Ethnos, le nouveau Paolo Mori chez CMON

C‘est en avril prochain que les boutiques anglophones se verront ragaillardies par un nouvel arrivant med-fan au charme désuet nommé Ethnos. Exit les figurines esthétiques à la Blood Rage, ici on jouera avec des cartes à gros bords et des bons vieux jetons. Qu’à cela ne tienne, l’auteur, Paolo Mori (Augustus, Libertalia, Dogs of war, Unusual suspects…), a plus d’un tour dans sa musette ludique, et nous serions bien mal inspirés de juger le ramage sur le seul plumage. 

L’objectif sera ici d’agréer des majorités territoriales mais non pas en se bourre-pifant la binette, mais en influençant les diverses peuplades du continent, pour jouer avec les bons alliés au bon moment. Petit goût Smallworldien

Il y a douze tribus différentes dans le jeu, tels que les Halfelins (oui ce sont les Hobbits qui n’ont pas la licence du Seigneur), les Géants, les Minotaures ou les Merfolk (genre de sirène pas contente), et chacune a des pouvoirs différents quand vous les activerez. Tout ce beau monde arrive en 6 couleurs qui correspondent aux six régions des terres d’Ethnos. Avant de vous lancez en jeu, vous placerez trois jetons de gloire dans chaque région du plateau, en les arrangeant de bas en haut (les valeurs les plus faibles en haut).

ethnos-jeu

Pour une partie, vous n’utiliserez que six des tribus sus-mentionnées (5 pour une partie à 2/3 joueurs) : vous mélangerez toutes les cartes des tribus choisies ensemble pour constituer le deck (= pioche de cartes) de cette partie, ce qui permet de renouveler un peu les configurations.

Recruter ou jouer des alliés, that’s the question !

Sur un tour, vous pourrez soit :

  • Prendre une carte « allié » depuis le deck ou depuis la rangée de cartes visibles (4 à 12 selon le nombre de participants), et l’ajouter à votre main,
  • Soit jouer un groupe de cartes présentant la même tribu ou la même couleur. Si vous choisissez de jouer des cartes, vous défausserez toutes celles que vous ne jouez pas – ce qui vous empêche d’accumuler des cartes !
    La carte la plus forte que vous jouez indiquera où vous placerez votre jeton d’influence sur le plateau, et quelle capacité spéciale vous activerez (ex : posez un jeton à votre couleur sur n’importe quel royaume du plateau).

2ethnos jeu

À la fin de l’âge, vous marquerez des points pour les zones que vous contrôlerez (système de majorité) et prendrez le jeton le moins fort, celui du haut de la pile. Vous ferez de même au 2e et 3e âge, mais les jetons seront de plus en plus intéressants.

À la fin du troisième âge, le joueur qui a le plus de points est bien évidemment désigné gagnant. Comptez maximum une heure la partie, pouvant rassembler jusqu’à 6 joueurs. 

up-john-howe-ludovox-jeu-de-societe

Aux pinceaux, on retrouve la patte de John Howe, rien que ça, le fameux illustrateur tolkienien, célèbre pour sa colossale production d’images au  « réalisme fantastique » dédiées à l’oeuvre de Tolkien, et pour sa direction artistique sur les trilogies cinématographiques de Peter Jackson (Le Seigneur des Anneaux, et Le Hobbit pour lesquels il imaginera les costumes et les armes). Notez que l’homme a déjà pas mal oeuvré du côté ludique de la chose tolkienienne, avec les illustrations des deux éditions de la Guerre de l’anneau notamment. 

 

Ethnos

Un jeu de Paolo Mori
Illustré par John Howe
Edité par Cool Mini Or Not
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 21-04-2017
De 2 à 6 joueurs
A partir de 14 ans
Durée d’une partie entre 45 et 60 minutes

 

6 Commentaires

  1. Photo du profil de PrimeSinister
    PrimeSinister 03/01/2017
    Répondre

    Bah c’est du CMON, elles sont où les figurines ?

    • Photo du profil de Umberling
      Umberling 03/01/2017
      Répondre

      Lorsque CMON s’est mis à éditer des jeux, l’ambition était clairement de dépasser la fig. Depuis Xenoshyft, ils ont montré qu’ils savaient vendre des boîtes vides faire des jeux de cartes. Depuis l’an dernier, ils ont sorti plein, plein de jeux sans figs. Unusual suspects (<3), Ta-Da (meh), et un deckbuilding à venir. Notamment.

  2. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 04/01/2017
    Répondre

    A la lecture et vu le plateau, ca fait pas rever. Mais bon. Cmon edite a la pelle maintenant.

    • Photo du profil de Umberling
      Umberling 04/01/2017
      Répondre

      Ils répondent certainement à un besoin d’implantation dans les catalogues boutiques. Ils ont besoin de produire et de publier pour être présents en rayon et dans l’esprit des joueurs/retailers. Plus tard, on verra s’ils se recentrent sur peu de sorties pour préparer une communication et une prod de qualité.

  3. morlockbob 12/05/2017
    Répondre

    Super déçu. Deux parties à 4 et 5 (chaotique). Un système a la « aventuriers du rail » mai sla grosse différence c est que les trains sont une course de vitesse où l on a intérêt a poser. Ici, très vite on se retrouve a prendre une carte dans la pioche en espérant que….les 12 factions sont bien vues mais le jeu ne fonctionne pas tout simplement.

  4. Photo du profil de Zuton
    Zuton 25/05/2017
    Répondre

    Partie découverte pour tout le monde à 6 joueurs et le jeu a plutôt bien fonctionné avec des scores très serrés à l’arrivée. Il y a énormément de hasard lié à la pioche des cartes, c’est clair, mais plusieurs paramètres à contrôler sont intéressants : dois-je encore piocher bêtement en priant que la bonne carte arrive ou dois-je poser ma bande ce qui ouvrira le jeu aux autres ? Quel région vais je envahir pour gagner une majorité ? Quel carte chef de bande dois je placer pour obtenir un bonus utile ? Effectivement, on a eu l’impression de beaucoup plus piocher lors de l’age 3 car il est alors difficile de s’implanter dans une région puisqu’il faut surmonter notre niveau actuel, mais pas au point de voir le jeu dysfonctionner.

Laisser un commentaire