La fin est proche… (again !) The Others : Luxure

Le saviez-vous ? Le monde est au bord de l’apocalypse ! Oui, il suffit d’allumer sa télé pour s’en convaincre. Le Hell Club a invoqué les 7 Péchés Capitaux afin qu’ils répandent la destruction dans notre monde. Ha, c’était donc ça ! La ville de Haven constitue la porte d’entrée de leur invasion, mais la F.A.I.T.H. veille (Federal Authority for the Interdiction of Transdimensional Horrors)… Dans The Others un joueur va incarner un vil Pêché, et s’opposera au reste des participants.

The Others (2)

Le jeu d’Eric Lang sous bannière CMON, The Others, enfin arrivé à bon port (les livraisons des backers a eu lieu fin d’année dernière après quelques remous maritimes), et ses extensions vont suivre le pas. En début de cortège, cette boîte de Luxure, annoncée par Asmodée pour janvier-février.

 

luxure fig

 

Reconnu pour la qualité des sculptures de ses figs, The Others propose donc ici une nouvelle boîte qui apportera 8 figurines de Héros et 39 figurines de Monstres ainsi que des nouvelles dalles, des nouveaux plateaux, 70 cartes, 14 dés spéciaux (rien que ça), bref, c’est du lourd, c’est du gros, du 2 kilos 6 au bas mots, un peu comme la première boîte en fait. Du coup, le prix aussi est gros. On tourne pas loin des 100€.

Pour info, dans la boîte en boutique on trouve uniquement 2 pêchés sur les 7. Chaque pêché a son propre style de jeu. Bref : la rejouabilité est énorme pour peu qu’on en ait les moyens.

The Others 7 Sins

L’extension Luxure

Un jeu de Eric Lang
Illustré par Adrian Smith
Edité par Cool Mini Or Not
Distribué par Asmodee
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 02-2017
De 2 à 5 joueurs
A partir de 14 ans
Durée moyenne d’une partie : 90 minutes

 

1 Commentaire

  1. Thierry ‘kipik’ Trégaro 27/01/2017
    Répondre

    Mon jeu de l’année. Et le plus joué (mis à part Les cités perdues mais lui est à part) avec une grosse vingtaine de partie en même pas deux mois. Première fois que je dois me battre avec les autres joueurs pour savoir qui jouera le « méchant » (d’habitude, on sait comment ça marche : c’est ton jeu, tant pis pour toi).

    Les autres Sins, en plus d’ajouter de la variété, permettent aussi à chacun de trouver « son » style de vilain. Chacun ayant ses petites préférences.

    Du grand art. Congrats Mr Lang !

Laisser un commentaire