Battalia le volcan

PARTIE DE

Photo du profil de atom

atom

Jeu :

BATTALIA: The Creation

Nombre de joueurs :

3

Date de la partie :

01/01/1970

Durée de la partie :

300 minutes

Mode de jeu :

Compétitif

Avis sur la partie :

Les joueurs :

Photo du profil de atom

atom

Photo de Ludo Boy

Djawi

Photo de Ludo Boy

JM



Compte rendu de la partie :

Cela faisait un moment que nous n’avions pas éprouvé ce jeu très complet mais complexe aussi avec beaucoup beaucoup de règles limite usine à gaz. Nous avons décidé d’y jouer avec l’extension le volcan, mais aussi l’unbound. Après quelques tours de jeu, nous avons vite vu que cela faisait beaucoup et avons laissé tomber l’unbound, ça sera pour une prochaine fois.
Pour le scénario le volcan, au milieu du plateau trône un boss qui a 20 de force (pour le battre il faut 21).A chaque angle du volcan, il y a des petits boss de 6 de force avec une couleur, si on le bats on peut regarder sous le boss en question les deux artefacts et en prendre un (ou ne pas en prendre). Si on le bat on place un jeton 2 de ta faction sur ce mini boss.

Si je l’ai placé (mon jeton) sur le boss avec la couleur bleu cela veut dire que je peux aller sur le gros boss (à 20) par le chemin bleu et qu’en plus (ce que j’avais oublié) sa force est diminuée de 2.
 Sur chaque angle 4 micro boss et dessous 2 artefacts légendaires. On peut en avoir que deux, mais par contre battre les 4 c’est placer des jetons deux partout et réduire sa force d’autant. Et pour gagner comme d’hab avec 5 villes de niveau 4 ou avoir 40 points, et alors que j’ai dominé outrageusement et tué le boss de fin, placer mes 4 jetons a deux, je ne sais pas comment c’est possible d’arriver à 40, j’ai dû subir des attaques de mes deux adversaires, j’ai dû résister à ces attaques dépenser mes cartes en embuscade, pour me retrouver nu le tour suivant et ne pas pouvoir attaquer.
Au final je crois que j’ai terminé à 32.

 Point de suspens pour ce premier compte rendu de mon cru, j’avais les bleu (les islanders)? Djawi a pris les rouges et Jean-Marie les jaunes.et j’ai vite profiter du pouvoir de ma faction  pour transformer mes citoyens à ma couleur, ça m’a permis de vite faire des cohortes (quand a 3 cartes d’une même couleur on annonce une petite cohorte et on pioche une de plus, plus on a de cartes d’une même couleur et plus on pioche de cartes, si l’on en pioche beaucoup on peut faire aussi beaucoup plus de choses.

J’ai couru vers la première ville neutre et l’ai concerti de force (et ouais je suis comme ça moi) et puis prêt à tout je suis allé rosser le premier boss, j’ai pris un des deux artefacts, j’ai choisi les ailes d’aviana qui me permettait quand je le jouerais de me déplacer ou bon me semble. Profitant de l’attentisme de mes adversaires j’ai dominé outrageusement, et avec mes tentes, plus la mécanique d’embuscade, j’ai nettoyé très rapidement mon deck me permettant d’avoir toujours de plus belles cohortes avec un jeu majoritairement bleu.
 Ensuite vient une belle phase ou à chaque tour, mes deux adversaires du soir essayait de m’empêcher de gagner, m’obligeant à sortir mes cartes en embuscade et cassant mes plans. Parfois cela s’est joué au bluff, quand mon adversaire annonçait m’attaquer, crânement je lui disais de venir que j’avais ce qu’il faut pour le recevoir (alors que je n’avais rien) parfois ça a marché parfois pas. Au final je me jette à corps perdu sur le boss du volcan que je rosse et envoie cuire en enfer. Puis je vais enfin chercher la dernière ville à 4 qu’il me fallait pour gagner.

Et on peut enfin aller se coucher exsangue car une fois de plus la partie aura duré, on termine à 3h du mat on aura commencé 23 h.
Le jeu est toujours aussi bon, la mécanique très intéressante (je devrais dire les mécaniques). Le petit hic qui fait que cela dure autant que cela, c’est que si l’on est parti pour gagner, les autres vont se liguer contre vous et vous faire perdre du temps et recombattre pour gagner à nouveau des villes, faire et défaire et refaire …
Une petite idée de variante en équipe m’est venue, prochaine fois nous l’essayerons. Ou pour terminer plus vite, peut être déterminer un nombre de tours.

Photos de la partie :


Laisser un commentaire