça suffit pour gagner, mais à 5 joueurs, il y a une répartition des objectifs. Des joueurs peuvent payer sans parvenir à réunir les conditions d’objectifs (et donc perdre de l’agent). Par contre celui qui ne joue pas récupère des $ à chaque achat à partir de 4000$.
        L’écart de 0$ à 5000$ sur les mines n’aide pas non plus.
        Enfin, pour nous, le jeu est dans un ratio maitrise/hasard qui penche trop du coté de l’aléa.

Laisser un commentaire