SVP pensez à vous inscrire
guest

sp_LogInOut Connexion sp_Registration S'inscrire

S'inscrire | Mot-de-passe perdu ?
Recherche avancée

— Activité du forum —




— Correspond —





— Options du forum —





La longueur du mot recherché est au minimum de 3 caractères et au maximum de 84 caractères

No permission to create posts
sp_Feed Flux RSS du sujet sp_TopicIcon
Lignes de fuite : le crowdfunding


Jeu :

Ludopeole :

Tags :

sp_BlogLink Lire l'article original du blog
30/11/-0001
00:00
Photo du profil de acariatre
acariatre
Member
Members
Nombre de messages du forum : 34
Membre depuis :
12/08/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Merci pour cette analyse détaillée et personnelle du phénomène qui a phagocyté toute l’actualité ludique des dernières semaines (pas de référence à Exploding Kittens tiens ?).

 

Je suis, en revanche beaucoup plus pessimiste que toi sur la récupération de ce système de financement. La vocation première de permettre à des petits acteurs de réaliser un projet convaincant en dehors des circuits traditionnelles avec l’aide d’une audience engagée a complètement disparu. Et même si la notoriété, le respect et la sympathie de Fred Henry est à la base de l’enthousiasme de la campagne Conan, les motivations des backers une fois le projet assuré me semblent beaucoup plus égoïstes et consuméristes (priorité, rareté, exclusivité).

 

L’amateur a perdu une bataille de plus et Internet est récupéré une fois de plus par les professionnels. Encore raté.

 

 

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Sha-Man
Sha-Man
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1878
Membre depuis :
14/04/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Je me suis demandé ce que je pouvais dire d’Exploding Kittens par rapport au monde du jeu de société.

Mais en fait est-ce que ça a vraiment quelque chose à voir avec ce qu’on connait ? Je ne suis pas sur.

Il s’agit surtout d’une espèce de goodie pour les fans du site oatmeal ou d’un gros délire je sais pas trop.

Un jeu de roulette russe, donc bon niveau mécanisme on a vu mieux, juste avec des cartes sans rien de particulier niveau matériel et pour un objectif de 10000$. C’est plus que ce que demandais Massilia où il y avait une vraie boîte avec du matos dedans.

En ce qui concerne le détournement du principe, je suis d’accord sur le « dommage », mais sachant que Kickstarter est une société dont le but est de gagner de l’argent, était-ce vraiment le but de se cantonner à des petits projets amateurs ?

Ont-ils été victimes de leur succès ou le business plan s’est juste déroulé sans accroc ?

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Mevlido
Mevlido
New Member
Members
Nombre de messages du forum : 2
Membre depuis :
02/08/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Pas vraiment d’accord pour Conan. Même si une partie des backers est motivée par l’exclu, la collectionnite aïgue, Conan semble être un jeu dont le système est éprouvé grâce à de nombreux tests. Les gens ont backé car ils avaient pleins d’infos sur ce jeu et qu’ils l’ont approuvé. De plus, l’investissement financier, le développement et le risque pris pour ce jeu était énorme. La campagne a été très bien gérée. Après l’avenir nous dira s’il aura une vie boutique comme ZS1.

Ce que tu décrit, c’est finalement plus pour ZS2 et 3 qui eux surfent eux sur la vague « rentabilité » et 0 prise de risque.

Quant à FF, je suis aussi déçu que la campagne ZNA n’ait pas fonctionné mais FF voulait 800 000 $ pour une appli dont on ne savait rien ou pas grand-chose. Quand on veut un financement pour un projet, le projet doit être aux petits oignons. C’est comme quand tu montes ton entreprise et que tu vas voir ton banquier. Si tu dis : « j’ai un super truc qu’il faut que je développe et il me faut 1M$ », tu risques de te prendre une claque.

Je ne suis pas sûr que KS ait une vraie vocation a aidé les petits qui ne peuvent pas faire autrement. Vu leur mode de financement, ils ont plus intéret à des projets comme Conan. Mais les « petits » peuvent en tirer profit avec un peu de com’ et de marketing, comme dit Sha-Man.

Editeur, c’est un métier qui nécessite de « croire » en son jeu et d’y mettre tous les moyens pour le développer et le vendre.

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de eolean
eolean
Member
Members
Nombre de messages du forum : 807
Membre depuis :
01/07/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Super intéressant cet article et cette chronique également ! Moi qui aime les débats, je plussoie ! ^_^

Pour ma part, je n’ai encore jamais pledgé. Il y a plusieurs raisons à ça :

-> Je n’ai aucune patience ! J’arrive pas à me dire que je vais mettre de l’argent dans un jeu maintenant pour le voir éventuellement dans 6 mois. J’admet être un peu compulsif dans mon acte d’achat tel un gamin, je veux mon bonbon le plus vite possible. C’est con, mais pour pledgé, il faut poser ses billes à long terme.

-> Il y a beaucoup de projet sur des jeux   » démonstratif « mais un peu moins sur les euro game, or c’est plus mon domaine de prédilection.

-> Je suis encore frileux pour ce type de financement. Un peu comme on pouvait l’être avant d’acheter pour la première fois sur internet ou par correspondance (pour nos ainés ^^)

J’ai pourtant failli franchir le pas avec Steampunk Rally dernièrement. Mais au dernier moment j’ai annulé. Je me suis dit que je pouvais attendre qu’il sorte en boutique, quitte à risquer qu’il ne sorte jamais. Parfois j’ai des regrets, comme avec Euphoria où j’ai attendu le jeu plus d’un an pour le voir arriver après sa campagne de Crowfunding. Mais finalement, la version française rééditée s’est vu corriger quelques écueils du jeu de base, du coup, c’était quand même préférable au final d’attendre.

Concernant le principe en lui-même, j’en vois beaucoup de dérives qui ne me plaise pas vraiment. Le concept original consistant à se mettre à plusieurs pour permettre à un auteur de mettre en pratique son idée si elle correspondait aux attentes d’un grand nombre me semble avoir été perverti par le système des entreprises.

On se retrouve maintenant avec des grosses boites qui font des campagnes pour la publicité, pour ne pas prendre de risques, pour être « à la mode », etc… Et ces boites ou ces projets professionnels mettent sur la table des moyens qu’un auteur particulier ne sera jamais capable de faire ! Et de fait, un décalage se crée. Même Conan, avant de mettre le projet sur KS, Fred Henry disait qu’il en était déjà pour 200 000 euros de sa poche ! Alors, je reconnais qu’il est passionné et qu’il a pris tous les risques pour son bébé et donc il ne l’a pas volé. Mais comment comparer ces mastodontes du KS, ou même des boites comme Queen Games  avec le créateur qui a eu une bonne idée dans son garage ?

Je regrette l’aspect professionnel et communicatif à outrance que prend petit à petit le crowfunding. Parce que même s’il reste encore de la place pour les petits auteurs, les « gros » tire la couverture vers eux et s’attire la plus grosse part du gâteau que les backers sont capables de mettre. Bien sûr, ils n’empêchent pas les auteurs de proposer leur projet, et bien sûr personne nous empêche de miser sur les petits plutôt que sur les gros. Mais soyons honnête, l’aspect communication, marketting et professionnel des gros attire bien plus de lumière et nous amène vers eux qu’on le veuille ou non (sinon ces métiers n’existeraient pas). Et si on ne veut pas, alors il faut rentrer en résistance active, ce qui demande bien plus d’énergie et tout le monde ne le fera pas, c’est pour ça qu’ils arrivent à leur fin. Au final, l’acte de pledger avec les gros revient à une simple précommande et non plus le geste un peu punk que tu évoquais…

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Cormyr
Cormyr
Member
Members
Nombre de messages du forum : 246
Membre depuis :
28/06/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Très bel article sur un sujet qui devient désormais majeur dans le monde du jeu de société. Avant de donner très rapidement mon sentiment, une petite correction : le record jeu de société et désormais détenu par Conan (3,2M$) qui a donc détrôné Zombicide 3 😉

 

Je te rejoins sur la dérive actuelle qui consiste à voir dans ces plateformes un outil marketing et surtout un moyen de s’affranchir des risques liés à l’investissement initial. Et c’est pourquoi moi aussi je reste très très mesuré sur l’utilisation de ce type de plateforme. Le summon de cette dérive étant de mon point de vue la société Queen Games, société qui est très bien installée sur le marché, possède un catalogue de jeux conséquent, et qui désormais sort tous ses jeux via la plateforme kickstarter. Le pire c’est qu’elle ne propose même pas (ou très peu) de stretch goals intéressants. Cela lui permet juste d’éviter l’investissement initial. Aucune prise de risque, pas de trou dans la trésorerie, l’idéal pour une société qui n’en profite même pas pour faire un retour positif vers ses financeurs (aucun stretch goal) ou pour mieux rémunérer les auteurs et illustrateurs. Car je rappelle que l’éditeur, si il prend une grosse marge c’est justement, normalement, pour financer les risques. L’auteur, lui, n’a qu’un très faible pourcentage. Le système est donc complètement dévoyé de mon point de vue. Le rêve du capitalisme : se faire financer par d’autre sans les rémunérer pour en conserver tous les fruits.

 

Concernant la dérive consumériste à base d’exclusivités, elle me gêne moins. Je considère qu’on est dans l’esprit de la récompense à la prise de risque. Car l’avance de trésorerie, les plus gros risques, sont pris par les financeurs, c’est à dire nous, les pledgeurs, les clients. On aurait pu imaginer un retour sur investissement sous forme de pourcentage (certains l’avait imaginé d’ailleurs, sans succès), le retour sous forme de bonus au jeu, voir de bonus exclusif me semble assez cohérent et juste. Après que certains en jouent pour augmenter la mise initiale à base d’extensions multiples et variées ou d’autres goodies inutiles mais exclusifs, nous ne sommes pas obligés d’y souscrire et ton pledge raisonnable sur Conan le démontre bien.

 

Moi, finalement, ce que j’aimerai, c’est que les joueurs soient plus responsables et ne financent que les projets qui correspondent à cet esprit de prise de risque, de projet impossible à financer autrement, de lancement d’une idée audacieuse, d’un produit de niche. Si en plus le joueur évitait de tomber dans la course aux add-ons, le marché s’autorégulerait. Nous sommes tous collectivement responsables de la dérive que tu observes. Arrêtons de financer Queen Games, arrêtons de financer la nième campagne de Zombicide. Finançons plutôt ZNA, World of Yoho, Conan ou Time Master, ces projets, soit de jeunes sociétés démarrant, soit innovants et risqués, soit tout simplement excessivement couteux à produire avec un seul de rentabilité difficile à atteindre par les circuits classique.

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Shanouillette
Shanouillette
Administrateur
Nombre de messages du forum : 5217
Membre depuis :
14/04/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

tu dis : « Pas vraiment d’accord pour Conan. Même si une partie des backers est motivée par l’exclu, la collectionnite aïgue, Conan semble être un jeu dont le système est éprouvé grâce à de nombreux tests. Les gens ont backé car ils avaient pleins d’infos sur ce jeu et qu’ils l’ont approuvé. De plus, l’investissement financier, le développement et le risque pris pour ce jeu était énorme. La campagne a été très bien gérée. Après l’avenir nous dira s’il aura une vie boutique comme ZS1. »

heu c’est bizarre que tu ne sois pas d’accord, c’est exactement ce qu’il dit non ?  (extraits : « …cela laisse présager du bon et, surtout, le jeu a été montré. Il a été testé en public. » ; « Le système de jeu me parait très bon, l’univers développé est superbe dans son aspect graphique comme dans le soin qui a été apporté à le retranscrire dans le gameplay. » ; « Une communication en amont et pendant la campagne très efficace, des stretch goals très réalistes et des pledges clairs »…)

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Djinn42
Djinn42
Member
Members
Nombre de messages du forum : 305
Membre depuis :
11/11/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Barbarian pledge pour Conan de mon côté. La boîte de base sans add-on ni trucs exclusifs. Je suis très terre-à-terre et pas assez fan pour débourser autant. Si le jeu m’emballe vraiment j’irai très certainement compléter ça par des extensions, il semble qu’on aura beaucoup de suivi sur ce jeu et déjà pas mal d’extensions ont été présentées.

Ce qui est intéressant dans l’exemple de Conan c’est que des gens comme moi sont une minorité. Le pledge moyen pour la campagne est de 207,49 $ (soit plus de 180 €). Pour un total de 3 327 757 $ pour 16 038 backers. On constate donc que les 1369 radins comme moi (90 € tout de même avec frais de port*) représentent 8,5 % des backers. Ils ont peut-être pris pour certain d’autres éléments ceci dit. Pourtant le contenu correspondant à la boîte de base est énorme vu les stretch goals atteints. Pourquoi alors autant de personnes ont payé 200 $ ou plus** ?

Je m’explique cet énorme succès par plusieurs choses :

la personnalité de Fred Henry et son franc parler. Il a présenté son jeu dans tous les salons qu’il a pu, pas spécialement pour en faire la promo. On l’a vu au salon de St Vincent de Boisset (vous ne connaissez pas,c ‘est normal) et il a présenté son jeu à trois ou quatre groupes de joueurs. Une infime partie des visiteurs du salon. Le but étant plus de voir les réactions des joueurs qu’en faire une promo agressive. Pas de mégaphone ou d’affiche. Pourtant les visuels manquaient pas. Le prototype était vraiment un prototype en contreplaqué, le sort de bouclier magique de la sorcière du groupe un verre en plastique retourné sur la figurine. Encore qu’il y avait même pas de figurine à proprement parler il me semble.
l’équipe autour de lui. Il s’est entouré d’une équipe dynamique, de contacts connus du ludo-public. Les frères Bombyx, des scénaristes de renom, des graphistes réputés et talentueux, des sculpteurs aux doigts agiles, d’un expert en Conan pour approuvé (ou pas) les éléments narratifs du jeu, etc. Même le circuit de distribution a été évoqué avec Asmodée, Philibert.
La communication. En amont, pendant et encore après. D’abord les essais dans les salons, petits et grands. Mais pour les grands il y avait une couverture médiatique.De nombreuses vidéos, interviews, previews, avis de testeurs. On a pu voir le lancement des 5 premières minutes sur Tric Trac avec les 80 000 $ atteints en 5 min et demie. Pendant la campagne on pouvait les suivre sur internet très régulièrement. La page Kickstarter était mise à jour très rapidement pour chaque Stretch Goal atteint. Sur Facebook l’équipe Monolith et Bombyx répondait à tout ou au moins « aimais » tout ce qui se disait. Sur le forum Tric Trac c’était la folie avec la participation de tous les protagonistes (Erwan ,Fred, Patrice Louinet et le pseudo Monolith qui représente leur boîte d’édition montée pour le projet***).
Les stretch goals. La gestion des stretch goals avec une vraie écoute de la communauté mais aussi des choix propres et très bien sentis. Pas mal de variété. Beaucoup de figurines mais aussi pas mal d’autres éléments de jeu. Ma boîte de base a plus que doublé de volume avec tout ce que la campagne a permit de débloquer. D’ailleurs, un des stretch goals consiste en une boîte de rangement pour tout ça.
L’esprit communautaire. Les backers ont été très entendus et Fred et d’autres participaient très volontiers aux discussions quotidiennement. Equipe de jour et équipes de nuits se sont relayées pour poursuivre le fil des discussions.

J’ai adoré cette campagne, la fin était vraiment prenante. L’esprit qui a régné entre joueurs et l’équipe Monolith était extraordinaire. Le jeu a crevé le plafond prévu, mais n’a pas échappé aux concepteurs qui ont su réagir à l’engouement qui a dépassé leurs attentes. On a même vu Fred Henry sur le plateau de BFM expliquer son projet au moment des 1,5 M $. Ce financement fera date je pense.

——————————-

(*) Une petite blaguounette sur les frais de port qui ont été l’occasion de voir que c’était pas si pro que ça niveau communication. Ce qui est justement intéressant c’est qu’ils ont fait preuve de beaucoup de simplicité et de bonne volonté. Contrairement à une communication carrée et froide, ici il y a eu cafouillage puis rattrapage. C’est étrangement porteur de confiance, contrairement à quelque chose de trop aseptisé et cadré. Il y a toute une liste des « scandales » qui ont rythmé la campagne KS : le late pledger gate, le shipping gate, le Rules-Gate, etc. L’aspect communautaire a joué à plein.

(**) Le all-in, c’est à dire l’ensemble de l’offre, approche ou dépasse les 500 $ si je me souvient bien.

(***) D’après des informations obtenues lors d’une interview de Fred et dont j’ai eu la confirmation par Erwan vers la fin de la campagne, la société Monolith a été pensée pour un premier projet de jeu. Mais ce jeu a été reporté et c’est Conan qui a été le premier projet à voir le jour. Il existe donc un second projet dans leurs cartons, et celui-ci sera aussi porté par une campagne Kickstarter.

-------d(oO)b-------
30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Jobe314
Jobe314
Member
Members
Nombre de messages du forum : 44
Membre depuis :
18/07/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Pour « Exploding kittens », je pense qu’il est important de signaler qu’il s’agit d’un jeu assez « classique » mais qui a bénéficié d’un tapage médiatique énorme en passant à une heure de grande écoute dans un journal national aux US.

Tout ça parce que le journaliste a trouvé ça marrant des chats qui explosent, il a fait explosé le KS de la Team qui voulait faire 1000 copies de leur jeu à la base et qui en sont à + de 150 000 aujourd’hui… Le rêve américain.

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Jobe314
Jobe314
Member
Members
Nombre de messages du forum : 44
Membre depuis :
18/07/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Je me suis également posé la question car 90€ ce n’est pas rien pour un jeu! Bien plus cher qu’un Zombicide ou un Descent pour comparer dans la même gamme de jeu. Mais avec les SG, on arrive à beaucoup de matériel et finalement un prix attractif, mais je ne me voie pas acheter la boite de base « barbarian » sans tous les SG en boutique à 90€ environ.

D’où une de mes questions, Que deviennent les boutiques dans tout ça?

Je dénonce également comme certains le rapport qu’à Queen Games avec KS; mais aussi celui de Cool Mini or not avec tous ces jeux à figurines qui font des grosses levées de fond à chaque KS. Pourquoi ne pas avoir juste un site de précommande avec des bonus équivalent aux SG? Ils n’ont plus besoin de KS pour avoir des fonds, et ils ont la notoriété suffisante pour ne plus passer par cette plateforme qui prend une com au passage non? L’intérêt devient juste la visibilité?!

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de fouilloux
fouilloux
Membre
Members
Nombre de messages du forum : 1096
Membre depuis :
26/11/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

J’avoue n’avoir jamais pledger (je suis fainéant et ne suis pas les campagnes, et j’aime bien en plus savoir ce que j’achète), mais si cela m’intéressait au début, je suis maintenant largement rebuté par ce mode de financement. Justement parce que je sais que je ne prendrais pas le temps d’aller voir quels sont les petits projets qui pourraient m’intéresser. Queen Games est définitivement l’exemple à ne pas suivre. Concernant la prise en compte des auteurs, dans une interview de proxi-jeux, Bruno Cathalla parle aussi de cet aspect là: certes, Sha-man le montre bien, faire une bonne campagne kickstarter c’est un vrai métier et cela ne s’improvise pas. mais le risque financier n’est vraiment plus le même malgré tout.

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Djinn42
Djinn42
Member
Members
Nombre de messages du forum : 305
Membre depuis :
11/11/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Acariatre, effectivement. Fred Henry et sa sympathie ne sont pas seuls à l’origine des 200 $ moyens versés par près de 15 000 personnes dans le monde. Il semble que le jeu soit aussi bon. Je ne comprend pas non plus l’égoïsme et le consumérisme dont tu parles. C’est pas du bénévolat, c’est certain. Le fait que ce soit du crowfunding se traduit logiquement par les avantages dont tu parles.

-------d(oO)b-------
30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Sha-Man
Sha-Man
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1878
Membre depuis :
14/04/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Et oui c’est sur que quand on pledge, faut être patient derrière.

Des gens m’ont demandé sur twiteer ce matin « Et toi tu vas les peindre tes figurines de Conan ? ».

Euh bah franchement, si je commence à y penser maintenant, j’ai largement le temps d’oublier tout ce que je prévois de faire avec le temps que ça arrive 😉

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Sha-Man
Sha-Man
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1878
Membre depuis :
14/04/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

J’avais entendu beaucoup de choses au sujet de Queen Games et j’avais prévu un paragraphe à ce sujet initialement aux côtés de Massilia / ZNA / Conan, mais je n’avais pas assez d’éléments factuels sur leur chiffre d’affaire, sur les résultats de leurs jeux.

Mais il est vrai qu’il y a eu le scandale de jeux déjà prêts dans les entrepôts au lancement de campagnes, de jeux moyennement finis…etc.

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Sha-Man
Sha-Man
Administrateur
Nombre de messages du forum : 1878
Membre depuis :
14/04/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Zombicide / Descent v2 c’est quand même dans les 70-80€, la différence n’est pas énorme.

Dans les gammes edge tu as quantité de jeux à 85€ (Rivet wars / arcadia quest) et je te parle de prix boutiques en dur, parce que bien sur ça va descendre sur internet.

Perso, je connais pas le prix final que Conan aura en boutique, mais il est clair que pendant un KS, s’ils ont bien maitrisé (et je pense que c’est le cas) le contenu vs prix, il y a une estimation des couts supplémentaires des SGs qui se débloqueront + de la commission de la plateforme KS + des couts inhérents à la campagne (com / pub…etc)  réduits de l’élimination des intermédiaires des circuits de la distribution classique.

Ne pas oublier que les boutiques ont une marge de 40-50% sur les jeux qu’ils vendent, ce qui veut dire que l’éditeur a quand même une certaine latitude pour gonfler le matos.

Après je ne connais pas exactement les coûts de distributeur dans le cas d’un KS, est-ce l’éditeur qui se débrouille ou y a-t-il un distributeur derrière ?

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Djinn42
Djinn42
Member
Members
Nombre de messages du forum : 305
Membre depuis :
11/11/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

J’ai lu un article à propos d’un concepteur de jeu vidéo qui expliquait que sa campagne KS visait à montrer à un investisseur hésitant l’engouement de la communauté. Le financement KS seul ne suffisait pas, mais permettait d’embrayer avec de l’investissement plus classique auprès d’investisseurs pas très éclairés sur le potentiel du jeu.

 

Pour revenir à Conan, je ne suis pas grand amateur de figurines mais à priori les 90 € de la boite qui sera en vente vaut son pesant de figurines. Elles seront à priori de qualité, par des sculpteur reconnus. Le jeu arrive en boutique avec pas mal d’extensions et des scénarios communautaires. Les boutiques n’auraient pas vu arriver Conan sans Kickstater. Maintenant que le financement est réussit elles vont voir arriver beaucoup de boîtes et Fred Henry semble avoir envie d’assurer un suivi régulier. Je pense donc qu’elles sont très heureuses de la tournure qu’ont pris les choses. Monolith va s’appuyer justement sur les boutiques pour la suite, le financement ne visait pas à couper les joueurs de leurs boutiques. Sans KS la boite était pas à 90 € mais 1,5 fois plus cher ou quelque chose comme ça.

-------d(oO)b-------
30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Fred la loutre
Fred la loutre
Member
Members
Nombre de messages du forum : 131
Membre depuis :
28/07/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Pour ma part je ne pledge jamais.

Je pars du constat que si le jeu est bon, il sera traduit et distribué en france par un editeur. Donc je n’ai aucun probleme a attendfe que le jeu soit traduit.

Sans compter le fait que je n’achete jamais un jeu sans l’essayer. Des regles et des avis donnent un appercu, mais le ressentit du jeu est tout autre

https://www.facebook.com/groups/Fredlaloutre/

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
TheGoodTheBadAndTheMeeple
Membre
Members
Nombre de messages du forum : 1457
Membre depuis :
05/07/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Le cas Conan peut selon moi se résumer en deux mots : passion et professionalisme. Alliés à la perfection durant la campagne. Attendons quand même de voir évoluer le bébé, mais a ce moment, la confiance règne. Moi pledge King + campagne, j’ai réussi à ne pas craquer plus.

Massilia c’est le cas arnaque qui joue sur le foncitonnement risqué de KS

Zombicide a commencé avec la passion et ne subsiste maintenant que le profesisonalisme.

Trad Alien Frontier = passion sans profesisonalisme

Voyez Rattlebone, 6M pour quoi ? des figurines, des figurines encore des figs !

 

En général, KS ne donne pas la parole aux créateurs. Comme toujours quand on vend des choses, l’essentiel demeure la communication.

Ya pas vraiment de démon, ni de nouveau métier derrière tout cela selon moi. Juste un nouveau moyen de capter l’attention et l’argent des clients.

 

Perso, je pense que des perles peuvent sortir en cachette maintenant via KS. Nous avons les moyens de les trouver, et de les porter. A un prix fort d’un très gros boulot d’investigation.

C’est ce qu’on voit fleurir dans le webludique genre la chronique KS hebdomadaire de Tom Vasel (the dicetower).

 

Decouvertes du moment 27th passenger > pas un KS 🙂

Paper Back > un petit KS

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de acariatre
acariatre
Member
Members
Nombre de messages du forum : 34
Membre depuis :
12/08/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Je ne reproche pas à Kickstarter de faire son beurre, à Frédéric Henry de vendre son jeu et aux amateurs de l’acheter. En revanche, je regrette fortement que ce qui aurait pu être un système de « financement participatif » ait été aussi vite récupéré pour devenir de la campagne de communication 100% contrôlée pour de la précommande avec exclusivités. En fait de « participatif », on observe surtout un engouement collectif pour une vente « privée ».

Du coup, des initiatives qui lorgnent du côté du soutien avec prise de risque ou du don pur et simple sont éclipsées par la prédominance de Kicktarter et des ses énormes campagnes menées par et pour des professionnels.

Et ça me fait râler (faut parfois que je mérite mon pseudo).

Par ailleurs, le fait que le jeu soit bon reste à prouver pour beaucoup d’acheteurs qui ne l’ont encore jamais eu entre les mains. On touche à d’autres facteurs d’achat ici.

30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Djinn42
Djinn42
Member
Members
Nombre de messages du forum : 305
Membre depuis :
11/11/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Un peu comme « la barbichette ». J’ai attendu une traduction et de tester moi-même avant de me lancer. Je regrette pas d’avoir attendu.

-------d(oO)b-------
30/11/-0001
00:00
Photo du profil de Paul
Paul
Member
Members
Nombre de messages du forum : 22
Membre depuis :
13/07/2014
sp_UserOfflineSmall Hors ligne

Très bonne idée cette chronique: débat intelligent, véritable façon de penser, va-t-elle permettre enfin de « désasceptiser » le paysage ludique français ?

 

Le chaos est le nom donné à la défaite par le stratège face au tacticien. Plato. jeuxsurseine.com
No permission to create posts
Fuseau horaire du forum :Europe/Paris

Nb max. d'utilisateurs en ligne : 345

Actuellement en ligne :
7 Invité(s)

Consultent cette page actuellement :
1 Invité(s)

Auteurs les plus actifs :

TheGoodTheBadAndTheMeeple: 1457

atom: 1391

fouilloux: 1096

Umberling: 1026

eolean: 807

Grovast: 705

Zuton: 452

TSR: 434

morlockbob: 430

tartopom: 346

Statistiques des membres :

Invités : 66

Membres : 4275

Modérateurs : 1

Administrateurs : 5

Statistiques du forum :

Groupes : 4

Forums : 13

Sujets : 6509

Messages :19948

Nouveaux membres :

cesarion, kelber31, madeleinemad, ROSIN Pascal, adrien, totof36, nicodu90, patphiphi, sckln, vinkob

Modérateurs : Fredovox: 342

Administrateurs : Shanouillette: 5217, Sha-Man: 1878, jim: 161, shahindoh: 6, FX: 99