Bios : Megafauna 2nd édition

bios-megafauna_jeux_de_societe_Ludovox (cover)
Un jeu de Phil Eklund
Illustré par Karim Chakroun
Edité par Sierra Madre Games
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2017
De 2 à 4 joueurs
A partir de 12 ans

Thèmes : Animaux, Nature, Préhistorique
Mécanismes : Draft, Plateau modulable, Tuiles
Complexité du jeu : Amateur, Expert
Présent sur le(s) salon(s) : Essen 2017
 
Vous avez 3 tops définis dont 0 contenant ce jeu.





Bios: Mégafauna commence là où le jeu précédent Bios: Genesis s'est arrêté, avec la colonisation des terres au début du Phanérozoïque. En commençant par une plante, un mollusque, un insecte ou un squelette vertébral, vos carnivores et herbivores font une tête de pont sur l'une des plaques continentales dérivantes du Cambrien. Leur lutte pour la domination terrestre peut éventuellement impliquer une l'éveil d'une conscience linguistique. Bien que cette dernière réalisation ait élevé une certaine espèce de mammifère à la notoriété, dans votre jeu les choses peuvent se produire différemment.
 

Cette deuxième édition de Bios: Megafauna fait partie la série de jeux Bios. Elle joue se bien indépendamment mais si vous avez les deux jeux, vous pouvez laisser l'état final d'un jeu de Bios: Genesis affecter l'état de départ d'un jeu de Bios: Megafauna.

"texte éditeur"


INFOS

De 1 à 4 joueurs débutent la partie avec une unique espèce animale, soit un proto dinosaure de petite taille (figurines rouges ou vertes) soit un proto mammifère de petite taille (figurines blanches ou orange). Ces créatures sont spécifiques par leurs dentitions ; certaines ont de nombreuses dents pour mieux mastiquer les plantes, tandis que d'autres ont moins de dents et sont mieux adaptés pour manger de la viande.

Chaque joueur commence la partie avec des gènes utilisés comme monnaie pour acheter des cartes mutation et génotype. Les cartes mutation et les tuiles « héritages génétiques » indiquent via l'ADN stipulé la préférence alimentaire de votre espèce, en lui donnant des adaptations telles que de longs cous pour brouter les cimes des arbres, par exemple. Les marqueurs sur les pistes ADN survie (roadrunner) indiquent des caractéristiques, tel l’agressivité ou la rapidité, qui permettent à votre espèce de capturer ses proies ou d’échapper aux prédateurs.

Les tuiles défaussées seront déposées dans une zone sur la carte appelée "fosse" (tarpits). Ces tuiles seront distribuées comme points de victoire lors des quatre rounds de scores.

Traduction Eric Cochenet


TESTS [0] ET AVIS [0]
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%



ARTICLES [0]

IL N'Y A PAS D'ARTICLES POUR CE JEU

NEWS [1]
Bios Genesis et Bios Megafauna, le retour à Essen

Sierra Madre est un éditeur spécialisé dans les jeux à vocation dite éducative, que ça soit sur des sujets concernant la science, la préhistoire ou l’histoire. Nous avons là une façon de s’amuser

VOIR PLUS DE NEWS

MEDIAS [0]

IL N'Y A PAS DE MEDIAS POUR CE JEU

RESSOURCES [0]

Il n'y a pas encore de ressources lié à ce jeu

Vous devez être connecté pour publier une ressource
COMPTES RENDUS DE PARTIE [0]

Il n'y a pas encore de compte rendu de partie lié à ce jeu

DISCUSSIONS SUR CE JEU [1]