updrachenhort

Doc Reiner Knizia revient avec Drachenhort

Le doc est de retour !

Voici un jeu familial très simple signé Reiner Knizia où l’on incarne des aventuriers qui ont dérobé le trésor du Dragon, réveillé ce dernier et donc maintenant tentent de s’éclipser rapidos ! Sauve-qui-peut et surtout chacun pour soi !

Comment prononce t-on Drachenhort ? Je ne suis pas bien sûre que vous vouliez le savoir. Mais si le jeu est traduit, on peut légitimement espérer qu’ils changent le titre.

Comment ça, run you fools ?

Vous avez un plateau qui représente un parcours, fait de salles plutôt tranquilles et de salles complètement piégées, avec quelques trésors ici ou là, qui trainassent par terre. Un début, un chemin, une sortie, la lumière au bout du tunnel, tout ça.

Au départ, vous tirez secrètement une carte qui vous donnera les couleurs de vos trois aventuriers (sur les sept en lice).

La partie se déroulera en 2 manches presque identiques. La seule subtilité c’est qu’on saura un peu plus quel joueur supporte quels aventuriers dans la 2e manche (et le plateau ne sera pas le même, puisqu’il est recto-verso). Le bluff est donc très important : il ne faut pas qu’on devine tout de suite qui sont vos trois aventuriers, sinon vos adversaires vont s’amuser à les jeter dans la gueule de bouche-de-braise.

game1

A votre tour, vous lancez le dé et avancez 3 aventuriers au choix vers la sortie. Après qu’un personnage se soit déplacé, il devient inactif pour ce tour (il va du côté obscure de la Force de la case où il se tient, de sorte à ce qu’on se souvienne qu’il ait déjà joué). Quand tous les héros ont bougé, c’est le tour du Dragon qui avance jusqu’à 5 cases. Si sur son chemin il tombe sur un aventurier, ce dernier est sorti du jeu.

Le premier a sortir ferra 1 point. Le 2e, 2 points, etc. Quand ils sont tous sortis, on recommence la partie sauf qu’on retourne le plateau et là, on sait à peu près qui supporte qui.

My preciouuus

A chaque fois que dans son mouvement un aventurier tombe sur un trésor, il le récupère (1 point bonus pour vous), mais s’il tombe sur un piège, il reprend son chemin depuis le Dragon. En plus y fait pas rire le dragon crénon, vous avez une grosse figurine quand même pour bien vous le représenter.

A la fin, on révèle qui jouait quels aventuriers et on ajoute les points des gemmes à ceux des aventuriers en fonction de leur ordre de sortie.

« Comme dit le proverbe : Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu’un mouton. »

En résumé, un jeu familial qui commence de façon hyper classique et finit en coup de Trafalgars.

Il s’agit en fait d’une nouvelle mouture de Winner’s Circle et c’est prévu en allemand pour mars prochain.

Drachenhort

Un jeu de Reiner Knizia
Edité par Ravensburger Spieleverlag
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 03/2015
De 2 à 7 joueurs
A partir de 8 ans

Thèmes : Médiéval-fantastique
Mécanismes : Bluff, Parcours, Dé, Déplacement
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Familial

Laisser un commentaire