Cloud 9 revient à fond les ballons : Celestia

C’est à Cannes dernier que la bonne nouvelle nous est tombée dessus sans prévenir sur le stand de Blackrock. Une animatrice présentait un jeu miroitant de mille feux. Mais qui était donc l’illustrateur ? Un certain Gaetan Noir – qui n’a de noir que le nom car ses illustrations, elles, sont ultra lumineuses. Jugez plutôt. 

ChapeauChapelier

 Bref, nous étions pris au piège tels des papillons attirés par le feu.

Nous fîmes les présentations : « Voici Celestia » me dit-on d’un ton triomphal. Mais dites-moi, tout ça ma fait penser à quelque chose… Quelque chose de lointain… « Il s’agit de la nouvelle édition de Cloud 9. » précise Éloïse, l’animatrice tout sourire. 

– HA ! » Cloud 9, ce petit jeu introuvable de stop ou encore avec une montgolfière ? Est-ce bien lui ? Quel lifting ! C’est fou ce que la chirurgie a fait des progrès !

pic2578351_md

It’s my aeroplane

Au début d’un voyage, tous les joueurs placent leurs pions au sein de la petite aéronef. Les joueurs commencent le jeu avec six cartes en main (ou huit selon le nombre de joueurs).

Au début de chaque tour, un joueur est choisi pour être le capitaine du voyage. Il lance 2 à 4 dés pour découvrir les défis auxquels ils seront tous confrontés : brouillard, éclairs, oiseaux tueurs, ou pirates. 

Le capitaine doit alors jouer les cartes appropriées – une boussole, un parafoudre, une corne de brume, ou même des canons – afin de continuer sur son chemin et atteindre la prochaine ville. Mais avant que le capitaine ne joue ses cartes, chaque joueur doit décider de rester au sein de l’appareil… ou pas :

  • Si vous quittez le vaisseau, vous assurez les points de victoire qui proviennent de l’exploration de la ville actuelle. Petit bras ! 
  • Si vous restez à bord, vous espérez bien vous rendre à la prochaine ville afin de trouver des trésors plus précieux encore. Mais c’est un risque à prendre… Si le capitaine ne peut pas surmonter le défi, tout le monde ira s’écraser les mains vides et vous devrez recommencer un nouveau voyage avec tous les passagers à bord.

 

Tous dans le même bateau 

Pendant le voyage, chaque aventurier peut essayer de tirer son épingle du jeu avec des objets (un jetpack, des lunettes astronomiques, etc.) ou en changeant le voyage (modifiant le trajet ou en abandonnant un explorateur dans la ville). Dès qu’un joueur gagne des trésors pour une valeur d’au moins cinquante points, le jeu se termine et ce joueur gagne.

CiteTheiere_LD

Et voilà donc un joli vaisseau en partance pour le ciel, vol annoncé pour la France en septembre. Prendrez-vous un billet ?

Et zou, la présentation Cannoise avec Éloïse, c’est par là :

Un jeu de Aaron Weissblum
Illustré par Gaetan Noir
Edité par BLAM !
Distributeur Blackrock
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 09/2015

De 2 à 6 joueurs
A partir de 8 ans
Durée moyenne d’une partie : 30 minutes  

2 Commentaires

  1. Photo du profil de El Cam
    El Cam 13/07/2015
    Répondre

    Waow il est devenu vachement beau ! Je l’avais vu à Cannes aussi, le matos a énormément progressé depuis. Trop impatient qu’il sorte !

  2. Photo du profil de LAuCoBa
    LAuCoBa 13/07/2015
    Répondre

    Cloud 9 est le premier jeu auquel j’ai joué quand j’ai intégré mon club de jeux 😉

    Il sera mien à sa sortie d’autant que le boulot  sur les illustrations a l’air énorme !

Laisser un commentaire