Conan : Journey’s End?

Le début de l’aventure

L’aventure Conan a commencé il y a plus de deux ans maintenant pour moi. J’ai découvert le jeu lors d’un week-end jeu organisé par une association locale. J’ai enchainé une partie en Overlord, puis une autre, où j’ai animé la table permettant à son animateur de faire une pause. Au lancement de la campagne quelques mois plus tard, je relatais ma partie dans cette chronique.

J’ai tellement aimé le jeu que je suis revenu aider à animer des parties lors d’une fantasy day, organisée cette fois par mon association.

Bref, quand la campagne Kickstarter a été lancée, j’en étais. C’était d’ailleurs mon premier financement participatif. Je me suis même un peu (trop) lâché. Mais j’étais convaincu par les mécanismes, les promesses de matériel pléthorique, de dizaines de scénarios permettant de tout utiliser, de suivi, et d’animation d’une communauté n’ont fait que renforcer ma conviction que je tenais un jeu qui durerait et que je pourrais faire jouer au plus grand nombre.

Je partais donc en quête d’un jeu thématique, rapide, facile à sortir, et de type 1 contre tous. Cette quête a-t-elle été une réussite ? C’est la question à laquelle je tente de répondre aujourd’hui.

 

La réception du jeu tant attendu.

Deux grosses boites comme promis, sans compter les boites d’addon.

conan-boites

Une boîte correspondante à celle du commerce et une boîte de stretch goals. Enfin pas tout à fait, car ayant choisi la King, c’est une boite exclusive avec du matériel supplémentaire par rapport à celle du commerce. Une anecdote à ce propos. Pour réduire les frais de port, j’avais groupé plusieurs commandes locales. J’étais le seul à avoir un King Pledge, or les boites sont identiques. Et pas question d’ouvrir les boites pour savoir laquelle était la mienne. J’ai donc pesé les boites. Et bien sachez qu’une Barbarian (boite de base du commerce) père près de 3,7kg alors qu’une King pèse un peu plus de 4,1kg. Ceci vous permet de mesurer la quantité de matériel offert.

conan-pimpÀ l’ouverture, on n’est pas déçu : matériel pléthorique, certes, et de qualité. Les tuiles sont épaisses, les jetons également. Il y en a partout. Et là commence la première difficulté. Si le jeu est parfaitement rangé à l’ouverture, une fois les planches de jetons dépunchées, on ne sait pas comment tout agencer. Le rangement n’a pas été vraiment prévu. Pour ma part, j’ai dans un premier temps viré l’insert plastique des deux grosses figurines, j’ai tout classé dans des sachets plastiques (non fournis et il en faut un nombre conséquent) et ensuite j’ai tout calé sur le côté de la boite autour du carton de figurines. En tassant, ça rentre tout juste. Après quelques parties, je me suis rendu compte que ce système n’était pas très pratique. La mise en place ainsi que le rangement prenaient trop de temps. Je me suis alors lancé dans un pimpage à base de carton plume pour ranger tout cela correctement.

 

Depuis il est sorti des mousses qui permettent de ranger tout cela et vous évitera de passer quelques heures à moins que vous ne préfériez le fait main. À noter cependant que si vous prenez toutes les mousses pour tout ranger, vos boites ne fermeront plus complètement. Je suis donc bien content de mon carton plume 🙂

J’ai organisé le matériel sur les deux boites. La boite de stretch goal devient la boite de figurine. La boite de base contient le matériel. Comme il me restait un peu de place dans celles-ci, j’ai pu y caler les figurines des addons que j’avais achetés. Sans doute aurais-je du y mettre les héros et quelques figurines de la boite de base pour que ce soit directement accessible, mais les plans de l’autre boite étaient déjà faits, et je n’avais pas imaginé avoir de la place libre au début de la conception. Je vous glisse ici les photos du résultat, ce qui vous permet de voir le matériel par la même occasion.

  • 1er niveau : les jetons, les règles, le livre de Skelos

 

conan-open01conan-open02

  • 2ème niveau : les tuiles, les fiches de héros, les figurines des addons, les jetons de l’overlord et les gemmes d’énergie

 

conan-open03conan-open04

  • dernier niveau : les plateaux, les socles supplémentaires, les jetons point de vie et les jetons portes et coffres inutiles car j’ai pris les figurines de décors.

 

conan-open05

Quant aux figurines, moteur principal de la campagne, elles sont nombreuses et plutôt réussies. Elle pourront également me servir pour mes parties de jeu de rôle. Il ne reste plus qu’à les peindre.

Les plus exigeants regretteront que toutes n’aient pas le même niveau de qualité. Si le plastique blanc fausse un peu le rendu, comme l’affirme Monolith, on ne peut nier que quelques-unes sont décevantes et pas à la hauteur des autres. Le lion de Conan ou l’araignée sont les plus emblématiques de ces figurines quelque peu loupées. Néanmoins, de mon point de vue, il n’y en a qu’une poignée de décevante sur près de 200 qui sont belles et détaillées. Je ne regrette en rien mon achat de ce côté là. Jugez par vous même sur les quelques photos qui suivent :

  • 1er niveau de la boite de figurine : les héros,les pictes, les squelettes et les tentacules

 

conan-open06

  • 2ème niveau : les Bossoniens, les pirates, les accessoires (ce que l’on surnomma « dinette » à l’époque du Kickstarter) et les grosses figurines

 

conan-open07

  • 3ème niveau : socles, encore de la dinette, des squelettes. Entre autres.

 

conan-open08

 

À part donc le rangement qui pose problème, presque rien à redire sur la qualité du matériel. Une fois installé, le jeu donne clairement envie.

conan-jeu

 

Et j’ai hâte de peindre ces figurines :

conan-fig01 conan-fig03 conan-fig04

Le jeu en lui même

Je ne vais pas ici expliquer à nouveau les mécanismes en détail ou décrire une partie. Je vous invite pour cela à relire la chronique que j’avais rédigée à l’époque du prototype, ou encore l’excellent article de TheGoodTheBadAndTheMeeple à ce sujet.

Globalement, ce qu’il faut retenir, c’est que le jeu, bien qu’ameritrash dans son essence, laisse un petit arrière goût d’Eurogame dans la gestion de son énergie. En effet, la mécanique principale, et son originalité, tient à la liberté des joueurs qui pourront enchainer les actions librement entre eux, sans tour de jeu, et même répéter autant de fois qu’ils le veulent une action donnée. Il pourront décider de taper plus fort, d’assurer une réussite ou de prendre des risques ou s’économiser. Tout cela par la gestion de l’énergie du personnage et de sa récupération. En effet, agir demande de l’énergie et plus on investit d’énergie plus on jette des dés et donc plus l’action sera puissante (meilleures chances de réussir une manipulation, rendre une attaque plus violente, une défense plus forte, etc.). Mais récupérer beaucoup d’énergie nécessitera de se reposer et de ne pas agir pendant un tour. Les héros devront donc se coordonner et gérer correctement leur énergie et bien choisir le moment où il faudra frapper fort en prenant le risque de se retrouver épuisé et à donc sans défense.

Côté Overlord, c’est un peu le même principe mais avec en plus la gestion de l’ordre d’activation de ces troupes. Chaque groupe d’opposants, sbires, monstres ou lieutenants, est représenté par une tuile. Les tuiles sont disposées dans une file d’attente qu’on appelle « rivière ». Elles ont vocation a être activées dans l’ordre. Une tuile activée va immédiatement se placer en fin de file d’attente et ne devrait donc n’être réactivé que beaucoup plus tard. Mais l’overlord aura la possibilité de ne pas suivre cet ordre et même d’activer deux fois de suite la même tuile. Mais comme le coût d’activation dépend de cet ordre, il va lui aussi devoir gérer son énergie. Si la première de la file coûte 1 gemme d’énergie, la dernière elle coûte 8 gemmes. Activer deux fois de suite une tuile coutera donc aux moins 9 gemmes d’énergie, sur un total tournant généralement autour de 13 !

Ensuite on retrouve du classique : des pouvoirs, des dés, des capacités, etc.

Point important : Conan est un jeu de scénario. Chaque scénario verra donc s’opposer une équipe de héros et les troupes de l’overlord. Les objectifs varient donc. Le lieu d’aventure aussi car Conan dispose de 2 plateaux double faces et donc 4 zones de jeu différentes.

On a commencé par le village picte, le scénario joué à l’époque du prototype. J’ai retrouvé les sensations qui m’avaient conquises à l’époque. Une véritable liberté d’action entre héros. La nécessité de coordonner nos actions, et de les entremêler. Un combat épique. Qu’on soit héros ou overlord le jeu est vraiment intéressant à jouer. L’overlord est un joueur à part entière, il ne se contente pas d’animer. L’opposition est franche. Et puis, on peut, dès sa seconde partie, jouer l’overlord contrairement à de nombreux jeux de ce type où l’overlord doit maitriser un panel de règles bien plus important et où, au final, seul le propriétaire du jeu peut assumer ce rôle.

Bref une première impression qui me ravit. J’ai l’impression que ma quête est en bonne voie.

conan-jeu-de-societe-ludovox-skuthus-necro

Promesses tenues ?

Alors finalement, après plusieurs parties, est-ce que les promesses ont été tenues ?

Malheureusement… pas complètement. Je précise tout de suite que j’aime toujours le jeu et que je continue de le défendre. Je l’ai fait tourner dans mon association, convainquant certains de l’acheter dans le commerce. Nous avons même organisé conjointement avec une boutique de ma ville une soirée spéciale dans un bar à jeux pour le présenter au public. Et avec nos propres boîtes, qui plus est. Néanmoins, aimer le jeu n’empêche pas d’être critique sur certains points, tout en sachant que Monolith a promis de corriger la plupart de ces points noirs.

Revenons d’abord sur le matériel. Il est d’excellente facture, mais ce n’est vraiment pas le cas des boites de jeu qui supportent mal le poids et surtout ne résistent pas à la pression interne du matériel qu’on est obligé de tasser à l’intérieur à cause du rangement qui n’a pas été prévu. Elles se sont assez rapidement abimées, voire déchirées. Bon, en renforçant avec du scotch, ça tient, mais c’est décevant. Si vous y jouez souvent comme moi, je ne peux que vous encourager à ne pas attendre pour investir dans un système de rangement. Depuis que ma boite est bien rangée, je n’ai plus de problème. J’ai conçu le mien trop tard. Sans doute aurait-on aimé des boites un peu plus grandes, qui auraient permis de tout ranger sans avoir à forcer pour tout faire rentrer tout le matériel dans la boite une fois les planches de jetons et de tuiles dépunchées.

conan-jeu-de-societe-ludovox-trog-mini

Spécimen de joueur en colère ou matériel de jeu ? Vous avez deux heures.

 

Entre le matériel et le jeu, il y a les règles de jeu. Et là, il faut reconnaitre que leur rédaction laisse à désirer. Étonnant de la part d’un éditeur qui, si il est jeune, est composé de personnes d’expérience. On ne peut pas dire qu’elles sont mal écrites, car ce qui est expliqué l’est plutôt clairement. Le problème majeur est qu’il manque énormément de choses.

  • Premier point : pas de présentation du matériel. Alors que cela fait maintenant quelques années qu’on retrouve cet élément dans toutes les règles de jeu ! On se pose immanquablement la question de l’utilité de certains jetons. Par exemple, je n’ai compris qu’après avoir visionné une vidéo américaine que les jetons circulaires symbolisaient l’activation des sorts de halo.
  • Second point : tous les symboles ne sont pas expliqués, ou simplement présentés dans des exemples. Difficile de ne pas passer à côté. Nombreux sont les exemples autour de moi ou sur le net de joueurs qui sont passés à côté des dés relançables ou ont joué Conan avec seulement 5 d’énergie au lieu des 11 normalement prévues !
  • Troisième point : nombre de points de règles n’ont aucune explication. Le plus criant étant le jeu des alliés. Si il est dit qu’on peut les activer avec une gemme, il n’est pas clair de savoir si une énergie active tous les alliés de la tuile ou si il faut une gemme par tuile. Ensuite, a-t-on le droit de renforcer leur attaque ou leur défense ? Peut-on augmenter les déplacements ? Rien, mais rien de rien n’est dit à ce sujet dans les règles.

 

Monolith a eu l’honnêteté de reconnaitre ses erreurs et une version révisée a été publiée sur leur site. Les contributeurs comme moi ont pu recevoir par courrier électronique un exemplaire du livre des héros de cette édition révisée. Mais il manquait encore le livret de l’overlord, qui a été fourni il y a peu. Les boutiques autour de chez moi n’ont pas été prévenues de cette nouvelle édition des règles, c’est un peu dommage pour leurs acheteurs. En tout cas, cette nouvelle version est bien mieux écrite et je ne doute pas qu’elle sera quasiment parfaite. Dommage que Monolith n’ait pas consulté plus tôt la communauté. Je reviendrai sur ce point plus tard dans l’article.

Et le jeu en lui-même ? Car c’est finalement le plus important. Une fois les bonnes règles assimilées, rien à redire, le jeu tient ses promesses en terme de mécanique et de sensation, si ce n’est que…. Conan est un jeu à scénario. Et là encore, on ne peut réprimer une certaine déception. Car si le village Picte est à peu près équilibré, ainsi que quelques autres, une bonne partie des scénarios, près de 2/3, sont nettement déséquilibrés en terme de ratio de victoire (au-delà de 70 % / 30 % d’après les statistiques de ce site). Alors je veux bien qu’on ait envie de vivre une aventure, mais la promesse était aussi autour d’un jeu compétitif où l’overlord est un joueur à part entière qui affronte les autres. Quand les héros ou lui-même n’ont quasiment aucune chance de gagner, quelque soit la stratégie essayée, il est difficile de prendre plaisir à la partie. C’est la plus grande déception pour moi.

conan-jeu-de-societe-ludovox-mummy-mini

I want my mummy…

 

Autre promesse non encore tenue : celle de disposer de scénarios sur leur site pour utiliser tout le matériel (la liste avait même été postée pendant la campagne), en particulier les stretch goals ou les addons. Pour l’instant ce n’est pas le cas, et la moitié du matériel peut donc être laissé de côté. C’est bien dommage. Et je n’ose imaginer la difficulté pour une boutique d’expliquer à son client que l’extension qu’il vient d’acheter ne pourra pas encore être utilisée.

Là encore, Monolith a pris conscience du problème et a annoncé avoir embauché quelqu’un chargé de finaliser les scénarios. Ils devraient être publiés autour du mois de février, d’après la promesse récemment faite. Je suis impatient de pouvoir disposer au final d’une cinquantaine de scénarios (tout compris) permettant de renouveler à l’infini le plaisir. Espérons que cette fois-ci l’équilibre sera au rendez-vous.

Un des arguments avancés par certains est que tout cela n’est pas bien grave car ce jeu est un jeu bac à sable (voir à ce sujet l’édito de Shanouillette). Oui mais non. D’abord parce qu’après avoir investi autant dans le jeu, après une campagne aussi fantastique et une implication très forte de l’auteur, il était difficile d’imaginer que les promesses ne seraient pas tenues à la sortie du jeu, d’autant que celui-ci a un an de retard. Ensuite parce qu’un tel investissement mériterait qu’on puisse y jouer pleinement sans avoir à finaliser le jeu soi-même. Le côté bac à sable doit être un plus et pas un pré-requis. Enfin parce que pour être un véritable bac à sable, il faut du matériel. Par matériel j’entends des éléments permettant de proposer des scénarios, des équilibrages, etc… Il est assez étonnant de ne pas trouver un forum officiel par lequel échanger entre joueurs mais aussi avec l’éditeur. Il est difficile d’écrire des scénarios sans disposer des éléments graphiques nécessaires (Plan en pdf, images des jetons, des pions héros et monstres, etc…). On aimerait aussi disposer d’aides à la création du synopsis de scénario à des tables d’équivalence pour aider à l’équilibrage. Bref, pour que le jeu vive longtemps, il faut animer et soutenir la communauté. Il y a des exemples dans ce domaine. Je pense par exemple aux Devil Pigs pour Heroes of Normandy. Ce n’est pas la chose la plus difficile à mettre en place d’ailleurs.

D’ailleurs, Monolith a réagi récemment et s’est engagé à tenir toutes ses promesses et à tout finaliser au plus tard au moment de la vague 2, celles des extensions, prévues en mars-avril. La communauté s’organise, plus ou moins soutenue par Monolith, et l’on commence à voir de belles initiatives, comme le site Overlord ou ce site de Scénario. Des initiatives qui gagneraient à être soutenu directement par Monolith ou encore mieux être relayée par le site officiel. 

conan-jeu-de-societe-ludovox-zaporavo-buccaneer

Zaporavo n’a pas dit son dernier mot !

 

Conclusion : la quête n’est pas à son terme

Je trouve le jeu excellent et je ne peux que vous encourager à l’essayer, voire de vous y adonner. Cependant, je ne peux cacher une certaine déception, en particulier quant à l’équilibre des scénarios. J’avoue avoir pu éprouver un certain sentiment d’abandon à la réception du jeu, tant les réponses de Monolith n’étaient pas à la hauteur des promesses non tenues. Cela a d’ailleurs, de mon point de vue, renforcé la frustration de beaucoup car le manque officiel de soutien (forum, site avec du matériel en téléchargement, animation officielle) n’a pas permis à la communauté de corriger certains manques ou erreurs.

Depuis la fin de la campagne Mythic Battles: Pantheon à laquelle était associée Monolith, le contact avec la communauté semble avoir été rétabli et on a eu des nouvelles encourageantes. Les versions révisées des règles en français et en anglais viennent juste d’être rendues disponibles. Mais surtout, on reparle enfin des scénarios supplémentaires pour utiliser les addons. J’espère que sous le terme addons se cache aussi les bonus stretch goal qui pour l’instant ne servent pas à grand chose. 

La vague 2 quant à elle est toujours prévue en mars-avril et chose appréciable, les participants au Kickstarter pourront disposer des jetons manquants liés aux addons et demander les livrets de règles révisées en version papier. 

Je ne peux donc que me féliciter que le chantier soit réouvert et que tout soit finalisé pour la seconde vague, voire avant. J’espère que cela arrivera suffisamment tôt pour éviter que l’élan du lancement ne s’étiole car c’est typiquement le genre de jeu qui ne peut durer dans le temps que grâce à sa communauté. Et puis, fidéliser une communauté, c’est aussi fidéliser une clientèle.

Ma quête continue donc, ce qui ne m’empêche pas d’y jouer, même si je suis obligé de limiter les scénarios et donc les possibilités. Suite aux dernières annonces, on peut sincèrement y croire et on pourra définitivement juger  de la réussite ou non du projet au moment de la deuxième vague. Je ne manquerai pas de venir conclure cette aventure lors de la vague 2. Je saurai alors si mon premier Kickstarter est un échec ou une réussite, (certes chaotique, mais une réussite tout de même) !

27 Commentaires

  1. Photo du profil de Fredovox
    Fredovox 09/02/2017
    Répondre

    Exercice difficile: bravo pour l’article

  2. Photo du profil de Meeple_Cam
    Meeple_Cam 09/02/2017
    Répondre

    Très bon article. Moi qui suit un défenseur de Conan, un des jeux auquel je joue le plus, ton article reflète exactement mes impressions. Bravo. Et merci pour l’info sur le jeton « halo » 🙂

    Pour le rangement, je suis passé par une boite supplémentaire vide d’un autre jeu, où je stocke toutes les tuiles monstres et perso classés, et donc facile à retrouver.

    Et une idée pour les anciens comme moi : recycler les figurines « matériel » (table, cheminée, …) de vos vieilles boîtes d’heroquest, dans les scénarios de Conan, ça complète l »immersion visuelle !

  3. Photo du profil de Djinn42
    Djinn42 09/02/2017
    Répondre

    Un bien bon article. J’ai tendance à combler les manques par des initiatives mais une phrase tombe juste dans ce que tu dis « Le côté bac à sable doit être un plus et pas un pré-requis. »

    Ce côté modulaire me permet de remplacer un héros par un autre plus costaud pour redonner une chance aux héros si besoin, mais le fait de ne pas avoir de choses dédiées aux stretch goals est véritablement dommage.

    J’ai surtout été réceptif au fait que Monolith désirait fédérer une communauté. Pour l’instant c’est très limité, le site existe mais le suivi est très mou. Les questions-réponses dans les commentaires des scénarii ne sont pas toutes réglées. J’imagine que les livrets de règle révisés sont la réponse à tout ça. Mais voir des initiatives poussées comme les scénarios ou les forums bien vivants à côté du site de Monolith est embêtant.

    Il faudrait monter un outil officiel qui regroupe tout et un comunity manager dédié, il y a aura toujours des joueurs passionnés et motivés pour faire les bénévoles à côté.

     

    Même conclusion. Conan est un excellent jeu.

  4. keerka 09/02/2017
    Répondre

    Je me permets quelques petites précisions :

    – Les scénarios ont été modifiés dans la nouvelle version du livre de l’overlord. Je n’ai pas encore eu le temps de tester donc je ne peux pas affirmer s’ils sont plus équilibrés, mais ça devrait au moins aller dans le bon sens 🙂

    – Monolith a mis à disposition les éléments graphiques pour créer des scénarios sur le site the overlord : https://the-overlord.com/index.php?/files/category/4-ressources/. Ils sont sont très actifs sur ce site au passage.

    Sinon l’article est sympa 🙂

    • Photo du profil de Cormyr
      Cormyr 10/02/2017
      Répondre

      Merci Goretto

      pour les scénarios dans le nouveau livret de l’overlord j’ai fini d’écrire l’article au moment où la news sortait et j’avoue ne pas avoir pensé à revoir les scénarios. Sauf erreur de ma part., ce n’était pas annoncé dans la News, c’est dommage. En tout cas merci pour l’info. Je m’en vais essayer ça 🙂

      Pour le site de l’overlord (que je cite dans l’article), c’est très bien qu’un site communautaire soutienne le jeu. De même que le site avec un éditeur de scénarios est très bien fait. Je continue néanmoins de trouver regrettable que Monolith n’ai pas alimenté ainsi son propre site et ne maintienne pas directement un lien avec sa communauté de joueurs. Tout le monde ne va pas sur les forums pour apprendre l’existence de ces sites parallèles. De plus, de tels sites, restent soumis à la bonne volonté de bénévoles qui peuvent pour une (bonne) raison ou une autre arrêter du jour au lendemain. D’autant qun mettre en place un site officiel n’empêcherait pas ces sites d’exister. FFG dispose d’un site offficiel pour X-Wings avec forums et matériel mis à disposition, ce qui n’empêche pas de nombreux sites et blogs de fan d’exister.

      En tout cas c’est une bonne nouvelle que Monolith soutienne officieusement ces sites. Cela devrait permettre de voir des scénarios supplémentaires publiés.

      • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
        TheGoodTheBadAndTheMeeple 10/02/2017
        Répondre

        J’ai lu les update de scénars = ce ne sont QUE des corrections de bugs mineurs ou presque. Dans le cas de la chasse a la tigresse, l’un des plus déséquilibrés, quasiment rien n’a changé si ce n’est un coffre en moins…

        ca ne changera pas la dynamique moisie de la partie. Et les tres nombreuxc ajustements de la communauté pour le retransformer dans son format original…

  5. Photo du profil de elniamor
    elniamor 09/02/2017
    Répondre

    Bravo pour l’article qui est une belle synthèse, écrite avec le ton juste.

    N’étant pas backer, je n’ai suivi le sujet que de loin, ayant eu vent des retards et des « plaintes » de la communauté, et là cela donne un aperçu très factuel de la situation.

    L’important à la fin étant qu’il y ait du fun autour de la table !

  6. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 10/02/2017
    Répondre

    article très juste.

    Je suis patient perso. J’attends que la communauté corrige les scénars moisis, et que d’autres sortent. Tout simplement 🙂 le jeu peche par son set up, mais sinon il est très bon et chaque session est beaucoup de fun avec les personnes qui sont motivées bien sur.

    Cwowd fournit un bel endroit pour lister les victoires et constater que certains sont equilibrés, d’autres pas du tout.

  7. Fender 10/02/2017
    Répondre

     Il est assez étonnant de ne pas trouver un forum officiel par lequel échanger entre joueurs mais aussi avec l’éditeur.

    Ça dénote à mon avis d’un certain mépris de la communauté.

    C’est clairement très pénalisant pour le jeu et son image.

    • Photo du profil de Sha-Man
      Sha-Man 10/02/2017
      Répondre

      Je ne pense pas qu’il soit juste de leur prêter ces intentions.

      Il y a de nombreuses explications possibles et tant qu’ils ne s’expriment pas il est compliqué de savoir.

      Est-ce que c’est sensé arriver plus tard ? Est-ce qu’ils estiment que les sites qui se sont montés suffisent (il y en a un assez actif qui s’est monté) ? Est-ce qu’il s’agit d’un manque d’expérience, de temps ou de moyens tout simplement ?

  8. Telf 10/02/2017
    Répondre

    Très bonne synthèse de l’aventure « Conan ».

    Je reviens sur le site OVERLORD. Ce site ne devrait pas exister…Bon je provoque, il est vraiment excellent car il répond à une demande que Monolith n’a pas géré, anticipé ou bossé (ou les trois). Est ce normal qu’un FANsite tente de sauver  compléter un jeu à peine sorti ? Mon point de vue est assez braqué car j’ai acheté Conan comme jeu de société et non jeu de rôle ou bac à sable (et encore dans un jdr, y a un système auto-équilibrage). Je suis vrt déçu et en colère contre la qualité de l’équilibrage des scénarios. Faire un jeu à scénario pas équilibré !!! Ca fait vrt amateur de proposer des équilibrage avoisinant les 30%-70%. Commencer un scénario sachant qu’on a quasi aucune chance, non pas par une malchance, une erreur de joueurs, mais simplement par le design de l’aventure, ben ça donne pas envie (sauf si on est un peu maso ou faire plaisir aux copains). Tout est imposé dans le scénario. Par exemple Descent2 permet quand aux joueurs de choisir leurs personnages et à l’Overlord de choisir (en partie) les monstres adaptés à sa tactique. Là non. Là, tu n’as que tes gemmes et ta chance aux dès. La tactique a utilisé sera imposée par le scénario vu que tu ne peux le moduler en terme de monstre, objet, capacité et héros (si on doit arranger les scénario pour les équilibrer, je ne vois pas l’intérêt d’acheter un jeu fini prévu pour être jouer en scénario).

    La mécanique centrale du jeu est vraiment sympa, mais son principal défaut à mes yeux, c’est justement sa tendance Eurogame, et donc l’analisys paralisys pointe son nez. En tant qu’Overlord attendre que joueurs montent leur plan d’attaque, comptent leur dépenses, puis lancent les dès qui foirent le tout, donc tout à repenser, on perd un côté dynamique du jeu que pourtant le mélange du tour des héros était bien vu pour la coop. Mais ce point, c’est vrt en fonction des joueurs et non du jeu, mais bon, potentiellement avoir un nombre d’actions non défini impose un temps de réflexion plus long et on perd un petit côté épique et dynamique qu’un jeu de confrontation devrait proposé (à mon goût).

    En résumé, je suis bien déçu, d’autant que j’aime beaucoup les romans de Conan, que l’univers est bien retranscrite dans le matériel du jeu, mais là, Monolith n’a pas assuré. Une belle licence non exploitée en jeu de fig, faire du plastique ne suffisent pas. Même les règles…Quelle honte.  Pas capable d’écrire des règles et faire une V2 envoyée en pdf alors que les pledgers ont plus dépenser plus de 100€.

    J’attends le livre de Campagne et voir s’il propose un système de progression à la Descent2, histoire de faire un peu RPG (y aura bien un fan qui le ferra d’ici peu, si ce n’est déjà fait), et voir si la campagne est une vrai campagne ou un enchainement de scénario à la Zombicide. Ce dernier ferra pencher la balance si je revends mon pledge king ou pas, car pour moi, le jeu n’est pas si fun, et je préfère faire d’autres jeux améritrash que Conan.

  9. Photo du profil de Alendar
    Alendar 10/02/2017
    Répondre

    De mon côté, j’attends aussi le livre de campagne (celui qui m’a fait basculer vers le côté King de la force… sans obligation d’achat, sauf si on veut une campagne: c’est beau le marketing!) qui a intérêt à être aux petits oignons! Sans ça, j’aurai bu le calice jusqu’à la lie!
    En attendant, les deux boites de jeu (dont celle qui ne sert à rien actuellement) prennent de la place inutilement dans le placard et ne sont pas sorties depuis la fin de l’année dernière..!
    En l’état actuel, je regrette mes presque 160 euros d’ « investissement », même si je garde espoir (pourtant, les indices sont plutôt au rouge avec un seul scénario additionnel disponible qui n’utilise même pas les SGs)!

  10. Photo du profil de Meeple_Cam
    Meeple_Cam 10/02/2017
    Répondre

    J’ai testé le premier scénario de la mini campagne « L’abomination » dispo sur le site Overlord. Super content car j’ai pu sortir plein d’éléments qui ne sont pas utilisés dans les scénarios de base : L’araignée géante, des hroes différents de conan et shevatas, des sorts et  de l’équipement différents. Le tout sur un scénario sympathique. Et le second promet d’être pas mal avec un vampire, un golem d’os, etc

    Bref, ca arrive ! Les premiers scénarios du livre de l’overlord ont permis de se faire la main. Des scénarios fan-made intéressants commencent à arriver. Et la campagne va pointer le bout de son nez.

    Au final, même si je comprends qu’on puisse râler de ne pas avoir tout, tout de suite, je suis au final assez content de pouvoir utiliser progressivement tout le matériel. Ça donne du piment à chaque fois en utilisant des figs et de l’équipement inédit. Tout vient à point à qui sait attendre.

    • Photo du profil de Alendar
      Alendar 10/02/2017
      Répondre

      Une idée pour remplacer les dragons noirs?
      Peut-être utiliser des gardes de bêlit et les booster un peu?
      En tout cas, je pense tenter cette mini-campagne, histoire de repousser les frustrations! Merci pour le conseil.

      • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
        TheGoodTheBadAndTheMeeple 13/02/2017
        Répondre

        imprimer les tuiles et prendre d’autres figs 😛 moi je ferai ca en tout cas.

        • Photo du profil de Meeple_Cam
          Meeple_Cam 13/02/2017
          Répondre

          (3 fois que je met ce commentaires et qu’il ne s’affiche pas. grrr). Je disais donc que ce n’est pas indispensable d’avoir les dragons noirs. Les gardes de Bêlit suffisent largement. Dans ce scénario, les alliés servent surtout à prendre des coups à la place des héros avec la compétence « sacrifice ». Et ils reviennent au scénario suivant, me semble-t-il.

  11. Photo du profil de Cormyr
    Cormyr 12/02/2017
    Répondre

    Merci pour tous les commentaires. Je note avec intérêt que la communauté des joueurs n’est pas si manichéenne que l’on pouvait croire en lisant certains forums. Il n’y a pas d’un côté les méchants qui veulent détruire le jeu, et d’un autre des fanboys qui estiment le jeu parfait et merveilleux en tout point.

     

    Je ne suis donc pas le seul 🙂 à trouver le jeu excellent mais à être déçu par les réponses apportées par Monolith en tant qu’éditeur. J’entends qu’il y a un Facebook actif, un site (overlord) très bien fourni en matériel, un autre site (conan-scénarios) qui permet de se faire ses propres scénarios et de les proposer à la communauté. Mais ce sont des sites tiers maintenus (pour combien de temps ?) par des bénévoles motivés et je ne peux m’empêcher d’être inquiet sur le suivi du jeu par son éditeur. Par exemple, hier j’ai voulu voir les add-ons dispos (je n’ai pas fait un all-in, et je me suis dit, pourquoi pas en prendre quelques uns supplémentaires ?), je suis donc allé sur le site de Monolith pour découvrir que la page officielle des addons est encore en construction alors que certains sont dispos en boutique.

     

    Je ne peux m’empêcher de comparer à FFG qui met les erratas sur son site, propose des correctifs à télécharger, publie régulièrement des news expliquant comment jouer tel ou tel addons, propose des scénarios en téléchargement, etc… et bien sûr un forum. Et ce, maintenu bien après le mois de sortie du jeu.

    Zombicide de guillotine games, même chose : la liste de tous les produits/addons, etc… des scénarios à télécharger, une gallerie, etc….

    Et qu’on ne me parle pas de la taille de la société, il y a aussi les devil pigs, français et petit éditeur, qui assure ce suivi.

     

    Bref, pour un éditeur qui voulait casser la baraque, révolutionner le kickstarter, on reste circonspect quant à la volonté de soutenir et promouvoir ses jeux sur le moyen/long terme. Je ne peux m’empêcher de penser, j’espère à tort, que l’on va s’orienter vers des jeux one-shot uniquement via kickstarter. Dans ce cas, ce sera sans moi alors car des jeux à ce prix et de ce style (ameritrash qui raconte une histoire), j’ai envie de pouvoir en profiter longtemps, d’avoir un suivi me permettant, de renouveler l’expérience et, si je veux, d’enrichir le gameplay.

     

    Et tout ceci ne m’empêche pas de trouver le jeu excellent et d’y jouer. Ma déception est lié à l’éditeur, pas au jeu. Et elle est proportionnelle aux espoirs suscités par les promesses et discours tenus pendant le KS.

  12. Photo du profil de TSR
    TSR 13/02/2017
    Répondre

    Merci Cormyr pour cet excellent article, la critique étant au moins aussi difficile que l’art sur ce jeu :).

    Je partage à 100% tout ce que tu dis, après je ne comprends pas tout le foin fait autour de l’Overlord. Je suis juste content que le site existe, visiblement ils sont soutenus par l’éditeur, qui ne veut probablement pas leur couper l’herbe sous le pied et donc ne s’installe pas dans une concurrence destructrice avec eux.

    Clairement, on n’en est pas encore à ce que tous les backers espéraient, mais j’aime le jeu, j’avoue ne pas être très gêné par les problèmes de déséquilibre du jeu, on prend cela comme un challenge. Je ne me plains pas quand un jeu collaboratif me met peignée sur peignée, et sur les scénarios difficiles pour les joueurs à force de les jouer et de tenter des stratégies différentes, on finit par s’approcher des conditions de victoire et on s’amuse quand même beaucoup tant le jeu est bon à son coeur.

    Ensuite, je pense qu’il est n’est pas totalement fair de comparer Monolith et FFG. Le premier n’a pas l’expérience, l’infrastructure et la puissance de feu du deuxième, et j’ai envie de laisser tu temps à Monolith pour devenir un poids lourd du secteur de l’édition améritrash. La seule chose que je leur demande, c’est de ne pas lâcher leur licence et de continuer à sortir au moins des extensions et de continuer à soutenir la communauté. J’ai super mal vécu ce qui s’est passé avec Ludically et Earth Reborn dont la situation est un peu similaire à Conan (avec les millions du Kickstarter en moins :p)

    • Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
      TheGoodTheBadAndTheMeeple 13/02/2017
      Répondre

      Conan a le grand avantage d etre un licence avec un max de fan, et d’avoir des figs apportant une communauté roliste hyper active. J’espere que ca le fera vivre !

  13. Telf 14/02/2017
    Répondre

    Cet article a réveillé mon pessimisme sur ce jeu (voir mon commentaire plus haut), mais bon on enterre pas Conan si facilement, j’ai retenté à 4 jours une partie. « Pour tout l’Or d’Ophir ». Les héros se sont éclatés à tout défourailler les deux 1er tour, mais qd ils ont vu que je partais avec le capitaine, que la tactique était de fuir, de ralentir leur course en mettant de la char à canon sur leur chemin et eux de me courir après…ben l’EpicGame en a pris un coup derrière le carafon. Descent2 a encore de beaux jours, du moins du côté de chez moi.

  14. Martin 12/04/2017
    Répondre

    je joue avec deux groupes différents. L’un Fan de Conan qui accepte les défauts du jeu et irait même jusqu’a excuser les gros déséquilibres des scénarios en argumentant sur le côté aventure et surtout, comme moi d’ailleurs,  en essayant finalement d’accepter et de pérenniser un investissement un peu raté.  Je dis un peu car j’espère encore sur l’évolution du jeu, mais le doute s’installe quand avec mon second groupe qui découvre doucement le jeu, sans être partie prenante, la critique  est objective et vive et si ils admettent le côté fun rapide et aventure du jeu; il considère que la plupart des scénarios sont  simplement ratés et je pense à juste titre.

  15. Ken William 17/10/2017
    Répondre

    Un bien bon article. Moi qui suit un défenseur de Conan, un des jeux auquel je joue le plus, ton article reflète exactement mes impressions. je joue avec deux groupes différents. L’un Fan de Conan qui accepte les défauts du jeu et irait même jusqu’a excuser les gros déséquilibres des scénarios en argumentant sur le côté aventure et surtout, comme moi d’ailleurs,  en essayant finalement d’accepter et de pérenniser un investissement un peu raté.

Laisser un commentaire