upmillionplayad

Million Club : le prochain Playad annoncé !

Les éditeurs continuent d’envoyer leur faire-part de naissance et ça en devient tout émotionnant (quoi ? Ce mot existe vraiment ?). Un des nouveaux nés officiels du jour, jouable au FIJ à Cannes et au bar à jeux L’heure du Jeu à Rennes (à lire : l’interview de Xavier qui est à la fois derrière le bar et derrière Playad) c’est le beau Million Club. Beau, je sais pas, en tout cas, la cover signée Pascal Quidault est prometteuse. Une chose est sûre, nous allons suivre ça de près ! Et si vous trainez sur Facebook, suivez donc Playad, ça vous permettra de voir l’évolution du jeu en direct via les posts de l’auteur-éditeur-homme-de-main-multicasquettes Arnaud Ladagnous.


01eb26

De quoi ça cause ? De révolution industrielle et de ressources. Oui de la gestion chez Playad, éditeur de New York Kings, Agents Secrets et Boom Bokken, comme quoi, en 2015, tout devient possible, le changement c’est maintenant.

Ceci dit, ils nous promettent que ça va envoyer du steack façon bouchère question interaction. Miôm miôm. Je cite : ‘Ici encore, la confrontation est au coeur du jeu et il n’y aura qu’un seul gagnant !’. Vous êtes prévenu, faudra pas couiner. La sortie est prévue pour septembre.

« Londres 1880. La Révolution Industrielle change brutalement la face du monde. Ressources, industries, transports, de nouveaux empires s’élèvent dans la fumée des charbons et les vapeurs des machines. Vous venez d’entrer au prestigieux MILLION CLUB, le cercle très fermé des nababs de la finance et de l’industrie.
Investissements, opportunités, intrigues, à vous de faire de ce nouveau monde… le vôtre ! »

A suivre…

>> Million Club

Un jeu de Arnaud Ladagnous
Illustré par Pascal Quidault
Edité par Playad games
Pays d’origine : France
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 15/09/2015
De 2 à 6 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d’une partie : 60 minutes

Thèmes : Bourse & finances, Entreprise et industrie, Historique

4 Commentaires

  1. Photo du profil de Umberling
    Umberling 15/01/2015
    Répondre

    Ce que j’aime bien, avec les jeux Playad, c’est qu’on se met bien sur la gueule avec. 😀

    J’attends d’en savoir plus sur le système de jeu, mais ça me dit bien !

  2. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 19/01/2015
    Répondre

    comme prévu, voici quelques infos supplémentaires : il ne s’agit pas tant d’un jeu de gestion que d’un jeu de développement (pas de cube en bois ici). Vous avez un empire capitaliste à maximiser et vous faites cela en posant vos ouvriers (2 par joueurs) sur des petits plateaux.

    Il y a 5 plateaux qui correspondent aux 5 actions. En tant que nabab de l’industrie, vous avez 3 grands types de business qui vous intéressent.  Vous allez chercher à vous diversifier et/ou avoir le monopole dans ces différents secteurs.

    Les plateaux/actions sont :

    -> Lobbying : vous faites du lobbying sur un secteur pour faire croitre sa valeur et générer des revenus. Le truc c’est que plus on est nombreux à faire du lobbying sur un même secteur, plus ce dernier deviendra intéressant, donc on se mettra d’accord, on se convaincra les uns les autres… Ici c’est presque coopératif. ^^

    -> Intrigue : là c’est féroce. Vous draftez des cartes et résolvez leurs effets. Sachant qu’1/3 des cartes vous profiteront, 1/3 vous permettront de voler vos copains, 1/3 leur font perdre des ressources…

    -> Bourse : c’est la prise de risque de la spéculation qui se joue ici. Vous pouvez gagner ou perdre de l’argent. Vous pourrez réaliser des OPA pour piquer des entreprises à vos adversaires!

    ->L’achat d’entreprise : il y a 4 entreprises proposées à tout le monde, vous pourrez en acheter en dépensant des millions. Si vous en achetez une elle aura un niveau de développement basique…

    -> Contrat coloniaux : vous avez 5 territoires par delà les mers à coloniser.

    Pour gagner des points, plusieurs critères entrent donc en jeu. Le niveau de développement de vos entreprises, l’argent que vous ferrez (avec une prime au plus riche), les consortiums (3 entreprises de secteurs différents), mais aussi les Monopoles, les contrats coloniaux… Mais gare aux pénalités de paiement ! N’entreprenez pas trop au dessus de vos moyens où vous le regretterez en fin de partie…

    L’interaction est assez agressive, à base de marchandages. Donc au total, de la spéculation, de la majorité, de la pose d’ouvriers, du draft… Et pourtant, on nous annonce du 15 minutes/joueur. Pas de doute, nous aurons l’occasion de vous en reparler…!

     

     

  3. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 02/02/2015
    Répondre

    Quelques photos sur la galerie de la fiche de jeu !

Laisser un commentaire