Festival Montréal Joue – Le jeu au cœur de la ville

Le jeu au cœur de la ville

Bienvenue à Montréal, ville de jeu par excellence ! Ici, chaque bibliothèque de quartier propose des jeux de société avec souvent même une salle dédiée… N’est-ce pas fabuleux ? Le jeu de société reconnu comme activité culturelle au même titre que le jeu vidéo, la musique et surtout, le livre.

mtlJouetlm

Depuis 6 ans déjà, la ville organise un salon ludique hors norme pendant deux semaines. Toute la cité vibre au rythme du jeu avec plus de 300 activités ludiques offertes au public à travers toute la ville (la plupart du temps gratuites avec sa carte de bibliothèque).

Que dire si ce n’est applaudir cet exploit qui n’a que peu d’équivalent en France..? Songez donc au festival de Parthenay, transposez cela dans une ville de plusieurs millions d’habitants et vous aurez une petite idée de l’ampleur de ce festival !

Aux côtés de la municipalité, toute la sphère ludique participe à cet évènement. Que ce soient…

  • Ubisoft, Eidos ou EA les mastodontes du jeu vidéo
  • Le Randolph, le valet de cœur, la Recréation, des cafés ludiques
  • Les associations de joueurs organisant des tournois
  • L’université UQAM où se tenaient certains évènements
  • Les éditeurs de jeux de société locaux tels que le Scorpion Masque, ILO307 ou FoxMind…

 

mtlPart

 

Même des collectifs d’artistes proposent des installations de street art ludiques dans la ville… (Il faut dire que Montréal est une ville bourrée de street artistes de grande qualité). 

 

Montréal Joue

Quand Montréal Joue, il n’y a aucun domaine ludique laissé de côté. Des jeux vidéos (un des fers de lance de la cité) au jeu de rôle grandeur nature, en passant par nos bien aimés jeux de société, tous les domaines ludiques y passent.

Plusieurs événements majeurs rythmaient les deux semaines à commencer par…

  • Le jeu vidéo de Montréal, une journée de jeux vidéos à l’université UQAM
  • Des qualifications pour le tournoi mondial de Catane
  • La nuit des zombies, un activité ludique coopérative dans une bibliothèque, à l’heure où la viande est fraîche !
  • La nuit blanche, une nuit de festivités, pas uniquement ludiques, où les métros roulaient sans interruptions. Avec une nuit blanche du jeu vidéo et de société notamment.
  • Des ateliers de conception ludiques jeu vidéo ou de société.
  • Enfin, le salon Jeu de société de Montréal, 4 jours de jeu ! Je vous en reparle plus bas.

 

Le ludique à côté de chez soi…

Chaque bibliothèque vivait au rythme du jeu et organisait ses propres activités telles que des livres contés à la sauce ludique, des soirées jeux familiaux, et même une première avec une colonie de vacances ludique pour les ados. Passer sa semaine de relâche (« vacances » pour les français ^^) à jouer, le tout gratuitement… je vous avoue que ça donne envie !

Tout ça autour de plus de 300 activités ludiques à travers la ville… de quoi donner le vertige !

J’ai personnellement participé à un tournoi de grands jeux de société (Terraforming Mars, Great Western Trail et Concordia, bon choix n’est-ce pas ?) mais surtout au salon du jeu de société Montréal dont je vais vous parler maintenant plus en détails.

 

Salon Jeu de société de Montréal

Dans le cadre du complexe culturel et sportif (ancien site olympique accueillant maintenant un immense parc, le biodôme, un insectarium…), ce salon prenait place à l’intérieur d’un stade pendant quatre jours. Un lieu unique et privilégié qui associait une belle dimension à une acoustique agréable (surtout quand on connait Cannes ou Essen).

L’entrée était gratuite les matins en présentant sa carte de bibliothèque.
En arrivant l’après-midi, il fallait s’acquitter de 7$ (4€). Un concept intéressant pour motiver le monde à rester toute la journée !

 

bandeau

Les jeux vedettes

Voila le concept : 26 titres ont été sélectionnés pour leurs qualités et ces jeux reçoivent un traitement particulier lors du salon. Ils sont tous testables sur une table dédiée, ou empruntables en jeu libre, explications incluses grâce aux animateurs. Ils sont aussi tous disponibles à l’achat. Un focus appréciable qui permet de gérer l’évènement en donnant au public une expérience cohérente sur un nombre de titres limité.
De Klask le jeu d’adresse à Magic Maze en passant par Codenames duo, kingdomino ou le dernier Scorpion Masque Decrypto, la liste était belle et longue…

ved

 

Hall des exposants

Ce premier petit espace contenait une table pour chacun des jeux vedettes avec bon nombre d’animateurs.
Un endroit calme et idéal pour tester cette sélection.

screen

Un écran géant pour la promotion, tous les outils à disposition sont utilisés !

 

 

 

Au fond de la salle s’était installé un Escape Game, Eskapaz qui pressentait 2 petits espaces pour les amateurs d’énigmes.

Encore une fois, une expérience gratuite ouverte à tous en réservant son créneau… De nombreux groupes d’aficionados ou de curieux s’y sont succédés durant les 4 jours.

eska

 

Salle Catane

Au fond du salon se tenait une salle dédiée à Catane où se côtoyaient toutes les versions du titre – à noter la dernière en date, la version du Trône de Fer qui s’avère avoir une très bonne presse. La preuve, il y avait du monde sur chaque table !

catan

 

Terrain de jeu libre

Mais le gros du salon se déroulait dans le stade Pierre Charbonneau, et je pense qu’une photo sera plus parlante qu’un long discours…

full

Dans cet immense espace, se trouvait principalement un grande aire de jeu libre avec plusieurs dizaines de tables ouvertes au public.

Ainsi, un grand stand de prêt de jeux mettait plus de 300 boîtes à disposition des joueurs.

Certes les jeux vedettes étaient de la partie, mais le pub ludique Randolph, co-organisateur de l’événement, avait aussi amené de très nombreux titres disponibles à l’empreint. Dans cette section, plus dédiée aux joueurs habitués, il y avait du beau jeu comme on l’aime. De Bloodrage à Isle of skye, en passant par de nombreuses nouveautés telles que Whistle Stop, Viral ou bien entendu Decrypto, tout le monde avait de quoi s’amuser.

 

 

Dans cet immense espace se trouvait aussi de quoi se restaurer, ainsi qu’une boutique qui vendait les jeux phares mais aussi les grands succès québécois comme Osti d’jeu ou Jokes de papa (ce dernier sera d’ailleurs bientôt localise en France par Gigamic).

osti

Bien sûr, les plus jeunes n’étaient pas en reste avec deux zones pour les 0-5 ans où une animatrice s’occupait d’eux, laissant les parents jouer juste à côté dans l’espace jeux surdimensionnés. 
Dans cette section, le classique passe trappe côtoyait Quarto, Dr Eureka, pentamino et Junk Art geant.

Côté événements, je n’ai pas pu assister à la présentation spéciale FFG qui mettait à disposition en avant première deux tables de Star Wars Légion. Nul doute que les aficionados se sont jetés dessus !

Il y eu aussi quelques tournois dont celui de Jungle Speed qui symbolisait l’ouverture du salon et faisait s’affronter le public aux élus locaux, venus pour l’occasion. Le maire de l’arrondissement, un joueur averti, était de la partie (et très heureux de l’être d’ailleurs) ainsi que les organisateurs de la municipalité et du Randolph Pub Ludique. Les collègues de Es-tu Games, l’auteur de Decrypto Thomas Dagenais-Lespérance, et l’éditeur local Foxmind étaient aussi présents en cette occasion. Chaque personnalité s’est glissée à l’une des tables et le tournoi a commencé après un petit discours d’ouverture.

Après une finale accrochée, la championne du salon a remporté un trophée ludique sculpté pour l’occasion et digne d’un cocktail d’Or. Matthieu d’Epenoux en serait fier. Jugez donc !

j2

De gauche à droite, un organisateur du Randolph, la représentante de la mairie, le maire de l’arrondissement, encore un orga du Randolph et l’organisatrice de Montréal Joue

Tout ça sans oublier une petite zone proto sponsorisée par le prix des trois Lys

 

Enfin, un Pandémie géant permettait à chacun de sauver le monde physiquement soi-même !

pandemie

 

Un festival qui porte bien son nom

Voilà un festival résolument tourné vers les Montréalais mais dont toutes les municipalités pourraient  s’inspirer !

Deux semaines de festivités ludiques pour tous, quel que soit l’âge, les goûts, les portefeuilles (entre gratuité et prix modique), Montréal Joue s’avère un fort bel événement qui ne peut que faire connaître le hobby à grande allure.

L’effort conjoint de la municipalité et des acteurs du secteur donne forme à une richesse ludique sans pareille qui offre à chacun une bonne raison d’approcher ce monde joueur et convivial.

Les organisateurs de Montréal Joue énoncent que « ce festival d’initiation au jeu cherche à rassembler les citoyens et à faire rayonner l’impact du jeu dans la culture. » Pari réussi sans aucun doute ! 

 

mtljoue

 

Rendez-vous l’année prochaine du 15/02/2019 au 15/03/2019 (dates à confirmer). 

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

 

3 Commentaires

  1. bgarz06 10/04/2018
    Répondre

    C’est la classe ce festival !!!

    Et pour le tournoi de gros jeux tu as du te régaler Fab’  ^^

    • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
      TheGoodTheBadAndTheMeeple 10/04/2018
      Répondre

      C’est la culture ludique dans ce qu’elle offre de meilleur.

      Oui, on a gagné le tournoi 😛 Les jeunes joueurs ne savent pas bien jouer à Concordia !

  2. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 11/04/2018
    Répondre

    ça fait rêver…

Laisser un commentaire