Darwin Bromley, fondateur de Mayfair, est décédé

Darwin Bromley, ce nom ne vous dit peut-être rien, et pourtant, sans lui, le hobby du jeu de société tel que nous l’aimons ici ne serait sans doute pas tout à fait le même aujourd’hui. Il a en effet grandement contribué au succès d’un jeu dénommé The Settlers of Catan (Les Colons de Catane), le Spiel 1995 rebaptisé simplement Catan par la suite. 

Darwin Bromley était en effet le co-fondateur de Mayfair Games, la maison d’édition qui a localisé les Colons de Catane en anglais. Mayfair a d’ailleurs gardé les droits de Catane pendant environ 20 ans, avant de les céder à Asmodee en 2016. Darwin Bromley a ainsi vu 23 millions d’exemplaires du jeu (titre de base et diverses extensions) partir dans les foyers du monde entier. 

plateau catan

Mayfair a cédé le reste de son catalogue – y compris les jeux Lookout, label eurogame acquis en 2013, célèbre entre autres pour Agricola (2007) – à Asmodee début 2018, mettant ainsi un terme à ses activités.
Lookout reste aujourd’hui un studio indépendant sous la bannière Asmodee.

empire builder revisité jeu

Bromley était également auteur de jeu à part entière, ayant co-imaginé en 1982, Empire Builder avec Bill Fawcett, le premier jeu de train qui se joue avec des crayons de couleur. C’est d’ailleurs pour pouvoir publier ce jeu que Mayfair fut fondé au départ. Il a également contribué à Sim City, le jeu de cartes basé sur le jeu vidéo, au milieu des années 90.
Parallèlement, il a beaucoup aidé à organiser le salon professionnel GAMA en étant président et vice-président du comité. Il a d’ailleurs reçu le prix GAMA « Merit of Service » en 1990.
En 1995, il embauchait Jay Tummelson, le futur fondateur de Rio Grande Games. L’histoire raconte qu’il a également initié Christian Petersen, le futur fondateur et PDG de Fantasy Flight Games, aux jeux de société allemands via une partie de Catan en 1996.

darwin

En mars de l’année dernière, il faisait le plus grand don jamais reçu par le musée du jeu The Strong de New York, avec plus de 4 000 boîtes et 8 000 livres et autres matériels de jeux de rôle. La collection représentait plus de 50 ans de jeux joués par lui et son défunt frère Peter, allant d’exemplaires de la White Box de Dungeons & Dragons aux journaux de wargaming des années 1950.

Darwin Bromley nous a quitté le 2 janvier à l’âge de 68 ans des suites d’une longue maladie. Un certain nombre de personnalités lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux, dont John Kovalic qui évoque « la fin d’une époque » : 

 

tweet

 

 

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

Laisser un commentaire