Finalement, Dungeons & Dragons sera traduit par Gale Force Nine

La nouvelle courait dans les alcôves, mais elle vient de tomber officiellement, Gale Force Nine (GF9) va finalement gérer les localisations à l’étranger de Dungeons & Dragons 5 (DD5), en France, c’est BlackBookEditions qui va s’en charger (ainsi que de la distribution). L’Allemagne, l’Italie, le Japon, l’Espagne, la Pologne et le Portugal sont également concernés par cette première vague de localisation. 

Il se trouve que DD5 est l’un des plus gros carton de Wizards, et GF9 est justement spécialisé dans les licences (et les accessoires de jeux aussi mais ça nous intéresse pas vraiment tout de suite), d’ailleurs ils se sont aussi attaqués à Tyrants of the underdark, l’excellent jeu de deckbuilding qui se situe dans l’outreterre d’ADD.

 

Donjons et Dragons

 

« Notre démarche pour cette édition a été différente dès le début » explique Wizards qui revient sur leur phase de playtest, leur publication de contenu ciblé, et enfin par la publication de la Open Game Licence, ce qui avait permis à deux projets de traduction de voir le jour – cf notre article. BlackBookEditions faisait partie des deux projets à l’époque, il se trouve qu’ils ont été contacté par Gale Forth Nine juste après la fin de leur « précommande participative » de Héros & Dragons, sorte de ADD5-Like. Qui va concurrencer un peu inutilement DD5 maintenant. Mais bon. 

Il était aussi important pour Wizards de « soutenir la communauté en ligne et de partager le contenu créé dans la DM Guild » [NDLR : elle permet à chacun de publier du matériel home made sur le site dédié DM Guild.] « C’est en raison de nos changements philosophiques que notre approche des traductions a également été différente. Nous avons décidé que le simple fait d’obtenir les livres dans les langues locales n’était pas suffisant. Nous voulions également veiller à ce que la qualité, la cohérence, les soins et le soutien communautaire qui ont rendu la cinquième édition si populaire en anglais existe également pour les autres langues. Nous travaillons en étroite collaboration avec GF9 depuis le lancement de l’édition, nous savons donc qu’ils comprennent notre engagement envers la qualité et la cohérence. »

Voilà qui laisse présager de bonnes choses, non ? Nous vous parlions tout à l’heure de l’appli companion pour cette 5e édition, et bien voilà chers amis, peut-être que cette app sera aussi traduite en VF un jour… Que de bonheur. 

DnD_StarterBox

Pour en savoir plus sur le Manuel du Joueur de cette 5e édition, voici notre review avec la partie I qui présente les races, les classes, les personnalité, les historiques, les options et le multiclassage et une partie II qui s’intéresse aux combats, à l’aventure, et la magie – le tout écrit par Orlanth.

Il nous écrivait alors : « J’apprécie énormément cette nouvelle version. Loin d’être une simple mise à jour, elle a su revenir aux fondamentaux, tout en se débarrassant d’un grand nombre de lourdeurs accumulées au fil des versions. Tout n’est pas encore parfait (la magie pourrait être encore plus simple, les classes de personnages pourraient utiliser une mécanique plus unifiée) mais l’effort est impressionnant. Les auteurs ont su écouter les nombreux retours de la communauté, les digérer et les intégrer d’une manière très élégante. »

Boite-ouverteok

Enfin, pour tout savoir sur le kit d’initiation alors cliquez plutôt par ici. Ce Starter Set permet un début facilité pour les rôlistes qui ne connaissent pas D&D. 

En France, c’est donc BlackBookEditions (BBE) qui gérera la distribution. En effet « Malins, les dirigeants de chez GF9 ont contacté directement tous les éditeurs qui possédaient la licence Pathfinder à l’étranger pour leur proposer la traduction et la distribution de D&D. » explique BBE sur leur site. La précommande est déjà ouverte – comptez environ 50€ pour le Manuel des joueurs à titre d’exemple, suivront bientôt le Guide du Maître, l’écran du MJ, et le Manuel des monstres en mai ou juin. Ils proposeront les trois livres de base le kit d’initiation avant l’été, et les cartes de sorts, écrans et aventures, au fil de leurs sorties. « BBE est en discussion avec ses partenaires pour organiser une distribution la plus large possible dans les points de ventes. »

À l’aventure compagnons ! 

 

 

4 Commentaires

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 22/03/2017
    Répondre

    Il était temps…

  2. Photo du profil de Antyova
    Antyova 22/03/2017
    Répondre

    Cool ! Du coup, je ne regrette pas d’avoir passé mon tour sur les deux campagnes participatives de Dragon et HetD. Et dieu sait que ça a été dur de résister… Très dur…

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 22/03/2017
      Répondre

      Idem. C’est un soulagement.

      • Photo du profil de Antyova
        Antyova 22/03/2017
        Répondre

        Je crois que le plus dur, c’est pour les gens qui ont participé à Héros et Dragons de BBE. Autant certains le prennent avec philosophie, voire joie : cool ça va faire deux fois plus de matériel et de scénarios à disposition (un peu comme avec Pathfinder vis-à-vis de DetD), autant je comprends beaucoup ceux qui s’inquiètent de l’avenir de Héros et Dragons.
        Parce que si j’ai bien compris, BBE s’est engagé à faire un très gros suivi de tout ce qui se fait en Amérique, et même si les équipes sont différentes (je n’en sais rien), ils risquent de faire souvent passer DetD au premier plan.

        Je ne vois pas d’un très bon oeil le fait que BBE ait gagné cette licence. Certes ils sont « gros » et habitués des jeux de rôles (c’est peu de le dire), mais je suis très mitigée quant à leur relation client (certains modérateurs sont un peu limites sur les forums, les pré-commandes ont des dates qui fluctuent jusqu’à l’année de retard alors que l’argent est prélevé immédiatement) et avec TOUS les financements participatifs qu’ils ont sur le feu, et toutes les licences qu’ils couvrent déjà… et bien j’ai peur qu’ils n’aient les yeux plus gros que le ventre depuis quelques temps. Qui vivra verra ^^

Laisser un commentaire