Eternal Dynasty : la Chine, c’est juste là.

Il y a des jeux passés par KS début d’année qui débarquent à la Gen Con à la fin du mois prochain, et qui ma foi ont l’air sympathique vu d’ici (et d’après Dice tower, accessoirement).

Je pense à Eternal Dynasty, un jeu de contrôle du territoire où, en tant que clan féodal, vous allez tenter de répandre votre influence politique et militaire sur les 18 provinces de l’ancienne Chine représentée sur un plateau central. Voyons cela de plus près, si vous avez deux minutes entre le café et les sms-clash avec la compta, la Chine, c’est juste là. 

Si vous voulez bien scroller

Comme vous allez le voir, le principe original du jeu c’est que dans chaque partie vous aurez un nombre de générations égal au nombre de joueurs : chaque génération est constituée de plusieurs tours de jeu.

Chaque début de tour, on piochera d’abord un événement (mineur ou majeur) qui viendra interagir de façon plus ou moins violente avec les influences des joueurs sur les régions.

7067

(Et à l’époque, l’assurance ne prenait pas en charge la majorité des dégâts).

 

Bref. Puis, au début de chaque génération, les joueurs sélectionneront une carte Gouverneur (parmi 3 distribuées à chacun) qui viendra avec ses propres bonus militaire et politique, vous autorisera un certain nombre de cartes Dynastie à jouer pendant la génération, en plus d’avoir une capacité unique bien spécifique. Chaque homme politique a son caractère, vous le savez bien. C’est leur petit côté « être humain ».

e6a7067

N’a-qu’un-oeil, sexy ruler

Né quelque part

Chaque Gouverneur est aussi natif d’une province, donc quand vous le choisissez, vous ajouterez automatiquement 2 jetons d’influence politique et militaire sur cette région du plateau. On a pensé à vous, profitez-en.   

pic1815733_md

L’empire du milieu est vachement sur le côté quand même

 

Vous l’avez compris, c’est votre carte Gouverneur qui dictera votre stratégie pour la génération en cours. Il y a 36 Gouverneurs différents, donc à chaque génération vous devrez soit en choisir un renforçant votre stratégie tant que faire se peut, soit improviser et partir tactiquement dans une autre direction. Je vous déconseille de demander votre chemin. Non, non, ni l’appel à un ami. C’est du chacun pour sa bouille là, ho. 

Mais vous n’êtes pas démuni. À votre tour, vous pourrez jouer des cartes Dynastie de votre main (pour déplacer votre influence, construire des bâtiments, placer des généraux…) ou mettre des jetons d’influence (politique ou militaire) sur une région du plateau (seulement là où vous êtes déjà installé, ou sur une zone adjacente), et il vous est aussi possible, gratuitement, de proposer un vote aux autres joueurs (une fois par tour). 

Chine démocratique (presque)

Le joueur lit alors la carte qu’il souhaite faire voter. On discute ouvertement, puis on vote secrètement. Chaque clan pourra influencer plus ou moins son nombre de voix : plus vous dépensez de cartes Vote, plus vous aurez du poids, mais gare, vous en possédez un nombre limité pour la partie. 

vote067

On fait notre tambouille et si la carte vote est validée, son texte prend effet pour tous, dans le sens horaire. Certains votes, s’ils passent, auront des conséquences pour toute la génération (par exemple, l’impossibilité de jouer une carte Leader – carte permettant de consolider son influence sur une province). On se croirait dans la vraie vie. 

pic1837730_md

你去那裡 

À la fin de la dernière génération, on compte les points d’influence militaire et politique pour chaque province et on désigne ainsi le grand champion chinois de la partie. 

Eternal Dynasty est heureux de vous proposer de nombreuses variantes (notamment pour jouer à deux, mais aussi une règle de draft, ou des variations pour ajuster la durée de partie… ) ainsi qu’un thème exotique qui ravira les fans de Perspectives chinoises. Alors prenez un ticket et installez-vous confortablement – mais notez qu’il est interdit de fumer pendant toute la durée du trajet (90 minutes). Oui, il est interdit de fumer dans les aires de jeux maintenant (mais si, c’est vrai). 

Bilan, voici un titre qui propose un mix’ intéressant de mécanismes sans avoir l’air trop alambiqué à prendre en main pour peu qu’on soit un peu habitué à la Res ludica (élevé au gros grain Risk, prenez un coussin, ça va envoyer du stère). Alors paf, radarisé ! T’avais qu’à pas avoir de jolies illus’. #PlutôtSympa

 

>> Clic on the Fiche of the jeu pour faire revenir l’être aimé

Un jeu de Joshua Reubens, Nicholas Yu
Illustré par Kendall Goode, Lea Segarra, Tong Bui
Edité par Game Salute
Langue et traductions : Anglais en tout cas for the moment
Date de sortie : 07/2015
De 2 à 5 joueurs, Optimisé à 4 joueurs
A partir de 13 ans
Durée moyenne d’une partie : 90 minutes

Laisser un commentaire