LA RADIO DES JEUX – SAISON 07 – EPISODE 04 – Frederic Henry

La Radio des Jeux, c’est un podcast consacré aux jeux de société et aux acteurs du monde ludique.

En ce 8 Septembre 2018, nous laissons derrière nous la torpeur estivale pour la fraîcheur relative de notre studio d’enregistrement valentinois. Et c’est Frédéric Henry qui nous fait le plaisir de nous accompagner lors de cette rentrée scolaire et radiophonique. Il nous raconte ses debuts, son parcours, son amour du scrabble, la grosse aventure Conan et les projets futurs, ludiques mais pas que … Bonne émission à toutes et tous !

 

Vous pouvez retrouver la Radio des Jeux sur leur site de La Radio Des Jeux , ou sur Twitter.

Retrouvez également tous les Podcast de La Radio des Jeux relayés sur ludovox via son profil Ludovox.

11 Commentaires

  1. Photo du profil de Grovast
    Grovast 14/09/2018
    Répondre

    Excellent épisode, avalé en express. Comme d’habitude en interview, Fred Henry se met à nu et respire la franchise.
    Respect pour ça car, comme il l’avoue lui-même, l’inconvénient de tout dire est de donner de la matière aux critiques.

    Toutes proportions gardées, je trouve assez choquants tous les passages où il avoue ne pas s’intéresser aux jeux édités par Monolith qui ne sont pas de lui, n’avoir même jamais joué à Mythic Battle Pantheon, ni à Claustrophobia.
    Cela donne l’impression d’une certaine froideur, que ces jeux ne sont que du business pour lui, que Monolith est son « jeu de gestion grandeur nature »… C’est tout à son honneur de l’avouer, mais c’est pas super vendeur. Si j’hésite entre deux, je vais préférer aller acheter le jeu de l’éditeur que je sais vraiment passionné.

    Assez d’accord sur l’analyse de fracture entre le traditionnel et KS qui devient un espace à part. C’est une conséquence sans doute inévitable de l’élargissement effréné du marché.
    Je suis moi aussi assez curieux de voir ce que donnera le modèle Claustrophobia en dépôt-vente (et sans strech goals ineptes). Pour ma part le plus grand frein jusque là n’est pas tant le délai mais plus le risque d’avoir un produit insatisfaisant (insuffisamment testé en particulier). Même si tout ça est en train de se professionnaliser, je ne peux pas m’empêcher de garder en tête les jeux finalement moyens qui, sur un coup de hype, ont levé beaucoup et prennent vraisemblablement la poussière chez leurs backers ou finissent sur Okkazeo.

    • Photo du profil de fouilloux
      fouilloux 14/09/2018
      Répondre

      Alors j’en suis personnellement pas encore là de mon écoute, donc si ça se trouve c’est ce qui est dit dans l’interview, mais sur la fracture KS/ »traditionnel », il me semble qu’il y a un bémol important. Oui il y a des jeux KS (comme ceux de Monolith, CMON, etc…) qui se détachent des « traditionnels ». Néanmoins, y’a quand même tout plein (la majorité?) de KS qui finissent en boutique et qui ne sont pas si différents que ça. Il suffit de lire les chroniques de @Gougou69 pour voir que la différence est pas si importante. Mais c’est vrai que c’est les gros projets qui focalisent l’attention.

      Bon bref, je vais finir d’écouter de ce pas.

  2. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 14/09/2018
    Répondre

    J’ai trouvé cette interview très intéressante.

    Je ne suis absolument pas choqué par la posture Businessman assumée et le discours reste très cohérent à mes yeux. Est-ce que cela enlève un peu d’âme au jeu de société ? Non. Cela l’humanise, et montre que les professionnels du jeu ne sont pas tous des passionnés de jeu de société.

    J’ai entendu beaucoup de critiques de Conan qui devraient se résoudre pour Batman et je l’espère de tout cœur.

    Quant à Claustro, je ne sais pas, pas si le public est assez large, pas si le business plan va fonctionner, mais l’argument de livraison quasi immédiate fera assurément mouche.

    Très heureux enfin, de ne pas avoir entendu la moindre polémique, c’est appréciable.

     

    PS: Chiffres très intéressants sur la dilution des sorties KS, sur l’impact de la concurrence dans ce monde là… bref excellent.

  3. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 15/09/2018
    Répondre

    Bon, je suis pas encore tout à fait au bout, mais si ce qui est discutté est intéressant, quelque part on parlerait de jeux ou de tapis ce serait pareil. Rien sur le gamedesign (ie claustrophobia c’est quoi ce jeu? En vrai je connais un peu mais j’aurais aimé en savoir plus !). Ca reste intéressant (je trouve plein de remarque pertinentes sur pleins de sujets), mais j’avoue que j’avais un peu l’impression de lire Challenge (j’exagère un peu)…

    Bon, comme j’ai plein de remarques: je vais les mettre au fur et à mesure avant d’oublier, comme ça ça lancera des sujets de discussions séparés sur les nombreux sujets abordés. Bon d’abord, le moins important: est il bien prudent de dire je cite  » notre partenaire a fait un truc qui ressemble un peu à une fraude? »  ? Je parle ici de l’envoie dans les DOMTOM pour MB:P. Je précise que je sais pas si c’en est une, mais j’ai tiqué.

  4. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 15/09/2018
    Répondre

    Ensuite, je ne suis pas d’accord pour dire que tout pourrait passer sur KS et abandonner les boutiques. Il y a un élément il me semble qui n’est pas abordé dans les freins pour aller sur KS, c’est tout simplement d’avoir pu jouer au jeu avant! Certes, tout le monde ne joue pas systématiquement à tout les jeux qu’ils achètent avant, mais au moins ils en parlent, ils demandent, et globalement se renseignent auprès des gens qui ont pu jouer. Je parle probablement avec le prisme de responsable d’asso ludique, mais il me semble que ce serait grandement sous-estimer l’impact qu’elles (et les autres prescripteurs) ont dans le succès d’un jeu. Or, je ne vois pas vraiment les assos se lancer dans des jeux KS.

    Et puis il y a la temporalité de l’achat: on se rend bien compte qu’à Noël par exemple, on passe tous de plus en plus notre temps à conseiller des gens pour qu’ils achètent des jeux, et ce sera surement la seule fois qu’ils feront ça dans l’année. Ca n’arrivera pas pour un jeu KS.

    Après, là je parle de mon ressentis, il y peut être des chiffres qui me contre-disent hein.

    • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
      TheGoodTheBadAndTheMeeple 19/09/2018
      Répondre

      Tu as raison, mais il y a une part du public ludique qui achète sans tester. C’ est ce marche consumériste Kickstarter. Ce marche, un territoire a part entiere ? pas exactement, mais tout de meme, le kiloplastique a un vrai publique qui n’existait pas avant.

      • Photo du profil de fouilloux
        fouilloux 19/09/2018
        Répondre

        Oui. je suis d’accord. J’ai bien aimé le côté « territoire kickstarter ». Mais quand il dit : « Splendor je le ferais pas encore sur KS », le « encore » laisse à penser qu’il y penserait, et là j’y crois moins. Après, le futur me donnera peut être tord.

  5. Photo du profil de LeRefuseur
    LeRefuseur 18/09/2018
    Répondre

    Comme d’habitude podcast passionnant (mais trop court) (si si). Fred Henry toujours aussi intéressant et entier. Je ne sais pas si il se trompe ou a raison sur KS, mais dans tous les cas il y a une vraie réflexion, une approche par les chiffres qu’on entend rarement et qui donne un éclairage auquel je suis personnellement très sensible.

    Pour ma part, après deux années de frénésie d’achat sur KS (dont au final pas mal de regrets comme évoqués par Grovast), je suis devenu beaucoup plus sélectif. Et les jeux Monolith font partie des rares que j’ai pledgé cette année (et je serais de la partie pour Claustrophobia). Donc je me retrouve bien dans cette évolution : moins de pledge, mais de plus gros montants, et une tendance a faire confiance à des gens qui ont fait leurs preuves (je considère qu’après MBP c’est le cas de Monolith).

  6. morlockbob 19/09/2018
    Répondre

    je ne me lasse pas de la photo de Fred Henry façon page centrale de Gay pied

  7. bgarz06 19/09/2018
    Répondre

    Fred Henry est toujours aussi intéressant à écouter. Il faut saluer sa franchise.

    Il croit en son modèle économique tout en avouant des erreurs de jeunesse  à la création de Monolith : il a conscience qu’à chaque nouveau jeu ça passe ou ça casse si les bakers ne suivent pas…

    En tout cas une super émission !

Laisser un commentaire