La Saint Barthelemy ça vaut le Coup !

La Saint Barthelemy ça vaut le Coup !

Elle a pas un faux air de Leia ? Je sais pas, elle me rappelle quelqu'un de familier. En tout cas, elle fait la couv' de l'extension de Coup! qui se nomme "Reformation" en anglais. Chez nous, Coup! existe sous le nom de Complots. La nature insidieuse, l'essence manipulatrice, la moelle sournoise étant très bien retranscrite dans un nom tel que "Complots" c'est plutôt bien pensé. Le but du jeu ? Etre le dernier survivant. Un peu dans la veine d'un Mascarade, on a des cartes personnages, des piécettes et on bluff pour pouvoir utiliser les pouvoirs de ses personnages, mais on peut nous accuser de mentir et perdre la face…

Pitch petit petit petit pitch

"Une ville corrompue, soumise aux vices et avarices, est sous le contrôle de vils personnages. Le pouvoir est vacant, à vous de vous en emparer.

Vous disposez en secret de l'aide de deux personnages et par la ruse, la manipulation et le bluff, vous n'aurez qu'une obsession : éliminer tous les autres de votre chemin.

À votre tour, vous pourrez user du pouvoir d'un des 5 personnages pour espionner, soudoyer, prendre ou voler de l'argent et assassiner vos adversaires…

Si personne ne remet en doute votre parole, vous pourrez effectuer librement votre action, sinon un duel de bluff s'engagera et un seul en sortira vivant ! Serez-vous le dernier ?"

"Les coups quand ils vous arrivent, oh oui, ça fait mal" (J. Hallyday)

Voilà, ça c'était la piqûre de rappel nécessaire pour celles et ceusses qui ne connaissent pas déjà le jeu de base, et c'est bien dommage de pas connaître car juste pour les magnifiques illustrations de Naïade, ça vaut le détour. Après, si vous voulez tout savoir, lisez la règle du jeu elle est courte et claire.

Venons-en à la bonne nouvelle du jour : l'extension qui, en plus de proposer l'équivalent d'un autre jeu de base, rajoute du piquant dans la soupe (sachez que lorsqu'ils ont présenté cette boite à Essen leur 400 copies se sont envolées en trois heures. Ils ont du faire des combats de pouce pendant trois jours du coup).
L'éditeur français du jeu, Ferti (qui vient de refaire la façade de son site internet et c'est bien beau) assure qu'elle devrait nous arriver sous peu sous le nom de Saint Barthelemy. Naïade est toujours au poste.


Avec cette extension, vous allez démarrer maintenant en équipe et pouvoir jouer jusqu'à 10 joueurs ! Bon, ne vous faites pas d'illusion, il vous faudra certainement trahir avant d'être trahi…
 

Toutes ressemblances avec des faits réels ne serait que pure et fortuite coïncidence.
 
Désormais les joueurs devront se déclarer protestant ou catholique et ne pourront pas attaquer les membres de leur foi. Mais ils pourront se convertir (1pièce) ou convertir les autres (2 pièces) et l'argent ira à l'hospice (non au trésor). Une fois tous les membres religieux d'une faction éliminés, le jeu devient un affrontement entre membres d'une même foi.

Il sera aussi désormais possible d'aller collecter l'argent de l'hospice à condition de ne pas avoir la Duchesse (l'équivalent du Duc dans Coup!) ou en tout cas, d'affirmer ne pas l'avoir et d'en convaincre les autres…

Alors envie de tenter le coup ?

Laisser un commentaire