BanniereIHZArticleok

I Hate Zombies – le 1er jeu édité par BGG !

Vous connaissez « BGG » ? Le site internet international de référence absolu. Bhé oui, vous connaissez. Si vous ne connaissez pas c’est que vous êtes trop allergiques à l’anglais et/ou alors que vous venez de tomber dans la marmite ludique (welcom on board !).

Et bien BGG a décidé d’éditer des petits jeux, des « micro » jeux de la taille d’une boite CD avec peu de composants mais beaucoup de fun dedans. La ligne s’appelle « BGG Micros » et souhaite mettre l’accent sur des illustrations et des créateurs de talent.

Le premier de la gamme est signé Kevin Wilson (qu’on a pu trouver derrière des jeux comme Horreur à Arkham) et illustré par un certain Robb Mommaerts.  Ça s’appelle I hate zombies et c’est actuellement en fin de financement sur Kickstarter. Plus que 4 jours.  pic2088967_md

Oui mais moi j’aime pas les zombies.

Encore une fois, une horde vorace de zombies courent après les vivants pour les dévorer. Ce doit être un jour de la semaine qui se termine par ‘i’. Saletés de zombies, ils ne nous lâcheront jamais la grappe.

A moins qu’on arrive à les occuper avec un jeu simple. Comme un chifumi par exemple. M’enfin ! Siii. Vous connaissez le chifumi, vous savez peut-être juste pas que ça s’appelle comme ça. Pierre-feuille-ciseaux. Vous n’avez jamais joué à Pierre-feuille-ciseaux ? J’y joue avec ma fille de 4 ans tous les soirs, je vous assure qu’on rigole beaucoup. Et bien voilà. 

Les zombies aussi peuvent y jouer alors. Comment ça, ma fille de 4 ans a les mêmes capacités mentales qu’un zombie ? Là, vous allez vous calmer tout de suite sinon c’est vous qui allez ressembler à un zombie, j’ai des contacts moi monsieur, alors on se rassemble et on ferme sa bouche.

Bon. Un chifumi, c’est simple, super facile d’accès. Donc ils sont partis sur ce concept, les braves de BGG. Mais ils l’ont boosté bien sûr avec des capacités spéciales, et oui, sinon, ça sert à rien.

pic2088744_mdAboule le concept

Des joueurs incarneront des zombies et d’autres, les derniers survivants de l’humanité. Si vous êtes un zombie, vous allez attaquer le premier humain visible à votre gauche (façon de parler hein). Pour jouer l’attaque, vous faites un coup de chifumi. Si le zombie gagne, l’humain se prend une blessure, sinon c’est vous qui êtes blessé. Puis, c’est au prochain zombie sur votre gauche d’attaquer. Oui, les humains ne jouent pas, ils font que se défendre. C’est pour ça qu’on déteste les zombies.

Un humain qui a reçu 2 morsures se transforment en zombie (c’est bien connu). Et si vous êtes un zombie et que avez 3 blessures, vous êtes éliminé. Quand un zombie est tué, les humains peuvent choisir un joueur de leur camps qu’ils soignent d’une blessure.

Si tous les zombies sont morts, les survivants humains l’emportent, félicitations ! Vous avez survécu à une autre apocalypse. A demain.

Si tous les humains sont devenus des zombies, alors les zomb’ l’emportent, sauf le dernier humain qui a été transformé. Lui, il est le rebut de l’humanité. Il est celui qui a fait disparaitre la race humain de la terre. J’espère que vous êtes fier de vous.

Voilou, en quelques mots, le principe du jeu ! Et ça sortira normalement l’été prochain. Ça promet de belles soirées barbeuck’. Et oui car on peut y jouer de 2 à 12…

65X100mm Card Template(1)

>> Les infos en + et le sens de la vie sur la fiche du jeu

>> La possibilité de backer le projet et d’avoir le poil soyeux sur le KS

Laisser un commentaire