Partie de Dominant species par Alendar

PARTIE DE

Photo du profil de Alendar

Alendar

Jeu :

Dominant species

Nombre de joueurs :

6

Date de la partie :

03/12/2016

Mode de jeu :

Compétitif

Avis sur la partie :

Les joueurs :

Photo du profil de Alendar

Alendar

Photo de Ludo Boy

Yannick

Photo de Ludo Boy

Angélique

Photo de Ludo Boy

Axel

Photo de Ludo Boy

Hugo

Photo de Ludo Boy

Samuel



Compte rendu de la partie :

Aie aie aie! J’avais beau le dire et le répéter, Dominant Species est loin du jeu parfaitement contrôlable à cause d’un important aléa sur les tirages des ressources et des cartes. A 6 joueurs, le constat est flagrant, et bien que ce soucis de manque de contrôle n’en est pas vraiment un pour moi (c’est réellement dans le thème, et j’ai toujours l’impression d’avoir vécu une histoire en jouant à ce jeu… et oui!), les avis à la table ont été unanimes: à 6 joueurs, ce fut la douche froide.

Les mammifères ne sont jamais parvenus à entrer dans la partie, car avec seulement 3 emplacements libres pour l’action d’adaptation, ils n’ont jamais eu leur chance (même en progressant sur la piste d’initiative).
Les insectes ont tenté un rush sur les tuiles toundra en dernière partie de jeu, mais les oiseaux ont rapidement senti la bonne affaire et contré la chose.
Les amphibiens ont bien couiné et caché leur jeu, finissant par s’imposer non sans trembler, mais en trainant comme un boulet leur adaptation à l’eau, celle-ci sortant régulièrement sur la zone d’abondance (et donc sur la désertification, voir la déplétion, car avec 3 points d’action, difficile de n’effectuer que de l’abondance).
Les arachnides ont décimé des espèces à tour de bras, sans parvenir à prendre le contrôle des terres.
Les oiseaux ont eu une chance insolente avec l’acquisition par les reptiles de la carte Symbiose en toute fin de partie (leur permettant de récupérer une ressource sur leur plateau), et le tirage d’un gène Soleil qui leur a permis de récupérer la dominance sur de nombreuses tuiles et la majorité sur les tuiles toundra, au dépend des insectes qui se voyaient déjà rafler la victoire aux amphibiens.
Les reptiles ont menacé de faire du kingmaking si ils continuaient à se faire éradiquer sur le plateau.

Bref, 5h00 de partie pour un final qui se joue sur un tirage dans un sac… dommage! Clairement, je préfère la configuration à 4 joueurs, malgré les bons retours que j’ai pu lire à 5 ou 6 joueurs (bah oui, je ne suis donc pas d’accord).

Classement final: Amphibiens / Insectes / Oiseaux / Arachnides / Reptiles / Mammifères


Laisser un commentaire