Concordia revient chez Atalia

Concordia est une création de Mac Gerdts, un auteur qui a réinventé la roue (oui, j’ose. Rien que ça). Il était sorti en français sous le giron d’Ystari. Il n’était plus disponible en France depuis la mise en sommeil des activités de l’éditeur amoureux des Y. (Il faut dire, Cyril Demaegd a fort à faire chez Space Cowboys, notamment avec Unlock.) Il restait toutefois accessible en import sur la maison d’édition de Mac Gerdts (PD Verlag) à Essen ou bien sur le site internet. Cette année, Atalia a décidé de le distribuer pour notre plus grand plaisir.

Concordia_jeux_de_societe_Ludovox (3)

Comment ça marche ?

Concordia est un mélange entre un jeu de gestion de ressource et construction de bâtiments avec une pincée de gestion de main.

Dans Concordia, chaque joueur a le même paquet de cartes. À notre tour, on joue une de nos cartes, que l’on place devant soi avant de passer au joueur suivant. Les cartes nous permettent de construire des comptoirs, d’acheter de nouvelles cartes, de gagner des ressources, de copier l’action d’un joueur précédent, ou d’acheter et vendre des ressources. Le seul moyen de récupérer ces cartes jouées, c’est le tribun qui nous permet de gagner quelques sous au passage.

Concordia_jeux_de_societe_Ludovox (1)

Le jeu propose une forte interaction, sans toutefois détruire quoique ce soit chez le joueur adverse : si un joueur a construit un comptoir sur un emplacement que vous convoitez, vous pouvez toujours le faire, mais ça vous coutera plus cher. Est-ce qu’il n’y a pas mieux à faire.

La fin est prévisible : elle se déclenche si un joueur achète la dernière carte, ou s’il a construit ses 15 comptoirs. Dans ce cas, on finit le tour en cours et on réalise le décompte. Décompte qui est un multiplicateur. Les cartes que l’on achète dans le jeu pour les actions que l’on va réaliser nous permettent aussi de gagner les précieux points de victoire.

Concordia_jeux_de_societe_Ludovox (4)

Carte pour 2 à 3 joueurs.

 

Concordia est un chef d’œuvre d’épure. La règle tient en 4 pages, il s’explique en de menues minutes et on se concentre très vite sur la stratégie. Le jeu se joue de 2 à 5 joueurs et il fonctionne dans toutes ces configurations. Une face du plateau permet de jouer à 2 et 3 joueurs et une autre à 4 et 5 joueurs. Oui ça fonctionne parfaitement à 2 joueurs, même si on peut préférer le plateau additionnel de la Grande Bretagne qui est spécifiquement fait pour cette configuration (ou Corsica, que je n’ai pas essayé). Si vous voulez en savoir plus, je vous invite a la lecture du Just played, ou le test de son extension : Concordia Salsa.

Concordia est disponible dans vos boutiques pour un prix approchant les 45€ :

Concordia_jeux_de_societe_Ludovox (2)

Carte pour 4 à 5 joueurs.

10 Commentaires

  1. Photo du profil de Grovast
    Grovast 23/01/2018
    Répondre

    Ah, cette fameuse nouvelle couverture avec le légionnaire qui passe le balai^^

    • Photo du profil de atom
      atom 23/01/2018
      Répondre

      C’est bien vu.  Ils ne sont pas fortiches pour les cover (mention spéciale à Concordia Salsa). Heureusement que le jeu est excellent.

  2. yoda37 23/01/2018
    Répondre

    Mdr

  3. Photo du profil de Meeple_Cam
    Meeple_Cam 23/01/2018
    Répondre

    Je m’insurge, c’est Rosenberg qui inventa la roue. Rappel : http://ludovox.fr/la-route-du-verre-et-rosenberg-inventa-la-roue/

  4. Baptiste Lopes 23/01/2018
    Répondre

    Moi qui croyait que la roue datait de le préhistoire 🙂

     

  5. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 23/01/2018
    Répondre

    Best game ever ! ça fait plaisir de voir une couv correcte, comme celle de transatlantic.

    Un grand jeu qui méritait cette réédition.

    La roue de Antike est l’une des premiers à apparaitre oui. (chronologiquement, pas la premiere de mémoire, mais la plus connue)

    • Photo du profil de atom
      atom 24/01/2018
      Répondre

      Je pensais plus à Navegador et Prince de Macchu Picchu en l’écrivant.  Concordia reste mon chouchou, je me rends compte que j’aime bien les jeux épurés simple en apparence avec beaucoup d’interaction, comme Yokohama.

  6. Photo du profil de Tasmat
    Tasmat 01/02/2018
    Répondre

    Étonnant, car moi la couverture (de la boîte de base) ne m’avait pas choqué du tout à l’époque.

    Et question conne, mais outre la couverture, y’a des choses qui changent dans ce ré-assort ?

    • Photo du profil de atom
      atom 01/02/2018
      Répondre

      Non c’est exactement la même chose. Et celle de Salsa elle ne t’a pas choqué ? ^^

Laisser un commentaire