Noxford, prenez le contrôle de la ville

On avait eu l’occasion de découvrir le prototype de Noxford au dernier festival de Cannes et on vous avait même ramené une petite vidéo. Mais si mais si, même que, à l’époque il s’appelait « Nox, La cité des Voleurs« . D’abord. 

Et ça y est, le voilà le nouveau Kermarrec (ce monsieur a du talent), avec les illustrations de Maud Chalmel (cette madame aussi en a, beaucoup). Ils avaient déjà travaillé ensemble pour concevoir le joli petit Sigil, chez le même éditeur, Capsicum Games. Noxford aussi est un jeu de cartes, cette fois de placement-majorité, toujours malin et un peu retors.

Seigneurs de la mafia

C’est parti. Vous voilà à la tête d’un syndicat du crime avec une main de 3 cartes (sur vos 10) symbolisant vos « gros bras », vos « lieutenants » et vos « sbires ». Vous allez placer une carte de votre main pour essayer de vous imposer dans la téci. À moins que vous ne préféreriez poser une carte dite « Neutre » qui représente un quartier riche ? Ces cartes rapportent des points de victoire si vous avez la majorité autour en fin de partie. Sans eux, pas de raison de se battre. 

Attention, on ne peut pas poser nos cartes à la va-comme-j’te-pousse, non il y a des règles mes amis, même chez les mafiosi. Des règles de placement. « Les cartes doivent être placées de façon à ce qu’elles touchent 2 autres cartes et soient alignées sur deux de leurs bords » dit le saint livret. Peu à peu, ça donnera quelque chose comme ça par exemple :

noxford-jeu-de-societe

Noxford prend vie

 

Là où c’est vicieux, c’est que vous aurez tout à fait le droit de piquer un emplacement à un adversaire, pour peu que votre carte soit de rang supérieur à sa carte déjà placée. 

Il est aussi possible de carrément déplacer des quartiers de la ville grâce aux cartes Engrenages (magie !), ou encore d’annuler l’influence de certains quartiers grâce aux cartes Casernes.

Bref, on pose, on s’impose. Tout ça jusqu’à ce qu’un joueur joue sa dernière carte. Il s’agit alors de décompter les majorités pour chacun. Si vous avez plus de cartes autour d’un quartier, vous en êtes le maître absolu et marquez autant de points que de bâtiments sur ce quartier ainsi que 2 points supplémentaires pour chaque symbole de son domaine de prédilection.

noxford-jeu-de-societe-capsicum

Préparez-vous à de vrais coups de Trafalgar (et oui, l’amiral Nelson avait à l’époque utilisé une tactique audacieuse pour séparer en deux la flotte ennemie. Espérons que vous vous en sortiez mieux que Napoléon !).

Rendez-vous pris à Essen (comptez 15€) pour la naissance officielle de la ville. 

 

Noxford,

Un jeu de Henri Kermarrec
Illustré par Maud Chalmel
Edité par Capsicum Games
Distribué par iello
Pays d’origine : France
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 13-10-2016
De 2 à 4 joueurs
A partir de 8 ans
Durée d’une partie entre 20 et 40 minutes

1 Commentaire

  1. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 12/09/2016
    Répondre

    Pile poile ce que j avais envie de trouver sans vraiment le savoir. Merci Le vox

Laisser un commentaire