uplegendiere

Legends of the American Frontier : une histoire sur un plateau

Voici une découverte originale pour débuter 2015 en beauté ! Le jeu est passé par KS en septembre dernier et paraitra d’ici juin 2015 en anglais dans le texte. Legends of the American Frontier qu’il s’appelle. Et figurez-vous qu’il s’agit d’un jeu de storytelling comme disent les ricains. C’est-à-dire un jeu conçu pour raconter une histoire, celle de votre pionnier. Et oui, du storytelling mais avec des plateaux et des points de victoire dans tous les sens.

Des plateaux oui, des plateaux personnages par exemple (photo ci-dessous). Chaque plateau personnage présente 6 cadrans avec les « capacités » de votre protagoniste (personnalité, chance, combat, capitalisme, survie, savoir et croyances…et oui c’est adapté à la conquête de l’ouest quoi !), ces capacités se construiront par les joueurs au cours de la phase Education et s’amélioreront à travers les Aventures réussies. Chaque personnage a aussi sa capacité spéciale unique.

md

Plateau perso de Randolph, capacité spéciale : la crèpe sans oeuf

 

Vous avez également un plateau central qui représente l’Amérique je veux l’avoir et je l’aurais, divisée en trois grandes zones.

Chacune de ces régions offre trois espaces pour l’avancement de l’Aventure liée, un emplacement pour le deck de cartes Aventure et une petite place pour le jeton de la Roue du Destin. Tintintiiiiiiiiin.

pic2009981_md

Plateau central

 

Du narratif et des points de victoire

L’objectif du jeu est de marquer le plus Points de Victoire en complétant des Aventures et en achetant des cartes Récompenses. Toutes les Aventure et certaines cartes Récompense (et même quelques Echecs) sont ajoutées à la Légende de votre personnage. La Légende ? Il s’agit d’une rangée de cartes qui enregistrent le récit de la vie du personnage. Votre diaporama ou votre carnet intime en quelque sorte.

A la fin du jeu, chaque joueur narrera la vie entière de son personnage au reste du groupe en suivant sa Légende propre, celle développée au cours de sa partie. Genre I Am Legend.

pic2009990_md

Mise en place

 

Le jeu se développe sur 4 étapes et on commence naturellement avec l’Education.

« L’éducation consiste à nous donner des idées, et la bonne éducation à les mettre en proportion. » (Montesquieu)

Cette première étape symbolise les 15 premières années de vie de votre personnage. Durant cette phase, le joueur pourra mettre des points dans ses capacités en révélant peu à peu l’histoire de son enfance…

Les joueurs prendront 5 cartes « Education » en main et en choisiront une qu’ils placeront secrètement sur leur plateau personnel, puis passeront le reste des cartes au voisin. On recommencera cette phase de draft jusqu’à ce que tous les joueurs aient sélectionné 4 cartes.

Vous pourrez ensuite tourner vos petits cadrans pour mettre votre personnage à jour en fonction des valeurs indiquées sur les cartes choisies. Et c’est ainsi que naitra votre Légende. Vous allez commencer à construire votre ligne de cartes Légendes, de gauche à droite. Chaque carte raconte un petit morceau de votre histoire joliment écrit.

L’Education, c’est pas forcément la partie la plus aventureuse, mais c’est de là qu’on pose les bases pour le reste. Thématiquement, c’est plutôt malin.

educ-1

A l’aventure compagnons !

Ensuite vient donc la phase Aventure, le coeur du jeu. C’est là que vous allez vraiment écrire votre histoire, en vivant des Aventures et en chassant des Récompenses.

On va donc commencer par rendre visible la 1ere carte de chaque deck Aventure du plateau central, en les plaçant sur le 1er emplacement idoine. De tour en tour, ces cartes vont avancer d’emplacement en emplacement et puis être sorties du jeu. Il faudra compléter l’Aventure avant de rater le coche !

Vous allez choisir secrètement une carte action parmi les 4 que vous avez en main, et on les révèlera ensuite toutes simultanément. En gros, il s’agira d’aller à tel ou tel endroit du plateau. Ou bien de rien glander du tout (« se reposer »), ce qui peut être utile aussi, notamment pour se refaire une main de 4 cartes action. Se reposer permet aussi d’acheter des cartes Récompense, d’augmenter vos capacités si vous le pouvez, etc.

Certaines Aventures doivent être résolues par un groupe de joueurs, d’autres en solo. Il y a donc une petite part coopérative, dans les « group aventures », les joueurs pourront parler entre eux, encourager untel à les rejoindre – ce qui peut être intéressant pour gagner une Récompense.

Celui qui aura marqué le plus de points sur l’Aventure sera récompensé en premier, et puis viendra le deuxième, etc, mais attention, s’il y a trop de monde qui participe à la même aventure, il se peut bien que les derniers, ceux qui n’ont pas fait grand chose, ne touchent aucune récompense. L’Amérique n’aime pas les tire-au-flanc qui ramassent les pâquerettes pendant qu’y en a des vrais qui bossent.

pic1753322_md

A l’aventure !

 

Exemple d’aventure : Devenez enseignant dans une école militaire – soyez capable d’avoir un total de 15 en valeur de combat. Récompense : + 2PV, +1 Combat, 2 jetons Récompense, un jeton Bonheur ou Gloire.

 

Tenter la fortune

Pour résoudre une Aventure, on jouera ses cartes Compétence : Chaque Aventure montre une ou plusieurs Compétences requises pour réussir. Je passe les détails, mais en gros vous tenterez de compléter le défi en fonction de vos cartes en main et de vos capacités personnelles. Si vous avez de la Chance, les choses pourraient bien tourner. Mais l’Aventure pourra être bouleversée par la Roue du Destin. Il s’agit en fait d’un jeton qu’on révèle avant de jouer nos cartes. Peut-être ne se passera t-il rien, peut-être que la difficulté de l’Aventure se verra augmenter, peut-être aurez-vous un coup de pouce au contraire, ou peut-être devrez-vous partager le butin plus généreusement… 

Grosso modo, on continue de vaquer d’aventures en aventures, et de bien négocier ses jetons pour se payer des Récompenses et à la fin, on arrive à la phase Légende. On reprend alors tout ce qu’on a accompli, dans l’ordre, et on raconte sa petite histoire aux autres. Vous aimez improviser et ajouter des effets pyrotechniques ? C’est le moment, faites-vous plaisir ! Il y a même une petite règle optionnelle qui récompensera par 5 PV la meilleure narration (votée à la majorité).

On passera ensuite à la phase Scoring Final : vous additionnez vos points de victoire, retirez les éventuels points négatifs, ajoutez un point par jeton Récompense et désignez la plus belle Légende of the American Frontier.

 

legende-titre-1

Ceci est mon histoire de géant capitaliste

 

Bref, un jeu narratif où chacun pourra mettre la dose de role-play qu’il voudra, avec un vrai système de points. Reste plus qu’à savoir si on pourra nous la faire en version française, et pourquoi pas carrément adaptée à notre histoire… (bhé quoi c’est bien de rêver).

>> The fiche of the game

Un jeu de Richard Launius
Illustré par Dann May
Edité par Game Salute
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 06/2015
De 3 à 7 joueurs
A partir de 13 ans
Durée moyenne d’une partie : 90 minutes

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Potus
    Potus 02/01/2015
    Répondre

    Encore un KS qui m’avait échappé… Mais ça à l’air franchement bon!

    Même si je vois le côté narratif comme un truc optionnel qui rajoute un petit plus…

Laisser un commentaire