Le Monumental 2.0

Pour rappel, la première campagne KS de Monumental avait été annulée suite à une accumulation de problèmes (Gougou avait suivi tout ça de près). Sachez que le reboot est prévu pour le 09/10/2018 à 18 heures.

Ils proposeront deux versions du jeu : une avec et une sans figurines, sachant que tous les stretch goals s’appliqueront de la même façon aux deux. « La structure même de la campagne sera profondément révisée avec notamment la suppression du pledge All-in et une meilleure gestion des civilisations additionnelles. Cette nouvelle structure de campagne, ainsi que la réduction des coûts et donc des prix finaux, va également nous permettre de baisser l’objectif de financement initial » annonce l’éditeur.
Une extension, Civilization chest, sera conçue pour inclure les civilisations additionnelles comme un add-on optionnel à la campagne. Elle est prévue elle aussi avec ou sans fig.

La nouvelle campagne sera toujours exclusive KS car même si les coûts vont être amoindris, « le budget global de production d’un tel projet le rend absolument impossible à distribuer dans le réseau classique à un prix correct ». 

 

monumental-ks

Photo tirée de la première campagne KS

 


L’éditeur compte repenser également sa communication (en réalisant plus de vidéos en amont, en faisant appel à des ambassadeurs, en étant présent sur Essen, en réalisant une page draft sur KS…) ainsi que tout l’aspect transport, en faisant appel à des partenaires « spécialisés dans les projets de financement participatif » afin d’optimiser les coûts logistiques.

L’ensemble du projet est repensé

Quelques modifications du game design sont aussi à noter : des nouvelles ressources sont ajoutées, un nouveau type d’unité « le récolteur » fait son apparition permettant aux joueurs de récolter des ressources sans avoir nécessairement à se concentrer sur la conquête.

On note aussi l’ajout de 3 nouvelles unités : les avant-postes, sorte de tour de défense sur une province conquise (avec une valeur de défense supérieure à celle des soldats) mais ils permettent aussi de récolter les ressources de la province sur laquelle ils sont placés. « Avec l’introduction de ces nouvelles unités nous avons été capables de réduire le nombre de soldats identiques par civilisation au profit de nouvelles figurines et de nouvelles fonctions de gameplay pour faire encore passer un cap au jeu en termes de profondeur et d’intérêt. »

Par ailleurs, il faudra désormais posséder une province pour construire une merveille. Si vous faites cela, cette dernière devient désormais imprenable par vos adversaires.

barre

Une bonne nouvelle qui saura sans doute rassurer les potentiels backers sur la capacité de l’éditeur à rebondir et à s’adapter devant les retours de la communauté. « Monumental est un projet majeur pour nous et un jeu dans lequel nous croyons BEAUCOUP. Par conséquent nous donnons une grande importance à vos retours et idées positives concernant le projet t nous serons plus qu’heureux de prendre en considération les solutions constructives que vous voudrez bien partager avec nous » signe Philippe Nouhra, gérant et directeur artistique de Funforge que nous avons interviewé par ici il y a quelques mois. 

Pour en savoir plus sur le jeu Monumental : la fiche, l’explication du jeu dans la news et l’interview de l’auteur sont à portée de souris ! 

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Zuton
    Zuton 23/09/2018
    Répondre

    Nouvelle mouture non définitive et sans figurine essayée lors d’une démo et le jeu de cartes/développement/conquête/combo m’a bien plu : c’est beau, riche, bien rejouable avec le plateau formé de tuiles modulaires, sans compter les différents peuples possédant une petite asymétrie (pouvoir de héros et une carte différente). Coté mécanismes, il mélange plusieurs principes bien à la mode : de gestion de ressources, de la conquête/combat simple/commerce, activation de cartes et deck-building avec une rivière de cartes à acheter (plus des bâtiments de base boostés) et bien-sûr des merveilles à construire.  Notre ville est composée de 3×3 cartes et on active à son tour les cartes d’une même ligne et colonne (donc 5 cartes vois plus si carte bleue = culture se trouvant dessous est présente), on récupère les ressources produites pour acheter des cartes, se déplacer sur le plateau pour conquérir (d’abord des barbares puis ses adversaires) ou commercer, puis on défausse les cartes activées et jetons restants.  Les cartes achetées vont directement sur le dessus de son deck donc des combos avec l’effet piocher sont possibles.  Un peu d’attente à son tour sur les premières parties est à prévoir car chaque joueur réalise toutes ses actions en dépensant toutes ses ressources (car défaussées en fin de tour si inutilisées), cet effet doit s’atténuer lorsqu’on connait mieux les effets des cartes. En tout cas, le tour offre une grande liberté stratégique en multipliant les combos. Le jeu se déroule en 3 âges et un décompte final a lieu. On marque des points selon l’état de notre civilisation : tuiles contrôlées, cartes culture, merveille et majorité dans chaque ressource (comme dans Deus). J’ai trouvé le jeu à la croisée de plusieurs autres bons opus bien connus : 7 Wonders (pour le thème et côté combos), Deus (pour les mécanismes de ressources et tuiles modulaires) et Civilization (pour la partie conquête et commerce mais en bien plus simple et plus rapide). J’ai bien apprécié cette partie découverte et espère que Fun Forge réussira enfin son KS (ils ont pris en compte les remarques en proposant avec/sans figurines, c’est de bonne augure), le jeu en vaut la peine !

    PS : je vais mettre quelques photos sur le compte-rendu de partie pour ceux/celles que ca intéressent).

Laisser un commentaire