Gencon 2016, jour 4 (et fin)

Gencon 2016 : jour quatre. Le jetlag est passé, et c’est déjà le dernier jour ! Notons que ce jour « spécial famille » est à peine moins peuplé que le samedi, où la foule est dense (à comparer à une fourmilière). Différence notable avec les autres journées du salon : le dimanche est plus court, et ne dure que de dix à seize heures, contre dix-huit habituellement. Il va falloir être efficace.

GENCON 2016 jeu de societe (6)

On entame avec une déception de taille : L’espace presse nous semble bien vide sans sa cafetière et ses bouteilles d’eau à dispo ! Les adorables (et canadiens) responsables dudit espace tapent la discute avec nous, et nous partons vers le premier rendez-vous de la journée. Il s’agira de Seafall, mais pas avec Rob Daviau : un rendez-vous du samedi en a causé plusieurs autres en cascade et le monsieur, très demandé, n’est pas sur le stand.

Quant au jeu, ça sent bon, même si beaucoup d’éléments ne sont pas révélés, Legacy oblige. Le manager des relations publiques de Plaid Hat Games, Callin, nous a un peu éclairé sur les principes de la chose, sans trop en dire. Ainsi, les premières parties sont de simples courses aux points de victoire, mais le système évolue vite vers autre chose qui est resté top secret. Le thème de la piraterie fantasy est plutôt bien servi. Vous allez pouvoir piller des îles, mais si vous vous acharnez trop sur des habitants, ils finiront par vous en vouloir… Une seule envie : y jouer. Découvrir, explorer. L’aspect narratif semble des plus puissants, avec le raffinement d’un jeu qui se permet de faire coller ses mécanismes à son histoire…

 

On retrouve le chaleureux Isaac Vega qui nous présente Dead of Winter : the Long Night. Non content de ne pas laisser ceux qui auraient raté le phénomène Dead of Winter sur le carreau, The Long Night est une extension standalone qui rajoute trois modules au jeu de base (qui lui aussi subit quelques changements plutôt bienvenus) : des bandits qui videront les lieux que vous convoitez, des améliorations pour votre abri et enfin, Raxxon, la corporation qui sauvera l’humanité et aboutira en grand méchant de Specter Ops, autre jeu Plaid Hat (d’Emerson Matsuuchi). Cette continuité dans l’univers est ma foi fort plaisante, et crée un pont assez amusant. Raxxon est un lieu particulier, qui mettra en jeu certains des plus puissants objets, mais aussi certains des plus puissants zombies…

GENCON 2016 jeu de societe (13)

On arrive enfin à choper une overview de Tyrants of the Underdark. Cette suite éditoriale de Lords of Waterdeep emprunte son deckbuilding à Ascension, et sa stratégie à base de majorités à… disons, un mélange entre Blood Rage et Quo Vadis. De quoi présager du bon, avec un mécanisme de scoring à base de cartes assez malin. On a ramené une boite pour vous en faire un Just Played prochainement.

GENCON 2016 jeu de societe (16) tyrants of the underdark

Chez Cryptozoic, le jeu coopératif Walking Dead: No Sanctuary (KS qui a pris fin lundi dernier) ne manque pas de surprendre : bien que totalement coopératif, il force les joueurs à faire les choix qui leur semblent optimaux pour eux, au mépris de la volonté du chef de groupe ! Je pense que l’expérience ressemble bien aux dilemmes que l’on retrouve dans la BD ou dans la série, sans pour autant me séduire complètement. Et c’est bien bizarre, je ne sais pas trop pourquoi ! Il aurait fallu que je joue pour me faire une idée ! Loin de moi l’idée de vous décourager.

GENCON 2016 jeu de societe (15) walking dead no sanctuary

Après une salade et un café rapides, on est allés voir les Danois de London Dread. Un peu d’attente à la clé car les gars de Dice Tower essaient le jeu ! Asger, l’auteur, et Snorre, le directeur artistique, nous ont fait un superbe accueil avec ce titre. Non seulement la boîte est remplie de matériel, mais le contenu est bien alléchant : un jeu de coopération aux accents très narratifs, ça sent toujours bon. Mais quand en plus ça se mêle à de la programmation en temps réel, on ne peut que s’extasier ! On est bien chauds pour celui-ci. Et on a un exemplaire. Oui, ça sent le Just Played…

GENCON 2016 jeu de societe london dread(2)

 

Ryan Laukat nous présentera aussi le proto de Near and Far : de l’exploration sur des plateaux changeant au fur et à mesure des scénarios, de la gestion de groupe d’aventuriers et des choix multiples au menu. On est là confrontés à la digne suite spirituelle d’Above and Below, dont nous avons déjà parlé. La dernière boite d’Islebound du salon sous le bras, nous allons au prochain rendez-vous, pour les dernières interviews avant la fermeture des portes.

Et c’est la bande de joyeux drilles de Morning que nous retrouvons. Pour eux, Kumo Hogosha marche du tonnerre, et ils nous montrent leur proto chaud du salon (avec un KS début d’année prochaine) : Kill the Unicorns. Les américains adorent. Ce jeu de placement (et de déplacement !) vous incitera à zigouiller de l’animal féérique par palanquée, mais attention aux cochons-licornes qui vous donneront des points négatifs ! Sounds fun.

GENCON 2016 jeu de societe (5) kill the unicorn

Enfin, nous achevons la journée avec Council of Blackthorn : il s’agit d’un jeu dans lequel nous jouons un conseil du roi bien pourri à la recherche de faveurs. Entre pot-de-vin à la guilde des marchands et coup de pouce à un noble, on se hissera au firmament en se faisant des coups dans le dos. Seulement, à la fin de la partie, le roi aura envie de montrer qu’il est là, et le fera en décapitant le plus traître des joueurs. Même s’il avait le plus de points de victoire.

GENCON 2016 jeu de societe (4) council of blackthorn

Puis c’est la fin de l’événement ! Un tonnerre de vivats et d’applaudissements retentit dans la halle. Tout le monde est heureux, a vécu quatre jours de folie, et le fait savoir bien fort, même avec des voix cassées.

GENCON 2016 jeu de societe (7)

Moments notables de ce jour 4 : le hug avec Isaac Vega, la classe des Danois de London Dread, la modestie de Ryan Laukat, la frénésie des dernières minutes du salon et la joie fatiguée des applaudissements de fin. (Et Seafall. Crénon, on a hâte d’essayer Seafall.)

C’est maintenant la troisième année que Ludovox couvre la Gencon et on se rend compte de certaines tendances. En vrac : le jeu de rôle, la fig et le marchandising sont peu à peu poussés en dehors de l’exhibit hall pour laisser la part belle aux jeux de société. La présence française est d’année en année de plus en plus forte. On note qu’il n’est pas mauvais pour la com’ d’un jeu d’avoir deux centaines de boîtes à la Gencon pour une sortie réelle à Essen, histoire de faire du sold out très tôt et de créer un phénomène de rareté auprès des joueurs (coucou SeafFall et Cry Havoc). Comme toujours, le fait que l’entrée soit gratuite pour les cosplayers permet d’attirer toute une faune fun qui donne à la Gencon une couleur vraiment dingue. La folie Gencon c’est aussi imaginer tout un tas d’hôtels, de bars et de restau aux alentours du convention center, tout aux couleurs du jeu – et vous connaissez les Américains, ils voient les choses en grand.

On va maintenant tâcher de faire rentrer 25 boîtes dans nos valises. Souhaitez-nous bonne chance ! 😉

 

Shanouillette & Umberling pour Ludovox

8 Commentaires

  1. Photo du profil de atom
    atom 08/08/2016
    Répondre

    Bon voyage, reposez vous bien. Merci pour ces beaux retours.

  2. Photo du profil de liero
    liero 08/08/2016
    Répondre

    Un grand merci pour les retours ! On peut savoir quelles sont les 25 boites que vous ramenez ?

    Bon courage pour le retour

  3. Photo du profil de Umberling
    Umberling 08/08/2016
    Répondre

    Tout semble rentrer ! En vrac :

      Codenames Pictures
      Tides of madness
      Epic
      Crazy karts
      51st state master set
      Dead of winter long night
      Council of blackthorn
      Happy salmon
      You gotta be kitten me
      Dead last
      J’accuse
      Islebound
      Bloodborne
      Valley of the kings last rites
      London dread
      Unusual suspects
      Ta da
      Grimslingers
      Legendary: big trouble in little China

    Le reste, j’ai oublié !

  4. Photo du profil de liero
    liero 08/08/2016
    Répondre

    Manque un Mystic Vale et un Fantahzee 🙂

    En parlant de sorties AEG, vous avez pu voir/jouer les extensions de Smash Up et Dice City ?

    • Photo du profil de Umberling
      Umberling 08/08/2016
      Répondre

      Non, on essaie de voir les jeux standalone surtout ; les extensions touchant un peu moins de monde… 😉

       

      Merci de réparer les oublis !

  5. Photo du profil de Grovast
    Grovast 08/08/2016
    Répondre

    Merci à l’équipe et bravo pour la cover.

    J’avoue ne pas avoir pu lire les CR au jour le jour, mais je viens de ratrapper mon retard d’une traite.

    Peut être que la La Gen Con s’européanise d’année en année et concurrence de plus en plus Essen, mais il y a encore un gap de mon point de vue perso. Peu de jeux qui titillent réellement ma fibre de cubipousseur.

     

     

  6. Photo du profil de Parzifal
    Parzifal 12/08/2016
    Répondre

    Seafall est tout ce que j’aime : de l’exploration, de la gestion et du combat, que le système Legacy va pousser très loin je gage… mais où en est l’autre projet de Rob Daviau : Chronicles origins ? Il était prévu ce mois ci sur le site ?

Laisser un commentaire